Un ransomware farceur demande de jouer à PUBG

Le par  |  3 commentaire(s)
PUBG-Ransomware

Une simple blague ? En apparence, PUBG Ransomware ne paraît pas bien méchant. Méfiance toutefois avec ce genre de ransomware.

Se présentant en tant que PUBG Ransomware, ce ransomware chiffre les fichiers dans le dossier système Bureau d'un utilisateur Windows qui apparaissent alors avec une extension .PUBG.

Pour leur récupération, il n'est pas demandé le versement d'une somme en bitcoins, mais de jouer au jeu vidéo PUBG (PlayerUnknown's Battlegrounds) pendant une heure.

Il faut sans doute y voir une sorte de blague, ce qui ne serait pas une première en la matière. Qui plus est, la gêne occasionnée est toute relative. Après le verrouillage des fichiers, un écran propose également une autre solution de récupération avec la fourniture d'un code.

Signalé par MalwareHunterTeam, ce ransomware a été analysé par Bleeping Computer. Il vérifie si un utilisateur joue à PUBG en surveillant l'exécution d'un processus dénommé TslGame. Une brève exécution est en réalité suffisante. Qui plus est, un exécutable renommé en TslGame fera aussi l'affaire.

Avec ce type de nuisible, il faut se méfier de " surprises " qui pourraient être bien cachées. Mieux vaut donc éviter les mauvaises blagues… Pas d'information sur le vecteur d'attaque et pour le degré de propagation de PUBG Ransomware.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2009198
Ah quand le ransomware qui réclamera un abonnement premium à GNT ?
Le #2009202


Même sous la torture, pas ce jeu ! Avec ce netcode en mousse.
Le #2009204
FRANCKYIV a écrit :

Ah quand le ransomware qui réclamera un abonnement premium à GNT ?



Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme