Bulletin UTF NR 7

Le
F5PBG
From: F5LBD @ F6KFT.FCAL.FRA.EU (Michel)

<<

U.T.F - BULLETIN UTF NR 7 MARS 2005
Regroupés au sein d'une liste de diffusion, quelques amis considérant que
notre passion court de grands risques par rapport à ceux qui sont censés
nous représenter, nous avons décidé de créer un collectif ou regroupement
nommé: l'Union des Télégraphistes Francophones
Notre devise : Ne parlez plus de Morse Pratiquez le !

EDITORIAL BULLETIN NR 7

A l'heure de la mise en page, les problèmes occasionnés par wanadoo avec
la liaison vers les sites en .ORG est terminée mais aura créé pas mal de
problèmes et de soucis sur la liste pour les utilisateurs de ce
fournisseur d'accès internet. Vous trouverez dans ce bulletin une
traduction du bulletin annuel du VHSC (Very High Speed Club). Souvent,
rien qu'à l'annonce des sigles des clubs de trafic CW en QRQ, certains
s'effarouchent quand ils ne fuient pas carrément ! Les membres de ces
clubs ne sont pas des "ogres" et vous pouvez être certains d'être à un
moment donné le QRQ de quelqu'un quand ce n'est pas l'inverse ! Alors,
n'ayez pas peur, accélérez un peu pour voir ce que ça donne. N'oubliez pas
que nous sommes toujours à l'affût d'informations à faire profiter aux
amis de la liste telegraphie francophone. N'oubliez pas non plus de venir
visiter votre site web pour vous tenir informé avec de très nombreuses
rubriques nouvelles sur: http://www.utf.webamat.org

HORACE MARTIN

Pour poursuivre l'histoire d'Horace Martin, je me suis permis cette fois
de vous traduire et d'adapter le texte qui explique ce qui a conduit
Horace Martin à concevoir et produire l'un des équipements les plus connus
dans le monde des radio amateurs: Le manipulateur semi-automatique
Vibroplex. Cet équipement de transmission n'est pas seulement le plus
connu mais aussi le plus ancien ayant été utilisé par des radio amateurs.
Comme indiqué dans l'article sur la vie de Horace Martin dans le bulletin
précédent, j'ai trouvé les informations disponibles sur le site web de
John, W2NI à l'adresse suivante http://www.telegraph-history.org/horace-g-m
artin/index.html

C'est à nouveau avec son aimable autorisation que j'ai pu effectuer la
traduction et adaptation à votre intention en y ajoutant quelques
commentaires personnels.

Un Vibroplex dans chaque bureau télégraphique

Faisant suite à l'article sur Horace G. Martin, voici quelques faits
historiques sur l'une de ses plus belles inventions : Le manipulateur
semi-automatique ! Les opérateurs utilisant sa fameuse invention nommée
AUTOPLEX étaient appelés "Bonus Men". Point besoin de vous faire la
traduction de cette appellation. Que ce soit la compagnie "Western Union"
ou la "Postal Telegraph", toutes deux avaient des contrats avec certains
télégraphistes capables alors de manipuler et d'envoyer un grand nombre de
messages dans une période de temps très courte.Ces fameux " Bonus Men "
étaient payés quelque peu à la tâche, avec un bonus convenu en fonction du
nombre de messages envoyés. En conséquence de quoi, les compagnies
devaient leur fournir le meilleur des réseaux possible entre deux villes
tout en gardant les interruptions de trafic de routine à un strict minimum
nécessaire au bon fonctionnement du service.Ce type de réseau se nommait
"Bonus Wire". Le système Autoplex, autre invention d'Horace Matin était de
fait très attractif pour ce genre de communication. Il était possible de
maintenir un réseau à grande vitesse qui n'était pas soumis à la fatigue
et au stress du trafic avec une clef Morse de type standard. Le problème
résidait dans le fait que ce fameux système n'était pas la propriété des
compagnies mais de télégraphistes eux-mêmes ! Ceci leur imposait bien sur
de se déplacer avec cet équipement en emportant aussi des batteries sèches
afin de le faire fonctionner. Les télégraphistes se plaignaient d'avoir à
transporter cet Autoplex et bien sur d'avoir à fournir les batteries pour
le faire fonctionner. Ce n'est pas comme de nos jours où l'on trouve
toutes sortes de piles dans tous les petits commerces du coin . . Les
télégraphistes demandaient entre autres, la possibilité d'arrangement de
connexion à des batteries adéquates installées localement dans les bureaux
télégraphiques. De manière générale, les compagnies acceptaient cet
arrangement bien qu'il leur était impossible de standardiser le type de
résistance bobinée pour les ensembles électromagnétiques utilisés par
Martin ou d'autres nouveaux fournisseurs de ce type d'équipements. Ce fut
d'ailleurs la principale motivation de Martin et de ses concurrents de
développer un système mécanique de transmission évoqué dans ces problèmes
de connexion et d'alimentation de ces ensembles électromagnétiques.

En Mai 1904, Horace Martin déposa son deuxième brevet pour un système de
transmission comprenant son premier système de transmission totalement
mécanique utilisant un système de pendule vibratoire produisant les
points. Dans ce concept, un levier de clef parallèle à un ressort
pendulaire monté horizontalement était utilisé et le tenait en position de
repos. Lorsque l'opérateur déplaçait le bras de levier vers la droite, le
bras de levier se déplaçait permettant à l'ensemble pendulaire de vibrer.
Ce bras pendulaire vibrant devint l'origine du nom bien connu maintenant
du "Vibro"- plex. Au début, ce brevet ne fut pas mis en production,
probablement pour deux raisons. Au début, Horace Martin avait des
difficultés avec l'efficacité du bras pendulaire. Deux des trois premiers
designs déposés utilisaient des aimants afin d'amplifier le comportement
vibratoire de l'ensemble. Et puis, un autre télégraphiste, William Coffe
de Cleveland, déposa un autre brevet utilisant un système similaire de
bras pendulaire vertical mais sans assistance. Sur la photo présentée, on
peut voir un modèle des débuts de production. Il porte le NR 679. Dans ses
tests suivants, il améliora son propre design en s'écartant des
similarités évidentes avec le brevet déposé par Coffe. Il améliora surtout
de manière très significative l'efficacité vibratoire du pendule avec un
design incorporant le bras de levier, le ressort principal et le pendule
dans une seule et unique pièce. Dans son nouveau concept, le pendule se
mettait immédiatement en vibration. Dès lorsque le nombre de points
produits était atteint, il suffisait à l'opérateur de relâcher la clef, le
bras retournant de lui-même à sa position de repos, le comportement
vibratoire de l'ensemble étant stoppé par un système étouffoir mécanique.
Les traits quant à eux étaient produits manuellement par un système
indépendant vers la gauche sur le même bras. De ce concept, Horace Martin
déposa un nouveau brevet, troisième de la série en 1906, le 16 Avril. On
évoque toujours depuis ce brevet comme brevet de référence et design
"original". Il y a eu depuis un débat récurrent au sujet de la date de
mise en production du Vibroplex de Martin. La confusion vient du fait de
la date de dépôt du deuxième brevet en 1904 inscrit sur les étiquettes des
premiers modèles produits. En fait, il n'y a aucune preuve de la mise en
production en 1904 et il apparaît que la toute première introduction
publique du Vibroplex s'effectua en mai 1905 et pas à New York mais
environ un millier de kilomètres au sud dans l'état du Tennessee. La plus
grande foire commerciale dans l'industrie du télégraphe se tenait à
l'époque lors de la convention annuelle des super intendants du télégraphe
ferroviaire. Ces super intendants avaient une très grande influence,
employés conjointement par les compagnies ferroviaires et les compagnies
télégraphiques. Ils faisaient des recommandations pour tout ce qui
concernait les équipements télégraphiques à utiliser et donc à acheter. La
convention de 1905 prit place à Chattanooga, dans l'état du Tennessee et
les super intendants des compagnies majeures Américaines et Canadiennes
s'y étaient donnés rendez vous. Le fait d'avoir son Vibroplex présenté
lors de cette convention à Chattanooga eut de nombreuses retombées pour
Horace Martin. Chattanooga se situait dans la région de son domicile qui
se situait à Adairsville en Géorgie. L'un des journaux locaux de
Chattanooga avait indiqué plus tôt que Horace Martin avait de la famille
et des amis à Chattanooga et que l'on avait l'habitude de le nommer "boy
wonder telegraph operator" (Merveilleux opérateur télégraphiste). Le 17
Mai 1905, les détails des activités et présentations de cette convention
indiquaient un vif intérêt pour la présentation de nouveaux modèles
batteries ainsi que du fameux Vibroplex d'Horace Martin par la société UEM
(United Electrical Manufacturing Co.).

De retour à New York, UEM agrandit ses locaux au NR 53 de la rue Vesey.
Les bureaux et magasins occupaient alors le deuxième étage et la partie
fabrication se situait dans deux lofts aménagés au-dessus s'étendant sur
toute la profondeur de l'immeuble. Parmi les équipements les plus connus
de cette compagnie, ce n'était pas le Vibroplex de Martin mais les
batteries sèches Uneco et Autoplex. Horace Martin faisait de la publicité
en indiquant que les capacités de fabrication avaient été améliorées avec
de nouveaux équipements de fabrication.

L'une des premières évaluations faite sur des équipements de transmission
fut effectuée par la compagnie du télégraphe postal en Septembre 1906. Le
but de l'évaluation n'était pas de recommander un modèle spécifique par
rapport à un autre, mais de comparer l'utilisation de modèles mécaniques
par rapport à des modèles électromagnétiques avec la manipulation
effectuée avec une clef Morse conventionnelle. Les modèles de transmission
évalués lors de ces comparaisons entre des version mécaniques ou
électromagnétiques étaient les suivants :

Auto-Dot en version mécanique et électromagnétique
Mecograph NR 4, dérivé du brevet déposé par Coffe
Autoplex et Vibroplex de Horace Martin
Tansmetteur de type machine à écrire Yetman

Parmi les personnes participant à cette évaluation, il y avait George
Conkling, manager général de la société Delany Telegraphic Transmitter
Co., représentant le système Auto-Dots; D.A. Monotype, agent commercial
New Yorkais de la société Mecograph Co.; J.P. Gallagher de la société
Yetman Transmitting Typewriter Co. et bien sur, Horace Martin. Le modèle
Yetman produisait des caractères uniformes, mais elle exigeait beaucoup
physiquement de l'opérateur qui manipulait et son Morse parfait venant
d'une machine fut considéré comme " fatigant " pour l'opérateur effectuant
la réception. De même, ses caractères ne pouvaient pas être ralentis.
L'Autoplex et le transmetteur électromagnétique Auto-Dot, dans le cas où
ils étaient parfaitement réglés, et en utilisant de bonne batteries
produisaient les signaux les meilleurs et les plus efficaces. En ce qui
concerne les équipements entièrement mécaniques comprenant l'Auto-Dot, le
Mecograph et le Vibroplex, tous fusent considérés comme pouvant délivrer
de bons signaux mais de l'avis de tous, il fallait que ce soit de bons
opérateurs du type " Bonus Men " ou des opérateurs de première classe de
la presse qui devaient opérer avec ces équipements. L'opérateur moyen
était critiqué du fait de ne pas savoir comment ajuster correctement ces
équipements ayant pour cause de nombreuses erreurs sur les transmissions
dans le réseau postal. Horace Martin attaqua de front le problème
d'éducation et de formation des opérateurs moyens sur plusieurs fronts.
Il devint ce que l'on connaît maintenant dans le monde radioamateur un
"Elmer" (mentor) pour de très nombreux télégraphistes. Il alla jusqu'à
aider personnellement des opérateurs télégraphistes pour effectuer la
transition de la clef classique de type pioche à un Vibroplex. Il
sollicita l'aide de télégraphistes de ses amis, beaucoup d'entre eux âgés
de seulement d'une vingtaine d'années pour devenir agents et faire des
démonstrations dans diverses villes des Etats-Unis. Afin d'encourager
l'entraînement à la maison, Horace Martin proposait pour la somme de un
dollar US son kit comprenant une clef avec un résonateur avec comme but
d'utiliser ce résonateur comme un " récepteur " pour la transmission
effectuée avec le Vibroplex. Dans les premiers mois, il offrit en cadeau
quelques exemplaires de ses Vibroplex de manière à les introduire dans des
bureaux télégraphiques importants.
Horace Martin poursuivit ses efforts de sorte que son Vibroplex devienne
le premier système de manipulation possédé par le télégraphiste moyen en
conduisant une guerre des prix avec ses deux concurrents majeurs :
Mecograph et Auto-Dot. Au printemps de 1906, le Vibroplex de chez Horace
Martin était vendu 12.00$ US, l'Auto-Dot quant é lui 10.75$ US et le
Mecograph modèle NR 3 pour 10.00$ US. Au milieu de l'été, Horace Martin
abaissa ses tarifs à 7.50$ US. Mecograph prit cette baisse en compte et
abaissa aussi son prix à 7.50$ US sur toute sa gamme incluant leur nouveau
modèle NR 4. Pendant les évaluations du télégraphe postal, Horace Martin
se fatigua de cette guerre commerciale avec la société Mecograph Co. pour
terminer par baisser son tarif à seulement 5.00$ US.

Tout au long de sa carrière, Horace Martin ne fût jamais préoccupé par le
fait de faire beaucoup de profits mais plutôt d'atteindre les buts qu'il
s'était fixé. En 1906, il était clairement " déterminé à mettre en service
au moins un Vibroplex dans chaque bureau télégraphique des USA et du
Canada ", un but que personne ne lui contestera d'avoir atteint. Horace
Martin n'a jamais reçu la reconnaissance ni le crédit accordé à ces
personnes ayant oeuvré dans plusieurs domaines ni surtout pour les efforts
conduits au cours de ces années au cours desquelles il eut un impact très
important sur la carrière de nombreux télégraphistes moyens. Au cours de
la deuxième guerre mondiale, il était clair pour tous que de partout où le
code Morse était utilisé et de partout où les Américains ont augmenté la
vitesse de transmission du code Morse, à chaque fois un Vibroplex de chez
Horace Martin était utilisé. Ce fut un réel succès pour ce très modeste et
tranquille opérateur télégraphiste de Géorgie.

Voilà, je suis arrivé à la fin de la traduction et adaptation Française du
texte de John, W2NI. On peut nous aussi comme John remercier les
petits-enfants et descendants de Horace Martin de l'avoir aidé pour ses
recherches. Il faut aussi bien sur, remercier John W2NI, de nous en avoir
fait profiter aussi par son attitude radio amateur qui permet de partager
que ce soit notre histoire ou notre technique.
Copyright (c) Par John Casale - W2NI Troy, New York 2002-2003

Sources

1870 U.S. Census, Bartow County, GA. City Directories: Bridgeport, Conn.
1902-03 ; Brooklyn and New York City, NY 1897-1906 Martin family burial
records Fulton County Probate Court, Atlanta, Ga. Certificate of
Incorporation, United Electrical Manufacturing Co. February 17,1904 The
Atlanta Journal, March 1, 1902 The Constitution, Atlanta GA. March 1&2,
1902 The Daily Times, Chattanooga, Tenn., May 17-19, 1905 Bartow History
Center, Cartersville, GA.
Draft by Horace Martin Jr., The Story of Rotoplex, 1941 U.S. Patents by
Horace G.Martin Appleton's Cyclopaedia of Applied Mechanics, 1891John B.
Taltavall, Telegraphers of Today, 1893
James Parton, The Life of Horace Greeley, 1885
Walter P. Phillips, Sketches Old And New, 1897
Oliver Gramling, AP, The Story of News, 1940
J.H. Bunnell & Co., Catalog # 25, 1905-1906
Telegraph Age Telegraph and Telephone Age Journal of the Telegraph
Interviews with Horace Martin's grandchildren.
Pour vous donner une idée de la gamme actuelle de ces équipements, je
vous renvoie au site de Vibroplex: http://www.vibroplex.com/
"Depuis 1890 - La plus ancienne compagnie dans le domaine radio amateur".
The Vibroplex Co.,11 E. Midtown Park, Mobile, AL 36606-4141, USA. Info
251-478-8873, FAX 251-476-0465

RADIO TELEGRAPHY VERY HIGH SPEED CLUB

V H S C Membre de l'EUCW
www.morsecode.dutch.nl
VHSC - BULLETIN Nr. 32, 02/2005

Nouveaux Membres VHSC

Nous souhaitons la bienvenue à notre nouvel ami QRQ au 10.10.2004: SP3LPR,
VHSC 389, Opérateur Artur, parrainé par les amis suivants SP9DBA, SP2HGG,
UA3QAM ,4K9W

Félicitations et merci pour les parrainages ! Note du traducteur: On voit
bien la baisse de parrainage pour de multiples raisons: La principale
réside dans le fait qu'il faut effectuer un parrainage de la manière
indiquée pour qu'il soit validé !

Candidature pour l'accession au VHSC

YT6A. Parrainé par T95A (40 min., Ó plus de 40 wpm), YU7DR (40 min., à
plus de 40 wpm), YU7FN (110 min., 41 wpm), YT6Y (45 min., 44 wpm)

Nouvelles des membres du VHSC

Nouvelle très triste, DL8RE, VHSC 138, décédé à l'âge de 66 ans en
Novembre 2004. Wolfgang était membre du VHSC depuis le 27/10/1983.
Nouvelle triste aussi, le décès de DM2CUG, VHSC 55, décédé le 1er Février
2005. Fred était membre du VHSC depuis le 23/5/1974. ex-9A3PA, VHSC 343,
Mate, possède maintenant l'indicatif 9A4M. 5B4ADA, VHSC 240, Ivo, opère
sous l'indicatif I7/9A3A. Ivo opère aussi sous les indicatifs suivants :
T93A, 9L1ADA et HH2AW. HA5HO, VHSC 65, Imi, opère depuis les USA sous
l'indicatif W7/HA5HO. DJ8FW, VHSC 43, Ben, est dans la liste du VHSC avec
son indicatif CT3AS. Il est aussi QRV sous l'indicatif VK6FOC. UT0FT, VHSC
206, Vlad, était QRV sous l'indicatif EN60FT en 2004. HL5AP, VHSC 375,
Cho, était QRV sous l'indicatif 7J4ADE/6 et HL13APEC en 2004. DJ4KW, VHSC
4, Gerd, est actif avec l'indicatif V31YN jusqu'au 9/3/2005.

Le club YU-CW célèbre son 35ème anniversaire ! Félicitations ! Durant la
célébration de cet anniversaire, YU1BM, VHSC 67, utilisera l'indicatif
YU35BM, et YZ1AA, VHSC 63, utilisera l'indicatif YZ35AA.

VIème CHAMPIONNAT HST IARU

Le sixème championnat de télégraphie à grande vitesse prendra place à
Ohrid, en Macédoine du 13 au 17 Juin 2005. Pour avoir des informations
complémentaires, vous pouvez vous connecter au site qui est dédié à cette
activité : www.hst2005.com.mk

Le président du comité d'organisation est Z32TO, VHSC 359 et l'un des
membres du jury international sera ON5ME, Oscar,VHSC 78.

STATIONS CLUBS

DA0HSC, DK0HSC et DL0HSC sont les trois stations officielles du club HSC.
L'opérateur de DL0HSC est Alfons, DL1TL, VHSC 127. DL0HSC transmet le
bulletin du HSC tous les premiers samedi de chaque mois à 15:00 UTC sur
7.025 MHz en Anglais et à 21:00 UTC (En saison d'été, la diffusion se fait
à 20:00 UTC) sur 3.555 Mhz en Allemand. Vus pouvez appeler DL0HSC après la
diffusion du bulletin !

Report annuel de situation du Club VHSC

Au 1er Janvier 2004, nous étions 331 membres. Le 31 Décembre 2004, nous
étions 333 membres. En 2004, nous avons accueillis 5 nouveaux membres (4
d'entre eux au 10/4/2004, et un le 10/10/2004). Nous sommes désolés
d'annoncer le décès de trois de nos membres. Au 31/12/2004, le comité de
gestion du VHSC est constitué de PA0LOU, Président, PA0DIN, secrétaire et
trésorier et de DK5JI, Président du HSC

HSC MARATHON 2005

Effectuez le maximum de QSO possible entre membres du HSC, toutes bandes
et bien sur, en CW durant la période du 1/1/2005 au 31/12/2005. Le score
détaillé est de 1 point par QSO par bande avec chaque membre différent du
HSC. Le score total est la somme des points obtenus. Envoyez votre log au
HSC-Marathon-Manager DF5DD, Werner Hennig, Am Cappeler Freistuhl 33,
D-59556 Lippstadt, Germany, avant 31.1.2006.

HSC-CONTEST

Le concours HSC-contest est très populaire et c'est très agréable d'y
participer, vous ne le regretterez pas. Dates: Dernier Dimanche de Février
et premier Dimanche de Novembre. En 2005 ce sera donc le 27 Février et le
6 Novembre. Prenez note pour ne pas oublier ! Deux périodes pour ces
concours : de 09:00 à 11:00 UTC et de 15:00 à 17:00 UTC. QSO valide :
Chaque station une fois par bande et par période !

Groupes de contrôle : RST + Numéro de membre HSC. Plus de multis
nécessaires ni de numéro de QSO. Les non membres peuvent bien sur y
participer et donne le report plus NM (Non Membre) comme groupe de
contrôle. Calcul des points : 5 points par QSO avec un membre HSC, 1 point
par QSO avec un non membre. Le score total est le total des points !
Différentes classes :

1) Membres HSC, max. 150 Watts de puisssance
2) Non membres, max. 150 Watts de puisssance
3) Membres HSC et non membre en QRP, max. 5 Watts de puisssance
4) SWL's.

Logs: A envoyer dans les six semaines qui suivent le concours à : DL3BZZ,
Lutz Schroer, Am Niederfeld 6, D-35066 Frankenberg, Germany. Pour plus
d'informations : www.hsc.de.cx
Pour les membres en cas de changement d'adresse, bien vouloir prévenir le
secrétaire du VHSC, PA0DIN. Meilleures amitiés et amusez vous bien en QRQ
! e-mail: XXdingelom@hetnet.nlXX

Nouvelles du front !

De F5LBD, Michel

Votre ami Michel, F5LBD de la liste UTF de l'internet XXtelegraphie@webamat.orgXX
et membre du collectif d'Amis du Morse vous informe que la rubrique
UTF qu'il avait créée sur le packet-radio il y a un peu plus d'un mois
contenait deux bulletins, dont un bulletin de moins d'un mois, a été
effacée du packet-radio. Un peu surpris, Michel a demandé au Sysop la
raison pour laquelle cette rubrique créée récemment avait été effacée.
Michel ne comprenait pas. Il lui a été répondu : "Salut Michel, personne
ne t'en veux, rassures toi, mais à l'époque, je t'avais activé une durée
de vie plus longue. C'est tout simple, la technique est juste plus rapide
que l'OM ! : - ) bonne soirée etc.. ". Afin que pareille mésaventure ne
se reproduise pas, les informations concernant l'UTF (messages, bulletins
mensuels etc..) le seront désormais soit sur la rubrique CW ou bien sur la
rubrique TOUS, selon l'importance des bulletins.73 de Michel F5LBD

De F6IIE, Maurice

J'ai déjà proposé sur la liste quelques extraits du fameux ouvrage de
l'ARRL, ANTENNA BOOK dans sa dernière édition. Compte tenu de la taille
des fichiers générés selon les demandes sous format PDF, vous comprenez
qu'il est impossible de les envoyer à tous sur la liste. Je ne peux que
vous les envoyer en privé et sur demande explicite avec un sujet bien
précis. Par exemple, le dernier sujet traité venait d'une question posée
par Fred, F8DHA au sujet d'antennes filaires, lignes symétriques et delta
loop. Les deux archives PDF "pesaient" pas moins de 3 Mo, 2 Mo pour les
antennes filaires et près de 1 Mo pour la delta loop. Je reste à votre
disposition pour toute demande.

Final

Pas grand chose d'autre à vous indiquer et, comme à chaque édition de ce
bulletin, il vous est répété que nous attendons vos informations avec une
impatience non retenue ! Vous savez que votre bulletin ne sera jamais que
ce que vous en ferez. Nous sommes toujours à l'affût de toute information
utile à vocation amateur ou à but particulier et vocation télégraphie
Morse ou même technique radioamateur. La rédaction de ce bulletin est
effectuée par le collectif d'Amis du Morse et ce sont vos colonnes, si
vous avez à vous exprimer, d'autant que certains mois, nous risquons
d'être à cours d'articles.Nous vous donnons rendez-vous sur l'air en CW
avec le plus grand plaisir. Ne parlez plus de Morse, pratiquez le souvent
et sur toutes les bandes !

73/88 à toutes et tous !
Le Collectif d'Amis du Morse.
F5GOV-F5LBD-F6IIE

Tous droits de reproduction réservés par les auteurs des différents textes
et l'UTF

73 - Michel, F5LBD @ F6KFT

>>
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
pochon
Le #14053401
<F5PBG> a écrit dans le message de news:

From: F5LBD @ F6KFT.FCAL.FRA.EU (Michel)



Comme indiqué dans l'article sur la vie de Horace Martin dans le
bulletin
précédent, j'ai trouvé les informations disponibles sur le site web de
John, W2NI à l'adresse suivante
http://www.telegraph-history.org/horace-g-m
artin/index.html



C'était mal passé !!!! : Ha les ondes !!
http://minilien.com/?167XfmYqwH
ou
http://www.telegraph-history.org/horace-g-martin/index.html

--
Jean
Didier Cuidet
Le #14053391
Le Thu, 24 Feb 2005 18:13:54 +0100, dans fr.rec.radio.amateur, F5PBG
<F5PBG> a écrit :

From: F5LBD @ F6KFT.FCAL.FRA.EU (Michel)

U.T.F - BULLETIN UTF NR 7 MARS 2005



Vous ne suivez pas les discussions dans frra et dans fufe, à propos de
la suppression de ce groupe ?

Vous n'avez pas compris que la lutte entre les associations, canal
historique, canal habituel, canal inattendu, canal impromptu,
schismatique, rénovée, réformée, qui essaient de récupérer les sous des
quelques dizaines de pingouins qui veulent encore y croire est une des
causes du mauvais fonctionnement de ce groupe de discussion ?

Et vous venez en rajouter une couche, avec un message de 414 lignes,
alors que vous savez pertinemment que personne ne lira un tel pensum ?

Parce qu'il faut occuper le terrain. Arriver à en recruter un quatrième
pour enfin pouvoir faire une belote lors de l'assemblée générale dans la
cabine téléphonique du coin.

Vous n'êtes pourtant pas en lecture seule, dans ce groupe, vous.

Vous êtes con ou blonde ?

--
DC
Branly
Le #14083891
"Didier Cuidet" news:
Le Thu, 24 Feb 2005 18:13:54 +0100, dans fr.rec.radio.amateur, F5PBG





Et vous venez en rajouter une couche, avec un message de 414 lignes,
alors que vous savez pertinemment que personne ne lira un tel pensum ?



Ben il ne l'a pas lu lui-même sinon il aurait vu, à la fin, certes :

Tous droits de reproduction réservés par les auteurs des différents textes
et l'UTF
F5PBG
Le #14083871
Le Thu, 24 Feb 2005 23:19:05 +0100, "Branly"

Tous droits de reproduction réservés par les auteurs des différents textes
et l'UTF




Pas de bol, ptit pere... Ils savent tres bien que je le retransmets...
De toute facon, des "droits d'auteur" de "papier" radioamateur...
C'est un peu comme les recommandations de l'IARU pour le
10 MHz...

:)))

Vous pouvez donc retourner jouer aux billes, les anes au nime...
Publicité
Poster une réponse
Anonyme