Twitch sous le coup d'une poursuite à 180 milliards de roubles

Le par  |  1 commentaire(s)
twitch-artifact

Pour des diffusions dites pirates de matchs de la Premier League, Rambler envisage de poursuivre la plateforme Twitch en Russie.

En Russie, la plateforme de streaming vidéo Twitch (dans le giron d'Amazon) est dans le collimateur du groupe de médias en ligne Rambler. Ce puissant acteur du marché de l'Internet en Russie lui reproche des diffusions pirates.

Selon Reuters, Rambler prévoit de poursuivre Twitch pour 180 milliards de roubles (près de 2,5 milliards d'euros) devant un tribunal russe. Rambler pointe du doigt un total de 36 000 cas où Twitch aurait violé ses droits de diffusion de matchs de football.

En l'occurrence, il s'agit de droits de diffusion exclusifs obtenus par Rambler pour des rencontres de Premier League, le championnat d'Angleterre de football. Rambler Group avait sécurisé en début d'année de tels droits en Russie pour trois saisons à partir de 2019-20.

" Nous continuerons à lutter activement contre les diffusions pirates ", a déclaré un responsable des projets sportifs de Rambler. Il ajoute que des négociations ont lieu avec Twitch pour la signature d'un accord amiable et une indemnisation pour des dommages d'août à novembre.

La grosse somme évoquée de 180 milliards de roubles serait une sanction maximale évaluée par des avocats externes. Elle sera modifiée. Reste que d'après une avocate de Twitch (BBC), la plainte serait sans fondement.

Twitch-logo
Dans ses conditions d'utilisation et au chapitre des droits de propriété intellectuelle, Twitch écrit que - bien évidemment - les utilisateurs ne peuvent pas partager des contenus sans l'autorisation des ayants droit. Les matchs de sport sont cités parmi les exemples.

L'avocate de Twitch assure que même si aucune notification officielle de Rambler n'a été reçue, " toutes les mesures ont été prises pour éliminer les violations. "

Le groupe Rambler fait décidément beaucoup parler de lui ces derniers temps. Il revendique des droits d'auteur et une violation avec le populaire serveur web Nginx.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2086301
"Le groupe Rambler fait décidément beaucoup parler de lui ces derniers temps. Il revendique des droits d'auteur et une violation avec le populaire serveur web Nginx."

J'allais le dire...

Concernant Nginx, ils disent que le créateur a crée le logiciel sur son temps de travail, et que dès lors Nginx leur appartient (Nginx a été vendu récemment pour 670M$ a la société F5 Networks).
Sauf que, si jamais c'est vrai, alors seule la version au moment des faits leur appartient, et pas la version actuelle qui a eu beaucoup de modifications depuis...

Bizarrement, alors que Nginx est sorti en 2004 et la société fondée en 2011, la plainte ne vient qu'en 2019.. après ce rachat a 670M$

F5 a fait des sauvegardes partout en dehors de Russie et attend d'en savoir plus.

Au passage c'est fou comme pas mal de sites d'infos ne font que copier/coller les dépêches AFP, je viens de voir (hors GNT) 4 articles similaires au mot près...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme