Snapdragon Wear 4100+ : la puce pour montres connectées Wear OS passe au 12 nm

Le par Christian D.  |  0 commentaire(s)
snapdragon Wear 4100 Plus vignette

Qualcomm renouvelle ses plates-formes Snapdragon Wear pour montres connectées avec une série 4100 / 4100+ plus puissante avec sa gravure en 12 nm et ses fonctionnalités avancées.

Tout en restant sur des volumes modérés, le segment des montres connectées est en progression rapide, marqué par le leadership d'Apple et son Apple Watch, Apple et Huawei restant à distance.

Côté Google, la mise en pause du développement de Wear OS n'aide pas à l'essor des montres s'appuyant sur cette plate-forme, bien qu'elles offrent beaucoup de possibilités.

Snapdragon Wear 4100 Plus 01

Le groupe Qualcomm propose depuis plusieurs années des plates-formes matérielles adaptées à Wear OS et, après Snapdragon Wear 3100, c'est une nouvelle solution Snapdragon Wear 4100 / 4100+ qui se dévoile.

A deux, c'est mieux

S'appuyant plus que jamais sur une approche big.LITTLE permettant d'associer un processeur puissant activé pendant de courts instants à un coprocesseur prenant en charge les tâches basiques, la nouvelle plate-forme reste pensée pour la "règle du 5-95" régissant le fonctionnement des smartwatches : 5% d'interactions dans la journée pour 95% de fonctionnement en veille.

Snapdragon Wear 4100 Plus

Avec le SoC Snapdragon Wear 4100 / 4100+, la plate-forme principale (SDM429w) gagne en puissance en passant de l'ARM Cortex-A7 gravé en 28 nm à l'ARM Cortex-A53 gravé en 12 nm avec 4 coeurs cadencés à 1,7 GHz et le passage à un GPU Adreno A504.

Snapdragon Wear 4100 Plus avantages

La plate-forme profite également d'une mémoire offrant une cadence plus importante de 750 MHz (au lieu de 400 MHz précédemment). Pour continuer d'améliorer l'autonomie, Qualcomm a fait le choix de séparer l'activité modem / GPS de celle des capteurs et de l'audio avec deux DSP distincts (notés sur le diagramme ADSP et MDSP). On notera également l'arrivée du support du Bluetooth 5.0.

Le minuscule (5,2 x 4 mm) coprocesseur QCC1110 qui accompagne le Snapdragon Wear 4100+ (il est absent du Snapdragon Wear 4100 et c'est ce qui les différencie) s'appuie sur un coeur ARM Cortex-M0 avec une SRAM custom et gagne en nouvelles capacités venant enrichir le mode veille des montres connectées.

Snapdragon Wear 4100 Plus 02


Un Ambient Mode plus raffiné

L'aspect le plus visible sera le support de 64 000 couleurs au lieu de 16 avec le Snapdragon Wear 3100 tandis qu'il pourra gérer en coulisses une plus large variété de capteurs pour des animations plus colorées et riches durant les 95% de temps de la journée où la smartwatch sert essentiellement à afficher l'heure et quelques informations issues des capteurs.

9. Qualcomm_Snapdragon_Wear_4100+_Richer_Ambient_Mode

La relation de fonctionnement entre la plate-forme et le coprocesseur a également été renforcée pour optimiser l'affichage Always On et éviter le gaspillage d'énergie. Tout ceci apporte un niveau de performance amélioré de 85% par rapport à la génération précédente pour une économie d'énergie de l'ordre de 25%.

Mobvoi TicWatch Pro 3 Snapdragon Wear 4100

Le fonctionnement conjoint de la plate-forme SDM429w et du coprocesseur QCC1110 va permettre de multiplier les scénarios d'usage par rapport au Snapdragon Wear 3100 tout en étendant l'autonomie de 20 à 40% sur les usages courants.

Les deux plates-formes, Snapdragon Wear 4100 et Snapdragon Wear 4100+, sont disponibles dès à présent et devraient donner lieu avant la fin de l'année aux premières montres connectées de nouvelle génération, à commencer par Mobvoi avec une TicWatch Pro 3.

Complément d'information

Vos commentaires

Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme