Preview Dead Island

Le par Alain L.  |  0 commentaire(s)
Dead Island - Logo

Il y a quelques semaines de cela, Deep Silver nous a invités à découvrir un titre qui a rapidement fait parler de lui au travers d’un simple mais expressif trailer. Comme vous l’aurez compris, il s’agit de Dead Island, un jeu littéralement revenu d’entre les morts. Créer le buzz est un bon moyen pour les studios de mobiliser les joueurs autour d’eux, encore faut-il concrétiser les choses…

Un concept classique

Cette courte mais informative présentation a été l’occasion pour nous d’avoir un aperçu concret et immédiat du jeu. Dead Island apparaît au final comme un intéressant mélange de genre entre un Grand Theft Auto IV, un Left For Dead 2 et un Dead Rising 2. Techland s’est inspiré du célèbre titre de Rockstar Games pour son aspect bac à sable.

Le concept se déroulera sur une île paradisiaque bondée de touristes et d’innombrables lieux de villégiatures. Pour des raisons qui ne nous ont pas été précisées, une infection a touchée l’île et ses habitants. Du coup, le joueur sera amené à survivre dans un environnement a priori hostile et pourra accomplir une flopée de missions principales et secondaires.

Dead Island - Image 27 Dead Island - Image 26

Il pourra sans aucun souci explorer les décors à la recherche d’éventuels survivants. L’ensemble implique toutefois une vue subjective similaire à Left 4 Dead. Ainsi, le public pourra assister de très près aux violents affrontements entre le héros et les zombies. Cette perspective permet immerger plus encore le joueur. Cependant, le concept ne cherche aucunement à effrayer le joueur tel un Dead Space 2. Le mot d’ordre est à l’action, les combats seront donc intenses et brefs.

Il existe à ce propos différents types de zombies aisément identifiables de par leur carrure physique. Ainsi, un maigre zombie sera à même de se déplacer rapidement et de bondir sur le joueur. Le zombie normal avancera à pas d’hommes et ne manquera pas l’occasion d’accélérer son rythme de marche dès lors que le joueur signalera sa présence.

Dead Island - Image 25 Dead Island - Image 23

Des boss sont aussi présents,  un type très particulier d’adversaires que nous avons pu rencontrer durant notre session. Elle a débuté dans la peau de Sam B, un chanteur de rap doté de forts attributs physiques. Le public pourra choisir au total entre quatre personnages différents. En plus de présenter des différences physiques, ces derniers joueront le rôle de classes.

Sam B représente la classe « Tank », il est donc capable d’encaisser un maximum de coups et d’infliger par la même occasion d’énormes dégâts, que ce soit à l’aide de ses mains ou d’armes blanches. Dead Island se rapproche de Dead Rising 2 pour son côté nature et improvisé. Le jeu sera dénué de véritables armes de guerre. Les rares armes à feu devront être utilisées à bon escient pour tuer les zombies les plus virulents.

Dead Island - Image 21 Dead Island - Image 22



Un potentiel à exploiter

Autrement, le joueur devra composer avec les éléments du décor comme des chaises, des tuyaux de plomberie ou encore des machettes. Ces armes sont dotées de caractéristiques uniques. Face à ces zombies mobiles, il faudra privilégier les armes légères et rapides. Contre des zombies robustes, il faudra employer des armes à fort potentiel mécanique, des armes plus difficiles à manier.

Nous ne pourrons toutefois pas les utiliser constamment pour deux raisons. D’une part, le héros sera doté d’une jauge d’endurance et ne pourra pas de ce fait donner sans cesse des coups.  Il devra veiller à distribuer précisément les coups et éviter de dépenser trop d’énergie. D’autre part, les armes pourront se briser avec le temps et les usages.

Il est indispensable de faire appel aux bonnes armes et de les abîmer uniformément pour éviter les mauvaises surprises. Le héros n’aura pas les poches « infinies », il sera limité dans le nombre d’objets et d’armes, il devra gérer convenablement son inventaire.  Les objets pourront servir à soigner le héros ou bien à confectionner des armes improvisées.

A chaque zombie mort, le héros gagne en points d’expérience. Ils nous serviront à débloquer des compétences actives et passives. Sam B possède trois spécialisations : la furie, le combat et la survie. La furie est un état secondaire permettant à l’intéressé de tuer d’un seul coup de poing l’ensemble des ennemis. En dépensant ces précieux points, il pourra par exemple augmenter la durée de la furie. La section combat nous permettra, elle, d’accéder à de nouvelles techniques de combat comme la mise à mort.

Au final, Dead Island apparaît comme un titre intéressant et classique, un concept toutefois maladroitement mis en valeur à l’aide d’un superbe trailer. Les joueurs devront donc l’oublier, faire table rase et repartir sur de nouvelles bases pour éviter toute déception. En effet, Dead Island est avant tout un jeu d’action, il est donc focalisé sur les combats et l’exploration des décors plutôt que l’exploration du héros. Somme toute, le concept a franchement le potentiel pour séduire les amateurs d’action. Un titre à surveiller de près.

Date de sortie prévue pour le troisième trimestre 2011 sur PC, PS3 et Xbox 360.

Dead Island - 3 Dead Island - 2



  • Partager ce contenu :
Dans le même style
  • Preview Red Dead Redemption
    Soucieux de son image, Rockstar Games nous a conviés à une seconde présentation presse de Red Dead Redemption destinée à souligner les principales mécaniques de jeu. Ce fut aussi l’occasion pour nous de déceler les moindres ...
  • Preview Red Dead Redemption
    Annoncé en grande pompe, Red Dead Redemption aura fait couler beaucoup d’encre au travers de jolies illustrations et de trailers savamment bien mis en scène. Rockstar a eu la gentillesse de nous inviter à une sympathique présentation ...
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire