US : les piles à combustible se font attendre

Le par Bruno C.  |  0 commentaire(s) | Source : Associated Press
Department Transportation logo

En autorisant le transport de substances comme le méthanol à bord des avions depuis le mois de mai, le Département du Transport américain a levé un obstacle majeur au développement des piles à combustibles dans les appareils mobiles. Mais beaucoup reste à faire.

Department Transportation logoC'était une décision espérée depuis longtemps et un goulot d'étranglement pour le développement des piles à combustibles dans les gadgets électroniques : le méthanol fait partie  depuis le mois de mai 2008 des substances autorisées à bord des avions aux Etats-Unis.

Les piles à combustible sont vues comme l'une des réponses au problème de l'autonomie des appareils mobiles et les recherches vont bon train pour miniaturiser et optimiser les dispositifs, permettant de doubler ( voire plus ) la durée d'utilisation des gadgets.

Deux filières sont à l'étude, l'une utilisant l'hydrogène comme combustible et l'autre, qui fait l'objet d'un plus grand nombre de recherches, faisant appel à la décomposition du méthanol. Les piles à combustible se rechargent avec des cartouches de l'une ou l'autre substance, assurant des heures de fonctionnement.

Cependant, le méthanol est un composé très inflammable ( et toxique par ingestion ) et, à ce titre, non autorisé à bord des avions, ce qui constitue un problème à l'adoption des piles à combustible dans les appareils mobiles ou les ordinateurs portables.


La route reste encore longue
MTIMicro Mobion 02Pour Sara Bradford, consultante chez Frost & Sullivan, il s'agit même du " plus gros problème de ce marché, comment s'affranchir de la réglementation. " Et c'est justement sur ce point que les choses évoluent puisque le Département américain du transport a déréglementé plusieurs substances, comme le butane, le méthanol ou l'acide formique, dans le cadre d'un usage de type pile à combustible, à bord des avions.

C'est une porte qui s'ouvre pour les développeurs de ces systèmes mais il faudra toutefois encore attendre 1 à 2 ans avant de voir se développer les usages autour des piles à combustible. Si les technologies commencent à répondre aux objectifs en termes d'efficacité et de miniaturisation, il reste encore d'autres problèmes à régler, dont celui de la distribution des cartouches de recharge.

Il semble vraisemblable que les premiers produits disponibles seront plutôt hybrides, notamment pour les ordinateurs portables. Mais il reste beaucoup à faire pour standardiser le secteur et l'usage régulier de piles à combustible pourrait n'intervenir que d'ici cinq ans.

si beaucoup de projets sont en cours de développement aux Etats-Unis et au Japon, le CEA-Liten , en Europe, a récemment rappelé qu'il travaillait activement sur une technologie de pile à combustible ( filière Hydrogène ) miniaturisée pour une utilisation dans les téléphones portables, grâce à des micropiles ( ou micropac ) qui pourraient être commercialisées dès 2010.
  • Partager ce contenu :
Cette page peut contenir des liens affiliés. Si vous achetez un produit depuis ces liens, le site marchand nous reversera une commission sans que cela n'impacte en rien le montant de votre achat. En savoir plus.
Complément d'information

Vos commentaires

icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire