Le CNRS passe les tweets de la présidentielle au macroscope

Le par  |  4 commentaire(s)
Politoscope

Le Politoscope offre une analyse du brouhaha de la présidentielle 2017 en s'intéressant aux gazouillis sur Twitter. Pour les amoureux des statistiques.

Des chercheurs du CNRS proposent le Politoscope qui est autrement qualifié de macroscope politique. Son objectif affiché est de donner du sens aux données générées sur le réseau social Twitter à la veille de la prochaine élection présidentielle en France.

Le CNRS explique que depuis l'été dernier, quelque 35 millions de tweets publiés par 3 689 personnalités politiques (députés, maires, candidats) ont été récoltés. De même, 25 millions de messages de plus 3 000 comptes de médias et journalistes, 1,5 million de comptes d'utilisateurs uniques et anonymisés.

Avec une mise à jour en temps réel, le Politoscope permet de mettre en perspective les flux d'informations à l'aune de la présidentielle, suivre l'évolution de sujets et le retentissement auprès des diverses communautés politiques des candidats qui sont présentes sur Twitter.

" L'évolution de ces communautés révèle notamment certaines stratégies politiques, les différents ralliements ou les campagnes de dénigrement ainsi que l'émergence d'une information, fausse ou non, et sa propagation ", écrit le CNRS.

Six candidats ont été retenus avec pour critère suffisamment de tweets pour donner une représentation de leur programme politique : Emmanuel Macron, Marine Le Pen, Jean-Luc Mélenchon, François Fillon, Benoît Hamon et François Asselineau.

Politoscope-Macron
Le Politoscope permet de repérer des thématiques abordées de manière préférentielle ou en fonction de l'actualité, et jauger de l'attention portée par les communautés du candidat ainsi que les autres communautés, et y compris de la part des médias. L'outil sera ultérieurement complété avec la publication de plusieurs analyses.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1960071
Intéressant ! Ca peut pt'être donner les tendances pour les élections à venir
Anonyme
Le #1960093
Safirion a écrit :

Intéressant ! Ca peut pt'être donner les tendances pour les élections à venir


Pas certain qu'on ait besoin de ça pour détecter la tendance UMPS qui flotte depuis des décennies...

On note au passage que même eux font l'impasse sur la moitié des candidats (genre la bonne excuse de "on n'a pas assez de données sur les autres" )
Le #1960112
Ce n'est pas ça qui fera avancer le schmilblick. Encore les cinq petits candidats mis à la trappe.
Anonyme
Le #1960124
logredunord a écrit :

Ce n'est pas ça qui fera avancer le schmilblick. Encore les cinq petits candidats mis à la trappe.


C'est d'autant plus dommageable que ces 5 petits candidats, dont on n'entend jamais parler, sont ceux qui bénéfiecieraient le plus d'un peu plus de visibilté pour leur programme et leurs thématiques.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme