Preview Warhammer Battle March Xbox 360

Le par Alain L.  |  0 commentaire(s)
Warhammer Battle March Xbox 360 - Logo

Sorti le mois dernier sur PC, Warhammer : Battle March abordera bel et bien la console next-gen de Microsoft le temps tout juste de subir une longue et efficace adaptation logistique permettant de tirer le meilleur parti des manettes et par la même occasion de satisfaire les fans de stratégie pure et dure, car oui le jeu se concentre uniquement sur la gestion spatiale des unités et non leur production.

Pas qu'un simple portage

A l’instar du remarquable Ground Control 2, Warhammer : Battle March permet aux joueurs de diriger un groupe fini d’unités et devra se contenter de ces derniers. Exit donc les productions massives et construction de périmètre défensif, place à la pénible mais nécessaire micro-gestion. En supprimant cet aspect logistique, le jeu hérite d’un côté RPG des plus sympathiques qui soit.

Le jeu n’est pas à proprement parler un fidèle portage et ne se contente pas de conserver le mode solo tel quel. Les développeurs ont eu la bonne idée d’introduire une toute nouvelle campagne et la possibilité de jouer avec six différents armées au style et à l’efficacité propre. N’oubliant guère les racines de Warhammer, le concept nous permettra de personnaliser visuellement notre armée, des modifications qui n’auront aucune incidence sur le gameplay.

Warhammer Battle March Xbox 360   Image 7  Warhammer Battle March Xbox 360   Image 8

Durant ces trois campagnes scénaristiquement liées, le joueur aura l’opportunité d’incarner un jeune et vaillant héros chargé tout bonnement de détruire et repousser l’adversité ou tout simplement de se défendre selon les cas. C’est à l’aide de la carte stratégique que le joueur pourra faire avancer ou non la trame scénaristique.

Missions principales, secondaires et hôtel de ville sont éparpillés à travers celle-ci. Les missions annexes ne font aucunement progresser le scénario. En revanche notre héros pourra gagner durant ces campagnes militaires de précieux points d’expérience et amasser de puissants artefacts que l’on pourra affecter aussi bien aux troupes conventionnelles qu’aux leaders d’armée.



La stratégie dans son plus simple appareil

La gestion millimétrée est de mise et fortement conseillée. Tandis que les premières missions nous autoriseront à lancer de simples assauts, progressivement nous devrons mettre en place une multitude de stratagèmes pour bousculer l’adversaire. Exploiter les bâtiments en hauteur, adopter les bonnes formations et utiliser les compétences spéciales de nos troupes sont plus que nécessaires.

Rentrer à l’hôtel de ville n’aura pour but que de soigner et renforcer nos troupes. Il existe au total trois bâtiments aux fonctions complémentaires. L’armurerie, la caserne et la boutique de l’alchimiste mettent à notre disposition un meilleur personnel et arsenal que l’on pourra acquérir moyennant finances.

Warhammer Battle March Xbox 360   Image 1  Warhammer Battle March Xbox 360   Image 2

Au total, Battle March compte pas moins de quatre vingt cartes autorisant aussi bien les larges batailles que les simples duels entre héros. Intéressants, ces combats impliquent deux protagonistes qui devront tout faire pour triompher, ils nous offrent l’opportunité de conquérir rapidement un territoire et de minimiser nos pertes, tout du moins en cas de victoire.

Des simples ordres ne suffisent point, pour gagner il nous faudra faire usage de compétences spécialement dédiées aux duels. Les deux autres types de compétences concernent le héros à proprement parler ainsi que ses capacités au commandement, c’est en gagnant en niveau que nous pourrons accéder à ces techniques de combat et les améliorer au fil du temps.



Les RTS à la manette, c'est possible et jouable

Au niveau du mode multijoueurs, on signalera la présence de trente cartes et six grands types de jeu supportant jusqu’à quatre joueurs simultanément. Pour palier à l’absence de structures logistiques, un éditeur d’armée sera présent et nous offre l’opportunité de modeler ses troupes en fonction des batailles à venir.

En temps normal, cette phase s’effectue via l’hôtel de ville, un bâtiment qui n’est malheureusement pas présent et permet dans le même temps d’équilibrer les parties en jouant sur le facteur financier. Limité physiquement, la manette 360 reste adaptée à la situation et offre un panel d’actions relativement complet pour un RTS.

Warhammer Battle March Xbox 360   Image 3  Warhammer Battle March Xbox 360   Image 4

Moins précise cette dernière héritera d’une fonction pause permettant comme son nom l’indique de stopper l’action et de pouvoir repenser sa stratégie. Les mécanismes de sélection et d’action rapide sont présents et exploitent sans vergogne les confortables gâchettes. Les perfectionnistes seront à même de modifier les comportements de combat et leur efficacité en assignant à un haut gradé un groupe de soldats.

Deux types de contrôle sont d’ailleurs présents et offrent un degré de contrôle supplémentaire afin de convenir aux joueurs occasionnels et aux férus de stratégie. Les héros ne seront pas les seuls à gagner en expérience et en armement. Certes, ils n’auront pas la possibilité d’atteindre le niveau 40 (niveau maximum), ceux-ci pourront toutefois grimper au sein de l’armée et gravir naturellement les échelons de la hiérarchie.



Plus simple, plus prenant

Visuellement, l’ensemble perd en qualité artistique par rapport à son aîné. Cette perte due à la « faible » résolution des téléviseurs HD se compensera avec l’apport d’animations plus nombreuses aussi bien au niveau des unités conventionnelles que des héros, une efficace façon d’immerger le joueur et de satisfaire les besoins de la Xbox 360.

La bande sonore elle reste quasiment inchangée, c’est toujours l’excellentissime Jeremy Soule qui officiera en qualité de réalisateur sonore, un rôle lui convenant plus que jamais. Développer un jeu de stratégie sur consoles n’a jamais été chose aisée, bien au contraire. L’absence de gestion logistique se targue néanmoins de soulager les simples joueurs.

Elle rend le jeu bien plus prenant et accessible au grand public au détriment il est vrai d’un important concept. Sur PC, cette recette a déjà fait ses preuves et pourrait se monter tout efficace sur consoles car elle invoque une certaine spécialisation et de moindres soucis de précision, d’autant plus que l’interface se montre simple à souhait.

Loin de révolutionner le genre, Battle March concilie avec prudence les deux supports vidéoludiques. Cette prise de risque minimale lui assurera un succès certain et ne manquera pas de satisfaire les stratèges en puissance lassés des traditionnels RTS prônant pour les assauts de grande envergure et les constructions massives.

Date de sortie prévue pour le mois de septembre 2008 sur Xbox 360.



  • Partager ce contenu :
Dans le même style
  • Preview Warhammer Mark of Chaos: Battle March
    Après la sortie de Warhammer : Mark of Chaos qui avait relativement déçu pour plusieurs raisons objectives, Black Hole Entertainment et Namco Bandai nous donnent l'occasion de poursuivre la guerre à la tête de nos armées chéries et ...
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire