Appel à candidature local Ile de France : TELIF sélectionnée

Le
Thierry VIGNAUD
Pour une surprise s'en est une. On avait l'impression que la ressource
hertzienne du multiplex TNT spécifique à l'Ile de France servait de moins en
moins à diffuser des chaînes locales avec :

- Disparition d'NRJ Paris qui n'a du diffuser que de l'info locale qu'à ses
débuts

- Disparition de CAP 24, remplacée par BFM BUSINESS PARIS, déclinaison TV du
programme radio à diffusion national, BFM, si ce n'est quelques incrustations
sur les embouteillages et météo en Ile de France :-)

A cette occasion on pourra rappeler que cette dernière devait passez à
l'automne dernier sur les multiplex R1 d'Ile de France (cela a été le cas mais
uniquement durant 48 heures) vu qu'aucune chaîne locale n'y est diffusée et
qu'à la suite d'un différent avec l'opérateur de multiplex R1 (filiale de
FranceTélévisions) sur la ressource attribuée, a porté l'affaire devant le CSA
et ce n'est toujours pas réglé.

Donc c'est finalement TELIF qui a été sélectionnée. TELIF n'est pas proprement
une chaîne TV, mais un regroupement de chaînes locales qui diffusent en
alternance leur programem local qui sont loin de remplir séparément les 24
heures d'une journée. Donc une bonne solution permettant en un minimum de
ressource de fournir un maximum de programmes, censés être les meilleurs (au
nombre de 7 actuellement : Canal Coquelicot, Télif Essonne, TVal, TV Fil 78,
TVM Est Parisien, VOTV et Yvelines Première) réellement locaux non diffusés
sur des réseaux hertziens terrestres.

Voir le communiqué du CSA :
http://www.csa.fr/Espace-Presse/Communiques-de-presse/Selection-d-une-nouvelle-chaine-de-TNT-en-Ile-de-France

TELIF a fait l'objet d'autorisations temporaires du CSA, en analogique,
notamment depuis la tour Montparnasse en 2003 puis 2006 opérés par la socité
RTE :
http://tvignaud.pagesperso-orange.fr/galerie/tv-fm/75t-montparnasse.htm
mais cela n'avait pas abouti. Par la suite le regroupement n'a pas cessé de
diffuser mais en abandonnant l'hertzien terrestre, via Numericable et des
opérateurs internet ADSL (au moins en Ile de France). Elle a aussi diffusé par
satellite via les bouquets TPS et CANAL SAT.

--
Thierry VIGNAUD
Emetteurs radio et TV :
http://tvignaud.pagesperso-orange.fr/
Vos réponses Page 2 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Kosmiko2000
Le #26358602
Le 28/06/2015 14:40, Thierry VIGNAUD a écrit :
Le 25 juin je parlais de la non-viabilité globale du modèle des télévisions
locales françaises.

Ça tombe bien, ce 28 juin, La Croix publie un article sur le sujet à
l'occasion de la probable liquidation judiciaire de la 1ère TV locale
hertzienne terrestre : TLT (Toulouse, 4eme ville de France en terme de
population).
http://www.la-croix.com/Culture/Television/Television-les-chaines-locales-cherchent-le-modele-a-suivre-2015-06-28-1328818



Excellent article mais pas trés porteur d'espoir.. à part TV Rennes 35..
Tout cela est bien triste...
Lecture à compléter par :
http://www.la-croix.com/Culture/Actualite/Les-teles-locales-a-la-recherche-d-un-modele-economique-_NG_-2009-04-17-533786

Ce que l'article n'explique pas c'est pourquoi ce qui est possible en
Italie ou en Allemagne au niveau des chaînes de TV locales ne fonctionne
pas en France.


Je pense beaucoup plus viable, pour une diffusion de programmes à caractères
locaux, un modèle tel que TELIF ou de l'actuel canal (dit "31", sur Paris) qui
diffuse en alternative, 4 chaînes TV. Pour l'instant ces dernières ont l'air
de tenir le coup depuis 7 ans,



Je trouve cela même étonnant que ce montage tienne car ce partage de
chaînes rassemble des chaînes qui n'ont rien à voir entre elles et la
grille de programmes est vraiment un patchwork bizarre.
Demain TV IDF et CINAPS sont tout de même plus proches de chaînes
thématiques (reportages et culture) au contraire de BDM TV et Tele Bocal
qui ont un caractère beaucoup plus "local".

Je ne sais pas comment "tient" ce groupement de chaînes (tant mieux pour
la diversité). Mais c'est ce qui me fait dire qu'avec un peu plus de
moyens privés et de la publicité, on pourrait peut-être faire une vraie
chaîne 100 % parisienne certes low cost mais avec au moins une ligné
éditoriale..
Publicité
Poster une réponse
Anonyme