Streaming musical : condamnation confirmée pour Radioblog

Le par Jérôme G.  |  2 commentaire(s)
decouvrir-radioblogclub

Le pourvoi en cassation des responsables du site de streaming musical Radioblog a été rejeté et leur condamnation confirmée.

Lancé en 2003, Radioblog permettait - sur le modèle publicitaire - d'écouter et partager gratuitement de la musique diffusée en streaming. Fermé depuis 2009, le site proposait près de 300 000 titres pour une audience avoisinant les 20 millions de visiteurs par mois.

Les sociétés de producteurs avaient porté plainte à l'encontre de Radioblog pour mise à disposition illicite de phonogrammes. En septembre 2009, le tribunal correctionnel de Paris a condamné les deux fondateurs.

En mars 2011, la Cour d'appel a confirmé en grande partie la sanction, soit plus d'un million d'euros à verser aux producteurs de disques, une amende de 10 000 euros et neuf mois de prison avec sursis.

decouvrir-radioblogclub La Société des producteurs de phonogrammes en France a récemment indiqué que la Cour de cassation a rejeté le pourvoi des dirigeants de Radioblog.

" La Cour de cassation a rejeté le 25 septembre 2012 le pourvoi exercé par les dirigeants du site de musique en ligne Radioblog, fermé depuis 2009, et a confirmé dans toutes ses dispositions l'arrêt rendu le 22 mars 2011 par la Cour d'appel de Paris. "

Radioblog était à l'époque en concurrence avec BlogMusik qui avait dû fermer pour des raisons de violation de droits d'auteur avant de renaître de ses cendres sous le nom désormais très connu de Deezer qui opère en parfaite légalité et vient de lever 100 millions d'euros.

  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
Anonyme
Le #1047942
HA la démocratie ou ce que tu achètes ne t'appartiens pas.
bambou51 offline Hors ligne Vénéré avatar 2572 points
Le #1048022
jeanlucesi a écrit :

HA la démocratie ou ce que tu achètes ne t'appartiens pas.


Quel rapport ? Tu es libre d'écouter ta musique mais pas de la diffuser au monde entier. Et encore moins d'en tirer un bénéfice...
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire