La radio digitale continue sa progression avec près de 7 millions de personnes par jour

Le par  |  7 commentaire(s)
casque-ordinateur-radio

Chaque jour plus de 43 millions de français écoutent la radio dont 6,6 millions sur les supports digitaux.

Les nouvelles technologies ont modifié la façon dont les français consomment la radio, dont la première diffusion de voix et de musique date de 1906 !

Selon l'étude 126 000 Radio publiée par Médiamétrie, et qui prend en  compte tous les supports d’écoute du public, aussi bien ceux dédiés à la radio que les équipements digitaux, sur la période de janvier à mars 2018, il y a ainsi plus de 43 millions de français âgés de 13 ans et plus qui écoutent quotidiennement la radio dont 12,2% (6,6 millions) sur les supports digitaux

Le téléphone mobile continue ainsi sa progression en restant le premier support numérique utilisé pour écouter la radio avec 3,5 millions d’utilisateurs chaque jour. Derrière, on retrouve l’ordinateur (1,7 million d’auditeurs), la télévision (1,1 million), la tablette (505 000) et enfin le baladeur (118 000).

casque-ordinateur-radio

On notera que sur ces 6,6 millions d'utilisateurs, plus de 17% "regardent" la radio en format vidéo depuis leur TV, ce qui peut sembler assez étonnant.

Enfin, le replay radio comptabilise plus de 1,7 million d’auditeurs quotidiennement, soit 3,2% de la population.

Au niveau du temps d'écoute, l'étude nous indique que la durée moyenne s’établit à 2h15 par jour et par auditeur, ce qui est légèrement moins que sur un poste de radio classique avec 2h43.

On notera également que l’ordinateur reste le support digital sur lequel on écoute la radio le plus longtemps avec 2h34 en moyenne, largement plus que sur téléphone mobile avec seulement 1h57.

Les supports digitaux représentent maintenant 12,2% du volume total d’écoute de la radio, niveau record en progression de 0,4 point sur 1 an, preuve que les usages se modifient.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2014155
"La radio digitale" : la même que celle d'ET pour "appeler maison"?
Le #2014161
Kiriito a écrit :

"La radio digitale" : la même que celle d'ET pour "appeler maison"?


A force ça va rentrer

Numérique est quand même en vogue chez nous, pas besoin d'un digital, même si ça provient de digit ...
Le #2014162
skynet a écrit :

Kiriito a écrit :

"La radio digitale" : la même que celle d'ET pour "appeler maison"?


A force ça va rentrer

Numérique est quand même en vogue chez nous, pas besoin d'un digital, même si ça provient de digit ...


Pour moi c'est plutôt l'anglicisme prononcé à la française, ce qui est encore pire... On a un terme en français et on n'a pas besoin d'insulter les anglophones avec notre prononciation ridicule - eux au moins prononcent "café" et "déjà-vu" plutôt bien.

Bref il me sort par les yeux, les narines et les oreilles ce mot!

(C'était le coup de gueule dominical, vous pouvez reprendre une activité normale, aciao bon dimanche!)
Le #2014166
skynet a écrit :

Kiriito a écrit :

"La radio digitale" : la même que celle d'ET pour "appeler maison"?


A force ça va rentrer

Numérique est quand même en vogue chez nous, pas besoin d'un digital, même si ça provient de digit ...


J'ai bien peur que non...
Le #2014168
Kiriito a écrit :

"La radio digitale" : la même que celle d'ET pour "appeler maison"?


Je faisais la même réflexion hier sur l'article relatif à "l'eldorado" digital ...
https://www.generation-nt.com/nouvelles-technologies-parite-homme-femme-actualite-1953940.html
Le #2014207
Je plussoie les remarques précédentes.

Bruno, stp, fais un effort et lis ça https://fr.wikipedia.org/wiki/Digital

Ce n'est même pas l'anglicisme qui me gène, après tout pourquoi pas, c'est plutôt que :

1) on a déjà un mot français qui marche très bien et qui est la vraie traduction du mot digital (qui vient de digit donc de chiffre en français et pas de "doigt").

2) "digital" rentre en conflit avec un autre mot français.

3) C'est un mot employé quasi exclusivement par les gens qui bossent au marketing et qui brassent quand même pas mal de vent techniquement parlant (pour être sympa). Ça donne quasi immédiatement l'envie d'arrêter la lecture.

En gros, le réseau internet se substitue de plus en plus aux ondes hertziennes dans les endroits où on capte ce réseau, et par ce réseau on peut "regarder la radio".
Le #2014290
delbre a écrit :

Je plussoie les remarques précédentes.

Bruno, stp, fais un effort et lis ça https://fr.wikipedia.org/wiki/Digital

Ce n'est même pas l'anglicisme qui me gène, après tout pourquoi pas, c'est plutôt que :

1) on a déjà un mot français qui marche très bien et qui est la vraie traduction du mot digital (qui vient de digit donc de chiffre en français et pas de "doigt".

2) "digital" rentre en conflit avec un autre mot français.

3) C'est un mot employé quasi exclusivement par les gens qui bossent au marketing et qui brassent quand même pas mal de vent techniquement parlant (pour être sympa). Ça donne quasi immédiatement l'envie d'arrêter la lecture.

En gros, le réseau internet se substitue de plus en plus aux ondes hertziennes dans les endroits où on capte ce réseau, et par ce réseau on peut "regarder la radio".


Merci !


Très employé dans les années 1970 à 1990, le terme « digital » est actuellement remplacé en français par le terme « numérique ».

Cette utilisation du terme « digital » pour « numérique » provient d'une extension erronée de digital display ou affichage à 7 segments des années 1980 pour tout affichage de nombres, puis à toute numérisation. Le succès de ces afficheurs à 7 segments (digits en anglais, c'est-à-dire « chiffres », fait que le terme digital display est devenu par la même dérive que celle de frigidaire (une marque) pour réfrigérateur, le synonyme d'affichage numérique, même quand l'évolution de la technologie a fait évoluer cet affichage vers un affichage à matrice de points. Le passage dans le langage courant de "digital" en lieu et place de numérique est dû à un manque de culture informatique et probablement de connaissance de la langue anglaise, exemple Dolby Digital. Cette utilisation erronée se retrouve dans certains événements commerciaux comme la Journée de la femme digitale.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme