L'Europe va développer une mémoire vive optique à 100 Gbit/s

Le par Dimitri T.  |  2 commentaire(s)
Europe logo pro

Des chercheurs européens travaillent sur une mémoire vive nouvelle génération bien plus rapide et moins énergivore que celles actuellement disponibles sur le marché.

Europe logo proL’Union européenne a annoncé qu’elle allait injecter 2 millions d’euros pour soutenir un projet européen nommé Ramblas.

Regroupant six partenaires d’Allemagne, de Finlande, de Grèce et des Pays-Bas, ledit projet consiste en la création d’une mémoire vive optique à 100 Gbit/s, en utilisant les technologies d’intégration photonique sur une base SOI ( Silicon on insulator ).

Avec cette mémoire vive nouvelle génération, il sera question de multiplier par deux les performances et de diviser par deux la consommation énergétique, par rapport aux meilleures mémoires vives actuellement disponibles sur le marché.

Mais il s’agira surtout de s’occuper d’un goulet d’étranglement dans nos produits high-tech, avec un écart qui n’a cessé de se creuser entre les performances de la mémoire vive et celles du processeur au cours de deux dernières décennies. N’ayant pas évolué aussi vite, la mémoire vive empêche ainsi d’exploiter tout le potentiel du processeur, ce qui bride de ce fait les performances générales.


Le communiqué officiel
La page du projet

  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
gandalf79 offline Hors ligne Vénéré icone 3674 points
Le #877591
Comme c'est bizarre la France n'en fait pas partie...
LIAR offline Hors ligne VIP avatar 5714 points
Le #877681
De toutes façon la recherche académique en France elle est morte. De un il y a plus de sous et de deux les recrutements ne se font que par copinage...
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire