Preview Guitar Hero On Tour

Le par Alain L.  |  0 commentaire(s)
Guitar Hero On Tour - Logo

Enchaînant succès sur succès, la série Guitar Hero ne prend pourtant pas le temps de savourer sa victoire et préfère allègrement titiller la console portable de Nintendo, en vue très certainement de s’imposer une nouvelle fois. C’est au beau milieu de la Seine qu’Activision nous a conviés à venir découvrir leur prochain titre musical qui marque une nouvelle étape dans l’histoire de cette série vidéoludique.

Portable et jouable

En effet, Guitar Hero s’était précédemment contenté de s’afficher sur les consoles de salon et les PC engrangeant au passage un immense succès. La DS aura très bientôt le droit à son opus, une version complètement différente de celles qu’on avait pu connaitre et qui nécessitaient conceptuellement parlant de posséder une guitare aux dimensions réduites.

Sans abandonner le concept de guitare, Activision a eu la très bonne d’idée de tirer partie de la taille de la console et du port GBA présent. Ce sont des hôtesses et des hôtes forts sympathiques qui nous ont accueillis dans un lieu fort bien organisé pour l’occasion, permettant à tous d’appréhender le concept.


Prénommé le Guitar Grip, l’accessoire remplaçant la véritable guitare se loge dans le port GBA. Pas franchement envahissant, le dispositif possède seulement quatre touches pour des logiques raisons pratiques ainsi que de taille. Cela posera au départ un léger souci aux personnes possédant de gros doigts mais l’habitude prend rapidement le dessus.

Le Grip ne possède à proprement parler d'aucun mécanisme d’attache particulier au niveau de la DS si ce n’est la fente GBA et peut dans des situations de transport normales se retirer très facilement. Ce défaut a été savamment résolu par la présence d’un strap ajustable permettant à l’accessoire de rester solidement ancré en enfilant tout simplement le strap qui exerce une pression de maintien.

On ne change pas une équipe qui gagne

Le stylet en forme de médiator est contenu dans le Guitar Grip et peut se retirer simplement.  Comme on peut le voir, Activision a su cerner et régler toutes les problématiques issues des consoles portables que sont la compacité, l’assemblage ou encore l’ergonomie afin de servir un jeu qui reste diablement prenant.

Guitar Hero : On Tour possède un gameplay foncièrement proche de ses illustres prédécesseurs, appuyer sur les touches du Grip et utiliser le médiator directement sur l’écran tactile seront les gestes clés nécessaires à notre bonne réussite.  Il faut d’ailleurs préciser que le médiator peut s’utiliser n’importe où sur l’écran tactile et offre de ce fait une grande marge de manœuvre. Le vibrato est lui aussi présent sur ce même écran, son activation nécessite un simple contact continu.

Guitar Hero On Tour   Image 6  Guitar Hero On Tour   Image 5

Le jeu exploite aussi la présence d’un double écran, tandis que l’un affiche les notes à jouer, l’autre sert bien évidemment de support de jeu. Que les gauchers se rassurent, le concept possède un mode gaucher qu’il faudra sélectionner dans le menu option et inversera les deux écrans afin de mieux correspondre aux habitudes du joueur.

Le micro n’a pas été oublié loin de là, il servira à activer le Star Power ou encore à lancer des attaques lors des confrontations et autres duels. Très importantes, les capacités Wi-Fi de la DS seront exploitées dans les modes multi-joueurs locaux et en ligne. Les modes duels, confrontations et autres co-op sont de la partie.



Une tarification plus qu'honnête

Le jeu compte dans son ensemble pas moins de vingt-six morceaux plus connus les uns que les autres. Un nombre faible dirons certains, mais il faut aussi rappeler que la cartouche de la DS possède de strictes limitations de mémoire que les développeurs ont repoussées au maximum sans pour autant nuire à la qualité sonore qui reste excellente.

La personnalisation des personnages et des guitares se fera par le biais de pièces sonnantes et trébuchantes acquises dans le mode carrière. Malgré sa faible puissance de calcul, le DS parvient à nous offrir des décors relativement corrects et des personnages reconnaissables au possible, approximativement deux milles polygones par personnage.

Inutile de vous dire que le jeu nous a laissé sur de très bonnes impressions, il se montre certes trop proche de ses homologues mais le plaisir de jeu et de se prendre pour un rocker en herbe reste vraiment intact. Les adorateurs de musique ne pourront que se ruer dessus et se restreindre malheureusement à jouer, chanter et hurler dans les transports en commun, ce qui n'a en général que peu d’effets bénéfiques.

Ain't got much to say, before I let you get awayyyyyy, yea! (Are You Gonna Be My Girl de Jet pour les non initiés). Pour le bien de tous et de toutes, je vais m’arrêter là et tout simplement conseiller aux fans de jeux de musique et aux possesseurs de DS de l’essayer et pourquoi pas de l’adopter, une future référence sympathique et prenante à la fois.

Le jeu et le Guitar Grip sont compris dans un pack à un prix officiel de 50 euros.

Date de sortie prévue pour le 18 Juillet 2008 sur DS.



  • Partager ce contenu :
Dans le même style
  • Preview Guitar Hero Warriors of Rock
    Malgré les années, Activision parvient toujours à entretenir sa série Guitar Hero qui s’ouvre régulièrement à de nouveaux genres musicaux. Cette ouverture, les fans de la première heure l’ont clairement critiquée et ont ...
  • Preview Guitar Hero World Tour
    Arrivant à grands pas, Guitar Hero : World Tour apporte dans son sillage bien plus que de nouveaux artistes musicaux. Il tente aussi de s’initier à la batterie et au chant comme l’a fait son concurrent direct Rock Band. Quelque peu ...
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire