[140]

Le
Alf92
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
GhostRaider
Le #26424063
Le 18/01/2017 à 14:40, Alf92 a écrit :
http://frpn.online.fr/0divers/James_Barnor.jpg
James Barnor

Je dis quelque chose pour dire quelque chose, mais tout ce que cela
m'évoque, à première vue, ce sont les gros bidons de révélateur, de bain
d'arrêt et de fixateur du club photo, les mêmes quasiment, simplement,
ils n'étaient pas en couleurs parce que nous, au photo-club, on savait
écrire les étiquettes et les lire ensuite.
On pourrait y chercher une dimension sociale : le continent africain
empoisonné par les déchets chimiques que lui envoient les pays
anciennement colonialistes (allusion au trust capitaliste de la chimie
allemande) et tout et tout mais il faudrait que la laborantine ait une
dégaine plus locale.
Ou bien alors, on peut y voir une sur-dimension sociale : le continent
africain qui se libère de l'emprise des pays anciennement colonialistes
et qui parvient à développer ses propres photos, avec un accroissement
concomitant du niveau de vie, subtilement révélé par la robe occidentale
et la coupe de cheveux de la fille mais aussi par la présence de la
montre, dénonciation de l'asservissement de celle-ci aux folles cadences
qu'on lui impose.
Alf92
Le #26424086
GhostRaider :
Le 18/01/2017 à 14:40, Alf92 a écrit :
http://frpn.online.fr/0divers/James_Barnor.jpg
James Barnor

Je dis quelque chose pour dire quelque chose, mais tout ce que cela
m'évoque, à première vue, ce sont les gros bidons de révélateur, de bain
d'arrêt et de fixateur du club photo, les mêmes quasiment, simplement,
ils n'étaient pas en couleurs parce que nous, au photo-club, on savait
écrire les étiquettes et les lire ensuite.
On pourrait y chercher une dimension sociale : le continent africain
empoisonné par les déchets chimiques que lui envoient les pays
anciennement colonialistes (allusion au trust capitaliste de la chimie
allemande) et tout et tout mais il faudrait que la laborantine ait une
dégaine plus locale.
Ou bien alors, on peut y voir une sur-dimension sociale : le continent
africain qui se libère de l'emprise des pays anciennement colonialistes
et qui parvient à développer ses propres photos, avec un accroissement
concomitant du niveau de vie, subtilement révélé par la robe occidentale
et la coupe de cheveux de la fille mais aussi par la présence de la
montre, dénonciation de l'asservissement de celle-ci aux folles cadences
qu'on lui impose.

j'ai eu à peu près le même cheminiement de pensée à la vue de cette
photo, mais j'ai été plus loin.
plus loin pour m'apercevoir que Barnor justement n'était pas allé plus
loin que l'esthétique de la composition.
finalement pourquoi chercher un sens ? le but n'est-il pas simplement
le plaisir de l'oeil ?
GhostRaider
Le #26424103
Le 19/01/2017 à 14:48, Alf92 a écrit :
GhostRaider :
Le 18/01/2017 à 14:40, Alf92 a écrit :

http://frpn.online.fr/0divers/James_Barnor.jpg
James Barnor


Je dis quelque chose pour dire quelque chose, mais tout ce que cela
m'évoque, à première vue, ce sont les gros bidons de révélateur, de bain
d'arrêt et de fixateur du club photo, les mêmes quasiment, simplement,
ils n'étaient pas en couleurs parce que nous, au photo-club, on savait
écrire les étiquettes et les lire ensuite.
On pourrait y chercher une dimension sociale : le continent africain
empoisonné par les déchets chimiques que lui envoient les pays
anciennement colonialistes (allusion au trust capitaliste de la chimie
allemande) et tout et tout mais il faudrait que la laborantine ait une
dégaine plus locale.
Ou bien alors, on peut y voir une sur-dimension sociale : le continent
africain qui se libère de l'emprise des pays anciennement colonialistes
et qui parvient à développer ses propres photos, avec un accroissement
concomitant du niveau de vie, subtilement révélé par la robe occidentale
et la coupe de cheveux de la fille mais aussi par la présence de la
montre, dénonciation de l'asservissement de celle-ci aux folles cadences
qu'on lui impose.

j'ai eu à peu près le même cheminiement de pensée à la vue de cette
photo, mais j'ai été plus loin.
plus loin pour m'apercevoir que Barnor justement n'était pas allé plus
loin que l'esthétique de la composition.
finalement pourquoi chercher un sens ? le but n'est-il pas simplement
le plaisir de l'oeil ?

C'est bien parce que la composition de cette photo ne me frappe pas,
mais alors pas tout, c'est le moins que je puisse dire, que j'ai cherché
à révéler toutes ces significations tirées par les cheveux.
Mais à la réflexion, on voit un éventail de 3 couleurs répétées
plusieurs fois : blanc, vert, rouge, plus la Noire, les quatre couleurs
du drapeau palestinien, sens caché de cette photo anti-sioniste.
René
Le #26424129
Le jeudi 19 janvier 2017 08:48:50 UTC-5, Alf92 a écrit :
GhostRaider :
Le 18/01/2017 à 14:40, Alf92 a écrit :

http://frpn.online.fr/0divers/James_Barnor.jpg
James Barnor



Je dis quelque chose pour dire quelque chose, mais tout ce que cela
m'évoque, à première vue, ce sont les gros bidons de r évélateur, de bain
d'arrêt et de fixateur du club photo, les mêmes quasiment, si mplement,
ils n'étaient pas en couleurs parce que nous, au photo-club, on sa vait
écrire les étiquettes et les lire ensuite.
On pourrait y chercher une dimension sociale : le continent africain
empoisonné par les déchets chimiques que lui envoient les pay s
anciennement colonialistes (allusion au trust capitaliste de la chimie
allemande) et tout et tout mais il faudrait que la laborantine ait une
dégaine plus locale.
Ou bien alors, on peut y voir une sur-dimension sociale : le continent
africain qui se libère de l'emprise des pays anciennement colonial istes
et qui parvient à développer ses propres photos, avec un accr oissement
concomitant du niveau de vie, subtilement révélé par la robe occidentale
et la coupe de cheveux de la fille mais aussi par la présence de l a
montre, dénonciation de l'asservissement de celle-ci aux folles ca dences
qu'on lui impose.

j'ai eu à peu près le même cheminiement de pensée à   la vue de cette
photo, mais j'ai été plus loin.
plus loin pour m'apercevoir que Barnor justement n'était pas allà © plus
loin que l'esthétique de la composition.
finalement pourquoi chercher un sens ? le but n'est-il pas simplement
le plaisir de l'oeil ?

Elle a récupéré des bidons vides au labo pour aller chercher de l'eau, non? Chose normale en ces pays. A la source il faudra rincer un peu...
René
GhostRaider
Le #26424132
Le 20/01/2017 à 02:55, René a écrit :
Elle a récupéré des bidons vides au labo pour aller chercher de l'eau, non? Chose normale en ces pays. A la source il faudra rincer un peu...

Elle est bien élégante, cette porteuse d'eau !
Alf92
Le #26424155
GhostRaider :
Le 20/01/2017 à 02:55, René a écrit :
Elle a récupéré des bidons vides au labo pour aller chercher de l'eau, non?
Chose normale en ces pays. A la source il faudra rincer un peu...

Elle est bien élégante, cette porteuse d'eau !

c'est une photo posée
Publicité
Poster une réponse
Anonyme