Dossier : présentation de Mac OS X Snow Leopard (1/2)

Le par Jean-Christophe B.  |  5 commentaire(s)
snowleo_box

Voici un dossier dont l'objectif est sans prétention de faire découvrir aux utilisateurs de Windows, le système d'exploitation MAC OS X. Dans cette première partie, nous effectuons un tour d'horizon du Bureau, du Finder équivalent au gestionnaire de fichiers, du Dock proche de la barre des tâches, de Spotify le module de recherche intégré, des préférences utilisateurs mais aussi des principales applications fournies qui contribuent à la popularité de Snow Leopard en version 10.6.4. Si vous vous demandez à quoi ressemble l'environnement graphique d'un Mac, ce qui le différencie de Windows 7 ou Vista, voici peut-être un début de réponses...

Introduction

osxintro05Invitation à la découverte de MAC OS X
Beaucoup d'utilisateurs prétendent, à tort ou à raison que le système d'exploitation propriétaire d'Apple vendus et installé sur tous sa gamme de machines s'avère intuitif et bien plus pratique à l'utilisation qu'un Windows, lorsque l'on y a pris goût. Il n'est pas rare qu'un revendeur spécialisé préconise aux néophytes de la micro-informatique un MAC pour son design mais surtout pour MAC OS X facile à prendre en main et  tout de même exploité par 75 millions d'utilisateurs dans le monde (iMac, MacBook, iPhone, iPod etc.).

Une philosophie différente de celle de Windows ?
Aujourd'hui, nous consacrons la première partie d'un dossier à MAC OS X Snow Leopard 10.6.4. L'objectif est de faire découvrir aux utilisateurs de Windows, une autre philosophie, un autre environnement, une autre façon d'aborder la gestion de fichiers ou d'installer des applications, sans le menu Ajout/Suppression que l'on connaît sous 7/Vista/XP. Ici, point de menu Démarrer, point de Barre de tâches mais en lieu et place, un Dock, un Finder, Spotlight et l'utilisation illimitée des raccourcis claviers et de la touche "Pomme" !

osxintro01   osxintro02

L'interface graphique et principales applications de Snow Leopard
Pour ce tour d'horizon, nous allons donc découvrir succinctement l'environnement graphique et ses principaux éléments, tels que le Dock qui permet le lancement d'applications, le Finder ou Gestionnaire de fichiers, la barre de menu unique. Mais, également les principales applications qui contribuent fortement au succès de MAC OS X comme Safari, Mail, iMovie, iTunes, QuickTime X, Aperçu, Time Machine...

osxintro03   osxintro04



L'environnement graphique

Un Dock entièrement personnalisable
Sitôt MAC OS X installé vous voici sur le Bureau, votre espace de travail. Celui-ci comporte deux éléments clés. Le Dock qui est l'équivalent du menu Démarrer sous Windows et la barre de menu unique. Le Dock peut être placé sur n'importe quel côté de l'écran (bas, gauche, droite), masqué, agrandi ou diminué. Par défaut on y retrouve les icônes de lancement des applications essentielles sur lesquelles nous reviendrons plus bas (Finder, navigateur, client e-mail, calendrier, Préférences systèmes…). Un simple glisser-déplacer permet de supprimer ou d'ajouter des programmes de son choix et de personnaliser le Dock. On bascule d'une fenêtre à l'autre via la touche clavier F9, un clic prolongé sur une application ouverte permet avec Exposé de retrouver rapidement une fenêtre ouverte, les fenêtres ouvertes et réduites sont visibles au choix dans la partie droite ou à leur emplacement dans le Dock via un icône avec reflet (Préférence du Dock, Réduction des fenêtres dans l'icône de l'application)…

osx01   osx02

Une Barre de menu unique avec menus contextuels
La barre de menu unique est située dans le ruban supérieur de l'écran. C'est ici que l'on retrouve le menu Pomme (Redémarrer, éteindre, fermer la session, à propos de ce Mac) et les raccourcis claviers que l'on ne présente plus (Couper (Pomme+X), Copier (Pomme+C), Coller(Pomme+V). Ses menus déroulants sont contextuels, c'est à dire qu'ils varient en fonction de l'application lancée en avant-plan. Si vous êtes sur le Bureau vous verrez les menus, Pomme, Fichier, Edition, Présentation, Aller, Fenêtre, Aide, si vous êtes sous Safari les menus Pomme, Safari, Fichier, Historique, Signets, etc.

osx03   osx04

Changer le fond d'écran, aléatoirement, toutes les x minutes
Un clic sur le Bureau puis Modifier le fond d'écran vous permet de choisir les images de fond d'Apple (Nature, Art, Abstrait…) ou les vôtres. C'est également ici que vous déciderez de la transparence de la barre de menu, du changement d'image toutes les X minutes, avec ou sans ordre aléatoire, du choix de l'économiseur d'écran. Bien entendu, il est également possible de changer le thème graphique installé par défaut (Préférences système, Apparence) en faisant varier les couleurs des boutons, menus, fenêtres, du texte, en optant pour le lissage des polices d'écran LCD.

osx05   osx06



Gestion de fichiers et Préférences système

Le Finder, c'est en fait le Poste de travail !
Sous Windows, le Poste de travail centralise tous les éléments de votre ordinateur, les unités de disques, votre dossier Mes documents… Sous OS X, c'est au Finder que tout cela incombe. Ce dernier regroupe vos appareils internes ou externes connectés (NAS, Clé USB, disque dur amovible, média optique), vos emplacements (dossier Home, applications, documents personnels, images, films, recherches le plus couramment effectuées…). Cet explorateur de fichiers autorise des options de présentations variées (icônes, liste détaillée, colonnes, mode aperçu avec Cover Flow) et bien entendu toutes les opérations de fichiers courantes (création de dossier, copier-coller, suppression de fichiers ou d'applications).

osx07   osx08

Spotlight pour lancer des applications ou effectuer des recherches simples ou poussées
Toutes vos applications sont centralisées dans le dossier du même nom. Celles qui n'apparaissent pas dans le Dock vous devez les chercher pour les exécuter. Les recherches s'effectuent par le biais de Spotlight le moteur de recherche intégré instantané dont le contenu est sans cesse actualisé. Il effectue des recherches par indexation de fichiers (nom, date de création, taille) et métadonnées (contenu au sein du document). Spotlight est présent dans le Finder (champ de recherche en haut à droite) et dans la barre de menu principale, à l'extrême droit (symbolisé par une loupe). Pour des recherches très avancées de fichiers nous vous conseillons la touche Pomme + F qui ouvre un menu de requête approprié.

osx09   osx10

Les Préférences Système tout y est de A à Z
C'est ici que vous paramètrerez votre système. On y accède via le menu Pomme ou l'icône correspondant dans le Dock (roue dentée). Si vous choisissez "A propos de ce Mac" dans le menu Pomme, puis "Plus d'infos…" vous pourrez distinctement lire la version installée, ainsi que les logiciels, matériels et la configuration réseau de votre Mac. Comme vous pourrez le constater, hormis pour des matériels spécifiques (imprimante par exemple), il n'est pas nécessaire comme sous Windows d'installer des pilotes pour la carte graphique, la carte réseau, carte son… Le système les intègre et les met à jour si nécessaire. Le menu Préférences système est très accessible et clair on y retrouve tout. Le menu Personnel (apparence, dock, langues, paramètres Spotlight, activation du pare-feu), Matériel (comportement du lecteur CD/DVD, clavier, souris, moniteurs, son, imprimante), Internet et sans-fil (configuration et partage réseau, compte MobileMe), Système (comptes, contrôle parental, système de démarrage, mise à jour de logiciels) et dans Autre les configurations de certains programmes tiers que vous aurez choisi d'installer (TechTool, NTFS pour MAC OS X, Perian)...

osx11   osx12



Principales applications fournies 1/2

Dashboard, Automator, Safari
Le Dashboard, c'est en fait le bureau des widgets. Vous pouvez l'activer en cliquant sur l'icône du Dock ou via les coins d'actifs que vous aurez pris soin de configurer (Bureau, Economiseur d'écran, coins actifs). On retrouve tous les widgets habituels (météo, calculatrice, horloge…) et on en ajoute d'autres via le bouton "+" (Dictionnaire, convertisseur d'unités, aide-mémoire…). Automator est un outil qui permet d'automatiser des tâches répétitives, il réalise en quelque sorte des scripts pour vous. Il peut s'agir de processus, services, applications, actions de dossier, transferts d'images... Safari est à OS X ce qu'Internet Explorer est à Seven. Sans entrer dans les détails, précisons que c'est un des navigateurs les plus rapides du moment (voir notre dossier sur Safari)

osx13   osx14

Mail, TextEdit, Livre des polices
Le client de messagerie Mail a tout ce que l'on peut attendre d'un tel outil. Il peut importer les boîtes aux lettres de Microsoft Entourage (Outlook Mac), Thunderbird, Eudora, Exchange… Il gère les protocoles SMTP, POP3, IMAP, plusieurs comptes de messagerie et filtre les courriers indésirables. Notez que la fonction de recherche intégrée repose encore sur l'excellent Spotify. TextEdit n'a rien a envié au WordPad de Windows. Cet éditeur de texte permet la visualisation et la création de documents bureautiques divers (TXT, RTF, DOC, HTML, ODT…). Vous pouvez en outre intégrer des graphismes, tableaux, courtes vidéos ou profiter des innombrables polices de caractères que vous prévisualiserez en amont dans le Livre des polices.

osx15   osx16

iChat, Photo Booth, Spaces
Dire qu'iChat est un incontournable, c'est peu dire ! Il s'agit DU client de messagerie instantané pour Mac OS X. Il reconnaît les comptes AIM, Mobile Me, Mac.com, Jabber et Google Talk, votre webcam. Photo Booth est une application ludique permettant à l'utilisateur de se prendre en photo et d'appliquer des effets spéciaux sur ses clichés. Il faut bien entendu que votre Mac dispose de la webcam intégrée iSight. Avec Spaces (Préférences systèmes, Exposé et Spaces) vous avez la possibilité de créer plusieurs bureaux et de répartir vos diverses activités en fonction de ces bureaux virtuels. il faut ajouter les applications correspondantes pour chaque bureau (un espace de travail bureautique, un autre navigation, un autre avec un éditeur d'images…). Cela peut révolutionner et optimiser votre façon de travailler si vous prenez l'habitude de l'exploiter...

osx17   osx18



Principales applications fournies 2/2

iLife (iTunes, iMovie, iPhoto, iWeb, GarageBand, iDVD) et QuickTime X
La suite iLife comporte six applications, nous ne présentons pas iTunes le gestionnaire de contenus musicaux et vidéos qui gère l'ipod, l'iPhone, l'iPad, Apple TV et qui existe également sous Windows. Les autres composants sont iMovie la solution de montage vidéo bien plus abordable aux débutants que Final Cut Studio, iPhoto qui gère bibliothèque d'images et de photos (diaporamas, géolocalisation…). A côté, de cela iWeb permet de créer un site web personnel de qualité professionnel en quelques clics, GarageBand, l'éditeur de musique aide à la composition musicale et iDVD vous permettra de créer un DVD Vidéo lisible dans une platine de salon. QuickTime X (version 10) ne fait pas partie d'iLife mais participe au multimédia. Il fait essentiellement office de lecteur audio vidéo et accepte bien entendu les fichiers MOV, MPEG-2, MPEG-4, 3GPP, H.264 ainsi que les codecs XVID, DIVX, MP3.

osx19   osx20

Aperçu, iCal, Carnet d'adresses
La visionneuse de documents et d'images par excellence sous OS X, c'est Aperçu. Par défaut, tous les fichiers BMP, DNG, GIF, JPEG 2000, JPEG, OpenEXR, PDF (avec formulaires dynamiques), PICT, PSD, PNG, RAW SGI, TFA et TIFF. L'application permet en outre la retouche d'images, l'OCR depuis des documents scannés, d'annoter ou d'insérer des liens dans un PDF. Pour tous vos rendez-vous, tâches personnelles et professionnelles, rien de tel qu'iCal. Ce logiciel de gestion de calendrier synchronise même ses données avec des assistants personnels et téléphone mobiles (voir liste des appareils pris en charge par iSync). La gestion de vos contacts s'effectue au travers du Carnet d'adresses et de ses fiches de contact aux formats vCard et LDIF (ou fichiers avec adresses séparées par des tabulations ou des tirets). L'API autorise l'interopérabilité étroite avec Mail, iSync, iChat, Microsoft Exchange Server, Spotlight...

osx20   osx21

FrontRow, Time Machine
Nous avons consacré un dossier sur FrontRow. Pour mémoire, ce media center sert d'interface de navigation pour vos contenus multimédias, soit sur le MAC soit idéalement depuis votre téléviseur (avec la télécommande Apple Remote du Mac). Il gère tous les contenus, audio, vidéo, photos, DVD, médias en réseau. La machine à remonter le temps, c'est ainsi que l'on pourrait traduire Time Machine, le logiciel de sauvegarde incrémentale automatique et de restauration sur disque externe (USB, FireWire, NAS). En cas d'erreur d'installation ou autres, vous pouvez revenir en arrière à un jour précis.

osx22   osx23



Conclusion

osx05concluUne prise en main immédiate qui tient à 4 éléments
La première partie de ce dossier nous révèle un système d'exploitation tout aussi facile à prendre en main que Windows 7 ou Ubuntu. Ce n'est bien évidemment pas une surprise. L'interface graphique de Snow Leopard est facile à prendre en main sitôt que l'on a pris l'habitude du Dock, à personnaliser avec ses applications favorites, de la barre de menu unique contextuelle, du Finder le gestionnaire de fichiers et de Spotlight, le moteur de recherche intégré qui permet de retrouver en un éclair n'importe quel(s) contenu(s). Ces quatre éléments à eux seuls participent au succès d'OS X et aident l'utilisateur à mener ses projets.

Une fois l'OS installé, faut-il installer les pilotes spécifiques ?
Le vrai avantage sous OS X, c'est qu'une fois le système installé, vous n'avez plus rien à faire hormis pour des matériels non reconnus (souris spécifique, imprimante…) ! Les mises à jour système rectifient le tir si nécessaire. Sous Windows 7, la plupart des pilotes sont également reconnus mais il faut néanmoins ajouter des drivers spécifiques (contrôleur carte mère, carte graphique, carte son, carte réseau…), si on souhaite optimiser son système et en tirer le meilleur. Ici, le passage via les Préférences systèmes n'est pas une obligation, sauf pour peaufiner des réglages personnalisés (fond d'écran, écran de veille, Dashboard, pare-feu, synthèse vocale, raccourcis claviers, gestion des comptes, contrôle parental, etc.).

osx02conclu   osx01conclu

Les applications incluses sont plus que suffisantes
Comme sous Windows ou sous une distribution GNU/Linux Desktop, les applications qui accompagnent Snow Leopard permettent à un utilisateur lambda de réaliser toutes les tâches courantes. En l'occurrence, on aura l'essentiel avec Mail pour la messagerie électronique, Safari pour la navigation Internet, TextEdit pour l'édition de texte, Aperçu pour la visualisation d'images et de PDF, iChat pour la messagerie instantanée. Pour aller plus loin, il y a même le DVD iLife et ses applications multimédias qui sont incluses avec votre Mac (gestion audio, musique, photo, création de site web…).

osx03conclu   osx04conclu




  • Partager ce contenu :
Dans le même style
  • Le Petit Larousse illustré 2010 : test et présentation
    Tous les ans, le Petit Larousse est mis à jour. Sur un unique CD-ROM, la version 2010 contient 150 000 définitions, 59 000 noms communs, 28 000 noms propres, 5 000 photos et illustrations, des cartes interactives, animations ...
  • Windows 7 : test et présentation de l'OS de Microsoft (2/2)
    Dans cette seconde partie consacrée au nouveau système d'exploitation Microsoft Windows 7 (Seven), nous avons abordé la gestion du contenu multimédia, notamment avec Windows Media Player 12, la navigation Web avec Internet Explorer 8, ...
Vos commentaires
Trier par : date / pertinence
spamnco Hors ligne VIP icone 8200 points
Le #660671
Ce survol de snowleopard est bien sympathique mais on se rend surtout compte que l'OS d'Apple n'évolue pratiquement plus. Les différences avec Tiger sont vraiment ténues et pire encore OS X n'a plus vraiment de longueur d'avance sur Windows 7 surtout si on ajoute à ce dernier Rocketdock et Launchy.
Alors certes sous OS X tout est inclus dès le départ mais les possibilités sont également beaucoup plus limitées puisque nombre de périphériques, d'exécutables ou de jeux ne fonctionneront pas tout simplement.

J'ai Windows 7 et OS X et personnellement même si je ne suis pas un grand fan de Microsoft, je dois dire que j'utilise Windows 7 99% du temps.
dudino Hors ligne Héroïque avatar 664 points
Le #660741
Pour moi la vraie longueur d'avance d'osX sur 7 c'est le système de fichiers. En effet sous windows la dégradation des performances est énorme avec le temps, alors que sous mac il faut vraiment y aller pour voir les perfs faiblir. Bien sûr on peut toujours télécharger de bons utilitaires pour faire le ménage et défragmenter régulièrement sous windows, mais c'est chiant.
L'autre point positif est la gestion des paramètres. A côté, le panneau de config de windows ressemble à un tableau de bord de 747 ! A mes yeux c'est juste inabordable et trop bordélique pour le commun des mortels, alors que sous mac c'est bien plus clair. Cela dit j'aime bien seven, d'ailleurs je l'utilise, mais c'est plus parce que le hardware est bien moins cher que parce que je je le préfère à osX.
erreger Hors ligne Héroïque avatar 897 points
Le #660751
spamnco ; je suis sous mac et j'utilise mac. Dis moi les applications que tu n'as pas sous mac je te trouve ce qu'il te faut. Ce n'est pas facile de critiquer quand on ne connait rien et que l'on utilise windows à 99% et d'effrayer les personnes au passage. Il y a tout ce qu'il faut sous mac sauf applications industrielles quelque jeux. Mais pour faire du multimédia, de l'internet ou de la bureautique c'est un mac qu'il vous faut !
spamnco Hors ligne VIP icone 8200 points
Le #661651
@erreger : pas besoin d'aller loin, mon camescope DV Samsung n'est pas reconnu par mon iBook (j'ai appris à posteriori qu'il y avait une liste de camescopes pris en charge par OS X!!!).
N'importe quel PC équipé d'un firewire peut importer les vidéos par contre.
Ma souris Genius n'est pas supportée non plus.

Autre chose, j'ai un TV récent et pour la mise à jour du firmware, il faut passer par un .exe pratique quand on a seulement un Mac...

Lorsque j'ai acheté mon Mac je m'en servais pas mal mais à force de tomber sur ce genre de petits détails, je ne l'utilise plus que pour le surf sur le canapé (et encore de moins en moins).

Au passage, je viens d'acheter un graveur de Blu-Ray, sous mac il peut servir pour caler un meuble...

C'est du vécu pas du dogme.


mouturat@mail.pf Hors ligne Héroïque avatar 774 points
Le #665721
Oui je suis ravi de mon mac sauf.... pour imprimer, j'ai 2 imprimantes canon laser I-sensys LPB5000 couleur et une LPB44320D combinée impossible de les reconnaître malgré les drivers de Canon. je suis donc obligé de passer par Win7 c'est un gros regret!
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire