BLOOD of 52,60 euros menottes-prison sur RMC (version complète)

Le
commenterre
Bourdin&Co sur RMC (2 février 7 après le bug, aux allentours de 10h47)
Pub-bande-annonce : "RMC, groupe d'un..?, Jean-Jacques Bourdin!"

- Maître Janier bonjour!

Avocat : Oui! Bonjour Monsieur.

- Bonjour maître Janier. Vous avez défendu, euhhh, avant-hier je crois hein!?
Avocat : Oui avant-hier tout à fait

- Une jeune femme de 27 ans, mère de trois enfants, de cinq, deux et un an!
Avocat : Voilà, des enfants en bas-âge, oui tout-à-fait.

- Dont elle s’occupe seule.

Avocat : Dont elle s’occupe seule!

- Hum, le 30 janvier dernier! Euh, euh, le 30 janvier ? Bah c’était quand!? C’était..?
C’était quand le 30 janvier!? C’étêêêê, mardi! Bah euh oui! Mardi!

Avocat : Oui c’était mardi oui oui!

- Alors mardi, elle est dans une grande surface du centre ville de Dijon,

Avocat : Voilà! Voilà!

- Cette jeune-femme! Euh, elle fait des courses!?

Avocat : Voilà ! Uniquement des produits de nécessité, des biens alimentaires, uniquement

- Oui. Quand un vigil, euh, l’interpelle!

Avocat : Voilà, un vigil l’interpelle, euh, en raison du fait qu’elle aurait soit-disant,
euh, voler certaines denrées alimentaires (*alimenterre*). Bon, il y a des zônes d’ombre
dans ce dossier, je ne vous le cache pas, puisqueuhhh, et bien ma cliente connaît le
vigil, ce vigil aurait des relations particulières avec elle puisque il semblerait
mais bon là, il est extrêmement difficile de savoir, euh, ce vigil aurait tenté de lui
faire des avances, elle aurait toujours cédé à ses avances, euh, et à ce moment-là le
vigil l’aurait accusé de voler ces denrées alimentaires.

- Mouihi. Euh, euh, oui, le vigil l’a accusé! Seul témoignage du vigil donc! La jeune
femme Il y avait quoi comme denrées alimentaires ?

Avocat : Et bien écoutez, il y avait, il y avait un petit peu de tout, bon, parmi les
zônes d'ombres justement! parmi ces denrées il y avait euh, y a un pack de jus de fruit,
donc on l'accuse de vouloir voler des denrées alimentaires, je ne vois vraiment pas
comment elle aurait pu se trouver avec un pack de jus de fruit sous les bras

- ouai.

Avocat : euh, bon mais c'était des biens de nécessité pour ses enfants puisqueuh il
fallait qu'elle nourisse ses enfants. Alors si vous voulez dans ce dossier, et bien il y
a deux points importants. Le premier point et bien c'est queuhh, et bien c'est ces zônes
d'ombres!, est-ce que les faits ont existé, ce sont déroulés ou non? Et moi j'ai soutenu
que non! puisque de toutes façons il y avait trop d'éléments qui permettaient d'en
douter, notamment justement ce pack de de, de jus de fruit, le fait que elle se serait
passé devant la caisse, qui est just'enface de l'ascenceur de service, mais ascenceur de
service par lequel elle aurait tenté de s'échapper, mais cet ascenceur ne peut être
actionné que par le personnel du magasin, donc si vous voulez la version ne tient pas! Et
bien, également ce témoignage unique! puisque l'accusation repose sur un seul témoignage,
le témoignage de ce vigil dont on ignore finalement quelles sont ses relations avec euh,
et bien avec ma cliente. Et d'un autre côté, et bien ça recquiert le fait que quand bien
même le doute existe, et de toutes façons le doute doit profiter à l'accusé, donc ma
cliente aurait dû être relaxée. Quand bien même les faits aurait été, euh, se seraient
déroulés comme on lui reproche, franchement peut-on vraiment reprocher à une mère de
trois enfants, et bien d'avoir un moment de faiblesse, de voler certaines denrées
alimentaires pour nourrir ses enfants.

- Alors Voilà ! Voilà, j'en arrive aux faits, la jeune femme a été condamnée à un mois de
prison ferme, écoutez bien! UN mois de prison ferme pour un vol supposé de 52 euros 60..!

Avocat : Voilà, un vol supposé, voilà.

- UN mois de prison ferme pour un vol supposé de 52 euros 60, à une mère de famille qui a
trois enfants, de cinq, deux et un an!

Avocat : Tout-à-fait. Alors moi évidemment, en ma qualité, je critiquerai cette décision
par le biais des voix de recours qui me sont offerts par la loi, il ne m'appartient pas
d'apporter un jugement sur cette décision, mais je peux quand même vous présenter mon
sentiment, évidemment moi, euh, je pense que cette décision est un petit peu excessive,
bien évidemment, euh

- Moi aussi je pense! Un mois de prison ferme mais même si elle est coupable!

Avocat : Il me semble quand même qu'il y avait quand même un certain nombre d'éléments
qu'on pouvait faire valoir dans ce dossier, qui n'ont pas été retenus par le tribunal,
bon le tribunal a statué, si vous voulez la décision me semble, me semble quand même
excessive

- Merci. Merci maître Janier!

Avocat : Je vous en prie, merci à vous.

- Bonne journée, au revoir!

Avocat : Bonne journée au revoir.

****
e<>y
Dactylographe Débile
****
désolé pour les "euh" mais j'ai rectifié le tir en milieu d'interview
Vos réponses
Trier par : date / pertinence
alimenterre
Le #15794681
j'oubliais de citer mes sources http://www.chez.com/autoziez/bourdin.mp3
En haut-débit-immédiat, électron. Trop fendard en le relisant. Quant aux "euh" je voulais
dire que j'ai seulement retenu les principaux.
Désolé Maître Janier pour vos débuts dans la profession, ils n'ont pas été de tout repos,
il faut bien l'admettre. Puissiez-vous vous relire.
Pas facile pour un novice de la retranscription comme moi.

e<>y
Dactylographe Débile

PS: très bon avec une moutarde de Dijon battue pour la monter en mayonnaise.
http://www.chez.com/autoziez/bourdin.mp3

commenterre a écrit :
Bourdin&Co sur RMC (2 février 7 après le bug, aux allentours de 10h47)
Pub-bande-annonce : "RMC, groupe d'un..?, Jean-Jacques Bourdin!"

- Maître Janier bonjour!

Avocat : Oui! Bonjour Monsieur.

- Bonjour maître Janier. Vous avez défendu, euhhh, avant-hier je crois
hein!?
Avocat : Oui avant-hier tout à fait...

- Une jeune femme de 27 ans, mère de trois enfants, de cinq, deux et un
an...!
Avocat : Voilà, des enfants en bas-âge, oui tout-à-fait.

- Dont elle s’occupe seule.

Avocat : Dont elle s’occupe seule!

- Hum, le 30 janvier dernier! Euh, euh, le 30 janvier ? Bah c’était
quand!? C’était..? C’était quand le 30 janvier!? C’étêêêê, mardi! Bah
euh oui! Mardi!

Avocat : Oui c’était mardi oui oui!

- Alors mardi, elle est dans une grande surface du centre ville de
Dijon,...

Avocat : Voilà! Voilà!

- Cette jeune-femme! Euh, elle fait des courses!?

Avocat : Voilà ! Uniquement des produits de nécessité, des biens
alimentaires, uniquement...

- Oui. Quand un vigil, euh, l’interpelle!

Avocat : Voilà, un vigil l’interpelle, euh, en raison du fait qu’elle
aurait soit-disant, euh, voler certaines denrées alimentaires
(*alimenterre*). Bon, il y a des zônes d’ombre dans ce dossier, je ne
vous le cache pas, puisqueuhhh, et bien ma cliente connaît le vigil, ce
vigil aurait des relations particulières avec elle puisque il
semblerait... mais bon là, il est extrêmement difficile de savoir, euh,
ce vigil aurait tenté de lui faire des avances, elle aurait toujours
cédé à ses avances, euh, et à ce moment-là le vigil l’aurait accusé de
voler ces denrées alimentaires.

- Mouihi. Euh, euh, oui, le vigil l’a accusé! Seul témoignage du vigil
donc! La jeune femme... Il y avait quoi comme denrées alimentaires ?

Avocat : Et bien écoutez, il y avait, il y avait un petit peu de tout,
bon, parmi les zônes d'ombres justement! parmi ces denrées il y avait
euh, y a un pack de jus de fruit, donc on l'accuse de vouloir voler des
denrées alimentaires, je ne vois vraiment pas comment elle aurait pu se
trouver avec un pack de jus de fruit sous les bras...

- ouai.

Avocat : euh, bon mais c'était des biens de nécessité pour ses enfants
puisqueuh il fallait qu'elle nourisse ses enfants. Alors si vous voulez
dans ce dossier, et bien il y a deux points importants. Le premier point
et bien c'est queuhh, et bien c'est ces zônes d'ombres!, est-ce que les
faits ont existé, ce sont déroulés ou non? Et moi j'ai soutenu que non!
puisque de toutes façons il y avait trop d'éléments qui permettaient
d'en douter, notamment justement ce pack de de, de jus de fruit, le fait
que elle se serait passé devant la caisse, qui est just'enface de
l'ascenceur de service, mais ascenceur de service par lequel elle aurait
tenté de s'échapper, mais cet ascenceur ne peut être actionné que par le
personnel du magasin, donc si vous voulez la version ne tient pas! Et
bien, également ce témoignage unique! puisque l'accusation repose sur un
seul témoignage, le témoignage de ce vigil dont on ignore finalement
quelles sont ses relations avec euh, et bien avec ma cliente. Et d'un
autre côté, et bien ça recquiert le fait que quand bien même le doute
existe, et de toutes façons le doute doit profiter à l'accusé, donc ma
cliente aurait dû être relaxée. Quand bien même les faits aurait été,
euh, se seraient déroulés comme on lui reproche, franchement peut-on
vraiment reprocher à une mère de trois enfants, et bien d'avoir un
moment de faiblesse, de voler certaines denrées alimentaires pour
nourrir ses enfants.

- Alors Voilà ! Voilà, j'en arrive aux faits, la jeune femme a été
condamnée à un mois de prison ferme, écoutez bien! UN mois de prison
ferme pour un vol supposé de 52 euros 60..!

Avocat : Voilà, un vol supposé, voilà.

- UN mois de prison ferme pour un vol supposé de 52 euros 60, à une mère
de famille qui a trois enfants, de cinq, deux et un an!

Avocat : Tout-à-fait. Alors moi évidemment, en ma qualité, je
critiquerai cette décision par le biais des voix de recours qui me sont
offerts par la loi, il ne m'appartient pas d'apporter un jugement sur
cette décision, mais je peux quand même vous présenter mon sentiment,
évidemment moi, euh, je pense que cette décision est un petit peu
excessive, bien évidemment, euh...

- Moi aussi je pense! Un mois de prison ferme... mais même si elle est
coupable!

Avocat : Il me semble quand même qu'il y avait quand même un certain
nombre d'éléments qu'on pouvait faire valoir dans ce dossier, qui n'ont
pas été retenus par le tribunal, bon le tribunal a statué, si vous
voulez la décision me semble, me semble quand même excessive...

- Merci. Merci maître Janier!

Avocat : Je vous en prie, merci à vous.

- Bonne journée, au revoir!

Avocat : Bonne journée au revoir.

****
e<>y
Dactylographe Débile
****
désolé pour les "euh" mais j'ai rectifié le tir en milieu d'interview


commenterre
Le #15794551
Je vous trouve bien silencieux tout à coup. Vous tous.

Un ange passe, où qu'il est passé le "deux ailes" ?

Vrooooom !!!

commenterre a écrit :
Bourdin&Co sur RMC (2 février 7 après le bug, aux allentours de 10h47)
Pub-bande-annonce : "RMC, groupe d'un..?, Jean-Jacques Bourdin!"

- Maître Janier bonjour!

Avocat : Oui! Bonjour Monsieur.

- Bonjour maître Janier. Vous avez défendu, euhhh, avant-hier je crois
hein!?


>
Avocat : Oui avant-hier tout à fait...

- Une jeune femme de 27 ans, mère de trois enfants, de cinq, deux et un
an...!


>
Avocat : Voilà, des enfants en bas-âge, oui tout-à-fait.

- Dont elle s’occupe seule.

Avocat : Dont elle s’occupe seule!

- Hum, le 30 janvier dernier! Euh, euh, le 30 janvier ? Bah c’était
quand!? C’était..? C’était quand le 30 janvier!? C’étêêêê, mardi! Bah
euh oui! Mardi!

Avocat : Oui c’était mardi oui oui!

- Alors mardi, elle est dans une grande surface du centre ville de
Dijon,...

Avocat : Voilà! Voilà!

- Cette jeune-femme! Euh, elle fait des courses!?

Avocat : Voilà ! Uniquement des produits de nécessité, des biens
alimentaires, uniquement...

- Oui. Quand un vigil, euh, l’interpelle!

Avocat : Voilà, un vigil l’interpelle, euh, en raison du fait qu’elle
aurait soit-disant, euh, voler certaines denrées alimentaires
(*alimenterre*). Bon, il y a des zônes d’ombre dans ce dossier, je ne
vous le cache pas, puisqueuhhh, et bien ma cliente connaît le vigil, ce
vigil aurait des relations particulières avec elle puisque il
semblerait... mais bon là, il est extrêmement difficile de savoir, euh,
ce vigil aurait tenté de lui faire des avances, elle aurait toujours
cédé à ses avances, euh, et à ce moment-là le vigil l’aurait accusé de
voler ces denrées alimentaires.

- Mouihi. Euh, euh, oui, le vigil l’a accusé! Seul témoignage du vigil
donc! La jeune femme... Il y avait quoi comme denrées alimentaires ?

Avocat : Et bien écoutez, il y avait, il y avait un petit peu de tout,
bon, parmi les zônes d'ombres justement! parmi ces denrées il y avait
euh, y a un pack de jus de fruit, donc on l'accuse de vouloir voler des
denrées alimentaires, je ne vois vraiment pas comment elle aurait pu se
trouver avec un pack de jus de fruit sous les bras...

- ouai.

Avocat : euh, bon mais c'était des biens de nécessité pour ses enfants
puisqueuh il fallait qu'elle nourisse ses enfants. Alors si vous voulez
dans ce dossier, et bien il y a deux points importants. Le premier point
et bien c'est queuhh, et bien c'est ces zônes d'ombres!, est-ce que les
faits ont existé, ce sont déroulés ou non? Et moi j'ai soutenu que non!
puisque de toutes façons il y avait trop d'éléments qui permettaient
d'en douter, notamment justement ce pack de de, de jus de fruit, le fait
que elle se serait passé devant la caisse, qui est just'enface de
l'ascenceur de service, mais ascenceur de service par lequel elle aurait
tenté de s'échapper, mais cet ascenceur ne peut être actionné que par le
personnel du magasin, donc si vous voulez la version ne tient pas! Et
bien, également ce témoignage unique! puisque l'accusation repose sur un
seul témoignage, le témoignage de ce vigil dont on ignore finalement
quelles sont ses relations avec euh, et bien avec ma cliente. Et d'un
autre côté, et bien ça recquiert le fait que quand bien même le doute
existe, et de toutes façons le doute doit profiter à l'accusé, donc ma
cliente aurait dû être relaxée. Quand bien même les faits aurait été,
euh, se seraient déroulés comme on lui reproche, franchement peut-on
vraiment reprocher à une mère de trois enfants, et bien d'avoir un
moment de faiblesse, de voler certaines denrées alimentaires pour
nourrir ses enfants.

- Alors Voilà ! Voilà, j'en arrive aux faits, la jeune femme a été
condamnée à un mois de prison ferme, écoutez bien! UN mois de prison
ferme pour un vol supposé de 52 euros 60..!

Avocat : Voilà, un vol supposé, voilà.

- UN mois de prison ferme pour un vol supposé de 52 euros 60, à une mère
de famille qui a trois enfants, de cinq, deux et un an!

Avocat : Tout-à-fait. Alors moi évidemment, en ma qualité, je
critiquerai cette décision par le biais des voix de recours qui me sont
offerts par la loi, il ne m'appartient pas d'apporter un jugement sur
cette décision, mais je peux quand même vous présenter mon sentiment,
évidemment moi, euh, je pense que cette décision est un petit peu
excessive, bien évidemment, euh...

- Moi aussi je pense! Un mois de prison ferme... mais même si elle est
coupable!

Avocat : Il me semble quand même qu'il y avait quand même un certain
nombre d'éléments qu'on pouvait faire valoir dans ce dossier, qui n'ont
pas été retenus par le tribunal, bon le tribunal a statué, si vous
voulez la décision me semble, me semble quand même excessive...

- Merci. Merci maître Janier!

Avocat : Je vous en prie, merci à vous.

- Bonne journée, au revoir!

Avocat : Bonne journée au revoir.

****
e<>y
Dactylographe Débile
****
désolé pour les "euh" mais j'ai rectifié le tir en milieu d'interview




--
<ey> - >ey<
Spammez-moi, c'est La Poste qui paye ! à hauteur de 1 giga
et que si c'est pas sûr, posez-lui la question à la poste!
À vous la Terre
Le #15794421
Je reconnais cependant que c'est moins fatigant de raconter des conneries, mes conneries
en l'occurence, que de dactylographier une interview. Que c'est fatigant de se lever le
matin!

Vrooooooommmmm

commenterre a écrit :
Bourdin&Co sur RMC (2 février 7 après le bug, aux allentours de 10h47)
Pub-bande-annonce : "RMC, groupe d'un..?, Jean-Jacques Bourdin!"

- Maître Janier bonjour!

Avocat : Oui! Bonjour Monsieur.

- Bonjour maître Janier. Vous avez défendu, euhhh, avant-hier je crois
hein!?
Avocat : Oui avant-hier tout à fait...

- Une jeune femme de 27 ans, mère de trois enfants, de cinq, deux et un
an...!
Avocat : Voilà, des enfants en bas-âge, oui tout-à-fait.

- Dont elle s’occupe seule.

Avocat : Dont elle s’occupe seule!

- Hum, le 30 janvier dernier! Euh, euh, le 30 janvier ? Bah c’était
quand!? C’était..? C’était quand le 30 janvier!? C’étêêêê, mardi! Bah
euh oui! Mardi!

Avocat : Oui c’était mardi oui oui!

- Alors mardi, elle est dans une grande surface du centre ville de
Dijon,...

Avocat : Voilà! Voilà!

- Cette jeune-femme! Euh, elle fait des courses!?

Avocat : Voilà ! Uniquement des produits de nécessité, des biens
alimentaires, uniquement...

- Oui. Quand un vigil, euh, l’interpelle!

Avocat : Voilà, un vigil l’interpelle, euh, en raison du fait qu’elle
aurait soit-disant, euh, voler certaines denrées alimentaires
(*alimenterre*). Bon, il y a des zônes d’ombre dans ce dossier, je ne
vous le cache pas, puisqueuhhh, et bien ma cliente connaît le vigil, ce
vigil aurait des relations particulières avec elle puisque il
semblerait... mais bon là, il est extrêmement difficile de savoir, euh,
ce vigil aurait tenté de lui faire des avances, elle aurait toujours
cédé à ses avances, euh, et à ce moment-là le vigil l’aurait accusé de
voler ces denrées alimentaires.

- Mouihi. Euh, euh, oui, le vigil l’a accusé! Seul témoignage du vigil
donc! La jeune femme... Il y avait quoi comme denrées alimentaires ?

Avocat : Et bien écoutez, il y avait, il y avait un petit peu de tout,
bon, parmi les zônes d'ombres justement! parmi ces denrées il y avait
euh, y a un pack de jus de fruit, donc on l'accuse de vouloir voler des
denrées alimentaires, je ne vois vraiment pas comment elle aurait pu se
trouver avec un pack de jus de fruit sous les bras...

- ouai.

Avocat : euh, bon mais c'était des biens de nécessité pour ses enfants
puisqueuh il fallait qu'elle nourisse ses enfants. Alors si vous voulez
dans ce dossier, et bien il y a deux points importants. Le premier point
et bien c'est queuhh, et bien c'est ces zônes d'ombres!, est-ce que les
faits ont existé, ce sont déroulés ou non? Et moi j'ai soutenu que non!
puisque de toutes façons il y avait trop d'éléments qui permettaient
d'en douter, notamment justement ce pack de de, de jus de fruit, le fait
que elle se serait passé devant la caisse, qui est just'enface de
l'ascenceur de service, mais ascenceur de service par lequel elle aurait
tenté de s'échapper, mais cet ascenceur ne peut être actionné que par le
personnel du magasin, donc si vous voulez la version ne tient pas! Et
bien, également ce témoignage unique! puisque l'accusation repose sur un
seul témoignage, le témoignage de ce vigil dont on ignore finalement
quelles sont ses relations avec euh, et bien avec ma cliente. Et d'un
autre côté, et bien ça recquiert le fait que quand bien même le doute
existe, et de toutes façons le doute doit profiter à l'accusé, donc ma
cliente aurait dû être relaxée. Quand bien même les faits aurait été,
euh, se seraient déroulés comme on lui reproche, franchement peut-on
vraiment reprocher à une mère de trois enfants, et bien d'avoir un
moment de faiblesse, de voler certaines denrées alimentaires pour
nourrir ses enfants.

- Alors Voilà ! Voilà, j'en arrive aux faits, la jeune femme a été
condamnée à un mois de prison ferme, écoutez bien! UN mois de prison
ferme pour un vol supposé de 52 euros 60..!

Avocat : Voilà, un vol supposé, voilà.

- UN mois de prison ferme pour un vol supposé de 52 euros 60, à une mère
de famille qui a trois enfants, de cinq, deux et un an!

Avocat : Tout-à-fait. Alors moi évidemment, en ma qualité, je
critiquerai cette décision par le biais des voix de recours qui me sont
offerts par la loi, il ne m'appartient pas d'apporter un jugement sur
cette décision, mais je peux quand même vous présenter mon sentiment,
évidemment moi, euh, je pense que cette décision est un petit peu
excessive, bien évidemment, euh...

- Moi aussi je pense! Un mois de prison ferme... mais même si elle est
coupable!

Avocat : Il me semble quand même qu'il y avait quand même un certain
nombre d'éléments qu'on pouvait faire valoir dans ce dossier, qui n'ont
pas été retenus par le tribunal, bon le tribunal a statué, si vous
voulez la décision me semble, me semble quand même excessive...

- Merci. Merci maître Janier!

Avocat : Je vous en prie, merci à vous.

- Bonne journée, au revoir!

Avocat : Bonne journée au revoir.

****
e<>y
Dactylographe Débile
****
désolé pour les "euh" mais j'ai rectifié le tir en milieu d'interview




--
<ey> - >ey<
Spammez-moi, c'est La Poste qui paye ! à hauteur de 1 giga
et que si c'est pas sûr, posez-lui la question à la poste!
iCi une autre galaxie
Le #15794371
À vous la Terre a écrit :
Je reconnais cependant que c'est moins fatigant de raconter des
conneries, mes conneries en l'occurence, que de dactylographier une
interview. Que c'est fatigant de se lever le matin!



C'est déjà un grand pas. Mais ce n'est pas suffisant...

Pour mémoire :

"""Vous êtes ici sur un forum de droit. Votre problème est surtout médical, y
compris votre demande (impossible) de reniement juridique. Il ne s'agit en
aucun cas d'être partisan, ni de vous juger, mais de vous faire prendre
conscience que vous risquez de vous condamner vous-même à un tarif de la
double peine si vous ne prenez pas des décisions vraiment efficaces de prise
de distance avec votre famille"""

Une bien grande famille en effet !

> Vrooooooommmmm

Putain de flaque d'eau !!!

--
<ey> - >ey<
Spammez-moi, c'est La Poste qui paye ! à hauteur de 1 giga
et que si c'est pas sûr, posez-lui la question à la poste!
erik95
Le #15794081
"iCi une autre galaxie" news: 45c71289$0$21145$
À vous la Terre a écrit :
Je reconnais cependant que c'est moins fatigant de raconter des
conneries, mes conneries en l'occurence, que de dactylographier une
interview. Que c'est fatigant de se lever le matin!



C'est déjà un grand pas. Mais ce n'est pas suffisant...

Pour mémoire :

"""Vous êtes ici sur un forum de droit. Votre problème est surtout
médical, y
compris votre demande (impossible) de reniement juridique. Il ne s'agit en
aucun cas d'être partisan, ni de vous juger, mais de vous faire prendre
conscience que vous risquez de vous condamner vous-même à un tarif de la
double peine si vous ne prenez pas des décisions vraiment efficaces de
prise
de distance avec votre famille"""

Une bien grande famille en effet !

> Vrooooooommmmm

Putain de flaque d'eau !!!

--
<ey> - >ey<
Spammez-moi, c'est La Poste qui paye ! à hauteur de 1 giga
et que si c'est pas sûr, posez-lui la question à la poste!



Le coup du vigil qui fait des avances à celle qui a été accusé d'avoir voler
des denrées alimentaires. Oh ! les zones d'ombres.
Mmmmmhhhhh se faire attraper par un vigil quel délice !
erik95
Le #15794061
"erik95" 45c7862c$0$21148$

"iCi une autre galaxie" news: 45c71289$0$21145$
À vous la Terre a écrit :
Je reconnais cependant que c'est moins fatigant de raconter des
conneries, mes conneries en l'occurence, que de dactylographier une
interview. Que c'est fatigant de se lever le matin!



C'est déjà un grand pas. Mais ce n'est pas suffisant...

Pour mémoire :

"""Vous êtes ici sur un forum de droit. Votre problème est surtout
médical, y
compris votre demande (impossible) de reniement juridique. Il ne s'agit
en
aucun cas d'être partisan, ni de vous juger, mais de vous faire prendre
conscience que vous risquez de vous condamner vous-même à un tarif de la
double peine si vous ne prenez pas des décisions vraiment efficaces de
prise
de distance avec votre famille"""

Une bien grande famille en effet !

> Vrooooooommmmm

Putain de flaque d'eau !!!

--
<ey> - >ey<
Spammez-moi, c'est La Poste qui paye ! à hauteur de 1 giga
et que si c'est pas sûr, posez-lui la question à la poste!



Le coup du vigil qui fait des avances à celle qui a été accusé d'avoir
voler des denrées alimentaires. Oh ! les zones d'ombres.
Mmmmmhhhhh se faire attraper par un vigil quel délice !



Je plaisantais mais bon je voulais dire que c'est tout à fait inadmissible,
condamnation 1 mois de taule. Cela ne m'étonne pas ! voilà comment la
justice a rendu son verdict alors que d'autres surtout les grands patrons
piquent du frics et liquident les entreprises "ca c'est du vol !". Nous ne
sommes pas en démocratie. Slogan "Liberté tu m'as vu ! Pas d'égalité, la
fraternité mon cul"
commenterre
Le #15793911
erik95 a écrit :
"erik95"
"iCi une autre galaxie"
À vous la Terre a écrit :
Je reconnais cependant que c'est moins fatigant de raconter des
conneries, mes conneries en l'occurence, que de dactylographier une
interview. Que c'est fatigant de se lever le matin!


C'est déjà un grand pas. Mais ce n'est pas suffisant...

Pour mémoire :

"""Vous êtes ici sur un forum de droit. Votre problème est surtout
médical, y
compris votre demande (impossible) de reniement juridique. Il ne s'agit
en
aucun cas d'être partisan, ni de vous juger, mais de vous faire prendre
conscience que vous risquez de vous condamner vous-même à un tarif de la
double peine si vous ne prenez pas des décisions vraiment efficaces de
prise
de distance avec votre famille"""

Une bien grande famille en effet !

Vrooooooommmmm


Putain de flaque d'eau !!!

--
<ey> - >ey<
Spammez-moi, c'est La Poste qui paye ! à hauteur de 1 giga
et que si c'est pas sûr, posez-lui la question à la poste!


Le coup du vigil qui fait des avances à celle qui a été accusé d'avoir
voler des denrées alimentaires. Oh ! les zones d'ombres.
Mmmmmhhhhh se faire attraper par un vigil quel délice !



Je plaisantais mais bon je voulais dire que c'est tout à fait inadmissible,
condamnation 1 mois de taule.



Inadmissibilité flagrande. La Justice prise la main dans le sac. La Chancellerie et sa
haute école de la condamnation brossée dans le sens du poil par un commis d'office qui
rève de travailler pour Amora.

Cela ne m'étonne pas ! voilà comment la
justice a rendu son verdict alors que d'autres surtout les grands patrons
piquent du frics et liquident les entreprises "ca c'est du vol !".



Légal. La Justice = beurre. Le Droit = argent du beurre.

Nous ne
sommes pas en démocratie. Slogan "Liberté tu m'as vu ! Pas d'égalité, la
fraternité mon cul"



République démocratique fasciste. Mais je me répète... nous sommes nombreux à nous
répéter, depuis longtemps. Je me répète sans cesse, comme beaucoup ici et sur d'autres
forums, nous ne disons pas les mêmes choses, ce qui nous réunit c'est le fait de se
répéter... sans déranger le pékin moyen qui s'en fout de tout sauf de ses petits soucis,
sans le déranger avec nos mots de psychopathes, condamnés d'avance à être rejetés pour
leur négativité. Le positivisme: "vote et ferme ta gueule! tu vas te faire mal voir par
tes copains, et surtout les copines..!"

Je vais me faire une liste d'invectives pour n'avoir plus que des copier-coller à faire.
Ou choper une routine qui vérifiera les mots-clés des réponses faites pour choisir une
invective appropriée.

--
e^^y
Psychopathe de nature dans la schizophrénie collective
L'art des gens passe très bien par satellite.........!
****
commenterre
Le #15371351
erik95 a écrit :
"erik95"
"iCi une autre galaxie"
À vous la Terre a écrit :
Je reconnais cependant que c'est moins fatigant de raconter des
conneries, mes conneries en l'occurence, que de dactylographier une
interview. Que c'est fatigant de se lever le matin!


C'est déjà un grand pas. Mais ce n'est pas suffisant...

Pour mémoire :

"""Vous êtes ici sur un forum de droit. Votre problème est surtout
médical, y
compris votre demande (impossible) de reniement juridique. Il ne s'agit
en
aucun cas d'être partisan, ni de vous juger, mais de vous faire prendre
conscience que vous risquez de vous condamner vous-même à un tarif de la
double peine si vous ne prenez pas des décisions vraiment efficaces de
prise
de distance avec votre famille"""

Une bien grande famille en effet !

Vrooooooommmmm


Putain de flaque d'eau !!!

--
<ey> - >ey<
Spammez-moi, c'est La Poste qui paye ! à hauteur de 1 giga
et que si c'est pas sûr, posez-lui la question à la poste!


Le coup du vigil qui fait des avances à celle qui a été accusé d'avoir
voler des denrées alimentaires. Oh ! les zones d'ombres.
Mmmmmhhhhh se faire attraper par un vigil quel délice !



Je plaisantais mais bon je voulais dire que c'est tout à fait inadmissible,
condamnation 1 mois de taule. Cela ne m'étonne pas ! voilà comment la



puis bon, avait-elle été prévenue avant de la guérir ? No lo sé.

Les vigils de pantruche à Barbès, ils repèrent, ils alpaguent, ils préviennent avant de
relâcher la batmobile dans la nature, euh... la voleuse je voulais dire. Enfin bon bref,
les sources des sources des sources, etc. Faut p'tête s'interroger aussi sur la
prévention des condamnations, non hein!? p'tête!

Mieux vaut guérir que vouloir guérir, c'est bien de vouloir, c'est mieux de pouvoir.

Mieux vaut bander que juger, cette femme a besoin d'amour, non? Oui c'est lourd, comme la
vie.

Mieux vaut que.

justice a rendu son verdict alors que d'autres surtout les grands patrons
piquent du frics et liquident les entreprises "ca c'est du vol !". Nous ne
sommes pas en démocratie. Slogan "Liberté tu m'as vu ! Pas d'égalité, la
fraternité mon cul"



Liberre-thé
Éh gars!, lit-thé
FRA.terre-nid-thé

--
e^^y
Psychopithe-bull de nature dans la schizo collectiveuh
L'art des gens passe très bien par satellite..........!
****
Publicité
Poster une réponse
Anonyme