Accrochage

Le
albert
Bonjour,
http://photo.imaginaire.free.fr/panoramique/torses-poupet/torses-poupet_accrochage.htm
J'avais envie de la voir chez moi, de vivre avec quelques jours. C'est assez
étrange en fait. Je la connais par coeur bien sûr, mais après un moment je
comprends des choses que je n'avais jamais vues sur l'écran ni sur les
maquettes de moindre dimension. C'est bizarre comme on peut entrer à
l'intérieur d'une image, jusque dans ces petits détails, ce dire, ah! je ne
l'avais jamais vu cet arbustre avant.

Amitiés,
albert
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Alf92
Le #26424049
albert :
http://photo.imaginaire.free.fr/panoramique/torses-poupet/torses-poupet_accrochage.htm
J'avais envie de la voir chez moi, de vivre avec quelques jours

quel type d'impression ? quel support ?
ça a l'air très propre.
albert
Le #26424066
Alf92 :
quel type d'impression ? quel support ?
ça a l'air très propre.

Tirage réalisé chez Picto Bastille. J'avais déjà fait l a même photo sur du Baryta Hahnemühle 315g , un papier satinà © qui présente le meilleur Dmax : 2.3 (densité et profondeur de s noirs). Le format était plus réduit 1x1,50m et le prix déj à excessif, sans parler du contrecollage. Ici ce ne sont pas les mà ªmes dimensions : 3,60x2,35m, Pas question d'utiliser ce papier. Le RC sa tiné sur Lambda est 5 fois moins cher et à le même Dmax. La différence est dans le grammage et une très légère sup ériorité dans la finesse du grain. Dans ces dimensions avec une r ésolution encore à 270 dpi, on s'en fout un peu. Le problème essentiel est de faire obligatoirement l'image en trois lés. Impossib le à contrecoller, les tolérances de coupe sont trop grandes et l es ajustements ne sont jamais parfaits. Seule solution, faire se chevaucher les lés sur 1cm et ensuite réaliser la découpe soi-mêm e ou laisser le chevauchement comme pour du papier peint. Il existe du vrai papier peint photo mais à Dmax 1,6 merdique et résolution maxi à 150 dpi. Le but de ce genre de photographies Gigapixel c'est bien s ûr la résolution exceptionnelle. Voilà mes indications au ca s où vous voudriez aller dans ses dimensions, à un moindre coà »t. Voir sur le site Picto online, Les études de devis sont trè s bien faites. Amitiés, albert
Charles Vassallo
Le #26424078
albert a écrit :
Alf92 :
quel type d'impression ? quel support ?
ça a l'air très propre.

Tirage réalisé chez Picto Bastille. J'avais déjà fait la même photo sur du Baryta Hahnemühle 315g , un papier satiné qui présente le meilleur Dmax : 2.3 (densité et profondeur des noirs). Le format était plus réduit 1x1,50m et le prix déjà excessif, sans parler du contrecollage. Ici ce ne sont pas les mêmes dimensions : 3,60x2,35m, Pas question d'utiliser ce papier. Le RC satiné sur Lambda est 5 fois moins cher et à le même Dmax. La différence est dans le grammage et une très légère supériorité dans la finesse du grain. Dans ces dimensions avec une résolution encore à 270 dpi, on s'en fout un peu. Le problème essentiel est de faire obligatoirement l'image en trois lés. Impossible à contrecoller, les tolérances de coupe sont trop grandes et les ajustements ne sont jamais parfaits. Seule solution, faire se chevaucher les lés sur 1cm et ensuite réaliser la découpe soi-même ou laisser le chevauchement comme pour du papier peint. Il existe du vrai papier peint photo mais à Dmax 1,6 merdique et résolution maxi à 150 dpi. Le but de ce genre de photographies Gigapixel c'est bien sûr la résolution exceptionnelle. Voilà mes indications au cas où vous voudriez aller dans ses dimensions, à un moindre coût. Voir sur le site Picto online, Les études de devis sont très bien faites. Amitiés, albert


J'ai fait quelque chose qui ressemble, en beaucoup plus modeste : un
tirage en 120 x 160 à partir d'une imprimante 24", en deux lés de
60x160. Pas du gigapixel comme Albert, mais une seule photo de 16 Mpx.
Un tirage d'affiche, en quelque sorte, à mettre en vitrine pour une
exposition, afin d'attirer le chaland. Comme l'expo ne durait qu'un
mois, pas de contrecollage. Je ne prévoyais pas de récupérer les tirages
et je les ai donnés à un visiteur toubib intéressé ; je ne connais pas
la suite de l'histoire, c.à.d. comment les deux lés ont été remontés et
contrecollés, simplement qu'ils décorent maintenant la salle d'attente
du visiteur.
Sur la plan technique "papier peint", j'ai simplement laissé un lé
déborder sur l'autre. Le raccord n'est évidemment pas parfait si on met
le nez dessus. Également, suivant la direction de l'éclairage, on peut
percevoir la surépaisseur du chevauchement. Mais dans mon expérience,
pour un tirage d'affiche d'une image ordinaire, on ne se met pas le nez
dessus ; il en va tout autrement pour une image gigapixel.
charles
Alf92
Le #26424089
albert :
Alf92 :
quel type d'impression ? quel support ?
ça a l'air très propre.

Tirage réalisé chez Picto Bastille. J'avais déjà fait la même photo sur du
Baryta Hahnemühle 315g , un papier satiné qui présente le meilleur Dmax : 2.3
(densité et profondeur des noirs). Le format était plus réduit 1x1,50m et le
prix déjà excessif, sans parler du contrecollage. Ici ce ne sont pas les
mêmes dimensions : 3,60x2,35m, Pas question d'utiliser ce papier. Le RC
satiné sur Lambda est 5 fois moins cher et à le même Dmax. La différence est
dans le grammage et une très légère supériorité dans la finesse du grain.
Dans ces dimensions avec une résolution encore à 270 dpi, on s'en fout un
peu. Le problème essentiel est de faire obligatoirement l'image en trois lés.
Impossible à contrecoller, les tolérances de coupe sont trop grandes et les
ajustements ne sont jamais parfaits. Seule solution, faire se chevaucher les
lés sur 1cm et ensuite réaliser la découpe soi-même ou laisser le
chevauchement comme pour du papier peint. Il existe du vrai papier peint
photo mais à Dmax 1,6 merdique et résolution maxi à 150 dpi. Le but de ce
genre de photographies Gigapixel c'est bien sûr la résolution exceptionnelle.
Voilà mes indications au cas où vous voudriez aller dans ses dimensions, à un
moindre coût. Voir sur le site Picto online, Les études de devis sont très
bien faites. Amitiés, albert

merci pour toutes ces infos.
je connaissais bien les équipes de Picto Grenelle il y a 17 ans à
l'époque du virage argentique-numérique. ils ont eu du mal mais il s'en
sont plutôt bien tirés. Philippe Gassmann est un mec sympa.
3,6x2,4m sacré dimention !
quelle est la définition de ton fichier de base ?
Publicité
Poster une réponse
Anonyme