Preview Halo 3

Le par Alain L.  |  3 commentaire(s)

Très attendu, l’ultime épisode des Halo s’est longuement fait désirer aussi bien par les fans du Spartan 117 que des mordus de FPS. Grâce à son épique scénario et ses savantes mises en scène, la série a su surmonter au cours du temps de nombreux obstacles technologiques que sont à titre d’exemple la jouabilité ou encore la qualité visuelle.

Halo 3 - Logo

L'Heure de vérité

Après s’être distinguée sur la console current-gen de Microsoft, la série entend bien poursuivre son périple sur le doux terrain de la next-gen. Et pour se faire les développeurs ont fait appel à des rénovations visuelles plus qu’autre chose. Dans la volonté de conserver son style pour le moins unique, ces derniers se sont tout bonnement appliqués à rendre le jeu plus fin, diversifié et surtout de mettre à contribution cette nouvelle génération de consoles.

La session de beta-test qui s’étalait sur le mois de mai 2007 aura d’ailleurs donné un avant goût à la vaste communauté de joueurs ne se limitant pas seulement aux FPS. Grâce à Microsoft, nous avons pu mettre la main sur la trame scénaristique d’Halo 3 qui tentera à coup sûr de clore cette célèbre trilogie sur les chapeaux de roue.

Halo 3   Image 15  Halo 3   Image 18

Une fois les présentations faites je me trouve enfin aux côtés de Halo 3 avec pour seul et unique objectif d’en découvrir un peu plus. J’ai à vrai dire eu l’honneur et le privilège de pouvoir y jouer durant quatre bonnes heures, un délai largement suffisant pour écarter avec aisance mes quelques interrogations suivant la fin de Halo 2 Vista.

Dès l’introduction, le titre tient absolument à s’imposer à l’aide d’une efficace mise en scène nous contant la situation actuelle de la Terre et de ses nouveaux alliés. Rapidement, l’intrigue va logiquement se retourner vers le Spartan 117, héros originel de la série. Ce soldat génétiquement modifié et entraîné pour combattre les plus grandes menaces se verra être responsable d’un bon nombre de victoires humaines dans un contexte relativement tendu.



Le Seul et unique Spartan 117

Après avoir interrompu de justesse la mise à feu du Halo aux côtés de l’Arbiter, d’Avery Johnson et de Reyes et mené notre héros à bord un vaisseau amiral Forerunner en direction de la Terre, il faudra désormais libérer la Terre de ses envahisseurs. Contrairement à ce que l’on peut penser, Halo 3 ne reprend pas de façon immédiate les événements qui ont eu lieu dans le second épisode.

Entre ce long trajet et le difficile atterrissage dont sera témoin notre protagoniste, de nombreux événements se sont tout naturellement déroulés et nous sont contés dans Halo : Uprising, un comic destiné à établir le lien entre les deux épisodes.

Halo 3   Image 17  Halo 3   Image 16

Plongé dans un profond sommeil, notre héros va finalement trouver la force d’émerger alors même que ses amis humains le croyaient mort, ou tout du moins bien amoché. Finalement il n'en est rien puisqu'il va immédiatement se remettre au travail et à la poursuite du Prophète de la Vérité et de ses fidèles incluant Brutes, Drones ainsi que Jackals.

A partir de là, nous prenons le contrôle immédiat du héros dont l’objectif est de sécuriser le périmètre et plus important encore de rejoindre un avant-poste humain. On remarquera au passage que le gameplay a été sciemment conservé et ne fait par conséquent, pas dans la dentelle. Dans la majorité des cas il nous faudra combattre d’innombrables légions d’ennemis bien décidées à suivre leur leader en marge des quelques phases de transit.



Evolution avant tout

Bien que certains puissent reprocher ce trop plein d’action, il est presque nécessaire de rappeler que cet aspect fait la force du jeu ne s’attardant qu’à mettre à mal nos capacités à bien viser et à cerner le danger. Pour les vétérans, il est indispensable d’élever la difficulté sous peine de finir le jeu en très peu de temps. J’ai pour ma part opté très modestement pour le mode héroïque afin de mettre à mal mon profil de joueur qui est à vrai dire orienté vers les PC.

Qu’importe mes origines vidéo ludiques, je ne pouvais faire l’impasse sur un tel titre sur le simple prétexte d’être un PCiste endurci. Etonnamment, j’ai pu en un rien de temps maîtriser l’ensemble des réflexes nécessaires à notre bonne survie. Il faut dire que le jeu met rapidement à contribution notre capacité à nous adapter afin de nous préparer au pire.

Halo 3   Image 13  Halo 3   Image 14

Car le pire reste effectivement à venir, entre les hordes de parasites, les Grunts ou encore les Brutes, il va falloir s’armer d’un peu de patience et d’un grain de stratégie. En fonction de nos mouvements, les ennemis prennent une plaisante initiative pour le peu qu’ils nous ont aperçus. J’ai par exemple pu me réfugier dans un local en béton possédant en tout et pour tout trois sorties, à ma grande surprise les ennemis environnants se sont organisés pour venir m’attaquer à ces trois endroits et pas uniquement la porte par laquelle je suis passé.

Il s’agit peut être d’un simple détail, mais cela démontre clairement que l’IA a su évoluer et surtout faire preuve d’une certaine stratégie de groupe. Cela n’est certes pas une intelligence à faire pâlir les hardcore gamers, néanmoins elle se démarque des traditionnels ennemis plongeant à tout va sur nos tirs.



Dans la norme next-gen

A l’instar de FEAR, elle sait d’ailleurs se servir systématiquement de son armement incluant aussi bien les armes d’assaut, les grenades que les véhicules de combat (tourelles défensives inclues). Au final ce sont très souvent les grenades qui nous forcent à recommencer puisqu’elles parviennent souvent à nous mettre en difficulté et à épuiser temporairement notre bouclier énergétique.

La présence de véhicules jouera encore une fois un important rôle dans le jeu. Non content de servir le héros comme un moyen de transfert efficace, les Scarab, Spectres et autres Warthog nous lanceront dans des mémorables virées automobiles toutes aussi hasardeuses que nécessaires.

Halo 3   Image 9  Halo 3   Image 6

Comme on peut le voir, peu de changements sont à prévoir au niveau du gameplay et c’est d’ailleurs le but affiché que de conserver une telle référence efficace aussi bien en mode solo qu’en mode multi-joueurs. Au niveau du level design, les développeurs se sont inspirés des fondations de la série pour venir nous offrir des décors luxuriants et détaillés, l’ensemble étant couronné par la bonne gestion de l’éclairage.

On regrettera trois choses, d’une part les textures utilisées sont parfois assez grossières pour un jeu next-gen puisqu’elles ne parviennent pas à rivaliser avec un Gears Of War, d’autre part la gestion du HDR est parfois hasardeuse. Alternant entre l’excellent et le moins bon, l’utilisation de cette technique ne fait fort heureusement apparaître qu’à de rares occasions des exagérations visuelles ce qui se traduit par des moments de fortes intensités lumineuses nous gênant dès lors qu’il s’agit de viser des ennemis en hauteur, surtout des snipers en fait.



Une mortelle combinaison sonore

Malgré le fait d’y jouer en Full HD, le jeu prend pour terminer un malin plaisir à mettre en évidence un manque certain d’anti aliasing et les cinématiques pourront sans trop de difficulté confirmer mes dires. En contrepartie, on se retrouve avec des effets spéciaux assez impressionnants, comme le champ d’invisibilité ou encore de protection. Tout ceci pour aboutir à un jeu fluide à souhait et on n'en demandait pas plus.

Toutefois se focaliser sur le seul aspect graphique du jeu serait un véritable sacrilège, passer au second plan tant des qualités au profit de quelques défauts qui font au final son charme n’a pour moi aucun sens. J’ai pour ma part opté avant tout pour mon point de vue de hardcore gamer, en mettant en avant cet ensemble vidéo ludique de grande qualité au détriment il est vrai de rares critiques technologiques.

Halo 3   1  Halo 3   2

En plus d’être accessible et instinctif, le jeu jouit indubitablement d’une majestueuse bande sonore orchestrée par le seul et unique Marty O'Donnell. Dans son élément, le compositeur américain tient avant tout à signer le retour d’une célèbre série en utilisant naturellement des thèmes évocateurs et puissants.

Placé sous le signe de la continuité, ce troisième épisode sera régulièrement ponctué par des airs on ne peut plus connus de la trilogie. C’est surtout dans un souci d’identité que le compositeur s’est attaché à reprendre efficacement les thèmes majeurs du jeu aux commandes d’un orchestre symphonique et de nombreux choristes.



Mission accomplie

Alors que la bande sonore suit de concert nos moindres faits et gestes, les bruitages ont quant à eux gagnés en diversité. Un simple coup de feu subira une logique diffusion acoustique tout comme les explosions de grenade. Ainsi plus nous sommes éloignés de la source et plus le son sera faible, au contraire plus nous en serons proches et plus les enceintes se déchaîneront.

Comme le précédent opus, il sera possible de suivre la trame scénaristique accompagnée de trois autres joueurs humains à travers le Xbox Live ou en liaison directe avec une autre console à proximité via le réseau local. Sans un mode multijoueur digne de ce nom, un Halo ne serait pas un Halo.

Malheureusement, je n’ai pu m’essayer que très peu de temps à ce mode qui reste calqué sur les précédents opus et uniquement au mode coopératif dont le fonctionnement est quasi similaire à la campagne solo.  L’apparition très remarquée d’un éditeur de cartes va relancer l’intérêt du jeu qui possède d’emblée un fort capital sympathie de la part des joueurs.

Halo 3   4  Halo 3   7

Prénommée la Forge, cette fonctionnalité permet de dessiner une carte à l’aide d’éléments préfabriqués. Il ne sera pas question de créer une carte à partir de rien comme peuvent le faire les joueurs de Halo 2 Vista, ici la seule restriction tourne autour de l’argent, un moyen technique de limiter les saccades et la surcharge visuelle.

Malgré le fait de n’avoir joué que quatre heures au jeu, je ressors de cette longue session de jeu l’esprit chargé de bons souvenirs et avec la seule envie de me procurer une Xbox 360 pour enfin connaître le dénouement de l’histoire. Car si le jeu fait part de faiblesses technologiques, il se rattrape très allégrement sur des points comme le scénario, la mise en scène ou encore la bande sonore. Vivement sa sortie !

Date de sortie prévue pour le 25 Septembre 2007 à minuit précise, sur Xbox 360 uniquement.



  • Partager ce contenu :
Dans le même style
  • Preview Halo 3 ODST
    Les vacances ne sont pas de tout repos pour les développeurs qui profitent de cette occasion pour marteler les esprits à coups de présentations et d’images. Microsoft a lui préféré nous inviter dans ses locaux afin de nous faire ...
Vos commentaires
Trier par : date / pertinence
bagouse offline Hors ligne Héroïque avatar 785 points
Le #185327
Bon, et bien il va aussi me falloir une 360 finalement...
jvachez offline Hors ligne Vétéran avatar 2400 points
Le #185431
Est-ce que quelqu'un sait quand a lieu le prime avec Cauet, je ne le vois nul part sur mon programme TV.
allthew3 offline Hors ligne Vétéran avatar 1151 points
Le #186047
C'est deja passé
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire