bonjour son parasite

Le
martinealquier91
Salut les amis
voila , j'ai détecté un truc sur ma platine vinyle REGA un so=
n fantôme ! juste avant l'attaque des premières notes d'un passag=
e, j'entends ces premières notes..très loin..très cotonneuse=
s .. brouillées presque comme un écho au préalable du passag=
e ..après évidemment , je ne le décèle plus .. puisque =
l'espace est empli de la musique - réelle- Voyez vous ce que je veux d=
ire ? voyez vous ce que cela peut être ? réglage cellule ..r=
glage platine .. ce son parasite est décelable au casque .. merci =
pour votre expérience en la matière !
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Pierre Maurette
Le #26430918
:
Salut les amis...
voila , j'ai détecté un truc sur ma platine vinyle REGA ... un son fantôme !
juste avant l'attaque des premières notes d'un passage, j'entends ces
premières notes..très loin..très cotonneuses .. brouillées presque comme un
écho au préalable du passage ..après évidemment , je ne le décèle plus ..
puisque l'espace est empli de la musique - réelle- Voyez vous ce que je veux
dire ? voyez vous ce que cela peut être ? réglage cellule ..réglage platine
.. ce son parasite est décelable au casque .. merci pour votre expérience en
la matière !

J'avais constaté un phénomène de ce type, il y a bien longtemps, sur
des disques de qualité normale. C'était sans nul doute une influence
mécanique entre spires. Je pense sur les matrices, ou alors peut-être
au pressage. Tentative d'explication: la largeur occupée par le sillon
dépend de l'amplitude du signal, en tenant compte de le préaccentuation
(RIAA). Au moment de la gravure, une optimisation intelligente utilise
je suppose une simulation pour anticiper le pas, l'espace entre les
spires. Tout ça pour dire que cet espace est très faible. Il me semble
possible que la déformation de la matière de la matrice ou du truc qui
permettra d'obtenir la matrice se propage jusqu'à la spire précédente.
Par exemple, imaginez Carmen, ou n'importe quoi qui commence par un
gros boum. Vous avez d'abord quelques tours de silence, le pas est
minimal. Arrive le boum initial, le pas a été augmenté pour ne pas
graver sur la spire précédente, mais tout juste. Il est possible (ce ne
sont que des suppositions) que l'usinage du fortissimo initial déforme
la matière environnante au point d'être "audible" sur le sillon
"silencieux" situé 1/33ème (ou 1/45ème) de seconde avant.
On constate très nettement un phénomène ressemblant sur les bandes
magnétiques stockées longtemps. Sur des cassettes, c'était très
audible, on comprenait les paroles du début d'une chanson.
Bien entendu, on pourrait penser que le phénomène "bande" sur le master
explique le phénomène "disque", mais je n'y crois pas.
Voyez si vous avez effectivement un tour d'écart entre le son fantôme
et le son normal associé.
--
Pierre Maurette
Publicité
Poster une réponse
Anonyme