Piratage de comptes pour des photos à caractère sexuel : l'ex-ingénieur de Yahoo échappe à la prison

Le par Jérôme G.  |  1 commentaire(s)
justice

Malgré le piratage de 6 000 comptes et le vol des photos et vidéos à caractère sexuel, un ancien ingénieur de Yahoo échappe à la prison, mais pas à une condamnation.

Il encourait une peine de cinq ans de prison ferme et une amende de 250 000 $. Il est finalement condamné à cinq ans de mise à l'épreuve et un confinement à domicile qu'il ne pourra quitter que pour son travail, activités religieuses, rendez-vous médicaux et obligations judiciaires.

L'homme âgé de 34 ans et vivant à Tracy en Californie devra également payer une amende de 5 000 $ et rembourser 118 456 $ à Yahoo (désormais Oath), d'après des documents judiciaires consultés par ZDNet.

Fin 2019, cet ancien ingénieur logiciel chez Yahoo avait plaidé coupable aux États-Unis pour le piratage de comptes d'utilisateurs de Yahoo. Sa principalement motivation était la recherche d'images et vidéos à caractère sexuel.

Yahoo-logo-hd
Il a reconnu avoir utilisé l'accès au réseau interne de Yahoo pour le piratage de près de 6 000 comptes email en ciblant des jeunes femmes, y compris dans son entourage personnel et professionnel.

" Il a cassé les mots de passe d'utilisateurs et a eu accès aux systèmes internes de Yahoo pour compromettre les comptes Yahoo ", avait déclaré le bureau du procureur de Californie du Nord. L'homme avait également compromis des comptes de services tiers comme iCloud, Facebook, Gmail et Dropbox grâce à des demandes de réinitialisation de mots de passe reçues dans les boîtes mail Yahoo de ses victimes.

Des copies des images et vidéos récupérées avaient été sauvegardées sur un disque dur personnel. " Après que son employeur eut observé l'activité suspecte du compte, il a avoué avoir détruit l'ordinateur et le disque dur sur lequel il avait stocké les images. "

Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
Le #2103726
Détruire un ordinateur et un disque dur.... Il aurait pu faire un WIPE DISK.
La punition est plus une tape.
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire
avatar
Anonyme
Anonyme avatar