Preview League of Legends

Le par Alain L.  |  0 commentaire(s)
League of Legends - Logo

Passé presque inaperçu au cours des derniers événements vidéoludiques comme l’E3 ou la Games Convention, le jeu de Riot Games n’avait pas les arguments nécessaires pour rivaliser avec les Assassin’s Creed 2, Modern Warfare 2 et autres Uncharted 2 : Among Thieves qui jouent certainement dans une autre cour. Récemment, nous avons malgré tout pu nous essayer à la bêta de League of Legends, voici nos impressions.

Un mélange des genres

Le jeu s’inscrit dans une toute autre dynamique, celle des jeux de stratégie en ligne. Aussi bizarre que cela puisse paraître, le concept mêle tantôt éléments de RPG, tantôt éléments de RTS. Au final, League of Legends partage d’innombrables similitudes avec le récent Demigod. En revanche, il se jouera uniquement en ligne à l’instar d’un MMORPG.

Le but du jeu est simple, détruire la forteresse de nos adversaires situé dans une arène symétrique et organisée. Nul besoin de collecter activement des ressources ou encore de gérer un maximum d’unités. Il faut ici se concentrer sur le placement et l’activité d’un seul héros  qui endossera un rôle capital. Nous avons donc tous les éléments caractérisant le mode Defense Of The Ancients.

League of Legends - Image 9 League of Legends - Image 10

Mais Riot Games a poussé le vice plus loin en améliorant grandement le côté RPG du concept. Tout d’abord, il y a le profil de joueur à entretenir. Ce dernier est régi par des points d’expérience amassés au cours de chacune de nos parties. A chaque passage de niveau, nous pouvons choisir une des quarante-deux compétences disponibles.

Elles sont réparties à travers trois spécialisations, l’attaque, la défense et le support. Notre choix est important, puisqu’il déterminera à terme un certain style de jeu. Pour les joueurs bourrins, il faudra tout miser sur l’attaque et donc éviter de choisir des compétences superflues augmentant par exemple la durée des sorts offensifs. Bonne nouvelle, ces attributions peuvent faire l’objet d’une remise à zéro non pénalisée nous évitant ainsi de tout recommencer.

League of Legends - Image 5 League of Legends - Image 6

Une invocation exclusive nous est aussi conférée à chaque niveau supérieur. Ceux-ci jouent le rôle de super-pouvoirs et demandent des temps de rechargement conséquents. Normal en même temps, multiplier ses dégâts par trente-cinq n’est pas donné.  Les augmentations passives se font principalement par le biais des runes semblables à un Diablo.

On les acquiert dans une boutique qui à l’heure où nous avons joué était encore au stade expérimental.  Impossible donc de s’exprimer longuement dessus. On sait néanmoins qu’ils offriront des petits bonus aux héros et surtout pourront être changés après les matchs. Viennent finalement les héros au nombre actuel de trente-cinq.

League of Legends - Image 7 League of Legends - Image 8



Plus complexe qu'il n'y parait

Il est difficile de choisir rapidement son héros tant ces derniers sont nombreux. Ils varient sur trois grands traits, la santé, l’efficacité des sorts et la puissance des attaques physiques. Ces personnages sont aussi dotés de quatre compétences personnelles qui marquent véritablement leur unicité et permet un classement selon cinq tendances : l’assassin, le combattant, le mage, le soutien et pour finir le tank.

Il y en a pour tous les goûts et tous les âges. Tout ceci n’était que la partie purement logistique qui se gère donc entre les matchs à l’aide d’une interface jolie et simple. Elle permet de choisir ses serveurs et de retrouver ses amis tel un Battle.net. Le choix des cartes est pour l’heure relativement limité pour cause de bêta fermée. Nous n’avions pas d’autre choix que de jouer  sur la seule carte disponible.

League of Legends - Image 2 League of Legends - Image 3

Les matchs se déroulent classiquement et opposent en général deux camps.  Les cartes sont jonchées de tourelles défensives et de créatures puissantes permettant aux joueurs de gagner une somme non négligeable de points d’expériences. Il est bon de rappeler que ces points gagnés par le héros seront uniquement valables durant le match.

En effet, à chaque début de partie tous les joueurs débutent logiquement au niveau 1 par souci d’équité. Ce qui ne les empêchera pas de profiter de leur avancée, définie par le profil de jeu, pour gagner à titre d’exemple plus rapidement en points d’expérience. Il ne faut donc pas confondre progression du profil et du héros. Le premier est durable dans le temps, le second ne l’est aucunement.

League of Legends - Image 14 League of Legends - Image 1

Il existe très peu de manière de gagner ces points, tuer ou aider. Nous pouvons optimiser nos chances de victoire en récoltant de l’or que l’on pourra dépenser dans une armurerie. L’ensemble de ces artefacts n’ont qu’un but, augmenter notre efficacité. Certains sont propres à un personnage ou à une classe, fort heureusement le jeu nous conseille les objets les plus adaptés à notre situation.

Il est quasi-nécessaire de récupérer des sommes d’or pour espérer vaincre, toutefois cette tâche ne requiert aucune raffinerie, aucun collecteur.  Le tout se fait le plus passivement du monde, en tuant des ennemis et rien d’autre. Notre héros peut bien entendu mourir. Rassurez-vous, il finira par réapparaître au bout d’une poignée de minutes.

League of Legends - Image 13 League of Legends - Image 12



Pas mal dans le fond

Mais ces minutes sont importantes et peuvent faire basculer le cours d’une partie. En ce sens, il convient d’éviter les comportements suicidaires, autrement se sont nos alliées qui en pâtiront. Il ne faut pas l’oublier, c’est aussi un jeu de groupe qui nécessite des actions communes et un minimum de concertation. Jouer dans son coin réduit considérablement nos chances de gagner.

Et le plus difficile c’est de pouvoir comprendre les raisons de notre échec. D’une part, le jeu nous offre des statistiques post-match peu lisibles mais en plus il ne nous permet pas de sauvegarder nos replays. Le dernier point noir concerne la vitesse de connexion des joueurs, qui sera certainement améliorée en phase de finalisation.

League of Legends - Image 11 League of Legends - Image 4

Autrement, il n’y a rien à redire du moteur graphique datant quelque peu. Malgré ces faiblesses texturales, l’ensemble parvient à convaincre et sera au moins adapté à toutes sortes de configuration. Le style graphique est  lui particulier et très coloré. Ceux qui n’apprécient pas les couleurs vives en auront pour leur grade.

Le jeu est annoncé comme un titre free-to-play, c'est-à-dire un jeu gratuit à jouer. Il comportera toutefois des sections payantes qui toucheront probablement les héros, les runes ou encore les cartes. Pour le moment, rien n’est définitif. Une chose est sûre, League of Legends est un jeu prometteur, un jeu sympathique et complexe à la fois.

Date de sortie prévue pour le quatrième trimestre 2009 sur PC.



  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire