avantages comparés de btrfs par rapport Í  ext4

Le
Fran=c3=a7ois Patte
Bonjour,

J'essaie de construire une sorte de nas. Pour le stockage de données
j'ai essayé de formater mes disques en utilsant btrfs: j'ai deux disques
que j'aimerais utiliser en raid1 et j'ai donc (suivant les instructions)
exécuté:

mkfs.btrfs -m raid1 -d raid1 /dev/sda /dev/sdb

Ça marche, pas de problèmes.

Maintenant j'aimerais savoir les avantages d'un tel montage par rapport
un montage d'un raid1 traditionnel en ext4 géré par mdadm qui, me
semble-t-il permet plus de contrÍ´les sur le raid, notamment le
"monitoring" de la grappe face aux défaillances éventuelles d'un des
disques.

D'une manière générale, quels sont les avantages de btrfs? Par exemple,
quels avantages y a-t-il Í  créer des "subvolumes" plutÍ´t que des
répertoires?

Merci.

--
François Patte
Université Paris Descartes
  • Partager ce contenu :
Vos réponses
Trier par : date / pertinence
David Larochette
Le #26564357
Le 26/12/2020 Í  14:36, François Patte a écrit :
D'une manière générale, quels sont les avantages de btrfs? Par exemple,
quels avantages y a-t-il Í  créer des "subvolumes" plutÍ´t que des
répertoires?

Parmi d'autre avantages,
- btrfs fait du copy-on-write, censé garantir que les écritures sont
atomiques (au moins au niveau logiciel).
- Il s'adapte automatiquement aux disques SSD pour améliorer leur durée
de vie et optimiser ses performances.
- Les sous-volumes peuvent être considérés comme un LVM intégré.
- Il est possible faire des «instantanés> des sous-volumes (en fait on
peut même faire un instantané de n'importe quelle arborescence dans le fs).
- L'intégration verticale de toutes les fonctionnalités permet une
optimisation plus globale.
Parmi les défauts :
- Toutes les fonctionnalités du Raid logiciel ne sont pas suportées (par
exemple le raid1-far2 qui optimise pas mal les performances sur certains
disques mécaniques)
- Le chiffrage n'est pas encore implémenté Í  ma connaissance
- Le fait de réimplémenter la roue casse le modèle en couches classique
et oblige l'utilisateur et les softs ͠ passer par les apis btrfs l͠ o͹
le fonctionnement «classique» lvm/luks/mdraid est plus universel
Après rien n'empêche d'utiliser seulement quelques fonctionnalités de
btrfs et de s'appuyer sur une architecture classique pour le reste.
Marc SCHAEFER
Le #26564359
David Larochette
- Le fait de réimplémenter la roue casse le modèle en couches classique
et oblige l'utilisateur et les softs ͠ passer par les apis btrfs l͠ o͹
le fonctionnement «classique» lvm/luks/mdraid est plus universel

Je trouve que c'est ça le plus ennuyeux, mais, effectivement:
Après rien n'empêche d'utiliser seulement quelques fonctionnalités de
btrfs et de s'appuyer sur une architecture classique pour le reste.
Poster une réponse
Anonyme