PS4 : test complet de la console de Sony, faut-il craquer ?

Le par Rénald B.  |  11 commentaire(s)
PS4_sigle_face_avant

Sony a choisi le 29 novembre 2013 pour lancer sa nouvelle console de salon, la PlayStation 4, dans certains pays européens (après un lancement aux Etats-Unis le 15 novembre), dont la France. Elle succède à la PS3 sortie en 2006. Dotée d'un processeur à architecture x86 (une première pour une PlayStation), la console de salon du constructeur nippon a misé sur les performances mais aussi sur le partage avec le boutons Share du contrôleur, un tout nouveau DualShock avec pavé tactile et haut-parleur intégré, les services, un prolongement de l'expérience sur terminal mobile, la reconnaissance vocale, une convergence avec la PS Vita, des exclusivités… Voici notre test complet de la PS4.

Présentation de la PS4

PS4_sigle_face_avantOn l'a découverte en février 2013 par le biais de son tout nouveau contrôleur, le DualShock 4. Tout un symbole finalement puisque Sony n'a pas peur de le dire : si l'aspect media center est évidemment présent avec cette console, il s'agit avant tout d'un appareil destiné aux gamers. Il est bel et bien question de jeux vidéo en premier lieu ; le message est clair de la part de Sony.

La communication de Sony tout au cours de l'année a été des plus subtiles, la société se livrant à un véritable mano a mano avec Microsoft et sa Xbox One. On peut clairement assurer que Sony l'a remporté haut la main.

Toutefois, ne nous y trompons, au-delà des exercices de communication, il va s'agir de convaincre dans les faits.

Et justement, sur le papier, la machine de Sony a de quoi séduire : APU AMD doté d'un processeur 64 bits à 8 coeurs Jaguar cadencés à 2 GHz (là où ceux de la Xbox One, le sont à 1.7 GHz) et 8 Go de GDDR5 (conférant une bande passante de 176 Go/s) contre 8 Go de DDR3 (bande passante de 68.3 Go/s mais elle dispose de 32 Mo d'ESRAM très rapide pour compenser).

La société a réellement commencé à plancher sur la PS4 il y a 5 ans de cela en 2008.

Sony a donc mis le paquet sur les spécifications techniques (nous y reviendrons à l'occasion d'un chapitre exclusivement dédié à cet aspect essentiel). Mais les autres aspects (interface, rendu des jeux au final,…) doivent être à l'avenant.

Petite précision et non des moindres, sachez que la PS4 permet bien de jouer à des jeux vidéo achetés d'occasion ou bien prêtés.


 PS4_dŽballage_d PS4_dŽballage_e 

PS4_sur_emballage PS4_logo_dessus 



Premières impressions sur la PS4

Il ne s'agit pas de faire un déballage peu pertinent de la PS4 mais de vous confier nos premières impressions sur la PS4.

PS4_dŽbuts PS4_MˆJ_initiale 

PS4_MˆJ_OS_151 PS4_plusieurs_utilisateurs_sortie_de_veille 

La machine qu'on a déjà pu voir en photos ou dans des centres commerciaux est belle et racée. Exit les formes arrondies de la PS3, place ici aux formes tout en angle avec de longue lignes droites. Les deux boutons qui permettent d'allumer/éteindre et d'éjecter les disques optiques sont subtilement cachés dans l'espace qui sépare les deux types de revêtement de la PS4.

Comme à son habitude, Sony a habillé sa PlayStation de noir ("Jet Black").

PS4_sur_emballageCar la partie supérieure de la PS4 est aux 2/3 en revêtement mat tandis que le reste est laqué (comme la PS3 fat des débuts) et couronné du sigle PS argenté dans un angle. Aucune faute de goût : la machine a de la gueule même s'il faut bien reconnaître que la poussière se voit inévitablement et très rapidement sur la partie laquée.

Quant aux ports, ils sont principalement situés à l'arrière de la PS4. Toutefois, on trouve deux ports USB en façade à la fois facilement accessibles et très discrets quand aucun câble n'y est connecté.

Le lecteur de Blu-ray se trouve dans la fente horizontale qui sépare la PS4 en deux "parties". Petite astuce de design qui a permis de placer les grilles pour la ventilation sur les deux côtés dans ce même interstice. C'est bien vu : au final, on est en présence d'une superbe console qu'on n'hésite vraiment pas à mettre en avant devant sa téléviseur et qui n'a pas l'aspect d'un ventilateur ou d'un énième box sans charme.

La machine reste toutefois relativement volumineuse : 27.5 cm de large x 30.5 cm de long x 5.3 cm de haut pour un poids de 2.8 kg.

Toutefois, la console peut être mise aussi bien position horizontale que verticale.

Autre point important et non des moindres pour les utilisateurs, la PS4 dispose de trois modes : marche, arrêt et veille. Ce dernier mode consomme peu mais permet tout de même de charger un DualShock 4 ou n'importe quel autre appareil (un smartphone ou une tablette par exemple). Durant la veille, les mises à jour du système peuvent également se faire. De surcroît, si vous êtes abonné au PlayStation Plus, dans ce mode, la PS4 téléchargera automatiquement les patches pour les jeux également. Enfin, pour sortir la PS4 de veille, il suffit d'appuyer sur le bouton PS.

Parmi nos nombreux tests, nous avons notamment essayé de connecter un casque Bluetooth BBH100 de BeeWi. S'il est parfaitement détecté, la PS4 n'a pas été en mesure de s'y connecter.

PS4_casque_audio_BT_a  PS4_casque_audio_BT_b 

Pour sa PS4, Sony parle d'APU low power, ce qui signifie que la console consomme moins et donc chauffe moins au final. C'est effectivement le cas. Après de longues séances de jeu, elle n'est jamais brûlante. Elle est également peu bruyante. Tout juste pourra-t-on noter un léger bruit continu lorsqu'elle est en veille.



L'interface de la PS4

Exit la Cross Media Bar présente sur la PS3 (mais déjà absente de la PS Vita). D'aucuns regretteront l'absence de cette interface extrêmement bien pensée.

Sony a développé une interface spécifique pour la PS4 que la société a baptisé PDM (pour PlayStation Dynamic Menu). La simplicité est le maître-mot et il est vrai qu'on se balade très facilement dans les menus et surtout on passe de l'un à l'autre très rapidement (plus rapidement qu'avec le Cross Media Bar de la PS3).

Il est de plus personnalisable et intègre une composante sociale. Toutefois, on regrettera qu'il ne soit désormais plus possible d'installer des thèmes dynamiques comme c'était le cas sur la PS3.

Il se présente sous forme de deux lignes horizontales. L'une présente des gros carrés permettant d'accéder au dernier contenu utilisé (jeux, icône Blu-ray...) mais aussi à Nouveautés qui distille des informations et des notifications (sur les trophées obtenus, les dernières parties…), aux services de Sony Video Unlimited et Music Unlimited , aux lives diffusés par Sony, à un navigateur internet, à "Bibliothèque" (contenus achetés sur les stores Sony) et à "TV & Vidéo". Ce dernier contient les applications relatives à des services vidéo telles que Netflix et Amazon (pour Instant Video).

PS4_connexion_ˆ_Netflix_tŽlŽchargŽ_depuis_PSN_US PS4_accs_ˆ_Amazon_Prime_Video_rŽcupŽrŽ_depuis_PSN_US 

PS4_Amazon_The_Betas_a 

Puisque le store français n'était pas encore accessible lors de ce test, nous avons créé un ID PSN sur le site américain pour accéder au PSN US. Cela nous a permis de télécharger des applications telles que Netflix (ne fonctionne pas car détecte que l'IP est située en France) et Amazon qui fonctionne parfaitement et permet de visualiser du contenu payant mais aussi gratuit. Via Amazon Instant Video, nous avons ainsi pu accéder en streaming aux épisodes gratuits de la série The Betas.

PS4_PSN_US_a PS4_PSN_US_b 

PS4_Video_and_TV 

Enfin, au-dessus de cette barre principale, l'utilisateur peut entrer plus en profondeur dans les arcanes de l'interface afin de régler divers paramètres (son, réseau…), associer des périphériques, indiquer son compte PSN, accéder au PSN, voir ses trophées, son profil, les messages, ses amis du PSN…

Pour accéder à cette barre horizontale, il suffit de cliquer vers le haut sur la croix directionnelle.

Contrôle par la voix
La PS4 permet de commander l'interface par la voix via la caméra ou bien via le microphone du headset fourni à la PS4 qu'on connectera au DS4.

Prononcez "PlayStation" depuis l'écran principal pour passer dans ce mode. On peut effectuer une capture d'écran en prononçant "Prendre une capture d'écran" et débuter le jeu en annonçant "Démarrer"…

Dans les faits, tout cela marche vraiment très bien. Seul bémol : si vous ne passez aucune commande dans les 10 secondes après avoir prononcé "PlayStation", l'interface de reconnaissance vocale se désactive. Il faut alors prononcer à nouveau "PlayStation". Dommage qu'il ne s'agisse pas d'une fonction Always-on ou bien qu'elle ne reste pas active plus que 10 secondes.



Le DualShock 4 de la PS4

Plus qu'un simple périphérique, le contrôleur DualShock 4 de la PS4 est essentiel. C'est une lapalissade que de dire cela d'un contrôleur destinée à une console. Mais force est de constater que la qualité n'est pas toujours au rendez-vous avec certaines consoles et leurs contrôleurs : revêtements bas de gamme, mauvaise ergonomie, boutons mal placés…

Ici, rien de tout cela. Sony a su tirer les enseignements des précédents DualShock et écouter les gamers. La société a dû également, on l'imagine, faire marcher les imprimantes 3D pour trouver le contrôleur le plus ergonomique qui soit.

PS4_DS4 PS4_DS4_vs_DS3 

Pari réussi : il est légèrement plus volumineux et plus lourd que le précédent DualShock et c'est tant mieux pour la prise en main.

Les deux appendices de part et d'autre des contrôleurs sont ici plus espacés et plus volumineux que ceux du DualShock 3. On les a mieux en main ; c'est indéniable. Sony a également eu la bonne idée d'utiliser un revêtement plastique antidérapant sur la moitié inférieure du contrôleur. Outre un cachet esthétique appréciable, il se révèle idéal pour les longues parties acharnées durant lesquels les mains peuvent avoir tendance à être quelque peu humides.

PS4_DS4_revtements_a PS4_DS4_dos 

Les deux sticks ont également été revus : ils offrent un peu plus de résistance et sont creux sur leur sommet (bombés sur le DualShock de la PS3).

PS4_DS4_vs_DS3_b PS4_gachettes_DS4_vs_DS3 

Les gâchettes ont aussi été améliorées : plus longues pour R2 et L2 et surfaces plus importantes pour L1 et R1. L'ergonomie gagne avec une forme concave pour L2 et R2 (alors qu'elles étaient légèrement bombées sur le DualShock 3).

Que du bon donc pour le gamer au niveau de l'ergonomie. Mais ce n'est pas tout.

Le bouton PlayStation est toujours situé entre les deux sticks analogiques tout en étant beaucoup plus accessible.

Mais surtout "Select" et "Start" ont disparu pour être remplacés par "Share" et "Options". Le bouton "Share" ("partager" en anglais) situé à gauche à proximité de la croix directionnelle permet, comme son nom l'indique, de partager à tout instant ses exploits (captures d'écran et vidéos) lorsqu'on joue (mais pas seulement). Nous y reviendrons plus en détails dans la section "Réseaux sociaux et partage avec la PS4".

PS4_DS4_bouton_options PS4_DS4_bouton_Share 

La PS4 enregistre en continu votre vidéo de jeu. Lorsque vous appuyez sur la touche Share, une capture d'écran de cet instant précis et un clip vidéo de vos 15 dernières minutes de jeu sont créés. Ensuite, on peut décider de les partager sur Facebook ou Twitter. On regrettera qu'il ne soit pas possible de les récupérer tout simplement (sur une clé usb par exemple).

Le bouton Options donne, lui, accès à un menu contextuel.

Beaucoup de choses à dire sur le DualShock 4 et ce n'est pas fini puisqu'il intègre maintenant un petit pavé tactile multitouch qui ajoute un nouvel élément au gameplay : dans Killzone Shadow Fall, il permet par exemple de commander le drone OWL radiocommandé (dans la campagne solo du jeu) qui vous aide à vous débarrasser à distance des Helghasts ou à utiliser une tyrolienne tandis que dans Knack, on l'utilise pour entrer dans une partie en coop et venir épauler ainsi le gentil Knack. Les possibilités sont infinies pour ce pavé tactile qui est de surcroît cliquable.

PS4_DS4_pavŽ_tactile 

Outre ces nouveautés, il y en a une qui s'est révélée bien plus intéressante qu'elle n'y paraissait de prime abord. Il s'agit du haut-parleur intégré : il participe réellement à l'immersion dans les jeux. Il est utilisé dans Knack (trop peu malheureusement) par exemple et avec un son de proximité, on a véritablement la sensation d'être dans le jeu.

L'idée d'une sortie qui permet de brancher directement à la manette un casque ou un casque avec micro est également très pertinente. Le port est logiquement situé en façade. On peut décider de rediriger tout l'audio vers le casque ou bien simplement l'audio des chats (en se rendant dans Son et écran-->Paramètres de sortie audio-->Sortie vers le casque).

Toutefois, ces ajouts (diffusion du son et donc réception de celui-ci par le contrôleur et émission de sons via le haut-parleur intégré) contribuent à diminuer l'autonomie du contrôleur de la PS4.

C'est finalement le seul bémol de celui-ci. Son autonomie n'est que de 7 à 8 heures. Il faut 2 heures (nous avons pu le constater également) pour le recharger intégralement (que ce soit via un port USB de la PS4 ou avec une station de charge Sony spécifique (non testée ici)).

Précisons tout de même qu'il est nécessaire d'aller dans les paramètres pour que les ports USB puissent fournir une alimentation électrique lorsque la PS4 est en veille.

On peut aussi ajouter que Sony a amélioré les moteurs intégrés qui gèrent les vibrations du contrôleur.

Enfin si vous décidez de jouer à plusieurs en local à un jeu qui le permet, sachez qu'un maximum de 4 DualShock 4 peut être connecté simultanément à la console.

Vous pensiez peut-être qu'il s'agissait des derniers mots relatifs au DS4. Ce n'est pas le cas puisqu'il convient également de parler de la Light Bar intégrée frontalement à la DS4. Les développeurs de jeux vidéo peuvent l'exploiter. C'est le cas notamment dans Killzone : Shadow Fall puisque la Light Bar donne des indications sur le joueur et sur sa barre de vie : elle change lorsque vous êtes affaibli (pratique en multi local puisqu'en solo, on ne voit pas la couleur affichée par son propre contrôleur).

La Light Bar peut également fonctionner de concert avec la caméra (non testée dans ce test). Par ce biais, la PS4 peut ainsi suivre le joueur dans le salon et en multi-écrans à deux, afficher alors l'écran affecté au joueur du côté où il se trouve sur le canapé. En fait, les développeurs pourront l'utiliser comme ils veulent pour implémenter des fonctionnalités et même enrichir le gameplay. On demande à voir.

PS4_DS4_BT_appairage 

Enfin, bien que fonctionnant via le Bluetooth, la DS4 ne fonctionne pas sur un PC uniquement via un câble USB.

Deux possibilités s'offrent à vous : vous connectez le DS4 à un PC : en Bluetooth ou bien en filaire via son port microUSB. En Bluetooth, il faut au préalable mettre le DS4 en mode appairage (en appuyant simultanément sur les boutons SHARE et PS). Pour y parvenir, le DS4 ne doit pas être apparié à la PS4. La Light Bar se met alors à flasher.

L'appairage Bluetooth et la connexion via USB marchent notamment sur OS X Mavericks et Windows 8 (nous l'avons constaté). Nous avons pu tester des jeux avec le mode Big Picture de Steam avec le jeu Batman Arkham Origins (il faudrait faire des tests exhaustifs pour rendre compte de la compatibilité avec tous les jeux).

PS4_DS4_sur_GPC_Windows8_via_BT_a PS4_DS4_sur_GPC_Windows8_via_BT_b 

Le DS4 est également reconnu par les terminaux mobiles. Sur Android, il n'a pas été possible de l'appairer au Samsung Galaxy Note 3 mais cela a fonctionné avec le Nexus 4 (sous Android 4.4). Toutefois, il faut ensuite trouver les jeux compatibles avec le DS4 et nous n'avons rien trouvé qui permette de l'utiliser. La PS3 reconnait le DS4 avec une connexion en USB mais le fonctionnement est imparfait. Rien par ailleurs avec les Wii U et Xbox 360.

PS4_DS4_sur_GNote_3_via_BT_a PS4_DS4_sur_GNote_3_via_BT_b 

PS4_DS4_sur_Nexus_4_via_BT 

Sinon, vous pouvez toujours utiliser votre DualShock 3 pour jouer sur PC.



Affinités entre PS3 et PS4

Vous le savez probablement déjà, vos jeux PS3 ne pourront pas tourner sur la PS4 (pas de rétrocompatibilité non plus avec les jeux PS2 et PS One). La faute principalement au changement d'architecture (passage du Cell (PS3) à une architecture x86). Toutefois, Sony a fait l'acquisition de la société Gaikai et pourrait dans le futur proposer de faire tourner les jeux PS3 en déporté sur ses propres serveurs.

En revanche, il sera possible de transférer certains titres acquis en dématérialisé via le PSN pour la PS3 et la PS Vita. Ça sera le cas gratuitement avec Flower, flow, Escape Plan et Sound Shapes (ils bénéficieront de surcroît d'améliorations graphiques et de fonctionnalités supplémentaires dans certains cas). Malheureusement, ce ne sera pas le cas pour l'ensemble des titres que vous aurez pu acheter sur le PSN avec votre PS3 ou PS Vita.

Sony a également mis en place un système de mise à jour de certains titres PS3 pour la PS4. Concrètement, vous serez en mesure d'acheter le jeu en dématérialisé pour 10€. Pour l'instant, trois jeux entrent dans ce programme : Call of Duty : Ghosts, Assassin's Creed IV Black Flag et Battlefield 4.

Enfin Sony de préciser qu'à la discrétion des éditeurs, il sera possible pour certains jeux de supporter le cross-platform en ligne entre PS3 et PS4. En gros, avec certains jeux, vous pourrez affronter en ligne des joueurs sur PS3 alors que vous êtes sur PS4 (ou bien le contraire).



Affinités entre PS4 et PS Vita

Si la PS Vita a connu des débuts difficiles, force est de constater que son catalogue s'étoffe depuis quelques mois. Dragon's Crown est quasiment un incontournable. Les adeptes de Killzone ont également pu jouer récemment à un opus de cette franchise… sur leur console portable Sony tandis que Tearaway embarque le joueur dans un monde fait de réalité augmentée. Petite merveille s'il en est, Tearaway est le jeu qui exploite le plus toutes les capacités (en termes d'interface) de la PS Vita.

Mais, c'est probablement l'association avec la PS4 qui va apporter un nouveau sang à la PS Vita. La société nippone va proposer outre-Manche un pack intégrant la PS4 et la PS Vita.

Car les deux consoles ont bien des affinités. La fonction de Remote Play est probablement la plus attractive. Elle permet tout simplement de jouer à des jeux de la PS4 sur sa PS Vita.

Mais, la PS Vita peut également jouer le rôle de second écran.

Un convergence entre PS Vita et PS4 qui va aussi se faire avec la PS Vita TV non encore annoncée dans nos contrées.


On trouve également des affinités entre les Kindle Fire HDX 7" et 8.9" (test de cette dernière à venir) d'Amazon et la PS4. Grâce à la mise à jour 3.1 de Fire OS (l'OS des tablettes Kindle Fire d'Amazon), les tablettes d'Amazon disposent d'un technologie de second écran pour le streaming depuis le cloud via Amazon Instant Video.

Du contenu stocké dans le cloud d'Amazon streamé sur les PS3/4 (mais aussi certaines Smart TV de Samsung) peut être contrôlé à distance depuis les tablettes Kindle Fire HDX. Nous essaierons cela dans le cadre de notre test de la Kindle Fire HDX 8.9" à venir (en passant par le PSN US pour accéder à Amazon Instant Video).



Spécifications & performances théoriques et constatées de la PS4

La PS4 constitue un véritable tournant dans l'histoire des consoles de salon de Sony. Si la PS3 était dotée d'un processeur Cell (il ne s'agit pas d'une architecture CISC) développé par IBM, Sony et Toshiba lui conférant une certaine singularité, la PS4 embarque un processeur à architecture x86.

Cela devrait être de nature à faciliter le développement des jeux puisque les portages d'une plate-forme à l'autre (de PC à PS4 par exemple) seront plus faciles d'une part et d'autre part, cela signifie que les développeurs mettront moins de temps à "domestiquer" la bécane. Ce ne fut pas le cas avec la PS3. Plus puissante que la Xbox 360 sur le papier, la PS3 a ainsi mis quelques années avant de montrer sa supériorité avec notamment les récents The Last of Us et Beyond Two Souls.

Sony d'indiquer que la PS4 est tout simplement 10 fois plus puissante que la PS3.

A cet effet, la console s'appuie sur un APU (accelerated processing unit) intégrant un processeur 64 bits à 8 coeurs Jaguar cadencés à 2 GHz (contre 1.75 GHz pour l'APU de la Xbox One). Ils sont épaulés par 8 Go de mémoire GDDR5 à 5500 MHz offrant un débit de 176 Go/s. La Xbox One intègre elle 8 Go de DDR3 à 2133 MHz.

L'APU intègre également un GPU, nom de code "Pitcairn", de type Radeon 7000 proche de l'AMD Radeon HD 7800 Series offrant une capacité de calcul assez impressionnante puisqu'il est question de 1.84 TFLOPS (contre 1,23 TFLOPS pour le GPU de la Xbox One).

Il tire cette puissance de ses 1152 stream processors. En fait, il s'agirait même plus que cela puisqu'une analyse de la puce a permis de dénombrer 20 coeurs (Sony en annonce 18) graphiques, chacun disposant de 64 stream processors, ce qui fait un total de 1280 (et non 1152). Une puissance supplémentaire qui pourrait être utilisée à l'avenir à moins que ces 128 stream processors ne le soient jamais. Des précisions techniques sur ce GPU au coeur de la PS4 parce qu'il sera tout simplement l'acteur principal de la console ayant pour rôle de nous fournir le grand spectacle attendu sur nos HDTV.

Dans la pratique, nous avons pu jouer une demi-douzaine d'heures à Killzone : Shadow Fall : le jeu est bluffant graphiquement ; il n'y absolument aucun ralentissement.

PS4_Knacks_dŽtails_a PS4_Knack_dŽbut 

Knack (test à venir), jeu de Mark Cerny et exclusivité du lineup de sortie de la PS4, nous a également permis d'appréhender la PS4. Le jeu offre certains niveaux d'une très grande beauté avec une multitude d'adversaires évoluant simultanément avec différents coups (et de nombreux effets pyrotechniques qui sollicitent généralement beaucoup les machines). La PS4 arrive à afficher sans problème ces scènes alors que la PS3 aurait probablement présenté de nombreux ralentissements (on a déjà pu le constater très légèrement dans certains passages de Beyond Two Souls). Reste qu'un des niveaux (vers la fin du jeu) se déroulant dans un volcan (probablement le niveau le plus gourmand en termes de ressources hardware) présente des ralentissements (1080p mais framerate indéniablement à moins de 30 ips dans ces passages) lorsque notamment les ennemis se font nombreux à l'écran : c'est probablement lié au jeu puisque la PS4 offre en théorie suffisamment de ressources hardware pour gérer un affichage 1080p à framerate décent (30 ips) et constant (c'est-à-dire sans ralentissements).

PS4_connecteurs_tranche_arrire 

Côté connectivité, la console supporte le WiFi 802.11b/g/n (pas de Wifi ac donc pourtant amené à supplanter le WiFi n et déjà disponible dans de nombreux smartphones dont les LG G2, Samsung Galaxy S4…). On regrettera l'absence de support du WiFi Direct qui aurait permis d'échanger des données et des fichiers avec les appareils mobiles (supportant également le WiFi Direct).

Bien entendu, on trouve un port Ethernet au dos de la console (10BASE-T, 100BASE-TX et 1000BASE-T).

Les DualShock 4 se connectent à la PS4 via le Bluetooth 2.1 (EDR). Si l'on peut connecter des périphériques via les ports USB, il est également possible de les associer à la console via le Bluetooth.

La PS4, à l'instar de son ainée, embarque un lecteur de disques optiques : il permet de lire les DVD avec une vitesse de rotation 8x et des Blu-Ray avec une vitesse de rotation de 6x. Pour la question du support des Blu-ray 100 Go et de la 4K (pour les vidéos et les jeux, voir notre rubrique dédiée).

Rappelons que la vitesse du lecteur Blu-ray de la PS3 est de 2x. Cela signifie que la vitesse est de 27 Mo/s.

Côté connectivité, on trouve évidemment une sortie audio numérique optique, 2 ports USB 3.0 en façade et un port AUX (exclusivement destiner à connecter la caméra de la PS4 vendue séparément).

Enfin, notons que c'est un disque dur de 500 Go (409 Go disponibles pour l'utilisateur au final) qui équipe la PS4 (au format 2.5" et avec interface SATA II). Il est interchangeable par l'utilisateur.

PS4_hdd_capacitŽ_rŽelle_409Go 



L'aspect multimédia avec la PS4

L'aspect multimédia était un des aspects intéressants de la PS3 avec notamment la lecture des DivX et le DLNA permettant d'accéder à son contenu multimédia disposé sur un serveur local.

Malheureusement, la PS4 ne supporte pas le streaming (vidéo ou audio) depuis un serveur local (en DLNA). Elle ne peut d'ailleurs pas lire les DivX ou même les mp3 (Sony a toutefois indiqué qu'elle pourra lire les mp3 ultérieurement sans préciser de date).

La lecture des CD Audio n'est pas non plus possible et la PS4 ne reconnaît pas les dispositifs de stockage externe (clés USB ou hdd USB externes).

En revanche, elle permet de lire les DVD et les Blu-ray (la mise à jour "Day-One" 1.51 est requise à cet effet). Les contrôles se font donc via la DualShock 4 et malheureusement si vous possédez une télécommande Sony pour la PS3, sachez qu'elle n'est pas compatible avec la PS4.

Le BD-Live (permet de "connecter" le lecteur Blu-ray à internet afin d'accéder à du contenu supplémentaire en cours de lecture et plus encore…) est bien de la partie. Il est toutefois nécessaire de l'activer dans les paramètres en appuyant sur la touche OPTIONS puis en se rendant dans Paramètres-->se connecter à internet.

Sony met en avant ses services de streaming audio (music unlimited) et video (video unlimited).

PS4_Bluray_disque PS4_accs_ˆ_Amazon_Prime_Video_rŽcupŽrŽ_depuis_PSN_US 



Les exclusivités et le lineup de la PS4

Voici le lineup de sortie pour la PS4 en Europe.

Sony Computer Entertainment Worldwide Studios y participe à hauteur de 7 titres :
Flower
Killzone Shadow Fall
Knack
Resogun
Sound Shapes
Escape Plan
Flow

On regrettera que le très prometteur Driveclub (le jeu est repoussé à 2014) soit absent de ce lineup day-one au grand dam des aficionados de courses de voiture. Ces derniers pourront toutefois jeter leur dévolu sur Grand Turismo 6 à partir du 6 décembre 2013 (sur PS3).

Killzone Shadow Fall auquel nous avons d'ores et déjà joué une demi-douzaine d'heures tient réellement ses promesses. On est dans la Next Gen de plain pied avec ce titre aux graphismes époustouflants (il faudra toutefois être fan de FPS).

Knack, une nouvelle franchise signée Sony, a également une lourde charge à porter. Il s'en tire plutôt bien. Les niveaux sont inégaux en termes de graphismes mais certains sont de très haute volée. Le jeu est par ailleurs vraiment attachant avec ses personnages qui semblent sortir tout droit d'un film d'animation : l'histoire donne envie de poursuivre ce jeu de plates-formes même s'il souffre de quelques petits défauts (lire notre test à paraître de Knack).


Les éditeurs tiers ont également des titres pour la PS4 :

Angry Birds Star Wars Activision
Assassin’s Creed IV Black Flag Ubisoft
Call of Duty Ghosts Activison
FIFA 14 EA Sports
Battlefield 4 Electronic Arts
JUST DANCE 2014 Ubisoft
Injustice: Gods Among Us Ultimate Edition Warner Bros. Interactive Entertainment
LEGO MARVEL Super Heroes Warner Bros. Interactive Entertainment
Madden NFL 25 EA Sports
NBA 2K 2K Sports


Les jeux indé ne sont pas en reste :
Contrast Compulsion Games
Pinball Arcade FarSight Studios
Super Motherload XGen Studios
Tiny Brains Spearhead Games
Warframe Digital Extremes


Du côté des absences notables, on note Watch Dogs et The Crew. Ubisoft a préféré retarder les sorties de ces deux jeux très attendus au printemps 2014. L’éditeur sera tout de même présent avec son nouvel opus d’Assassin’s Creed (Assassin's Creed IV : Black Flag).

Petit aparté sur Resogun et Contrast qui seront proposés sur le PSN (en dématérialisés) et seront gratuits pour ceux qui disposent d'un abonnement au PlayStation Plus (6.99€ pour un mois, 14.99€ pour 3 mois et 49.99€ pour 12 mois). Nous avons pu jouer à Contrast dans l'appartement 4. Le jeu n'est pas le plus impressionnant du monde techniquement et graphiquement mais il est vraiment singulier dans la réalisation des différentes énigmes qui permettent d'avancer. Si dans Rain, on utilisait la pluie pour progresser (et survivre), dans Contrast, on doit se jouer des ombres (d'où le titre) pour avancer.

Resogun est un shooter à la sauce rétro mais avec ses propres spécificités. Nous n'y avons pas encore joué mais les trailers montrent un jeu qui s'annonce presque déjà culte pour les fans du genre.



PS4 et 4K, un aspect central

Si l'Ultra HD (également appelée 4K de manière erronée) vous semble bien loin de vos préoccupations aujourd'hui, il ne faut pourtant pas négliger cet aspect si vous désirez acheter une console NextGen (PS4 ou Xbox One).

La PS3 a été lancée en 2006, soit il y a 7 ans. On peut imaginer que d'ici 6, 7 ou 8 ans les téléviseurs à définition Ultra HD se seront largement démocratisés (et probablement même bien avant puisque des modèles à 3000€ sont d'ores et déjà disponibles).

Le support de la 4K par une console peut signifier qu'elle lira les vidéos encodées dans cette définition mais fera aussi tourner les jeux développés avec une telle définition. Pour les jeux, rien n'est moins sûr car il n'est pas dit que la PS4 sera suffisamment puissante pour afficher du 2160p avec un framerate décent (sans même parler de 2160p à 60 ips). Sony indique d'ailleurs platement que la PS4 ne supporte pas les jeux en 4K sans indiquer que ce pourrait être le cas dans le futur au gré d'une mise à jour de son firmware.

Concernant les vidéos (et l'affichage d'images fixes) en définition 4K, Sony précise que cet aspect est pris en considération mais n'a aucune autre information à déclarer sur le sujet. On peut tout de même penser que le constructeur nippon permettra à la PS4 de lire des vidéos encodées en 4 K.

Pour l'heure, on ne sait guère si la PS4 sera en mesure de lire d'éventuels Blu-Ray de 100 Go (qui devraient arriver pour alimenter les HDTV 4K en contenu). On peut l'imaginer puisque Sony commercialise d'ores et déjà des HDTV 4K (modèle Sony XBR-84X900 disponible depuis novembre 2012 déjà) et que sa filiale Sony Pictures Entertainment (Columbia Pictures, MGM…) a déjà remasterisé des films en 4K (voire plus) à l'occasion de leur passage au format Blu-ray.

Les disques Blu-ray de 100 Go ne devraient pas tarder à arriver. Le constructeur allemand Singulus Technologies a récemment annoncé une machine à dupliquer les Blu-ray de 100 Go baptisée Blueline III.

Les Blu-ray en question sont constitués de 3 couches de 33 Go, soit 100 Go, l'espace nécessaire pour stocker un film en définition Ultra HD. Le calcul est simple : le codec HEVC (qui va remplacer l'AVC/H.264) est deux fois plus efficace que l’AVC/H.264. Or la 4K consiste en une définition de 3 840 par 2 160 pixels, soit 4 fois plus de pixels que la définition 1080p. 4 fois plus (de pixels d'un côté) et efficacité deux fois supérieures de l'autre (grâce au codec HEVC) : cela signifie donc qu'un Blu-ray de 100 Go (deux fois la capacité actuelle des Blu-ray) est suffisante pour stocker les films encodés en 4K.

Il faudra donc que la PS4 supporte la lecture de ces Blu-ray de 100 Go ainsi que le codec HEVC. Mais ce n'est pas tout : il est nécessaire que le port HDMI de la PS4 soit à la norme 2.0 pour transmettre du contenu vidéo en 4K à 60 ips (images par seconde). Avec cette norme 2.0, le débit passe de 10.2 Gb/s à 18 Gb/s, ce qui est nécessaire pour assurer la transmission de 2160/60p (2160p à 60 ips).

Or, la PS4 supporte bien le HDMI 2.0.

Voilà le point sur l'Ultra HD/4K ; mais la PS4 supporte également l'affichage de la 3D pour les films ainsi que pour les jeux. Pour certains (jeux) du moins puisqu'à l'occasion du lancement de la PS4 aux Etats-Unis, seul Trine 2 : Complete Story a été développé avec support de la 3D. Nous avons pu constater la présence du jeu en accédant au PSN américain, le PSN français n'étant pas accessible à l'occasion de ce test. Il le sera à compter du 29 novembre 2013 pour le lancement de la PS4 en France.

Pour en savoir plus sur Sony et l'Ultra HD :
Les studios de production de Sony Pictures Entertainement (SPE) réalisent d'ores et déjà des productions filmées en 4K. La société nippone a mis sur le marché des caméras professionnelles 4K. A titre d'exemple, le network américain Fox Sports utilise la caméra Sony 4K F65 Cinealta exclusivement pour les ralentis des matchs de NFL.

De surcroît, le modèle de HDTV XBR-84X900 intègrera (dans sa propre mémoire) du contenu en 4K native (des productions hollywoodiennes notamment). Notons aussi que le network américain 3net (co-entreprise fondée par Sony, IMAX et Discover) a dévoilé « Space », la 1ère série en Ultra HD native.

Enfin, la HDTV XBR-84X900 s'appuie sur le moteur d’image X-Reality PRO qui exploite 3 chipsets. Si le contenu 4K est encore très rare, ce modèle de HDTV est capable d’upscaler à la volée du contenu Full HD en flux proche de l’Ultra HD.

Il serait donc très étonnant que la PS4 ne soit pas en mesure de lire les vidéos 4K à l'avenir.



Quelques astuces avec la PS4

Le DualShock 4 dispose de son propre haut-parleur mono. Sachez qu'il est possible d'en régler le volume sonore. Rendez-vous dans Paramètres-->Périphériques-->Manettes-->Réglage du volume (haut-parleur de la DualShock 4).

Si vous êtes abonné au service Music Unlimited de Sony (1 mois est offert avec la PS4), la PS4 peut lire des titres tout en faisant tourner d'autres applications. On peut donc jouer tout en écoutant ses propres playlists.

Il suffit de lancer la lecture d'une playlist puis le jeu. Dans celui-ci, appuyez sur "Options" afin de mettre à 0 sa propre musique. Ensuite appuyez sur le bouton PS, ce qui vous donne accès à un menu avec notamment la musique en cours de lecture par Music Unlimited qui vous permet de régler son propre volume sonore. On peut de cette manière mettre sa propre bande originale sur un jeu !

Sur la PS3, on ne pouvait charger son DualShock 3 que lorsque la console était allumée. Sur la PS4, on peut charger le DualShock 4 lorsque la console est en veille. L'idéal est d'avoir deux contrôleurs : on passe de l'un à l'autre très facilement. Il suffit d'appuyer sur le bouton PS de celui que vous désirez utiliser et de choisir votre profil pour qu'il devienne le contrôleur principal.

Avec le bouton Share, il devient possible d'envoyer des captures d'écran et des vidéos sur les réseaux sociaux. Mais, on peut aussi envoyer des captures d'écran par ce biais via des Messages. Au lieu d'appuyer brièvement sur le bouton Share, appuyez plus longuement dessus. Une icône apparaît dans l'angle supérieur droit. Ensuite rendez-vous dans Messages pour y taper votre texte. Avant de l'envoyer, sélectionnez la boîte sur la gauche dans laquelle se trouve l'option permettant d'associer une capture d'écran au message.

La PS4 permet de faire tourner deux applications simultanément. Seules certaines applications le permettent (ce n'est pas le cas des jeux). Pour passer d'une appli à l'autre, il suffit d'appuyer sur le bouton PS depuis l'une d'entre elles pour accéder à l'autre. Mais sachez que pour aller plus vite, il vous suffit d'appuyer deux fois simultanément sur le bouton PS.

Nous avons dédié une partie à l'application mobile PlayStation App (disponible pour Android et iOS). Elle offre plusieurs fonctionnalités bien senties. Il est notamment possible d'utiliser sa tablette ou son smartphone pour entre du texte (pour envoyer des messages par exemple). La PS Vita peut également se connecter à la PS4 et faire la même chose.

Si vous en avez d'autres, n'hésitez à nous les donner via vos commentaires.



PS4 et PlayStation App

L'application mobile PlayStation App est d'ores et déjà disponible sur les magasins applicatifs (européens) d'iOS et d'Android. Toutefois, elle ne fait qu'égrener un compte-à-rebours puisqu'elle ne sera mise en service que le 29 novembre à l'occasion du lancement de la PS4 dans nos contrées.

Nous n'avons donc pas pu la tester. Toutefois, cette partie du dossier sera mise à jour ultérieurement pour rendre compte de notre test de PlayStation App avec la PS4.

Nous pouvons cependant d'ores et déjà décrire les fonctionnalités apportées par cette application et la philosophie qu'elle véhicule.

PlayStation App va permettre d’utiliser son terminal mobile (son smartphone ou bien sa tablette) en tant que second écran avec certains jeux. Playroom, le jeu à installer gratuitement sur la PS4 qui fonctionne de concert avec la caméra en option, sera le premier à bénéficier de cet aspect transmédia. On pourra notamment dessiner sur son terminal mobile et transférer ses créations vers la PS4. Elles apparaîtront alors comme des objets modélisés en 3D.

L'utilisateur pourra également accéder à des éléments du PSN tels que ses listes d’amis (avec lesquels il pourra interagir et visualiser les vidéos capturées via le bouton SHARE du DualShock 4) mais aussi de trophées.

Outre ces aspects, il sera possible d’acheter des jeux dématérialisés qui seront alors automatiquement téléchargés sur la PS4 ou encore sur les PS3 et PS Vita.

L’appli PlayStation App peut également jouer le rôle de télécommande pour la PS4. Avec son smartphone ou sa tablette, l’utilisateur mettra la console en veille ou bien l’allumera mais surtout aura la possibilité d'utiliser le clavier virtuel de son terminal mobile. Cela évitera de taper du texte avec comme interface son contrôleur DualShock 4 (ce n'est jamais simple et rapide)



Réseaux sociaux et partage avec la PS4

La PS4 est ancrée dans l'ère du temps avec une composante communautaire forte. Outre vos amis du PSN, vous pouvez partager du contenu (des vidéos et des captures d'écran) via Facebook et Twitter grâce au bouton Share du DualShock 4. Pour la vidéo, il s'agit des 15 dernières minutes jouées. Sony a également indiqué qu'à la discrétion des éditeurs de jeux vidéo, certains passages ne pourront être enregistrés et diffusés sur Facebook.

PS4_partage_via_Share 

Sony devrait ajouter d'autres partenaires (on pense bien entendu à YouTube).

Mais, la véritable killer function, c'est probablement la possibilité de diffuser votre partie en streaming live. Nous l'avons testé avec Knack sur Twitch et force est de constater que cela marche à merveille. Il y a simplement un petit décalage entre l'affichage sur votre HDTV via la PS4 et la diffusion sur Twitch. Nous avons également procédé au test avec la plate-forme Ustream.

PS4_Knack_via_Twitch_m PS4_Knack_via_Twitch_n 

Dans tous les cas, cela passe par le bouton Share qui donne accès aux flux que vous avez indiqués (Twitter et Facebook pour les réseaux sociaux mais aussi Twitch et Ustream pour la diffusion en live).

Pour l'heure, les vidéos ne sont pas enregistrées sur vos comptes Twitch et Ustream. Concernant Twitch, cela devrait toutefois arriver prochainement.

Si vous possédez la caméra de la PS4 (vendue en option), vous pouvez diffuser en streaming votre session de jeu en vidéo avec un effet d'image dans l'image. Le joueur pourra également choisir de diffuser le son capté par le microphone du DualShock 4 (pour ajouter des commentaires).

Ajoutez à cela, comme nous l'avons vu dans la partie "Quelques astuces avec la PS4" qu'il est possible de jouer au son de ses propres playlists et vous voilà devenu commentateur d'E-Sport de vos propres parties.

C'est aussi un moyen de montrer à votre communauté comment s'y prendre dans tel niveau de tel jeu ou pourquoi ce jeu plutôt qu'un autre a vos faveurs.

Toutefois l'absence de YouTube pour partager ses vidéos et de l'archivage des diffusions live démontre que Share est actuellement plus destiné à partager des vidéos entre amis qu'à réellement créer une grosse audience (comme certains le font déjà sur YouTube avec leurs propres chaînes).



Conclusion sur la PS4

14 jours après son lancement en Amérique du Nord où elle s'est écoulée à plus d'un million d'exemplaires en 24 heures, la PlayStation 4 débarque sur le Vieux Continent (entre autres). Aussi belle que performante, la nouvelle console de Sony a beaucoup d'atouts pour séduire. Reste quelques interrogations, notamment sur un futur support de la 4K/Ultra HD, des DivX et du DLNA. Le DualShock 4 est une réelle réussite. Le bouton Share est tout simplement génial. On attend aussi de voir l'exploitation du pavé tactile (il l'est déjà dans Killzone : Shadow Fall pour le drône OWL). Le rapport qualité prix est indéniablement en sa faveur. Enfin, la PS4, c'est la promesse d'un Uncharted 4 (dont on a déjà pu découvrir le teaser) et probablement d'autres exclusivités (on espère un Quantic Dream pour 2014) en plus de celles déjà annoncées (dont inFAMOUS : Second Son).

(Lire également notre dossier complet sur la Xbox One).



+ Les plus
  • Design
  • Rapport qualité/prix
  • Le DualShock 4 (ergonomie, bouton Share, pavé tactile, Light Bar...)
  • Le streaming live (avec Twitch et Ustream) via le bouton Share
  • Le partage de captures d'écran et de vidéos sur les réseaux sociaux
  • Le multitâche (on peut notamment écouter ses playlists tout en jouant)
  • Recharger le DualShock 4 durant le nouveau mode veille
  • La plus puissante des consoles du marché
  • Ne chauffe quasiment pas
  • Silencieuse
  • Reconnaissance vocale
- Les moins
  • Autonomie faiblarde du DualShock 4 (8 heures)
  • Pas de support du DLNA
  • Ne lit pas les DivX et les mp3
  • Ne lit pas les CD Audio
  • Incompatibilité de la télécommande Sony PS3
  • Flou régnant autour d'un éventuel futur support de la 4K/UltraHD
  • Quid du support des futurs Blu-Rays 100 Go (pour la 4K) ?
  • Pas de WiFi ac
  • Pas de WiFi Direct
  • Ne reconnait pas les dispositifs de stockage externes


  • Partager ce contenu :
Vos commentaires Page 1 / 2
Trier par : date / pertinence
SyrDK Hors ligne Vétéran icone 2054 points
Le #1573762
Vous aviez pas fait un article pour dire qu'au final ils feraient une MAJ pour que la console lise les mp3 ? (ou je l'avais peut-être vu ailleurs remarque je sais plus...)

En tout cas son véritable point faible pour moins, c'est vraiment le fait qu'on ne puisse plus brancher de dispositifs de stockage externes... Je comprends même pas qu'ils aient pu faire ça. Enfin, c'est encore et toujours une histoire de piratage je suppose, mais bon, c'est qu'une question de temps avant de trouver un moyen compatible avec cette console pour la craquer.
Du coup ca fait chier tout le monde, pour pas grand chose...
Mais dans l'ensemble elle m'attire quand même bien plus que la One (en partie à cause de leur communication aussi à crosoft qui n'a jamais autant pris ses clients pour des pigeons !)
La PS4 sera mienne d'ici quelques temps, le temps que les version bien finalisées et que les retours mauvais aient été faits, et surtout le temps que la line up soit une vraie lline up... Parce que pour l'instant ils se placent comme la console du gamer, mais sans games ! haha.
Mais cool le recap sinon GNT, merci !
stk176 Hors ligne Vétéran avatar 1613 points
Le #1573792
La ps4 semble orienté pour gamer et aura (peut être à confirmer.. des jeux un peu supérieur à la One.
Perso, le coté centre numérique de la One m'attire (gestion des périph externe etc...),
aprés MS et Sony sont deux boite privées qui doivent donner de l'argent aux actionnaire, je pense qu'il faut arréter de chercher le bon la brute et le truand
Hystar Hors ligne Héroïque avatar 970 points
Le #1573802
Une console vraiment pas taillée pour l'avenir ni même pour l'immédiat :
Commencer par remplacer le disque dur pour une capacité viable.
( rajouter 100 boules )

Je serai grandement surpris de voir la console et les jeux compatibles 4K
quand on se souvient du choix de la priorité pour le son au lieu de la définition
de la PS3.

Pas de recharge sans fil, 2013 encore du câble alors demain ... :

Wifi a/c : pour quoi foutre dans le concret ?

Ne lit pas les CD audio, le divx et le mp3 ... comme si en 2013, on achetait encore des cd pour en plus les lire sur sa console ... et pour le reste, question de maj et on en parle plus ... ( l'ancienne console fait déjà ce genre de lecture, tu parles d'une fonctionnalité acheter une console pour faire ça )

Ecouter de la musique en jouant ... en stream

C'est moi ou ce test est juste un papier de vendu
mart666 Hors ligne VIP icone 12581 points
Le #1581472
Juste ça :
"Malheureusement, la PS4 ne supporte pas le streaming (vidéo ou audio) depuis un serveur local (en DLNA). Elle ne peut d'ailleurs pas lire les DivX ou même les mp3 (Sony a toutefois indiqué qu'elle pourra lire les mp3 ultérieurement sans préciser de date).

La lecture des CD Audio n'est pas non plus possible et la PS4 ne reconnaît pas les dispositifs de stockage externe (clés USB ou hdd USB externes)."

Et le fait de devoir payer pour jouer en ligne a tué complètement mon intérêt pour la PS4.

merci Sony je vais conserver ma ps3 encore longtemps. Et pis quand elle ne fonctionnera plus, je retournerai gamer sur PC.
klownk Hors ligne Héroïque avatar 901 points
Le #1586132
Ces consoles moisies sérieux... Des vieux PC bridés au rabais... Non mais jetez moi tout ça à la poubelle et achetez un vrai PC, si vous aimez vraiment le jeu vidéo.
Vyse69 Hors ligne Héroïque icone 791 points
Le #1593762
1. L'expérience sur console ou PC est différente, à chacun son choix selon ce qu'il recherche.
2. Pour avoir la même config sur PC, il faut mettre dans les 650/700 euros.
3. Pour avoir un bon PC Gamer, il faut 1500/2000 euros voir plus (1000 euros peut le faire mais c'est limite)
4. Il y a des exclusivités sur PC et sur console, l'idéal, à condition d'avoir les moyens, est d'avoir les deux, voire toutes les consoles et un bon PC Gamer, permettant ainsi de multiplier les expériences et pouvoir jouer à toutes les exclus.
5. Avec tout ça, chacun y trouvera son compte, comme on le dit, il faut de tout pour faire un monde, alors, arrêtez de polémiquer, et de vous plaindre... choisissez ce qui vous convient le mieux.
bebep42000 Hors ligne Vétéran icone 1206 points
Le #1594532
mart666 a écrit :

Juste ça :
"Malheureusement, la PS4 ne supporte pas le streaming (vidéo ou audio) depuis un serveur local (en DLNA). Elle ne peut d'ailleurs pas lire les DivX ou même les mp3 (Sony a toutefois indiqué qu'elle pourra lire les mp3 ultérieurement sans préciser de date).

La lecture des CD Audio n'est pas non plus possible et la PS4 ne reconnaît pas les dispositifs de stockage externe (clés USB ou hdd USB externes)."

Et le fait de devoir payer pour jouer en ligne a tué complètement mon intérêt pour la PS4.

merci Sony je vais conserver ma ps3 encore longtemps. Et pis quand elle ne fonctionnera plus, je retournerai gamer sur PC.


jouer en ligne payant ? bon ben ca sra sans moi !!!!
mafrang Hors ligne Héroïque icone 776 points
Le #1693752
Pour ma part, PC Gamer à 100%. J'abandonne définitivement le monde des consoles....Ma GTX 780 gonflée à bloc surpasse largement xbox one et autre Ps4. Comme le dit Vyse69 "choisissez ce qui vous convient le mieux", pour ma part c'est définitivement fait.

orakaa Hors ligne VIP icone 5938 points
Le #1693982
Faudrait peut-être faire une mise à jour parce que là le test n'est plus vraiment d'actualité...
mart666 Hors ligne VIP icone 12581 points
Le #1694122
Bof, elle est encore autant dysfonctionnelle qu'avant par rapport à une ps3;
Elle ne lit pas les mp3, ni les dvd, ni les cd audio, multijoueur payant, pas de support pour disque dur externe...

À la place me suis acheté aussi une GTX 780... Résultat je joue a tous les derniers jeux, en 1080p, graphiques plus beaux que sur consoles, pour environ le même prix. (529$).

En plus, mon pc lit les mp3, les dvd, les cd audio, connecté sur la tv avec ma manette sans fil xbox je joue quand même assis sur le divan en jouant sur ma 50", avec mon home cinema en 7.1.

Et le multijoueur est gratuit. J'ai aussi accès aux super soldes Steam qui me permettent de rammasser des jeux à 75 voire des fois 80% de rabais, ce que je voyais jamais sur le PSN.

À la longue, jouer sur PC me reviens moins cher.

PC power.
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire