L'intelligence artificielle pour Pôle emploi

Le par  |  17 commentaire(s)
Pole-emploi-logo

Avec une enveloppe de 20 millions d'euros, l'intelligence artificielle devra être plus amplement exploitée au sein de Pôle emploi.

L'intelligence artificielle va se développer au sein de Pôle emploi. Parmi les projets lauréats du premier appel pour le fonds de la transformation de l'action publique, celui de Pôle emploi pour l'intelligence artificielle a reçu 20 millions d'euros sur une enveloppe totale de 126 millions d'euros.

L'idée est de soutenir les conseillers de Pôle emploi avec des outils d'intelligence artificielle… pas de les remplacer.

Parmi les situations identifiées pour un recours à l'IA, le ciblage de l'accompagnement des demandeurs d'emploi, un meilleur accompagnement des projets de recrutement des entreprises, une amélioration du traitement automatisé des échanges électroniques.

Du côté du demandeur d'emploi, l'IA permettra par exemple d'évaluer son potentiel de recrutement sur un territoire donné, savoir en combien de temps il peut espérer retrouver un emploi ou s'il faut lui suggérer une reconversion.

Il s'agira donc d'une meilleure exploitation des données et le conseiller gardera la charge de l'accompagnement afin de pouvoir y consacrer davantage de temps.

Parmi les autres projets retenus pour le fonds, les enveloppes les plus importantes ont été octroyées au développement d'une offre cloud d'État pour les administrations publiques (24,3 millions d'euros), une deuxième phase pour la plateforme FranceConnect (19,3 millions d'euros), dont un service en ligne mutualisé pour simplifier les démarches des usagers.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2019361
Eh bah, si ça peut aider l'association des profils des demandeurs aux emplois qui vont avec, c'est une excellente nouvelle

Mais ça va pas faire de miracle non plus...
Le #2019366
Le nouveau mot à la mode "intelligence artificielle" sauf qu'il faut différencier la vrai intelligence artificielle utilisé par les gros groupes comme Google qui développe le deep learning avec des réseaux neuronaux et le simple algorithme informatique que l'on utilise depuis toujours en informatique. Dans ce cas, c'est un algorithme pas plus intelligent qu'avant simplement prenant plus de variables en compte une sorte de pole emploi v2 qui aurait du être fait depuis bien longtemps car il n'y a rien d'exceptionnel techniquement.
Le #2019370
Ca va se résumer à une gestion plus globale des données des demandeurs d'emploi.....mais rien ne peut à ce jour mesurer ni meme anticiper les résultats escomptés.

comme dit Safirion, cela ne va pas faire des miracles.
Le #2019371
FFFeu a écrit :

Le nouveau mot à la mode "intelligence artificielle" sauf qu'il faut différencier la vrai intelligence artificielle utilisé par les gros groupes comme Google qui développe le deep learning avec des réseaux neuronaux et le simple algorithme informatique que l'on utilise depuis toujours en informatique. Dans ce cas, c'est un algorithme pas plus intelligent qu'avant simplement prenant plus de variables en compte une sorte de pole emploi v2 qui aurait du être fait depuis bien longtemps car il n'y a rien d'exceptionnel techniquement.


Je plussoie énergiquement !!!!

C'est pas parce que les algos sont plus puissants que ça en fait une IA....
Le #2019381
FFFeu a écrit :

Le nouveau mot à la mode "intelligence artificielle" sauf qu'il faut différencier la vrai intelligence artificielle utilisé par les gros groupes comme Google qui développe le deep learning avec des réseaux neuronaux et le simple algorithme informatique que l'on utilise depuis toujours en informatique. Dans ce cas, c'est un algorithme pas plus intelligent qu'avant simplement prenant plus de variables en compte une sorte de pole emploi v2 qui aurait du être fait depuis bien longtemps car il n'y a rien d'exceptionnel techniquement.


+1 mais faudrait voir ce qu'ils y mettent car là l'article n'en parle pas beaucoup ....
Le #2019385
Je supprime ma blague, pas super marrante

Sinon pour l’intelligence artificielle, je suis pas convaincu
Le #2019386
skynet a écrit :

FFFeu a écrit :

Le nouveau mot à la mode "intelligence artificielle" sauf qu'il faut différencier la vrai intelligence artificielle utilisé par les gros groupes comme Google qui développe le deep learning avec des réseaux neuronaux et le simple algorithme informatique que l'on utilise depuis toujours en informatique. Dans ce cas, c'est un algorithme pas plus intelligent qu'avant simplement prenant plus de variables en compte une sorte de pole emploi v2 qui aurait du être fait depuis bien longtemps car il n'y a rien d'exceptionnel techniquement.


+1 mais faudrait voir ce qu'ils y mettent car là l'article n'en parle pas beaucoup ....


A mon avis, ils ont découvert ce qu'on pouvait faire avec l'outil informatique : algo qui gère le croisement des bases de données d'annonces et de demandeurs d'emploi (ce qui remplace le conseiller apathique dont c'est logiquement le boulot)...

Un p'tit paquet cadeau, un ruban et une jolie étiquette "IA Certified" et c'est parti !!!!

Ca va occuper un peu de monde quelque temps......
Le #2019388
De l'Intelligence Artificielle pour un "truc" (comme l'appelerait De Gaulles) dirigé par des énarques... Ca va pas clacher quelque part ?

Vous me direz, tout ce qui est dirigé/géré par des énarque en a bien besoin, de l'intelligence, Artificielle ou pas...
Le #2019396
Ouais, ça va faire surtout pas mal de millions qui vont finir dans les poches du copain du fils à machin, qui va livrer un truc bourré de bug, qui marchera pas, qui va couter encore d'autre millions en maintenance, et qui finira abandonné/remplacé par le nouveau truc à la mode (et on recommence le cycle...)

...mais c'est pa grave, c'est nous qui payons...
Le #2019401
Ca ne peut pas etre pire que ces incompétents notoires qui ne travaillent en plus que de 10h00 à 11h30 et de 14h30 à 16h30...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme