Port du masque : une technologie de détection à Cannes

Le par  |  8 commentaire(s)
datakalab-detection-port-masque

La ville de Cannes expérimente une technologie pour la détection du port du masque dans l'espace public. Sur les marchés, puis dans les bus. DatakaLab veut aussi évaluer la distanciation sociale.

Selon le maire de Cannes, 74 % des Cannois avaient déjà un masque en se rendant le week-end dernier sur trois marchés de la ville. En période de crise sanitaire du Covid-19, c'est un constat dressé dans le cadre d'une expérimentation.

Depuis le 23 avril, les marchés de Forville, Gambetta et La Bocca sont équipés de caméras avec un outil de détection de masques en partenariat avec la startup française en intelligence artificielle DatakaLab.

" Un algorithme permet de détecter les personnes qui portent ou non un masque dans l'espace public à l'aide de petites caméras et de mini ordinateurs qui traitent les images en local ", peut-on lire dans un communiqué (PDF).

DatakaLab assure que la technologie est conforme au Règlement européen sur la protection des données avec leur anonymisation. Il n'y a pas de stockage ou de diffusion des images qui sont traitées et transformées en données en l'espace de 100 ms.

La startup réfute un parallèle avec une technologie de reconnaissance faciale. La solution mise en place est associée à un système d'alerte. " Un SMS ou un email est envoyé aux employés municipaux chargés de la sécurité du lieu pour les informer de l'évolution du port de masque tout au long de la journée. " Un tableau de bord informe à ce sujet.

datakalab-cannes-marches-tableau-bord-port-masque
En fin de semaine, la technologie sera déployée dans les bus de la ville de Cannes (Palmbus). DatakaLab va également tester une analyse des mesures de distanciation sociale.

DatakaLab se présente comme une startup spécialisé dans l'analyse de l'image et le edge computing afin d'extraire des informations depuis des vidéos en temps réel. Elle défend un procédé dit pédagogique et bienveillant pour " promouvoir le port du masque dans l'espace public et en distribuer aux personnes qui en ont besoin. "

Tous les Cannois étaient-il au courant ?

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2097986
La belle société qu'on nous prépare...
Le #2097989
kerlutinoec a écrit :

La belle société qu'on nous prépare...



Le #2097993
pour la surveillance de masse on a déjà utilisé les arguments de terrorisme et pédophilie, mais merci le covid pour en remettre une couche
Le #2097996
Pour rire, l'AFNOR vient de publier les spécifications du masque à faire chez soi : 36 pages quand même. Mais attention, elles sont « validées par les 150 experts mobilisés via AFNOR », pas moins.

Comme le document pourrait être susceptible d'utilisation à des fins terroristes, pédophiles voire anti-démocratiques, il est nécessaire de remplir un formulaire en donnant nom, prénom, etc. on n'est jamais trop prudent en Ripoublique du Cerfaland [1]

Il est bien spécifié que « la responsabilité des signataires [du document] ne saurait être engagée à quelque titre que ce soit ». On ne prend pas de risque chez les coquins.

De plus, pour un fonctionnement officiellement correct du masque ainsi réalisé -- mais pour une raison qui échappe autrement à la logique et au bon sens --, il faudra impérativement inscrire sur le masque : « Ce dispositif n’est ni un dispositif médical au sens du Règlement UE/2017/745 (masques chirurgicaux), ni un équipement de protection individuelle au sens du Règlement UE/2016/425 (masques filtrants de type FFP2). »

À vos broderies et machine à coudre les enfants !

[1] https://masques-barrieres.afnor.org/home/telechargement
Le #2097998
tmtisfree a écrit :

Pour rire, l'AFNOR vient de publier les spécifications du masque à faire chez soi : 36 pages quand même. Mais attention, elles sont « validées par les 150 experts mobilisés via AFNOR », pas moins.

Comme le document pourrait être susceptible d'utilisation à des fins terroristes, pédophiles voire anti-démocratiques, il est nécessaire de remplir un formulaire en donnant nom, prénom, etc. on n'est jamais trop prudent en Ripoublique du Cerfaland [1]

Il est bien spécifié que « la responsabilité des signataires [du document] ne saurait être engagée à quelque titre que ce soit ». On ne prend pas de risque chez les coquins.

De plus, pour un fonctionnement officiellement correct du masque ainsi réalisé -- mais pour une raison qui échappe autrement à la logique et au bon sens --, il faudra impérativement inscrire sur le masque : « Ce dispositif n’est ni un dispositif médical au sens du Règlement UE/2017/745 (masques chirurgicaux), ni un équipement de protection individuelle au sens du Règlement UE/2016/425 (masques filtrants de type FFP2). »

À vos broderies et machine à coudre les enfants !

[1] https://masques-barrieres.afnor.org/home/telechargement


ha on vient de recevoir les masques en tissus de la mairie, zont pas du avoir le doc de 36 pages, y'a pas écrit ça dessus.
déjà ils sont bien faits, on va pas se plaindre.
Le #2098001
En marge de cette news, sachez que pour ceux qui ont un masque en tissu, un fer à repasser (A VAPEUR !!!), suffit à le stériliser. Ca vous permet de le laver moins souvent (à minimum 60° ) et de le garder intact plus longtemps (du moins ses élastiques). Voili, voilou.
Le #2098003
Ulysse2K a écrit :

En marge de cette news, sachez que pour ceux qui ont un masque en tissu, un fer à repasser (A VAPEUR !!!), suffit à le stériliser. Ca vous permet de le laver moins souvent (à minimum 60° ) et de le garder intact plus longtemps (du moins ses élastiques). Voili, voilou.


C'est digeste le coronavirus à la vapeur ?

bon il résiste 30mn à 60°C quand même .
Alors avec le fer insistez un peu longtemps sur les plis.
Le #2098041
jacob13 a écrit :

Ulysse2K a écrit :

En marge de cette news, sachez que pour ceux qui ont un masque en tissu, un fer à repasser (A VAPEUR !!!), suffit à le stériliser. Ca vous permet de le laver moins souvent (à minimum 60° ) et de le garder intact plus longtemps (du moins ses élastiques). Voili, voilou.


C'est digeste le coronavirus à la vapeur ?

bon il résiste 30mn à 60°C quand même .
Alors avec le fer insistez un peu longtemps sur les plis.


Il me semble que c'est 20 min à 60°.

Mais dans la vapeur d'eau ( 100° ), cela doit être nettement moins.

Quoique, avec l'épaisseur du tissus ...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme