Assemblage

Le
data
Bonjour,

Pour être honnête et de toute façon vous allez vite vous en rendre
compte, en photo je suis ce que l'on pourrait appeler " une tanche" ;o)
et j'aurais vraiment besoin de vos conseils.
je dispose d'une camera numérique Sony, interface monture C, je dispose
de deux objectifs:
Canon : COMPACT-MACRO LENS EF 50mm 1:2.5
Olympus : DIGITAL 50mm 1:2 Macro (ED Lens)
Fuji ; 50 mm classiqe

j'ai utilisé les caches en plastique pour bricoler un adaptateur
monture-C. La bonne nouvelle, c'est que ça fonctionne, je récupère une
belle l'image sur le pc, mais est-ce optimum ? car je devrais il me
semble respecter la distance entre la surface du capteur CCD et la
lentille de l'objectif ( distance focale ?)

Dans cet assemblage quel est l'intérêt du 50 mm macro,par rapport au 50
mm classique ?

Quelle est l'utilité d'une focale variable ?

Je voudrais réaliser un système pour faire du contrôle de cartes
électroniques avec projection sur un écran de PC, mon souci c'est que
pour le moment le tau d'agrandissement est de l'ordre de 2 beaucoup trop
faible. Y a t'il une système de lentilles (monture C) que je pourrais
intercaler entre la caméra et l'objectif pour augmenter fortement le tau
d'agrandissement, x30 ; x50 voir par 100.
Avantage, j'ai accès à un atelier mécanique ainsi qu'une imprimante 3D
pour faire usiner des pièces d'adaptation.
Merci d'avance pour votre aide et pour votre indulgence ;o)
Chab
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
jdd
Le #26490781
Le 02/10/2018 à 01:08, data a écrit :
j'ai utilisé les caches en plastique pour bricoler un adaptateur
monture-C.

on doit trouver ça dans le commerce, en métal, ou au moins une bayonette
que tu pourras monter sur une bague filetée, ce sera plus solide
La bonne nouvelle, c'est que ça fonctionne, je récupère une
belle l'image sur le pc, mais est-ce optimum ?

je ne sais pas exactement ce que tu appelle caméra numérique sony, ca va
de la webcam au matos pro
car je devrais il me
semble respecter la distance entre la surface du capteur CCD et la
lentille de l'objectif ( distance focale ?)

ca change juste la mise au point
Dans cet assemblage quel est l'intérêt du 50 mm macro,par rapport au 50
mm classique ?

sans doute aucun, en modifiant la longueur de la bague tu modifie le
grandissement
faible. Y a t'il une système de lentilles (monture C) que je pourrais
intercaler entre la caméra et l'objectif pour augmenter fortement le tau
d'agrandissement, x30 ; x50 voir par 100.

très probablement, ou alors tu peux faire des bagues allonge en monture
C (mais ca existe aussi à vil prix pour les baïonnettes d'origine)
par contre io faudra rapprocher la caméra de l'objet, sans doute
beaucoup, ca va vite devenir génant
solution: utiliser un téléobjectif ou un doubleur de focale
mais un objectif en monture C sur bague allonge devrait marcher mieux
jdd
--
http://dodin.org
Pierre Maurette
Le #26490791
data :
Bonjour,
Pour être honnête et de toute façon vous allez vite vous en rendre compte, en
photo je suis ce que l'on pourrait appeler " une tanche" ;o)
et j'aurais vraiment besoin de vos conseils.
je dispose d'une camera numérique Sony, interface monture C, je dispose de
deux objectifs:
Canon : COMPACT-MACRO LENS EF 50mm 1:2.5
Olympus : DIGITAL 50mm 1:2 Macro (ED Lens)
Fuji ; 50 mm classiqe
j'ai utilisé les caches en plastique pour bricoler un adaptateur monture-C.
La bonne nouvelle, c'est que ça fonctionne, je récupère une belle l'image sur
le pc, mais est-ce optimum ? car je devrais il me semble respecter la
distance entre la surface du capteur CCD et la lentille de l'objectif (
distance focale ?)
Dans cet assemblage quel est l'intérêt du 50 mm macro,par rapport au 50 mm
classique ?
Quelle est l'utilité d'une focale variable ?
Je voudrais réaliser un système pour faire du contrôle de cartes
électroniques avec projection sur un écran de PC, mon souci c'est que pour le
moment le tau d'agrandissement est de l'ordre de 2 beaucoup trop faible. Y a
t'il une système de lentilles (monture C) que je pourrais intercaler entre la
caméra et l'objectif pour augmenter fortement le tau d'agrandissement, x30 ;
x50 voir par 100.
Avantage, j'ai accès à un atelier mécanique ainsi qu'une imprimante 3D pour
faire usiner des pièces d'adaptation.

A mon avis, il vous faut acquérir une petite compétence avant de vous
lancer. Les trucs à piger:
- un objectif est monté et réglé sur l'infini. La distance capteur -
objectif (peu importe la référence) est nominale, de base. La distance
objectif - plan de monture vaut 0. Si on augmente cette distance
(tourner la bague de mise au point, intercaler bague) la mise au point
va se rapprocher, le grandissement augmenter. Cette distance n'est pas
la distance focale, mais disons "le tirage", et disons entre nous que
le tirage est à 0 en position infini.
- une monture d'objectif est caractérisée par une distance capteur-plan
de monture, appelons ça "le registre". Sur le plan pratique, une
monture a également un diamètre. Les réflex ont un gros registre, aux
environs de 45mm, les hybrides et C-mount plutôt autour de 20mm.
* on peut monter un objectif "plus gros registre" sur un appareil "plus
petit registre" en intercalant une bague d'épaisseur de la différence
des registres, 25mm dans nos exemples, et la mise-au-point à l'infini
est maintenue.
* dans le cas de registres proches, "faut voir". Parfois on pourra
monter "un peu plus gros registre" sur "un peu plus petit registre", si
ce dernier est de "nettement plus gros diamètre".
* dans les cas où on ne peut pas, il est encore possible de faire quand
même si on vise une application macro. On ne respectera pas l'épaisseur
de la bague (valeur négative certainement) et on dira que c'est le
tirage initial. Bien entendu on ne pourra pas faire le point à
l'infini.
En vrac:
- Vous allez certainement trouver vos pièces sur eBay, les chinois
adorent faire (et vendre) des 'adapter ring' pour une bouchée de pain.
- Vous trouvez sur eBay pour une autre bouchée de pain des cailloux en
monture C.
- Il sera assez compliqué de trouver des bagues dans le sens qui vous
intéresse, à savoir objectif X sur C-mount. Il est plus courant de
détourner une optique C-mount et de la monter sur un hybride.
- Votre DIGITAL ZUIKO sera une source d'emmerdements (commandes diaph
et mise-au-point électriques, déjà), autant le mettre en vente, il
financera largement bagues et culs de bouteille.
- Vous pouvez partir d'un adaptateur C-mount -> M42, que vous pouvez
fabriquer (ça existe, mais ce que j'ai vu n'étaient pas donnés).
Ensuite vous approvisionnez des trucs qui ne coûtent rien, tubes
allonge, bagues d'inversion, je ne sais pas exactement. En fait vous
aurez préalablement googlé avec DIY, micro lens, microscope, NEX, m43,
etc. L'idée est que ce qui fonctionnerait pour un hybride 4/3 ou APS-C
sera portable vers votre caméra. Les formules seront du genre un
objectif à l'envers, ou un objectif monté normalement et un autre
tête-bêche, monté "en bonnette".
--
Pierre Maurette
efji
Le #26490916
Le 02/10/2018 à 09:22, Pierre Maurette a écrit :
data :
Bonjour,
Pour être honnête et de toute façon vous allez vite vous en rendre
compte, en photo je suis ce que l'on pourrait appeler " une tanche" ;o)
et j'aurais vraiment besoin de vos conseils.
je dispose d'une camera numérique Sony, interface monture C, je
dispose de deux objectifs:
Canon : COMPACT-MACRO LENS EF 50mm 1:2.5
Olympus : DIGITAL 50mm 1:2 Macro (ED Lens)
Fuji ; 50 mm classiqe
j'ai utilisé les caches en plastique pour bricoler un adaptateur
monture-C. La bonne nouvelle, c'est que ça fonctionne, je récupère une
belle l'image sur le pc, mais est-ce optimum ? car je devrais il me
semble respecter la distance entre la surface du capteur CCD et la
lentille de l'objectif ( distance focale ?)
Dans cet assemblage quel est l'intérêt du 50 mm macro,par rapport au
50 mm classique ?
Quelle est l'utilité d'une focale variable  ?
Je voudrais réaliser un système pour faire du contrôle de cartes
électroniques avec projection sur un écran de PC, mon souci c'est que
pour le moment le tau d'agrandissement est de l'ordre de 2 beaucoup
trop faible. Y a t'il une système de lentilles (monture C) que je
pourrais intercaler entre la caméra et l'objectif pour augmenter
fortement le tau d'agrandissement, x30 ; x50 voir par 100.
Avantage, j'ai accès à un atelier mécanique ainsi qu'une imprimante 3D
pour faire usiner des pièces d'adaptation.

A mon avis, il vous faut acquérir une petite compétence avant de vous
lancer. Les trucs à piger:
- un objectif est monté et réglé sur l'infini. La distance capteur -
objectif (peu importe la référence) est nominale, de base. La distance
objectif - plan de monture vaut 0. Si on augmente cette distance
(tourner la bague de mise au point, intercaler bague) la mise au point
va se rapprocher, le grandissement augmenter. Cette distance n'est pas
la distance focale, mais disons "le tirage", et disons entre nous que le
tirage est à 0 en position infini.
- une monture d'objectif est caractérisée par une distance capteur-plan
de monture, appelons ça "le registre". Sur le plan pratique, une monture
a également un diamètre. Les réflex ont un gros registre, aux environs
de 45mm, les hybrides et C-mount plutôt autour de 20mm.
* on peut monter un objectif "plus gros registre" sur un appareil "plus
petit registre" en intercalant une bague d'épaisseur de la différence
des registres, 25mm dans nos exemples, et la mise-au-point à l'infini
est maintenue.
* dans le cas de registres proches, "faut voir". Parfois on pourra
monter "un peu plus gros registre" sur "un peu plus petit registre", si
ce dernier est de "nettement plus gros diamètre".
* dans les cas où on ne peut pas, il est encore possible de faire quand
même si on vise une application macro. On ne respectera pas l'épaisseur
de la bague (valeur négative certainement) et on dira que c'est le
tirage initial. Bien entendu on ne pourra pas faire le point à l'infini.
En vrac:
- Vous allez certainement trouver vos pièces sur eBay, les chinois
adorent faire (et vendre) des 'adapter ring' pour une bouchée de pain.
- Vous trouvez sur eBay pour une autre bouchée de pain des cailloux en
monture C.
- Il sera assez compliqué de trouver des bagues dans le sens qui vous
intéresse, à savoir objectif X sur C-mount. Il est plus courant de
détourner une optique C-mount et de la monter sur un hybride.
- Votre DIGITAL ZUIKO sera une source d'emmerdements (commandes diaph et
mise-au-point électriques, déjà), autant le mettre en vente, il
financera largement bagues et culs de bouteille.
- Vous pouvez partir d'un adaptateur C-mount -> M42, que vous pouvez
fabriquer (ça existe, mais ce que j'ai vu n'étaient pas donnés). Ensuite
vous approvisionnez des trucs qui ne coûtent rien, tubes allonge, bagues
d'inversion, je ne sais pas exactement. En fait vous aurez préalablement
googlé avec DIY, micro lens, microscope, NEX, m43, etc. L'idée est que
ce qui fonctionnerait pour un hybride 4/3 ou APS-C sera portable vers
votre caméra. Les formules seront du genre un objectif à l'envers, ou un
objectif monté normalement et un autre tête-bêche, monté "en bonnette".


Si je puis ajouter mon grain de sel, "data" me semble plus être un
scientifique qui doit faire une manip qu'un bricoleur désargenté. Donc
les bricolages de chinois sur ebay ne l'intéressent pas je pense. Le
prix n'est pas un problème alors que le fait de s'adresser à un
fournisseur ayant pignon sur rue et qui accepte les bons de commande des
institutions publiques est son problème. Je me trompe data ?
--
F.J.
data
Le #26490943
Le 02/10/2018 à 19:18, efji a écrit :
Le 02/10/2018 à 09:22, Pierre Maurette a écrit :
data :
Bonjour,
Pour être honnête et de toute façon vous allez vite vous en rendre
compte, en photo je suis ce que l'on pourrait appeler " une tanche" ;o)
et j'aurais vraiment besoin de vos conseils.
je dispose d'une camera numérique Sony, interface monture C, je
dispose de deux objectifs:
Canon : COMPACT-MACRO LENS EF 50mm 1:2.5
Olympus : DIGITAL 50mm 1:2 Macro (ED Lens)
Fuji ; 50 mm classiqe



CUT
En vrac:
- Vous allez certainement trouver vos pièces sur eBay, les chinois
adorent faire (et vendre) des 'adapter ring' pour une bouchée de pain.
- Vous trouvez sur eBay pour une autre bouchée de pain des cailloux en
monture C.


CUT
objectif à l'envers, ou un objectif monté normalement et un autre
tête-bêche, monté "en bonnette".

Si je puis ajouter mon grain de sel, "data" me semble plus être un
scientifique qui doit faire une manip qu'un bricoleur désargenté. Donc
les bricolages de chinois sur ebay ne l'intéressent pas je pense. Le
prix n'est pas un problème alors que le fait de s'adresser à un
fournisseur ayant pignon sur rue et qui accepte les bons de commande des
institutions publiques est son problème. Je me trompe data ?


Trop précis pour être du hasard, donc visiblement tu m'as identifié ;o)
Scientifique ... c'est du moins mon domaine d'évolution professionnel
depuis plus de 40 ans ;o).
Désargenté ....non mais il n'y a quand même pas de quoi sauter au
plafond ;o)
Actuellement je dispose d'une caméra Sony XC-999P montée sur une
trinoculaire, je lui trouve trois "défauts" à fort grossissement :
1/ la distance entre la cible et l'objectif de la "bino" est très faible
rendant pratiquement impossible toute intervention manuelle.
2/ la profondeur de champs est extrêmement faible, pour un composant
d'une hauteur de 1mm agrandi 30 fois, le haut du composant est net, le
bas est flou.
3/ les contrôles ne peuvent être effectués que verticalement, passons
les problèmes de parallaxe, il me faut aussi incliner l'objet pour du
contrôle visuel, mais comme l'espace est réduit l'angle est très faible,
ce qui peut me faire passer à côté d'un d'un défaut et c'est inaxeptable.
Donc, l'idée serait d'équiper la caméra (existante) avec un système
d'agrandissement (faible coût) pour tester la faisabilité, et là
Aliexpress me convient parfaitement ;o) ou aussi en fonction des
conseils des "Sachant" je pourrai demander à l'atelier méca d'usiner
quelques bagues d'adaptation. Ensuite finaliser la chaine optique avec
un objectif photo (existant)
le tout monté sur un support à rotule me permettant une orientation sur
360°. là aussi je demanderai la contribution de l'atelier, c ar c'est
vraiment du custom
Si le système fait ses preuves,et correspond à mes attentes je le
conserve ainsi, au mieux je l'équipe d'une une camera avec une
résolution plus élevée .
si mon essais n'est pas satisfaisant, je ferai une demande de budget à
mon administration ;o) pour un matériel pro,(de l'ordre de 4 K¤) car
c'est surtout un besoin indispensable dans mon job.
Crdlt
Data
efji
Le #26490988
Le 03/10/2018 à 05:29, a écrit :
Voir le lien suivant pour possiblement régler le problème de la profondeur de champ:
https://www.heliconsoft.com/heliconsoft-products/helicon-focus/
René


Hors sujet. Le gars ne veut pas faire une belle photo d'insecte en
passant 2h de traitement (qui va modifier plein de choses par rapport à
l'image brute) il veut surveiller un dispositif.
Pour répondre à la question initiale : fermer le diaphragme pour
augmenter la profondeur de champ. Si rien ne bouge par de problème, on
peut utiliser un temps de pose relativement long sans monter les ISO
(vérifier qu'ils sont réglés en manuel à la valeur mini de l'appareil).
En cas de manque de lumière, ajouter éventuellement un petit flash.
--
F.J.
jdd
Le #26490993
Le 03/10/2018 à 05:29, a écrit :
Voir le lien suivant pour possiblement régler le problème de la profondeur de champ:
https://www.heliconsoft.com/heliconsoft-products/helicon-focus/

mais tu ne vas pas faire du contrôle de fabrication avec un système qui
introduit des artefacts...
jdd
--
http://dodin.org
data
Le #26491165
Le 03/10/2018 à 08:38, jdd a écrit :
Le 02/10/2018 à 23:02, data a écrit :
Oui tout à fait, mais là je suis en mode faisabilité, donc bas coût.
autrement j'ai trouvé ce genre de chose, et il y en a bien d'autres.



-----CUT---


oui
mais en photo il n'y a pas de miracle, quand tu grossis tu perd de la
lumière et de la profondeur de champ.
la seule solution c'est d'éclairer et de diaphragmer, mais au-delà de
f16 environ, on perd à nouveau de la netteté
on peut aussi mettre une caméra sur un binoculaire...
jdd


Slt jdd
c'est ce que j'ai actuellement, la caméra est montée sur une
Trinoculaire Olympus, mais ça manque de mobilité et la profondeur de
champs est très faible à fort grossissement.
Chab
jdd
Le #26491175
Le 03/10/2018 à 21:30, data a écrit :
c'est ce que j'ai actuellement, la caméra est montée sur une
Trinoculaire Olympus, mais ça manque de mobilité et la profondeur de
champs est très faible à fort grossissement.


pas sur qu'il y ai une solution, l'optique a ses limites :-(
mais as-tu vraiment besoin d'un contrôle *visuel*? tout à fait au
hasard, une cartographie par ultrasons, laser ou radar...
jdd
--
http://dodin.org
data
Le #26491212
Le 03/10/2018 à 22:42, jdd a écrit :
Le 03/10/2018 à 21:30, data a écrit :
c'est ce que j'ai actuellement, la caméra est montée sur une
Trinoculaire Olympus, mais ça manque de mobilité et la profondeur de
champs est très faible à fort grossissement.

pas sur qu'il y ai une solution, l'optique a ses limites :-(
mais as-tu vraiment besoin d'un contrôle *visuel*? tout à fait au
hasard, une cartographie par ultrasons, laser ou radar...
jdd


Bien sûr, nous avons différents types de contrôles, ultrasons,
thermique, UV, laser, mesure optique et tridim, pression, vide, polution
(ioniques, particulaires, biologique, chimique, etc ) analyse de gaz, de
particules, spectrométrie de masse etc, etc ;o) par contre radar
....non ;o) et tout ce que nous ne pouvons pas faire, nous le
sous-traitons. tout dépend de l'objet du contrôle et de la nature de
l'objet à contrôler. Mon job est soumis à des impératifs de fiabilité
extrêmes, il est régi par des documents normatifs très stricts et
incontournables, aussi bien pour moi que pour mes sous-traitants et ce,
dans tous mes domaines d'application, aussi bien en conception,
réalisation, contrôle, recette, test et livraison. Donc oui, Le contrôle
visuel est une des options de nécessité absolue en première phase de
contrôle, bien sûr en cas de suspicion, je mets d'autres batteries de
tests en œuvre, RX 2D et RX 3D (celui-ci en tout dernier recours car il
est destructif ;o)
voici un exemple sur un PCB
https://www.cjoint.com/c/HJebQTfs4IJ
Comme nos cartes électroniques et les instruments associés doivent êtres
manipulés avec une extrême précaution, il vaut vieux faire tourner
l'optique de prise de vue autour de la carte et à bonne distance de
sécurité plutôt que le contraire au risque d'échapper ou de choquer
l'élément.
Donc à terme je me dirigerai vers un équipement pro, associé à un
logiciel de capture vidéo avec option mesure dimensionnelle.
Ma bidouille est surtout destinée à tester la "maniabilité" du système
et déterminer l'agencement de la zone de travail dans la salle blanche.
Tout un programme ;o)
Cordialement
Chab
jdd
Le #26491223
Le 04/10/2018 à 04:39, data a écrit :
Le 03/10/2018 à 22:42, jdd a écrit :
Donc à terme je me dirigerai vers un équipement pro, associé à un
logiciel de capture vidéo avec option mesure dimensionnelle.

la meilleure chose, alors, est de regarder les caractéristiques de
l'équipement pro et de les reproduire avec du matériel bon marché, le
résultat ne sera pas le même, mais visuellement il ne devrait pas y
avoir tant de difficulté
éventuellement se rapprocher du labo d'optique de la fac la plus voisine
jdd
--
http://dodin.org
Publicité
Poster une réponse
Anonyme