Preview Race Driver : GRID

Le par Jacques B.  |  0 commentaire(s)
Race-Driver-GRID-jaquette

Responsable de la série des Colin McRae dont le dernier en date se nomme DIRT, Codemasters investit une seconde fois le monde de la next gen avec un nouveau jeu de course : Race Driver : GRID. Orienté arcade avec une dose de simulation, il se différencie par son esthétique aguicheuse, bardée d'effets graphiques. Avant sa sortie prévue pour le 29 mai 2008, un point se devait d'être fait sur les atouts et faiblesses de ce projet qui semble prendre un virage plutôt séduisant. Moteur !

A la recherche du plaisir

Codemasters cherche avec ce Race Driver : GRID à proposer un jeu de course loin de l'image élitiste et sobre d'un Gran Turismo 5 Prologue (test ici). Il ne souhaite pas non plus se ranger du côté de la série des Burnout, où le spectaculaire l'emporte sur le réalisme. Non, il cherche une situation intermédiaire où le plaisir est roi, sans jamais oublier une certaine exigence du gameplay.

Race Driver GRID 2 Race Driver GRID 1

Race Driver : GRID est un jeu de voiture orienté arcade épris de quelques pointes de simulation. Un temps d'apprentissage est en effet nécessaire pour cerner la manière avec laquelle il faut piloter le véhicule. Cependant, Codemasters veut dans l'ensemble s'adresser au public le plus vaste possible. Le freinage est ainsi loin d'être fidèle à la réalité par exemple : GRID s'écartant d'une certaine précision du gameplay pour une immersion plus accessible, que certains jugeront plus ludique.

Race Driver GRID   Image 5 Race Driver GRID   Image 1

Cet aspect-ci se ressent dans les divers types d'épreuves. En dehors des simples courses où l'objectif est de finir premier, d'autres sont plus originales dans leur concept, sans tomber une nouvelle fois dans une approche surréaliste. L'une de celles-ci consiste à devoir faire les meilleurs dérapages au sein d'un nombre de tours indiqué au départ. Le but : que le score final soit supérieur au concurrent.


Un pouvoir d'attraction ?

Race Driver : GRID trouve son principal pouvoir d'attraction dans sa partie esthétique et graphique. A l'heure de cette preview, de nombreux circuits et voitures sont à découvrir mais Codemasters prouve déjà qu'il n'est pas un novice dans la faculté à programmer sur next gen.

 Race Driver GRID 5 Race Driver GRID 7

Un circuit comme celui de San Francisco est une vraie réussite. D'une part, il y a une fidélité remarquable à cette belle métropole. D'autre part, le travail de réalisation y est exemplaire. L'ambiance est là et l'excellence de la partie technique joue un rôle sensible dans la qualité de l'expérience. Gestion des ombres et des lumières, reflets sur la carrosserie, effets volumétriques, framerate sans défaut, modélisation des voitures, présence de dégâts, rien ne manque et le soft s'impose d'emblée comme l'un des plus beaux de son genre.

Race Driver GRID   Image 15 Race Driver GRID   Image 6

Les sensations ne devraient pas être en reste également puisque les premières impressions de conduite sont satisfaisantes. Les diverses vues offertes permettent de mieux saisir la vitesse du bolide. Rarement un crash n'a paru si violent. Dans la vue interne (dans la voiture), l'expérience y est même impressionnante et se termine par l'explosion du pare-brise. En conséquence, le mode multijoueurs devrait promettre des affrontements explosifs dont l'intensité sera amplifiée par cette technique imparable.




Une innovation Princière ?

Codemasters aurait pu s'arrêter là et développer un produit technologiquement  à la pointe et au gameplay grand public. Au contraire, il a voulu trouver une innovation qui assure le show. Celle-ci est toute droit tirée de Prince of Persia : Sands of Time puisqu'il sera désormais possible de remonter le temps afin de corriger le tir et éviter à nouveau l'accident .

Race Driver GRID   Image 3 Race Driver GRID   Image 1

Attendons la version finale avant de porter un jugement clair et radical sur cette innovation mais elle semble prendre davantage des airs de gadget que d'une idée qui révolutionne l'approche de ce genre. L'une de ses principales qualités réside dans la constatation, une nouvelle fois, du travail irréprochable entrepris sur la réalisation globale du jeu (grâce aux options de pause, d'avance et retour rapide etc...).

Race Driver GRID   Image 5 Race Driver GRID   Image 16

Au final, Race Driver : GRID a de grandes chances de s'imposer comme un jeu de voiture solide. A dominante arcade, son gameplay devrait satisfaire un large nombre de joueurs grâce, aussi, à quelques touches de simulation bienvenues. Ceux qui ne jurent que par Gran Turismo 5 Prologue ou Project Gotham Racing 4 (test ici) pourraient par contre être déçus. La version finale permettra d'établir un avis ferme sur ce sujet.

Sortie le 29 mai 2008 sur PC, PS3, Xbox 360 et Nintendo DS.



  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire