Qualcomm Centriq 2400 : le processeur ARM 48 coeurs en 10 nm pour les serveurs

Le par  |  2 commentaire(s)
Qualcomm logo

Le groupe Qualcomm en dit plus sur ses projets en matière de processeurs ARM pour serveur en annonçant les premiers échantillons de sa famille Centriq 2400 à 48 coeurs gravés en 10 nm.

En parallèle de son activité de conception de plates-formes matérielles pour appareils mobiles, avec des processeurs SnapDragon présents dans une grande variété de smartphones, dont bon nombre de modèles haut de gamme, le groupe Qualcomm s'est attaqué à la conception de plates-formes ARM destinées aux serveurs.

Qualcomm logoSi ces derniers restent majoritairement sous architecture x86 d'Intel, les propriétés de l'architecture ARM ont bien évolué ces dernières années au point de la rendre intéressante pour certains types de serveurs, notamment ceux liés aux besoins du Web et du cloud, avec des caractéristiques attractives et leur faible consommation d'énergie.

Les travaux sont désormais suffisamment avancés pour permettre l'annonce des premiers échantillons d'une gamme Qualcomm Centriq 2400 qui correspond aux premiers processeurs pour serveurs gravés en 10 nm.

La famille Centriq 2400 s'appuie sur un CPU Falkor de 48 coeurs ARMv8 gravés en 10 nm spécifiquement optimisés pour gérer les charges de travail typiques des serveurs au sein de datacenters.

Qualcomm Centriq 2400
Credit image : Qualcomm

Falkor a été développé par Qualcomm Datacenter Technologies, la branche dédiée aux technologies pour serveurs du groupe de San Diego, et vise à concurrencer frontalement Intel dont les propres échantillons de puces 10 nm n'ont été annoncés qu'en octobre dernier.

Qualcomm Centriq 2400 02

Cela marque aussi un cap dans l'industrie dans la mesure où ce ne sont plus les processeurs pour PC mais les puces pour smartphones qui commencent à dicter une évolution technologique qui se répand ensuite sur d'autres segments, a fait valoir Anand Chandrasekher, responsable de Qualcomm Datacenter Technologies...et par ailleurs ancien directeur de l'activité mobile d'Intel.

Qualcomm a réalisé une première démonstration de son processeur Centriq 2400 faisant tourner Apache Spark et Hadoop sur Linux et Java, mais comme souvent, le groupe réalise tôt son annonce, la commercialisation n'étant programmée que pour le second semestre 2017.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1937466
Quand on voit ce dont sont capable les petits quads de nos smartphone, c'est une voie a creuser, il y a au moins un domaine ou ils ont un avantage sur leur concurrents c'est celui de la consommation et il y a pleins de service qui ne réclament pas des monstres énergivores pour être servis de manière efficace.
Le #1937539
aah, intéressant… à voir comment ça se comporte sur de la charge classique de serveur (typiquement load-balancer/cache web (varnish par ex)/serveur web/ php (7, miam)/python/whatever / base de donnée (mariaDB, postgre, etc)) et surtout ce que ça donne niveau virtualisation, et le prix. Aucune info sur les performances comparées à, disons, un Xeon E5-2620 (12 cœurs/24 threads)?

Je me demande aussi si ce sera disponible pour le "grand public" (entre guillemets, pour les bidouilleurs quoi ) à prix raisonnable, car ça pourrait faire de sympathiques machines de test/bidouille à coup de virtu.


Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]