Pour leur transformation digitale, les PME françaises ne sont pas livrées à elles-mêmes

Le par  |  49 commentaire(s)
France-drapeau

Par manque de temps, de compétences internes ou d’infrastructures, les PME françaises accusent un retard certain sur leurs concurrentes européennes en matière de digitalisation. Absence de site internet marchand ou de page Facebook pertinente, ces handicaps pénalisent lourdement leur croissance. Pour les aider à combler ces lacunes, des professionnels se proposent de leur mettre le pied à l’étrier, et de les accompagner tout au long de cette mue digitale.

Nous sommes définitivement entrés dans l’ère digitale, cela ne fait aucun doute… ou presque. Selon une étude de Capital One, 42 % des entreprises françaises de moins de 50 salariés (PME) et 75 % des entreprises de moins de 10 salariés (TPE) n’ont pas de site internet. Et, quand elles en ont un, il n’est pas optimisé pour le mobile.

Pour l’Agence Web Bretagne, « cela pose problème pour plusieurs raisons. D’une part, Google pénalise les sites qui ne sont pas adaptés à une lecture sur mobile. D’autre part, les mobinautes sont toujours plus nombreux, ces entreprises se privent donc d’une cible majeure. Enfin, le référencement local, atout majeur de nos jours, nécessite une version web optimisée ».

Le constat est le même concernant le e-commerce. Selon un sondage réalisé par Harris Interactive pour Amazon, seulement 6,2 % du CA des TPE-PME est réalisé sur internet, d’où cette conclusion implacable de NetPME, plateforme de services aux entreprises : en France, « les grands secteurs n’ont pas encore accompli leur transition vers le digital. Soit les entreprises n’ont pas encore développé des activités de e-commerce, soit elles ne réalisent qu’une faible part de leur CA via ce canal ».

Comment expliquer ce retard ? Pour les dirigeants interrogés par Harris Interactive, la question des ressources est centrale, qu’il s’agisse de temps (42 %), d’infrastructures (39 %) ou de compétences (37 %). Souvent désorientés dans un univers qui évolue à toute vitesse, les chefs d’entreprise ont besoin d’être accompagnés par des professionnels. C’est ce que propose une panoplie de prestataires, comme l’éditeur Heek par exemple, qui met à disposition un catalogue de templates adaptés à chaque secteur d’activité.

Leader européen de la création de sites à destination des TPE/PME, avec plus de 450 000 réalisations à son actif, le groupe SoLocal vient par ailleurs d’enrichir son éventail d’offres d’une nouvelle gamme sites E-Commerce. Elle propose à chaque entrepreneur, quel que soit son niveau en matière de vente en ligne ou son budget, un accompagnement personnalisé pour la création et la gestion de sa boutique en ligne. Au menu, également, des services et fonctionnalités avancées, comme la création de compte, la gestion des stocks, le click & collect, le référencement produit, etc.

Facebook et SoLocal s’allient pour venir en aide aux PME

Si, pour les dirigeants de PME, créer un site internet n’est plus une option, il leur faut également se tourner vers Facebook, outil incontournable de promotion des entreprises dans la maîtrise duquel les PME françaises sont là aussi à la traîne.

Pour y remédier, SoLocal toujours a noué un partenariat stratégique avec Facebook, aujourd’hui riche de quatre offres. Lancée en septembre, Social Vidéo, la dernière en date propose la réalisation de publicités vidéo à partir de contenus spécifiques à chaque entreprise (images, textes, sons, vidéos) pour mettre en lumière son activité. Grâce à Facebook, les vidéos sont diffusées sur la zone de chalandise du marchand et ne touchent que les internautes pertinents.

Afin de favoriser la croissance des entreprises françaises, le groupe d’Eric Boustouller et Facebook avaient déjà lancé trois offres en juin : Social Tract, qui permet aux entreprises de renforcer leur présence online par la publication de promotions et d’évènements sur le fil d’actualité Facebook ; Social Clic, qui aide les PME à concevoir des formats publicitaires efficaces et à mettre en place un ciblage personnalisé en fonction de la géolocalisation, de la démographie et des centres d’intérêts des utilisateurs ; Social Réseaux, qui propose aux grands comptes à réseaux d’optimiser les campagnes de chaque point de vente grâce à un ciblage et un message local.

Rattraper le train de la digitalisation

Pour les TPE et PME françaises, ce sont autant de possibilités de rattraper le train de la digitalisation et de monter en puissance. « Avec 3 millions de PME en France et 30 millions de consommateurs en ligne, le digital représente un formidable potentiel de développement et doit s’inscrire comme un levier de performance, de compétitivité et de croissance », affirmait une étude sur l’économie numérique réalisée par le cabinet Deloitte en 2016.

Un avis partagé par Facebook, dont une enquête récente met en évidence que les deux tiers des clients utilisent internet pour s’informer et montrer leur soutien auprès des vendeurs locaux. Pour 53 % des interrogés, « les réseaux sociaux sont déterminants dans leur engagement local avec des entreprises ou des événements ». Mieux : 49 % des interrogés apprécient recevoir des informations sur des commerçants ou événements locaux via Facebook.

Site web, réseau social, marketplace… Grâce à l’aide de professionnels, ces mots ne devraient bientôt plus avoir aucun secret pour les petits et moyens entrepreneurs français. Il en va de leur survie dans un milieu plein d’opportunités mais également de risques concurrentiels omniprésents.

Vos commentaires Page 1 / 5

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2036471
Transformation N-U-M-É-R-I-Q-U-E !
Le #2036472
Subutox a écrit :

Transformation N-U-M-É-R-I-Q-U-E !


quand tu vois que :
" 42 % des entreprises françaises de moins de 50 salariés (PME) et 75 % des entreprises de moins de 10 salariés (TPE) n’ont pas de site internet."

comment dire
Le #2036481
Bruno a écrit :

Subutox a écrit :

Transformation N-U-M-É-R-I-Q-U-E !


quand tu vois que :
" 42 % des entreprises françaises de moins de 50 salariés (PME) et 75 % des entreprises de moins de 10 salariés (TPE) n’ont pas de site internet."

comment dire


Pourquoi l'erreur est encore dans le titre ?
Le #2036483
Bruno a écrit :

Subutox a écrit :

Transformation N-U-M-É-R-I-Q-U-E !


quand tu vois que :
" 42 % des entreprises françaises de moins de 50 salariés (PME) et 75 % des entreprises de moins de 10 salariés (TPE) n’ont pas de site internet."

comment dire


Ouais mais ce n'est pas parce que ces sociétés galèrent en mettant les mains dans le cambouis que la transformation est "digitale" (gitale)!

+1 à Subu d'ailleurs !
Le #2036484
FFFeu a écrit :

Bruno a écrit :

Subutox a écrit :

Transformation N-U-M-É-R-I-Q-U-E !


quand tu vois que :
" 42 % des entreprises françaises de moins de 50 salariés (PME) et 75 % des entreprises de moins de 10 salariés (TPE) n’ont pas de site internet."

comment dire


Pourquoi l'erreur est encore dans le titre ?


aucune erreur dans le titre, y a des solutions pour les PME qui n'ont pas encore fait leur transformation digitale
faut comprendre qu'elles ne l'ont pas faite donc c'est évident à comprendre, du moins pour celui qui y met un poil du sien
Le #2036485
Bruno a écrit :

FFFeu a écrit :

Bruno a écrit :

Subutox a écrit :

Transformation N-U-M-É-R-I-Q-U-E !


quand tu vois que :
" 42 % des entreprises françaises de moins de 50 salariés (PME) et 75 % des entreprises de moins de 10 salariés (TPE) n’ont pas de site internet."

comment dire


Pourquoi l'erreur est encore dans le titre ?


aucune erreur dans le titre, y a des solutions pour les PME qui n'ont pas encore fait leur transformation digitale
faut comprendre qu'elles ne l'ont pas faite donc c'est évident à comprendre, du moins pour celui qui y met un poil du sien


Des doigts ... des poils ... c'est chaud ici !!!
Le #2036486
Bruno a écrit :

FFFeu a écrit :

Bruno a écrit :

Subutox a écrit :

Transformation N-U-M-É-R-I-Q-U-E !


quand tu vois que :
" 42 % des entreprises françaises de moins de 50 salariés (PME) et 75 % des entreprises de moins de 10 salariés (TPE) n’ont pas de site internet."

comment dire


Pourquoi l'erreur est encore dans le titre ?


aucune erreur dans le titre, y a des solutions pour les PME qui n'ont pas encore fait leur transformation digitale
faut comprendre qu'elles ne l'ont pas faite donc c'est évident à comprendre, du moins pour celui qui y met un poil du sien


Le problème vient du fait que "transformation digitale" ne veut rien dire
Le #2036487
FFFeu a écrit :

Bruno a écrit :

FFFeu a écrit :

Bruno a écrit :

Subutox a écrit :

Transformation N-U-M-É-R-I-Q-U-E !


quand tu vois que :
" 42 % des entreprises françaises de moins de 50 salariés (PME) et 75 % des entreprises de moins de 10 salariés (TPE) n’ont pas de site internet."

comment dire


Pourquoi l'erreur est encore dans le titre ?


aucune erreur dans le titre, y a des solutions pour les PME qui n'ont pas encore fait leur transformation digitale
faut comprendre qu'elles ne l'ont pas faite donc c'est évident à comprendre, du moins pour celui qui y met un poil du sien


Le problème vient du fait que "transformation digitale" ne veut rien dire


La transformation digitale, que l'on appelle parfois aussi transformation numérique, désigne le processus qui permet aux entreprises d'intégrer toutes les technologies digitales disponibles au sein de leurs activités.


Le #2036488
Bruno a écrit :

FFFeu a écrit :

Bruno a écrit :

FFFeu a écrit :

Bruno a écrit :

Subutox a écrit :

Transformation N-U-M-É-R-I-Q-U-E !


quand tu vois que :
" 42 % des entreprises françaises de moins de 50 salariés (PME) et 75 % des entreprises de moins de 10 salariés (TPE) n’ont pas de site internet."

comment dire


Pourquoi l'erreur est encore dans le titre ?


aucune erreur dans le titre, y a des solutions pour les PME qui n'ont pas encore fait leur transformation digitale
faut comprendre qu'elles ne l'ont pas faite donc c'est évident à comprendre, du moins pour celui qui y met un poil du sien


Le problème vient du fait que "transformation digitale" ne veut rien dire


La transformation digitale, que l'on appelle parfois aussi transformation numérique, désigne le processus qui permet aux entreprises d'intégrer toutes les technologies digitales disponibles au sein de leurs activités.




Sauf que http://www.academie-francaise.fr/digital

Donc c'est "numérique" un point c'est tout, peu importe ce qu'en disent les marketeux avec leur 150 au TOEIC
Le #2036489
FB pour aider les PME à avoir un site...

BigData va encore se gaver (mais c'est gratuit, alors bon...)
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme