Procès contre Netflix : Free abandonne les charges

Le par  |  3 commentaire(s)
Netflix

L'opérateur FREE aurait finalement abandonné les poursuites engagées contre la plateforme Netflix en juin 2017.

L'été dernier, FREE poursuivait Netflix  en justice, l'affaire ayant été ouverte devant le tribunal de commerce de paris.

Netflix

L'opérateur demandait ainsi "d'importants dommages et intérêts, qui ne sont pas chiffrés à ce stade, mais qui pourraient se monter à des dizaines - voire des centaines de millions d'euros". En cause, l'indice de performance partagé par Netflix qui notait les opérateurs en fonction de leur capacité à diffuser les contenus de la plateforme.

Un outil mis en oeuvre par Netflix pour contraindre les opérateurs à négocier des arrangements pour éviter les engorgements lors des heures de pointe sur les réseaux. À cette époque, l'indice de Free était au plus bas et bien en deçà de celui des autres opérateurs. Free a toujours refusé de négocier avec Netflix, contrairement aux autres opérateurs, et la mise en avant de cet indice de performance était considérée comme un moyen de pression visant à contraindre à un accord.

Depuis le début de l'année et face au succès grandissant de Netflix, Free a changé son fusil d'épaule et les relations entre les deux groupes se sont améliorées. Depuis le mois d'avril, Fee et Netflix disposent d'un lien d'interconnexion qui a permis à Free de remonter largement dans les statistiques de la plateforme de SVOD même si, malgré cela, Free reste en dernière position.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2032297
Free a baissé son froc. Et c'est tant mieux pour la neutralité du net.
Vouloir facturer une deuxiéme fois, ce que free facture déjà au clent c'était de toute maniére immoral.
Le #2032300
Soumission ! Ces ordures de nettflix vont pouvoir continuer à inonder l'Europe avec des contenus bien pensants, formatés anglo saxons/US et surtout à des résolutions aberrantes pour saturer nos réseaux.
Aucun investissement dans les réseaux en laissant la charge aux états et aux FAI. Aucun impôt payé en Europe

Nul doute qu'ils achèteront ensuite à vil prix les réseaux une fois que nos FAI auront bu la tasse et que les états ne voudront plus financer à perte.

Mort à la neutralité du net.... mort aux optimisations fiscales (TVA et impôts payés dans le pays du client). Séparation des activités : système / logiciels ./ services (Google, Apple, Microsoft). Taxation de l'e-commerce non responsable (Amazon)
Le #2032305
Magic2016 a écrit :

Soumission ! Ces ordures de nettflix vont pouvoir continuer à inonder l'Europe avec des contenus bien pensants, formatés anglo saxons/US et surtout à des résolutions aberrantes pour saturer nos réseaux.
Aucun investissement dans les réseaux en laissant la charge aux états et aux FAI. Aucun impôt payé en Europe

Nul doute qu'ils achèteront ensuite à vil prix les réseaux une fois que nos FAI auront bu la tasse et que les états ne voudront plus financer à perte.

Mort à la neutralité du net.... mort aux optimisations fiscales (TVA et impôts payés dans le pays du client). Séparation des activités : système / logiciels ./ services (Google, Apple, Microsoft). Taxation de l'e-commerce non responsable (Amazon)


Quel est le concurrent de Netflix en Europe???

Si tu avais un peu de matière grise tu saurais que Netflix a été obligé par l'UE (et c'est tant mieux) d'offrir du contenu européen. Ce qui est excellent pour cette industrie.

https://www.lesechos.fr/tech-medias/hightech/0301618420246-video-a-la-demande-leurope-enterine-le-principe-dexception-culturelle-2172542.php

''Netflix et Amazon devraient bientôt être soumis à des obligations de financement des oeuvres. Par ailleurs, pour la VOD, un quota de présentation minimum de 30 % d'oeuvres européennes devrait s'appliquer. Un joli cadeau pour l'audiovisuel français.''

T'as tout faux encore aujourd'hui!! Vivement demain, non?
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme