Calcul diaph et macro

Le
Benoit
Bonjour,


Dans mes pérégrinations youtubesque je suis tombé sur un truc étonnant :
le diaph «Â réel » et les tubes. Le calcul est le suivant : diaph final diaph objectif x (grossissement macro + 1)

C'est Í  dire que si, avec des tubes ou un soufflet, on fait du 1:1 alors
un diaph sur f8 est en fait un f8x(1+1)ñ6 et un si on fait du 3:1
alors f11 => 11x(3+1)= f44 => adieu joli piqué et bonjour le mou.

Je conçois tout Í  fait qu'en écartant l'objectif du capteur on réduit la
quantité de lumière qui arrive et ça permet de calculer l'équivalent f.
Si j'éloigne l'objectif, alors je réduis l'ouverture puisque plus tu
t'éloignes d'un trou, plus il ce trou parait parait petit.

Maintenant le piqué ? Il change avec la distance ? Si je fais du 3:1
ouvert Í  f2, j'ai un équivalent f8 en terme de quantité de lumière, ok,
mais en qualité aussi ?

Je suis perplexe.

--
Je sais que je ne sais rien, j'ai donc tout compris.
  • Partager ce contenu :
Vos réponses
Trier par : date / pertinence
efji
Le #26573726
Le 17/05/2021 Í  16:47, Benoit a écrit :
Bonjour,
Dans mes pérégrinations youtubesque je suis tombé sur un truc étonnant :
le diaph «Â réel » et les tubes. Le calcul est le suivant : diaph final > diaph objectif x (grossissement macro + 1)

Non. C'est juste la quantité de lumière qui décroÍ®t.
C'est Í  dire que si, avec des tubes ou un soufflet, on fait du 1:1 alors
un diaph sur f8 est en fait un f8x(1+1)ñ6 et un si on fait du 3:1
alors f11 => 11x(3+1)= f44 => adieu joli piqué et bonjour le mou.

Non. La diffraction sera toujours la même.
Je conçois tout Í  fait qu'en écartant l'objectif du capteur on réduit la
quantité de lumière qui arrive et ça permet de calculer l'équivalent f.
Si j'éloigne l'objectif, alors je réduis l'ouverture puisque plus tu
t'éloignes d'un trou, plus il ce trou parait parait petit.

VoilÍ  !
Maintenant le piqué ? Il change avec la distance ? Si je fais du 3:1
ouvert Í  f2, j'ai un équivalent f8 en terme de quantité de lumière, ok,
mais en qualité aussi ?

DéjÍ  répondu sur la diffraction.
En macro le piqué peut être impacté par plein d'autres choses. La plus
importante, si tu n'utilises pas un objectif calculé pour, c'est la
perte de qualité due au fait que l'objectif est corrigé pour l'infini et
peut se comporter plus ou moins mal Í  courte distance.
Je suis perplexe.


Je vois.
--
F.J.
Benoit
Le #26573729
Ni vu ni connu, le 17 mai 2021 Í  17:12, efji osa écrire :
Le 17/05/2021 Í  16:47, Benoit a écrit :
Bonjour,
Dans mes pérégrinations youtubesque je suis tombé sur un truc étonnant :
le diaph «Â réel » et les tubes. Le calcul est le suivant : diaph final >> diaph objectif x (grossissement macro + 1)

Non. C'est juste la quantité de lumière qui décroÍ®t.

Ça je m'en doutais cf plus bas.

C'est Í  dire que si, avec des tubes ou un soufflet, on fait du 1:1 alors
un diaph sur f8 est en fait un f8x(1+1)ñ6 et un si on fait du 3:1
alors f11 => 11x(3+1)= f44 => adieu joli piqué et bonjour le mou.

Non. La diffraction sera toujours la même.

Ah. Son effet, son résultat, n'augmente pas en augmentant le distance.
Je dis ça parce que plus j'agrandis une photo plus je perds de piqué. De
la même façon (inverse) que si j'imprime Í  50 ou 200 dpi.
Je conçois tout Í  fait qu'en écartant l'objectif du capteur on réduit la
quantité de lumière qui arrive et ça permet de calculer l'équivalent f.
Si j'éloigne l'objectif, alors je réduis l'ouverture puisque plus tu
t'éloignes d'un trou, plus il ce trou parait parait petit.

VoilÍ  !

Ça c'est pas compliqué :)
Maintenant le piqué ? Il change avec la distance ? Si je fais du 3:1
ouvert Í  f2, j'ai un équivalent f8 en terme de quantité de lumière, ok,
mais en qualité aussi ?

DéjÍ  répondu sur la diffraction.
En macro le piqué peut être impacté par plein d'autres choses. La plus
importante, si tu n'utilises pas un objectif calculé pour, c'est la
perte de qualité due au fait que l'objectif est corrigé pour l'infini et
peut se comporter plus ou moins mal Í  courte distance.

Je suppose que pour les objectifs macro c'est la correction contraire.
Je suis perplexe.

Je vois.

Moi aussi,
T'as enfin mis tes lunettes ?
--
Benoͮt
There are two categories of people: those who think that
there are two categories of people in the world, and those who don’t.
efji
Le #26573730
Le 17/05/2021 Í  17:50, Benoit a écrit :
C'est Í  dire que si, avec des tubes ou un soufflet, on fait du 1:1 alors
un diaph sur f8 est en fait un f8x(1+1)ñ6 et un si on fait du 3:1
alors f11 => 11x(3+1)= f44 => adieu joli piqué et bonjour le mou.

Non. La diffraction sera toujours la même.

Ah. Son effet, son résultat, n'augmente pas en augmentant le distance.
Je dis ça parce que plus j'agrandis une photo plus je perds de piqué. De
la même façon (inverse) que si j'imprime Í  50 ou 200 dpi.

En effet, ça se tient.
La diffraction angulaire ne dépend que de la taille physique du trou,
mais évidemment si on éloigne le plan image on amplifie l'effet. A vrai
dire je ne sais pas répondre de façon théorique. En revanche j'ai fait
des tests avec mon 30mm macro pour micro 4/3 et le meilleur diaphragme
est vers 5.6 Í  très courte distance (rapport 1:1, soit l'équivalent de
2:1 en FF: cadrage d'un champ de 12x18mm). C'est plutÍ´t plus fermé
qu'attendu: en micro 4/3 les objectifs sont en général optimaux vers f4.
--
F.J.
Benoit
Le #26573742
Nonobstant quelques doutes, le 17 mai 2021 Í  18:02, efji se permit de
dire :
Le 17/05/2021 Í  17:50, Benoit a écrit :
C'est Í  dire que si, avec des tubes ou un soufflet, on fait du 1:1 alors
un diaph sur f8 est en fait un f8x(1+1)ñ6 et un si on fait du 3:1
alors f11 => 11x(3+1)= f44 => adieu joli piqué et bonjour le mou.

Non. La diffraction sera toujours la même.

Ah. Son effet, son résultat, n'augmente pas en augmentant le distance.
Je dis ça parce que plus j'agrandis une photo plus je perds de piqué. De
la même façon (inverse) que si j'imprime Í  50 ou 200 dpi.

En effet, ça se tient.
La diffraction angulaire ne dépend que de la taille physique du trou,
mais évidemment si on éloigne le plan image on amplifie l'effet. A vrai
dire je ne sais pas répondre de façon théorique. En revanche j'ai fait
des tests avec mon 30mm macro pour micro 4/3 et le meilleur diaphragme
est vers 5.6 Í  très courte distance (rapport 1:1, soit l'équivalent de
2:1 en FF: cadrage d'un champ de 12x18mm). C'est plutÍ´t plus fermé
qu'attendu: en micro 4/3 les objectifs sont en général optimaux vers f4.

Je vais changer d'objectif macro, mais comment trouver le diaph optimal
pour une optique ? Photographier du papier mm de loin et voir avec
lequel les petits filets orange sont nets ?
--
Benoͮt
On pense Í  l'étiquette,
Qu'une fois les vendanges faites.
efji
Le #26573741
Le 17/05/2021 Í  19:32, Benoit a écrit :
Nonobstant quelques doutes, le 17 mai 2021 Í  18:02, efji se permit de
dire :
Le 17/05/2021 Í  17:50, Benoit a écrit :
C'est Í  dire que si, avec des tubes ou un soufflet, on fait du 1:1 alors
un diaph sur f8 est en fait un f8x(1+1)ñ6 et un si on fait du 3:1
alors f11 => 11x(3+1)= f44 => adieu joli piqué et bonjour le mou.

Non. La diffraction sera toujours la même.

Ah. Son effet, son résultat, n'augmente pas en augmentant le distance.
Je dis ça parce que plus j'agrandis une photo plus je perds de piqué. De
la même façon (inverse) que si j'imprime Í  50 ou 200 dpi.

En effet, ça se tient.
La diffraction angulaire ne dépend que de la taille physique du trou,
mais évidemment si on éloigne le plan image on amplifie l'effet. A vrai
dire je ne sais pas répondre de façon théorique. En revanche j'ai fait
des tests avec mon 30mm macro pour micro 4/3 et le meilleur diaphragme
est vers 5.6 Í  très courte distance (rapport 1:1, soit l'équivalent de
2:1 en FF: cadrage d'un champ de 12x18mm). C'est plutÍ´t plus fermé
qu'attendu: en micro 4/3 les objectifs sont en général optimaux vers f4.

Je vais changer d'objectif macro, mais comment trouver le diaph optimal
pour une optique ? Photographier du papier mm de loin et voir avec
lequel les petits filets orange sont nets ?


Tu photographies n'importe quoi avec des détails fins et tu vas le voir.
Attention il faut que la mise au point soit parfaite. Je l'ai fait avec
des négatifs noir et blanc et on voit clairement la qualité du grain qui
change avec le diaphragme. A f16 le grain est tout molasson.
--
F.J.
Ghost-Raider
Le #26573740
Le 17/05/2021 Í  18:02, efji a écrit :
Le 17/05/2021 Í  17:50, Benoit a écrit :
C'est Í  dire que si, avec des tubes ou un soufflet, on fait du 1:1 alors
un diaph sur f8 est en fait un f8x(1+1)ͱ6 et un si on fait du 3:1
alors f11 => 11x(3+1)= f44 => adieu joli piqué et bonjour le mou.

Non. La diffraction sera toujours la même.

Ah. Son effet, son résultat, n'augmente pas en augmentant le distance.
Je dis ça parce que plus j'agrandis une photo plus je perds de piqué. De
la même façon (inverse) que si j'imprime Í  50 ou 200 dpi.

En effet, ça se tient.
La diffraction angulaire ne dépend que de la taille physique du trou,
mais évidemment si on éloigne le plan image on amplifie l'effet. A vrai
dire je ne sais pas répondre de façon théorique. En revanche j'ai fait
des tests avec mon 30mm macro pour micro 4/3 et le meilleur diaphragme
est vers 5.6 Í  très courte distance (rapport 1:1, soit l'équivalent de
2:1 en FF: cadrage d'un champ de 12x18mm). C'est plutÍ´t plus fermé
qu'attendu: en micro 4/3 les objectifs sont en général optimaux vers f4.


Pour mes macros, j'utilise un zoom 18-300 Nikon et une bonnette Olympus
et j'obtiens d'excellents résultats.
Ta remarque sur la perte de qualité si on s'éloigne de l'infini est
valide, j'utilise le plus possible mon zoom Í  l'infini en macro.
Le site de Gérard Thérin répond Í  de nombreuses questions sur ces
points, je ne sais pas si tu le connais.
http://naturepixel.com/sommaire.htm
Voir par exemple ceci :
http://naturepixel.com/bonnette_canon_250d_tube_allonge_kenko_life_size_converter_essai_comparatif_5d.htm
qui met Í  mal des idées reçues sur les bonnettes.
--
Ils y reviendront, au cheval, ils y reviendront, et au galop !
efji
Le #26573739
Le 17/05/2021 Í  19:36, Ghost-Raider a écrit :
Le 17/05/2021 Í  18:02, efji a écrit :
Le 17/05/2021 Í  17:50, Benoit a écrit :
C'est Í  dire que si, avec des tubes ou un soufflet, on fait du 1:1
alors
un diaph sur f8 est en fait un f8x(1+1)ͱ6 et un si on fait du 3:1
alors f11 => 11x(3+1)= f44 => adieu joli piqué et bonjour le mou.

Non. La diffraction sera toujours la même.

Ah. Son effet, son résultat, n'augmente pas en augmentant le distance.
Je dis ça parce que plus j'agrandis une photo plus je perds de piqué. De
la même façon (inverse) que si j'imprime Í  50 ou 200 dpi.

En effet, ça se tient.
La diffraction angulaire ne dépend que de la taille physique du trou,
mais évidemment si on éloigne le plan image on amplifie l'effet. A vrai
dire je ne sais pas répondre de façon théorique. En revanche j'ai fait
des tests avec mon 30mm macro pour micro 4/3 et le meilleur diaphragme
est vers 5.6 Í  très courte distance (rapport 1:1, soit l'équivalent de
2:1 en FF: cadrage d'un champ de 12x18mm). C'est plutÍ´t plus fermé
qu'attendu: en micro 4/3 les objectifs sont en général optimaux vers f4.


Pour mes macros, j'utilise un zoom 18-300 Nikon et une bonnette Olympus
et j'obtiens d'excellents résultats.
Ta remarque sur la perte de qualité si on s'éloigne de l'infini est
valide, j'utilise le plus possible mon zoom Í  l'infini en macro.
Le site de Gérard Thérin répond Í  de nombreuses questions sur ces
points, je ne sais pas si tu le connais.
http://naturepixel.com/sommaire.htm
Voir par exemple ceci :
http://naturepixel.com/bonnette_canon_250d_tube_allonge_kenko_life_size_converter_essai_comparatif_5d.htm
qui met Í  mal des idées reçues sur les bonnettes.


C'est très intéressant. J'avais déjÍ  vu ce site que tu avais déjÍ  posté
mais je n'avais pas lu le texte : il retourne la bonnette ! Pas courant
(et pas facile Í  faire).
--
F.J.
Benoit
Le #26573755
Avec enthousiasme, le 17 mai 2021 Í  19:42, efji écrivit :
Le 17/05/2021 Í  19:36, Ghost-Raider a écrit :
Pour mes macros, j'utilise un zoom 18-300 Nikon et une bonnette Olympus
et j'obtiens d'excellents résultats.
Ta remarque sur la perte de qualité si on s'éloigne de l'infini est
valide, j'utilise le plus possible mon zoom Í  l'infini en macro.
Le site de Gérard Thérin répond Í  de nombreuses questions sur ces
points, je ne sais pas si tu le connais.
http://naturepixel.com/sommaire.htm
Voir par exemple ceci :f
http://naturepixel.com/bonnette_canon_250d_tube_allonge_kenko_life_size_converter_essai_comparatif_5d.htm
qui met Í  mal des idées reçues sur les bonnettes.

C'est très intéressant. J'avais déjÍ  vu ce site que tu avais déjÍ  posté
mais je n'avais pas lu le texte : il retourne la bonnette ! Pas courant
(et pas facile Í  faire).f


Je n'ai trouvé aucune référence Í  cet effet dans le dernier lien, et le
premier… est un peu large.
--
Benoͮt Leraillez
Souvenez-vous qu'on peut être hermétique – et ne rien renfermer.
N'oubliez pas qu'hermétique cela veut dire aussi « bouché » !
(S. Guitry)
Ghost-Raider
Le #26573788
Le 17/05/2021 Í  19:42, efji a écrit :
Le 17/05/2021 Í  19:36, Ghost-Raider a écrit :
Le 17/05/2021 Í  18:02, efji a écrit :
Le 17/05/2021 Í  17:50, Benoit a écrit :
C'est Í  dire que si, avec des tubes ou un soufflet, on fait du 1:1
alors
un diaph sur f8 est en fait un f8x(1+1)ͱ6 et un si on fait du 3:1
alors f11 => 11x(3+1)= f44 => adieu joli piqué et bonjour le mou.

Non. La diffraction sera toujours la même.

Ah. Son effet, son résultat, n'augmente pas en augmentant le distance.
Je dis ça parce que plus j'agrandis une photo plus je perds de piqué. De
la même façon (inverse) que si j'imprime Í  50 ou 200 dpi.

En effet, ça se tient.
La diffraction angulaire ne dépend que de la taille physique du trou,
mais évidemment si on éloigne le plan image on amplifie l'effet. A vrai
dire je ne sais pas répondre de façon théorique. En revanche j'ai fait
des tests avec mon 30mm macro pour micro 4/3 et le meilleur diaphragme
est vers 5.6 Í  très courte distance (rapport 1:1, soit l'équivalent de
2:1 en FF: cadrage d'un champ de 12x18mm). C'est plutÍ´t plus fermé
qu'attendu: en micro 4/3 les objectifs sont en général optimaux vers f4.


Pour mes macros, j'utilise un zoom 18-300 Nikon et une bonnette Olympus
et j'obtiens d'excellents résultats.
Ta remarque sur la perte de qualité si on s'éloigne de l'infini est
valide, j'utilise le plus possible mon zoom Í  l'infini en macro.
Le site de Gérard Thérin répond Í  de nombreuses questions sur ces
points, je ne sais pas si tu le connais.
http://naturepixel.com/sommaire.htm
Voir par exemple ceci :
http://naturepixel.com/bonnette_canon_250d_tube_allonge_kenko_life_size_converter_essai_comparatif_5d.htm
qui met Í  mal des idées reçues sur les bonnettes.

C'est très intéressant. J'avais déjÍ  vu ce site que tu avais déjÍ  posté
mais je n'avais pas lu le texte : il retourne la bonnette ! Pas courant
(et pas facile Í  faire).


Ce qui est étonnant, mais l'auteur n'est pas un rigolo, et il fait
beaucoup d'essais sans a priori, c'est que Canon aurait privilégié la
qualité de la couverture du format et non la définition centrale, or, en
macro, on recherche avant tout la définition centrale.
Il pourrait d'agir d'un mauvais accord entre la bonnette et l'objectif
100 macro utilisé.
J'ai moi-même fait de nombreux essais de combinaison de différents
objectifs avec bonnettes, multiplicateurs etc.. et la qualité est très
variable. La combinaison de mes bonnettes Olympus 2,85 D avec les zooms
18-200 et 18-300 Nikon donne d'excellents résultats, alors que
l'adjonction du multiplicateur 1,4 x Olympus sur mon 18-300 donne une
définition en net retrait et des franges violettes dignes d'un jour des
morts.
Et pourtant, les bonnettes et le multiplicateur sont tous deux destinés
Í  équiper l'Olympus E10/E20.
https://www.cjoint.com/doc/21_05/KEskMxrFbYq_D7000-11179-2-.JPG
--
Ils y reviendront, au cheval, ils y reviendront, et au galop !
Poster une réponse
Anonyme