Preview Call Of Duty 4 Modern Warfare

Le par Alain L.  |  0 commentaire(s)

En prévision de l’E3, célèbre salon international du jeu vidéo et des loisirs interactifs, la firme Activision a tenu à organiser une conférence Pré-E3 située au plein cœur de Paris.

Call Of Duty 4 Modern Warfare - Logo

L'E3 quand tu nous tiens

Actuellement en perte de vitesse, l’E3 procède à d’importants remaniements logistiques restreignant de ce fait l’accès aux nombreux développeurs. De par une préalable sélection ainsi que la mise en place d’un dispositif de vérification, le salon se veut désormais plus organisé et modéré que ces prédécesseurs.

Pour palier à ces quelques changements, Activision a eu la bonne idée de nous faire part d’une conférence française, bien loin de la cohue de l’E3. Après nous avoir présenté Bee Movie, ce fut autour du très attendu Call Of Duty 4 de se montrer aux yeux de la presse.

Call Of Duty 4 Modern Warfare   Image 1  Call Of Duty 4 Modern Warfare   Image 3

Pour marquer le début d’une nouvelle ère, les développeurs se sont contentés en premier lieu de nous dévoiler une impressionnante introduction du jeu dont le contexte environnent à de quoi séduire les fans de FPS.

Célèbre par son respect historique, la série des Call of Duty effectue aujourd’hui un surprenant changement d’horizon et nous emmène dans les méandres d’un nouveau conflit militaire opposant les Etats-Unis à la Russie.



Conflit moderne pour armes modernes

Certains se demanderont pourquoi les développeurs ont procédé à un tel revirement scénaristique, la réponse est résolument simple, par la création d’une trame originale le jeu se débarrasse en un clin d’œil des soucis de respect historique.

Ces changements scénaristiques auront tout naturellement une incidence sur le gameplay effectif. Beaucoup plus rythmée et nerveuse, l’action de Call of Duty 4 : Modern Warfare  démontre avec soin l’intensité des combats actuels.

Call Of Duty 4 Modern Warfare   Image 2  Call Of Duty 4 Modern Warfare   Image 4

Pour illustrer ses dires, le développeur de Infinity Ward nous dévoile une mission située en plein cœur de l’océan sur un bateau cargo supposé rempli d’armes bactériologiques. Ce qui frappe immédiatement le joueur c’est l’immersion la plus totale que nous procure ce quatrième opus, entre les puissants grondements du tonnerre, les rafales de vent et les pales de l’hélicoptère, nos oreilles sont tout bonnement comblées.

A tout cela s’accompagne une puissante bande originale qui rappelle les films d’action hollywoodiens. Le cadre logistique a permis d’amplifier très nettement ce sentiment à l’aide d’un rétroprojecteur de cinéma et d’enceintes dignes de ce nom, Modern Warfare prenait toute sa dimension.



On prend les mêmes et on recommence

Bien que scripté, le jeu laisse une part de liberté au joueur qui n’est plus dirigé par d’explicites rails. Il sera ainsi possible d’accomplir un objectif par des moyens divers et variés. Le contexte aidant, le joueur devra rapidement s’accommoder des armes modernes beaucoup plus efficaces et puissantes qu’à l’accoutumée.

Du AK-47 au SCAR-L en passant par l’inévitable SVD Dragunov, Call Of Duty 4 tient une fois de plus à nous prouver son savoir faire et son expérience en la matière. La seconde mission se déroulait quant à elle au Moyen-Orient, ce fut l’occasion rêvée de faire parler le puissant moteur graphique développé spécialement pour le jeu.

Call Of Duty 4 Modern Warfare   Image 12  Call Of Duty 4 Modern Warfare   Image 11

Beau, très beau le jeu n’était pourtant pas achevé, loin de là. Mais les développeurs ont tenus à nous rassurer sur les prochaines améliorations à venir en terme graphique, comme l’éclairage dynamique, les systèmes de particules ou encore l’optimisation du code.

Bien que le jeu vise à impressionner visuellement parlant, Infinity Ward privilégiera clairement la fluidité du jeu en se calant sur la limite des soixante images par seconde, ce qui représente un jeu totalement fluide et dénué de quelconques saccades.

Plus qu'une réussite, un futur hit

Une ultime mission nous a été proposée par Activision, cette dernière se déroule en pleine nuit dans un village dévasté et majoritairement occupé par les forces ennemies. Accompagné de nos coéquipiers, le joueur se doit de progresser dans une ville superbement retranscrite dans l’objectif de réduire les moyens logistiques de l’ennemi tels les sites anti-aériens et les chars d’assauts.

Avant de pouvoir atteindre ces objectifs, il faut au préalable s’adjuger le scalp des nombreux ennemis cachés dans l’ombre, une ombre qui disparaîtra une fois les lunettes à vision nocturne enfilée. Graphiquement superbe et acoustiquement réaliste, ce énième épisode des Call Of Duty  a de grandes chances de représenter une future référence en la matière, et c’est à mon humble avis l’un des jeux qui a fait le plus parler de lui lors de la conférence.

Hit en puissance, Call Of Duty 4 n’a désormais qu’à poursuivre son petit bout de chemin, car le plus important a été fait, encore reste-t-il à optimiser le jeu ce qui n’est pas des plus aisés. Affaire à suivre…

Date de sortie prévue pour le mois de novembre 2007 sur PC, PS3 et Xbox 360.



  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire