Il y aurait 12 millions d'internautes pirates en France

Le par  |  22 commentaire(s)
pirate

Pour la consommation illégale de vidéos en France, le nombre d'internautes qualifiés de pirates serait en baisse.

L'Association de lutte contre la piraterie audiovisuelle (Alpa) publie les résultats d'une étude intitulée " La consommation illégale de vidéos en France. " Un exercice habituel pour l'Alpa.

Réalisée en partenariat avec le CNC et Médiamétrie, l'étude pour 2017 (PDF) se base sur un panel de 30 000 individus - représentatif de la population internaute - et l'installation d'un logiciel de tracking sur leurs appareils connectés.

consommation-illegale-videos-alpa

Les internautes dits pirates sont définis comme ceux ayant eu au moins un contact avec un site dédié à la contrefaçon audiovisuelle (films, séries, sport...) au cours d'un mois sur ordinateur, mobile ou tablette. Il peut s'agir de sites de P2P, téléchargement direct, streaming, live streaming. Mise à jour mensuellement, une liste " noire " contient plus de 2 000 liens, applications et plateformes.

Forcément, avec une simple consultation - qui n'est pas nécessairement doublée de réelle intention - l'estimation finale peut vite grimper en flèche. Pourtant, avec 12 millions d'internautes pirates, l'Alpa souligne que c'est une baisse de 2 millions en deux ans.

Il s'agit par ailleurs du chiffre le plus faible depuis le début de telles études en 2010. L'Alpa n'y voit pas tant un changement dans l'attitude des internautes. " Cette diminution est due au succès des actions judiciaires menées contre les principaux sites pirates par les ayants droits, grâce aux procès verbaux dressés par les agents de l'Alpa. " L'action en justice menée à l'encontre de Zone-Téléchargement.com pour parvenir à sa fermeture est notamment citée.

Pour la première fois sur cette étude, le streaming devient la technologie la plus utilisée pour l'accès à des contenus illégaux, dépassant le téléchargement direct et le P2P qui a tout de même remonté après un creux en 2016.

L'Alpa met néanmoins l'accent sur l'essor du piratage des retransmissions sportives en live streaming. Il touche essentiellement le football. À titre d'exemple, la rencontre entre le PSG et le FC Barcelone en Ligue des Champions (match aller) aurait été suivie par 332 000 internautes pirates sur un total de 1,6 million de téléspectateurs, soit 21 % d'audience… pirate.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 3

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2017049

Quand il y a 12 000 000 de délinquants il faut vraiment se poser la question de la loi. Car il n'y a de délinquance qu'en rapport avec la loi. Le Français moyen doit saisir sans trop le comprendre que le bien culturel est un produit particulier. Non pas parce qu'il est culturel (la culture en de hors de la culture ayant un usage pratique possible, c'est un loisir particulier des classes dominantes, loisir que celles-ci ont réussi à ériger comme supérieur aux autres, pour légitimer leur propre supériorité ). Il est particulier parce qu'un produit de plus a un coût de production nul. Les rendements étant croissants, le bénéfice explose. Il faut donc une législation particulière pour que le producteur ne profite pas de cet aspect particulier (qui explique pourquoi les hommes les plus riches au monde vendent souvent quelque chose d'immatériel). Le piratage n'est jamais qu'une solution que le système économique a fabriqué pour contrebalancer la chose en l'absence de législation adaptée. Législation adaptée qui ferait disparaître immédiatement les rémunérations en dizaines ou centaines de millions des sportifs, des acteurs, des chanteurs, etc. pour leur donner une rémunération proportionnelle à leur mérite (pas plus grand que celui d'un très bon plombier, qui reste pauvre comparé à un chanteur de renom car il ne peut pas revendre au prochain client le boulot qu'il a fait pour le premier).
Le #2017051
" Il y aurait 12 millions d'internautes pirates en France "
" La France compte 28,4 millions d'abonnements Internet à haut et très haut débit sur réseau fixe fin 2017, selon l'Arcep." (source JDN)
Donc je peux en déduire qu'un de mes deux voisins du dessus est un pirate
Le #2017057
Oh comme c'est étonnant !
J'ai envie de dire que cette fois, ce n'est pas une question d'argent si les gens piratent...
Faudrait que les contenues proposés soient facilement accessible et peu importe les moyens de financement.

Des centaines de films, séries et animes ne sont pas disponible ou incomplets sur les plateformes VOD ou SVOD, il faut bien chercher quelque part... Là où une plateforme propose le contenu recherché.

La majorité que je trouve, se trouvent sur ZT, Sites d'animes ou sites de séries.
Qu'on ne me parle pas des chaînes comme TF1... les séries sont à l'envers, les saisons ne suivent jamais

De plus certaines chaînes TV ne proposent pas non plus de sous-titres ou du VOST, ce qui pénalisent une catégorie de personnes, (qui n'étaient pas censé de chercher ailleurs)

M6 et d'autres groupes qui décident de brider les contenues sur Molotov, poussent une autre catégorie de personnes à aller voir ailleurs...

La période où il y a eu un conflit TF1/C+/Opérateurs, TF1 était inaccessible sur les décodeurs CSat, les gens ont dû faire une découverte sur des sites pour récuperer le programme qu'ils suivaient.

Après y a aussi la question "budget",
un DVD (Mauvaise qualité de nos jours) coûte en moyenne 12€
un BR (Bonne qualité) coûte en moyenne 18€
un BR 4K (Excellente qualité) coûte en moyenne 22€ (je dirais même que la plupart des BR 4K sont à 30&euro
Cette différence qui justifie d'aller voir ailleurs

Le matériel de nos jours nous poussent à acheter plus cher, car les écrans téléviseurs n'upscalent pas les films 480p/576p, sur un écran de 1080p de 42", les images DVD sont de très mauvaises qualité, trop floues ou pixelisés.
L'industrie de la vidéo prend les gens pour des boeufs, alors, les gens exploitent la matière grise sur des sites dites "Illicites", Streaming, téléchargement etc...

Pour être franc, je n'ai pas l'impression de voler, quand je regarde un film sur Internet, puisque celui ci n'était déjà pas proposé au marché en question, sinon je l'aurais soit acheté ou loué sur une plateforme SVOD comme Netflix, Prime Video, etc...

Je parles de films, mais il y a aussi de la musique, pareil pour cette fois, je n'ai pas l'impression d'être un voleur lorsque je convertis la musique en MP3, puisque les musiques Vevo affichent de la publicité, une fois consulté, l'argent est dans les caisses de Vevo. Où est le mal?

Pour les logiciels, je crois que la guerre des pirates est terminé depuis longtemps, pour la majorité de logiciels de qualité, il faut louer la licence (Office 365 par exemple). Et mieux, on n'a plus réellement besoin de pirater, puisque le marché de logiciel est gigatesque.
Du Gratuit "complet" à Payant "évolutif". Merci à l'Open Source et aux devs qui participent activement aux projets.

Pour les jeux, je ne crois pas qu'il y a un acces très difficile, puisque la majorité des joueurs sont sur Smartphone, et des jeux... Ce n'est pas ce qui manque,
dans les années 2000, le piratage était omniprésent, car il fallait absolument mettre un DVD ou un CD pour lancer le jeu PC... Au bout d'un moment, y en a marre. Du coup il fallait utiliser des NoCD pour contourner le problème. Certains vendaient des jeux PS1/PS2/Autre "pirater" sur eBay à prix casser, pour répondre au besoin des joueurs.

Personnellement, je ne pense pas qu'il y aura une baisse de "pirate" tant qu'il y a un dysfonctionnement entre la demande et l'offre.
De plus l'action mené contre Zone-Telechargement, T411 et consort, n'ont rien changé du tout. Les internautes sont juste devenu plus vigilant en installant des VPN, c'est pourquoi il y a moins d'IP "Français" sur les sites de téléchargements.

J'en passe, j'en passe.
Blâmer les consommateurs, c'est facile... Ils sont tous là !
Mais répondre a cette demande, c'est autre chose, il n'y a plus personne !
Le #2017058
Ouf, on est sauf et tranquille avec Usenet !
Le #2017061
Usenet que j'utilise depuis quasiment 15 ans sans aucune embrouille .
Le #2017067
Nennimafoi a écrit :

" Il y aurait 12 millions d'internautes pirates en France "
" La France compte 28,4 millions d'abonnements Internet à haut et très haut débit sur réseau fixe fin 2017, selon l'Arcep." (source JDN)
Donc je peux en déduire qu'un de mes deux voisins du dessus est un pirate


Et eux peuvent dirent exactement la même chose à ton égard
Le #2017077
Nennimafoi a écrit :

" Il y aurait 12 millions d'internautes pirates en France "
" La France compte 28,4 millions d'abonnements Internet à haut et très haut débit sur réseau fixe fin 2017, selon l'Arcep." (source JDN)
Donc je peux en déduire qu'un de mes deux voisins du dessus est un pirate


Moi j'ai juste à me regarder dans un miroir

Bon, toujours le même débat, finalement tout le monde s'en tape maintenant. Mes étudiants viennent avec des HD de 10To et ça tourne, ça tourne

Heureusement des offres comme Netflix arrivent. Quand on aura l'équivalent d'un Netflix + Amazon video + OCS + Hulu pour 10-15€ par mois, avec des lignes internet qui suivent on passera dessus, inévitablement.

Perso j'ai tout fait, la mule, les newsgroups et maintenant le DDL encore plus rapide. C'est amusant, il y a ce qu'on veut, mais ça prend du temps, faut gérer, stocker, voire transcoder pour gagner de la place ... J'attends que les offres s'étoffent vraiment et je vais prendre ma retraite du DL.
Le #2017078
Seulement ? Mais que font les autres ?!
Bon, la méthode de calcul est un peu bidon aussi, et c'est d'ailleurs le chiffre qui m'impressionne le plus au final, que 30 000 personnes aient accepté d'installer un mouchard sur leur pc
Le #2017095
skynet a écrit :

Nennimafoi a écrit :

" Il y aurait 12 millions d'internautes pirates en France "
" La France compte 28,4 millions d'abonnements Internet à haut et très haut débit sur réseau fixe fin 2017, selon l'Arcep." (source JDN)
Donc je peux en déduire qu'un de mes deux voisins du dessus est un pirate


Moi j'ai juste à me regarder dans un miroir

Bon, toujours le même débat, finalement tout le monde s'en tape maintenant. Mes étudiants viennent avec des HD de 10To et ça tourne, ça tourne

Heureusement des offres comme Netflix arrivent. Quand on aura l'équivalent d'un Netflix + Amazon video + OCS + Hulu pour 10-15€ par mois, avec des lignes internet qui suivent on passera dessus, inévitablement.

Perso j'ai tout fait, la mule, les newsgroups et maintenant le DDL encore plus rapide. C'est amusant, il y a ce qu'on veut, mais ça prend du temps, faut gérer, stocker, voire transcoder pour gagner de la place ... J'attends que les offres s'étoffent vraiment et je vais prendre ma retraite du DL.


Un débrideur et tu peux regarder en streaming directement depuis un lecteur KODI dans le salon ou VLC/Plot sur le PC. Même plus besoin de stocker. Pour un flux Blueray FHD un 10 mb/s suffit et l'avantage c'est que la source est là même que pour le téléchargement, c'est à dire énorme.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme