Preview Dragon Ball Z Burst Limit

Le par Jacques B.  |  0 commentaire(s)
Dragon-Ball-Z-Burst-Limit-j

Avant sa sortie prévue pour le 6 juin 2008, faisons le point sur ce premier Dragon Ball Z next gen, nommé Burst Limit. A quoi doit-on s'attendre à quelques semaines de sa sortie ? Des graphismes Haute Définition mais un contenu décevant, un fun toujours présent mais un gameplay classique, le soft de Namco Bandai ne semble pas vouloir bouleverser le monde des jeux de combat. Projecteur sur les caractéristiques de ce projet tiré une nouvelle fois de l'univers de Akira Toriyama.

Première entrée dans le monde next gen

Dragon Ball Z : Burst Limit est la première entrée du monde de Akira Toriyama dans celui de la next gen. Après de nombreux épisodes Playstation 2, voici que cette série se voit adaptée sur PS3 et Xbox 360. Le genre n'a pas changé. Burst Limit est un jeu de combat.

Dragon Ball Z Burst Limit 9 Dragon Ball Z Burst Limit 3

Les possesseurs de la série des Tenkaichi (le test du troisième opus sur PS2 ici) seront sans doute surpris par l'orientation de ce nouveau volet. Un retour en arrière, au niveau du gameplay, a été effectué. Fini les arènes immenses où il est agréable de s'y balader librement. Fini les cachettes derrière un rocher en rechargeant son Ki en espérant que notre adversaire ne nous ait pas vu. Dimps, développeur du jeu, est revenu aux origines de la série : le principe des Budokai.

Dragon Ball Z Burst Limit 2 Dragon Ball Z Burst Limit 8

Les environnements sont ainsi fermés et les éléments du décor non destructibles. De plus, le personnage que l'on contrôle locke en permanence son ennemi. Il est donc impossible de retrouver cette sensation de liberté présente dans les opus antérieurs. Ici, il est question d'agir au plus vite, le plus stratégiquement et le plus efficacement possible. L'unique nouveauté qui donne un peu d'air à ces décors est la séparation entre le monde de la terre et celui des airs. Un coup de pied puissant et nous voilà projeté dans les airs. Un coup de poing assommant et l'on retombe au royaume des mortels. Mis à part cela, il faudra accepter ce sentiment d'enfermement présent dans ce Burst Limit.


Quelques nouveautés...

Soyons clair : Burst Limit ne brille pas par ses nouveautés. Pire, il ose même proposer 21 personnages personnages jouables. Une honte lorsque l'on se souvient du nombre démesuré de héros dans Tenkaichi 3 : 170. De plus, les arènes seront, elles aussi, disponibles dans une quantité minime : Tenkaichi 3 en proposait 30.

  Dragon Ball Z Burst Limit 1 Dragon Ball Z Burst Limit 4

Cependant, le dernier projet de Dimps n'arrive pas les mains vides non plus. Première bonne nouvelle : la PS3 et la Xbox 360 accueilleront un mode en ligne. A vrai dire, il aurait été scandaleux qu'il n'en soit pas ainsi mais admettons que c'est un plus ludique évident. A côté de cela, il est important de signaler la présence d'une jauge de fatigue qui empêche de bloquer les coups perpétuellement. Une fois remplie, il faudra trouver une solution pour rétablir le combat au risque de se prendre une puissante attaque de l'adversaire. Enfin, comme il a été dit dans la page précédente, la jauge de Ki se charge toute seule.

Dragon Ball Z Burst Limit 4 Dragon Ball Z Burst Limit 5

Pour finir, l'une des innovations non négligeables de ce Burst Limit est l'intervention d'un second personnage pour chaque camp en cours de partie. Toutefois, celui-ci peut venir en aide à son partenaire uniquement quand la barre de Ki est remplie. Evidemment, aussi bien le joueur que l'IA bénéficient de cette aide qui apporte un plus stratégique à la bataille. En effet, avant le combat, il faudra choisir trois techniques parmi une dizaine (de ce fameux troisième protagoniste). La réflexion sera de mise...


Graphismes sauce next gen ?

Terminons cette preview par la question des graphismes. Dragon Ball Z Burst Limit s'avère-t-il à la hauteur ? Utilise-t-il la pleine puissance de la Xbox 360 et de la PS3 ? La réponse ne peut s'exprimer d'une manière radicale. Disons que Dimps a fait un travail tout à fait acceptable et qu'il est encore difficile de le juger tant que la version définitive ne sera pas disponible.

 Dragon Ball Z Burst Limit 1 Dragon Ball Z Burst Limit 4

Une chose est certaine, les cut-scenes, qui interviennent en début, cours et fin de combat, sont assez réussies même si la modélisation de la bande de Sangoku paraît presque trop évoluée technologiquement, perdant un peu du charme qui habitait tous ces êtres dans la série. Mais ne boudons pas notre plaisir : malgré un flou assez gênant, Burst Limit est plutôt agréable à regarder, à défaut d'être transcendant. Sans doute faudra-t-il attendre Street Fighter IV pour être davantage bluffé par les animations faciales des combattants.

 Dragon Ball Z Burst Limit 5 Dragon Ball Z Burst Limit 3

Pour ce qui est des attaques spéciales, celles-ci sont peut-être moins spectaculaires que l'on aurait pu le penser mais encore une fois, la version finale permettra d'émettre un avis ferme là-dessus. Notons par contre un réel dynanisme dans les combats, une nervosité qui apporte indubitablement de la force à ce projet. Il ne nous reste au final plus qu'à attendre le 6 juin 2008 pour savoir si ce Burst Limit sera, en dépit de son contenu insatisfaisant, un épisode à la qualité générale solide, pourvu d'un mode histoire (jusqu'à la période de Cell) immersif, d'un gameplay exigeant et surtout d'un fun inépuisable. Verdict dans quelques semaines sur PS3 et Xbox 360.



  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire