Le r=c3=a9visionnisme est-il contagieux=3f

Le
Zulu
Un amateur d'histoire s'est aventuré sur des sentiers périlleux aux yeux
de la loi française. Notre honorable justice qui laisse les salafistes
en liberté mais surtout pas les révisionnistes ne lui a pas pardonné son
impudence.

Il nous explique ses malheurs

https://www.youtube.com/watch?v=MfgROSVzqKk&feature=youtu.be

Son procès en appel aura lieu le 6 juillet à Grenoble.

http://www.scoop.it/t/actu-geo-politique/p/4059342957/2016/02/06/thierry-borne-condamne-a-six-mois-de-prison-ferme-la-confiscation-de-son-camion-et-des-dommages-et-interets

Au passage, il m'apprend un fait que je ne connaissais pas, le sort du
père de Klarsfeld à Auschwitz.

Je sais que de simples recherches, malheureusement non ouvertes à tous,
permettent de se renseigner sur le sort des déportés juifs et goyim dans
les camps allemands.

IL suffit de s'adresser à l'ITS de Bad Arolsen qui conserve la presque
totalité des archives d'époque.
https://www.its-arolsen.org/fr/

17 millions de fiches, et bien des surprises

Lorsque, au vu de mes positions révisionnistes, quelqu’un me répond:
« mais alors, si ma famille n'a pas été gazée, qu'est-ce qu'elle est
devenue?»
je répond simplement: « Est-ce que vous avez fait les recherches
nécessaires auprès de l'ITS? »

C'est le moyen le plus sûr pour ne pas se laisser aller à des
conjectures foireuses.
Sans cette démarche minimale, inutile de pérorer.
Malheureusement, beaucoup de parents de victimes de la déportation ne
sont pas au courant de cette possibilité. Ils se fient aux listes de «
gazés » de Klarsfeld qui comportent bien des lacunes dus à la «
méthodologie » employée pour leur établissement.


2 articles de Robert Faurisson sur le sujet

Le « ghetto-boy » et Simone Veil : deux symboles de l’imposture du
génocide ?
http://robertfaurisson.blogspot.com/1979/12/le-ghetto-boy-et-simone-veil-deux.html

Cet article fut écrit en 1979, on espère que les listes de Serge
Klarsfeld furent corrigées comme il se doit, du moins pour Simone Veil.
Cependant, on attend toujours la publication des listes définitives des
juifs déportés de France puis "gazés" qui tiendraient enfin compte des
fiches en possession de l'ITS de Bad Arolsen ainsi que celles de
l'American Jewish Joint Distribution Committee (JDC ou "Joint") et des
autres associatiopns d'aide à l'immigration des juifs d'Europe en Israël
après la guerre.

Enfants juifs : leur déportation ne signifiait pas leur extermination
http://robertfaurisson.blogspot.com.es/2009/03/enfants-juifs-leur-deportation-ne.html

Un cas intéressant à propos d'un survivant qui a cru longtemps que ses
deux soeurs envoyées à Auschwitz y avaient été gazées.

Bergen-Belsen survivor learns of sisters' fate 64 years on

http://www.telegraph.co.uk/news/uknews/2603431/Bergen-Belsen-survivor-learns-of-sisters-fate-64-years-on.html
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Zulu
Le #26432387
Le 2017-04-21 à 6:10 PM, Zulu a écrit :
Un amateur d'histoire s'est aventuré sur des sentiers périlleux aux yeux
de la loi française. Notre honorable justice qui laisse les salafistes
en liberté mais surtout pas les révisionnistes ne lui a pas pardonné son
impudence.
Il nous explique ses malheurs
https://www.youtube.com/watch?v=MfgROSVzqKk&feature=youtu.be
Son procès en appel aura lieu le 6 juillet à Grenoble.

Au passage, il m'apprend un fait que je ne connaissais pas, le sort du
père de Klarsfeld à Auschwitz.
Je sais que de simples recherches, malheureusement non ouvertes à tous,
permettent de se renseigner sur le sort des déportés juifs et goyim dans
les camps allemands.
IL suffit de s'adresser à l'ITS de Bad Arolsen qui conserve la presque
totalité des archives d'époque.
https://www.its-arolsen.org/fr/
17 millions de fiches, et bien des surprises...
Lorsque, au vu de mes positions révisionnistes, quelqu’un me répond:
« mais alors, si ma famille n'a pas été gazée, qu'est-ce qu'elle est
devenue?»
je répond simplement: « Est-ce que vous avez fait les recherches
nécessaires auprès de l'ITS? »
C'est le moyen le plus sûr pour ne pas se laisser aller à des
conjectures foireuses.
Sans cette démarche minimale, inutile de pérorer.
Malheureusement, beaucoup de parents de victimes de la déportation ne
sont pas au courant de cette possibilité. Ils se fient aux listes de «
gazés » de Klarsfeld qui comportent bien des lacunes dus à la «
méthodologie » employée pour leur établissement.
2 articles de Robert Faurisson sur le sujet
Le « ghetto-boy » et Simone Veil : deux symboles de l’imposture du
génocide ?
http://robertfaurisson.blogspot.com/1979/12/le-ghetto-boy-et-simone-veil-deux.html
Cet article fut écrit en 1979, on espère que les listes de Serge
Klarsfeld furent corrigées comme il se doit, du moins pour Simone Veil.
Cependant, on attend toujours la publication des listes définitives des
juifs déportés de France puis "gazés" qui tiendraient enfin compte des
fiches en possession de l'ITS de Bad Arolsen ainsi que celles de
l'American Jewish Joint Distribution Committee (JDC ou "Joint") et des
autres associatiopns d'aide à l'immigration des juifs d'Europe en Israël
après la guerre.
Enfants juifs : leur déportation ne signifiait pas leur extermination
http://robertfaurisson.blogspot.com.es/2009/03/enfants-juifs-leur-deportation-ne.html
Un cas intéressant à propos d'un survivant qui a cru longtemps que ses
deux soeurs envoyées à Auschwitz y avaient été gazées.
Bergen-Belsen survivor learns of sisters' fate 64 years on
http://www.telegraph.co.uk/news/uknews/2603431/Bergen-Belsen-survivor-learns-of-sisters-fate-64-years-on.html

Le lien
http://www.scoop.it/t/actu-geo-politique/p/4059342957/2016/02/06/thierry-borne-condamne-a-six-mois-de-prison-ferme-la-confiscation-de-son-camion-et-des-dommages-et-interets
n'a rien à voir avec le sujet comme chacun l'aura noté.
ET on écrit je répondS...Comme quoi il faut se relire de temps en temps.
Duzz'
Le #26432386
Le 21/04/2017 à 23:10, Zulu a écrit :
https://www.youtube.com/watch?v=MfgROSVzqKk&feature=youtu.be

C'est vrai que présenter Auschwitz comme une colonie de vacances, ça fait
désordre.
Calamity Jade
Le #26432390
"Duzz'" news:
Le 21/04/2017 à 23:10, Zulu a écrit :
https://www.youtube.com/watch?v=MfgROSVzqKk&feature=youtu.be

C'est vrai que présenter Auschwitz comme une colonie de vacances, ça fait
désordre.

Ca fait surtout con, et cela contredit les témoignages des anciens gardiens
SS d'Auschwitz eux-mêmes:
https://www.youtube.com/watch?v=fJOcJR9V6PQ
--
Jacqueline "Jade" Devereaux - http://jacqueline-devereaux.blogspot.com/
Google+ Jade Disco HD - https://plus.google.com/+JadeDisco/posts
G+ Jade Disco HD II - https://plus.google.com/+JadeDiscoHDII/posts
G+ Blogosphère Mara - https://plus.google.com/+JacquelineDevereaux/posts
G+ Mara Jade Skywalker - https://plus.google.com/+MaraJadeSkywalker2015/posts
G+ Jade Docs & Movies III - https://plus.google.com/+JadeDocsMoviesIII/posts
G+ Jade Docs & Movies IV - https://plus.google.com/+JadeDocsMoviesIV/posts
Mara Jade: "Guantanamo: tellement sympa que vous n'en reviendrez pas!" ©
Clavier: "Je suis Charlie!" Face à un Vietnam-Vet, ça ne pardonne pas!" ©
Zulu
Le #26432389
Le 2017-04-21 à 6:29 PM, Duzz' a écrit :
Le 21/04/2017 à 23:10, Zulu a écrit :
https://www.youtube.com/watch?v=MfgROSVzqKk&feature=youtu.be

C'est vrai que présenter Auschwitz comme une colonie de vacances, ça fait
désordre.

Colonie de vacances faut pas pousser, c'était la taule. Cependant, ce
qui est sûr c'est que les allemands faisaient tout pour que les
prisonniers aient un bon moral. Les camps étaient donc équipés en
conséquence. Le rendement du travail des internés, lorsqu'il fut rendu
nécessaire à cause de l'envoi sur tous les fronts de tous les allemands
valides vers la fin de 1942, n'en était que meilleur.
Les gros problèmes sont apparus lors des grandes épidémies de typhus
(été 1942) et les derniers mois de la guerre lorsque le pays était dans
un chaos total du fait des bombardements alliés.
Le taux de mortalité dans les camps reflète bien ces deux périodes.
Duzz'
Le #26432394
Le 21/04/2017 à 23:44, Zulu a écrit :
Le 2017-04-21 à 6:29 PM, Duzz' a écrit :
Le 21/04/2017 à 23:10, Zulu a écrit :
https://www.youtube.com/watch?v=MfgROSVzqKk&feature=youtu.be

C'est vrai que présenter Auschwitz comme une colonie de vacances, ça
fait
désordre.

Colonie de vacances faut pas pousser, c'était la taule. Cependant, ce
qui est sûr c'est que les allemands faisaient tout pour que les
prisonniers aient un bon moral. Les camps étaient donc équipés en
conséquence. Le rendement du travail des internés, lorsqu'il fut rendu
nécessaire à cause de l'envoi sur tous les fronts de tous les allemands
valides vers la fin de 1942, n'en était que meilleur.

Un bordel, une piscine, un sauna, un terrain de foot, un terrain de volley,
une bibliothèque, un cinéma, un théâtre, une salle de concerts, un
tribunal, un bureau de poste, une maternité, des écoles, un jardin pour
enfants et même un zoo, on finit par se demander sur quoi et quand les
internés pouvaient bien travailler.
Les gros problèmes sont apparus lors des grandes épidémies de typhus
(été 1942) et les derniers mois de la guerre lorsque le pays était dans
un chaos total du fait des bombardements alliés.
Le taux de mortalité dans les camps reflète bien ces deux périodes.
Zulu
Le #26432395
Le 2017-04-21 à 6:58 PM, Duzz' a écrit :
Le 21/04/2017 à 23:44, Zulu a écrit :
Le 2017-04-21 à 6:29 PM, Duzz' a écrit :
Le 21/04/2017 à 23:10, Zulu a écrit :
https://www.youtube.com/watch?v=MfgROSVzqKk&feature=youtu.be

C'est vrai que présenter Auschwitz comme une colonie de vacances, ça
fait
désordre.

Colonie de vacances faut pas pousser, c'était la taule. Cependant, ce
qui est sûr c'est que les allemands faisaient tout pour que les
prisonniers aient un bon moral. Les camps étaient donc équipés en
conséquence. Le rendement du travail des internés, lorsqu'il fut rendu
nécessaire à cause de l'envoi sur tous les fronts de tous les allemands
valides vers la fin de 1942, n'en était que meilleur.

Un bordel, une piscine, un sauna, un terrain de foot, un terrain de volley,
une bibliothèque, un cinéma, un théâtre, une salle de concerts, un
tribunal, un bureau de poste, une maternité, des écoles, un jardin pour
enfants et même un zoo, on finit par se demander sur quoi et quand les
internés pouvaient bien travailler.

ET pourtant, si tu visites Auschwitz I (en free lance, car ça n'est pas
dans le parcours imposé, et pour cause) tu pourras voir tout ça.
Avant que les conditions n'empirent après 1943, les fins de semaine dans
les camps étaient consacrés aux loisirs.
La piscine
http://i47.servimg.com/u/f47/14/47/60/70/swimpo10.jpg
http://liberation-44.forumactif.org/t1070-la-piscine-d-auschwitzun-equipement-de-loisir
Le foot
Le terrain (Soccer pitch) de Birkenau avec vue privilégiée sur les «
chambres à gaz »
http://www.polskawalczaca.com/viewtopic.php?p7022
Les équipes
https://www.scrapbookpages.com/AuschwitzScrapbook/History/Articles/MonowitzPOWs.html
http://www.dailymail.co.uk/news/article-2443817/Former-prisoner-war-96-remembers-playing-Auschwitz-football-league-return-Nazi-death-camp.html
https://furtherglory.files.wordpress.com/2011/07/denis-avey-soccer.jpg
https://ncache.ilbe.com/files/attach/new/20161016/377678/7886869008/8899384724/814919fea23d7b7b8d5ac5ad60a127fc.jpg
Les gros problèmes sont apparus lors des grandes épidémies de typhus
(été 1942) et les derniers mois de la guerre lorsque le pays était dans
un chaos total du fait des bombardements alliés.
Le taux de mortalité dans les camps reflète bien ces deux périodes.
Duzz'
Le #26432407
Le 22/04/2017 à 00:28, Zulu a écrit :
Le 2017-04-21 à 6:58 PM, Duzz' a écrit :
Le 21/04/2017 à 23:44, Zulu a écrit :
Le 2017-04-21 à 6:29 PM, Duzz' a écrit :
Le 21/04/2017 à 23:10, Zulu a écrit :
https://www.youtube.com/watch?v=MfgROSVzqKk&feature=youtu.be

C'est vrai que présenter Auschwitz comme une colonie de vacances, ça
fait désordre.

Colonie de vacances faut pas pousser, c'était la taule. Cependant, ce
qui est sûr c'est que les allemands faisaient tout pour que les
prisonniers aient un bon moral. Les camps étaient donc équipés en
conséquence. Le rendement du travail des internés, lorsqu'il fut rendu
nécessaire à cause de l'envoi sur tous les fronts de tous les
allemands
valides vers la fin de 1942, n'en était que meilleur.

Un bordel, une piscine, un sauna, un terrain de foot, un terrain de
volley,
une bibliothèque, un cinéma, un théâtre, une salle de concerts, un
tribunal, un bureau de poste, une maternité, des écoles, un jardin pour
enfants et même un zoo, on finit par se demander sur quoi et quand les
internés pouvaient bien travailler.

ET pourtant, si tu visites Auschwitz I (en free lance, car ça n'est pas
dans le parcours imposé, et pour cause) tu pourras voir tout ça.
Avant que les conditions n'empirent après 1943, les fins de semaine dans
les camps étaient consacrés aux loisirs.
La piscine
http://i47.servimg.com/u/f47/14/47/60/70/swimpo10.jpg
http://liberation-44.forumactif.org/t1070-la-piscine-d-auschwitzun-equipement-de-loisir

Cet humour négationniste pourrait inspirer un sketch à M'Bala M'Bala :
Le foot
Le terrain (Soccer pitch) de Birkenau avec vue privilégiée sur les «
chambres à gaz »
http://www.polskawalczaca.com/viewtopic.php?p7022

Un rectangle rouge tracé dans un champ sur une photo aérienne ?
Les équipes
https://www.scrapbookpages.com/AuschwitzScrapbook/History/Articles/MonowitzPOWs.html

Uniquement des prisonniers de guerre britanniques du camp de Monowitz.
Par contre, d'autres pages du site sont plus intéressantes :
gerald.coyot
Le #26432424
Zulu
Au passage, il m'apprend un fait que je ne connaissais pas, le sort du
père de Klarsfeld à Auschwitz.

En fait tu ne sais pas grand-chose, tu recycles. Il a fondé
l'association des filles et fils de déportés.
--
'Bienheureux les fêlés, ils laisseront passer ma lumière'[M.Audiard]
http://perso.wanadoo.fr/gerard.cojot/
jmh
Le #26432428
Gérard Cojot avait soumis l'idée :
Zulu
Au passage, il m'apprend un fait que je ne connaissais pas, le sort du
père de Klarsfeld à Auschwitz.

En fait tu ne sais pas grand-chose, tu recycles. Il a fondé
l'association des filles et fils de déportés.

Le père??
Zulu
Le #26432534
Le 2017-04-22 à 6:49 AM, Gérard Cojot a écrit :
Zulu
Au passage, il m'apprend un fait que je ne connaissais pas, le sort du
père de Klarsfeld à Auschwitz.

En fait tu ne sais pas grand-chose, tu recycles. Il a fondé
l'association des filles et fils de déportés.


Pas confondre, il ne s'agit pas du père d'Arno, le facho de Tsahal, mais
de son grand-père Arno, père de Serge dont tu parles..
<>
Serge Klarsfeld échappa à la Gestapo à Nice en 1943 mais son père, Arno,
fut interné à Drancy le 5 octobre 1943 sous le matricule 5 989 puis
déporté de la gare de Bobigny par le convoi no 61 du 28 octobre 19431
vers Auschwitz-Birkenau
https://fr.wikipedia.org/wiki/Serge_Klarsfeld
Publicité
Poster une réponse
Anonyme