Twitter iPhone pliant OnePlus 12 PS5 Disney+ Orange Livebox Windows 11 ChatGPT

Certaines crapules staliniennes du "Syndicat de la Forfaiture" ne manquent pas de culot !

8 réponses
Avatar
\\Fulminator/
Ils font même figurer sur le "mur des cons" des photos de
parents de victimes !...

http://tinyurl.com/d3lgn5u

8 réponses

Avatar
Tarasz
Le Sun, 28 Apr 2013 19:34:29 +0200, Fulminator/ a écrit :

Ils font même figurer sur le "mur des cons" des photos de parents de
victimes !...



Certes c'est un parent de victime mais c'est surtout un connard UMPisse.
Avatar
jr
Le 28/04/2013 19:34, Fulminator/ a écrit :


Ils font même figurer sur le "mur des cons" des photos de parents de
victimes !...



J'ai remarqué -est-ce drôle- que les mêmes qui parlent du parent de
victime en cette occasion, sont plutôt critiques sur le statut d'enfant
de victime quand ils parlent de "Shoah business". Vous pouvez
m'expliquer cette contradiction?

Remettons vos pauvres idées en place: ce monsieur est une victime, pas
un parent de victime: il a perdu sa fille. Par ailleurs il a osé
prétendre que sa fille avait préféré la mort au viol; ce qui est
parfaitement méprisable, nonobstant les griefs que peut avoir le
syndicat contre un gus qui tempête contre l'application du droit par des
magistrats.

--
http://rouillard.org/s.jpg
Avatar
Solanar
Le 28/04/2013, Fulminator/ a supposé :
Ils font même figurer sur le "mur des cons" des photos de parents de victimes
!...

http://tinyurl.com/d3lgn5u



Un parent de victime ne peut pas etre con?

--



Etre libre c'est n'avoir rien à perdre
Avatar
Iffic
Le 28/04/2013 22:10, jr a écrit :


Remettons vos pauvres idées en place: ce monsieur est une victime, pas
un parent de victime: il a perdu sa fille. Par ailleurs il a osé
prétendre que sa fille avait préféré la mort au viol; ce qui est
parfaitement méprisable



il me semble que c'est la seconde fois que tu tentes d'assassiner
moralement cette jeune fille.
Iffic
Avatar
dmkgbt
Iffic wrote:

Le 28/04/2013 22:10, jr a écrit :

>
> Remettons vos pauvres idées en place: ce monsieur est une victime, pas
> un parent de victime: il a perdu sa fille. Par ailleurs il a osé
> prétendre que sa fille avait préféré la mort au viol; ce qui est
> parfaitement méprisable

il me semble que c'est la seconde fois que tu tentes d'assassiner
moralement cette jeune fille.



J'ai également ouï le père de cette jeune fille affirmer cette
aberration qu'elle aurait préféré la mort au viol.
Et il en avait l'air fier, ce con!




--
Dominique Gobeaut
dmkgbt(at)free(point)fr
Avatar
jr
Le 29/04/2013 13:14, Iffic a écrit :

Le 28/04/2013 22:10, jr a écrit :


Remettons vos pauvres idées en place: ce monsieur est une victime, pas
un parent de victime: il a perdu sa fille. Par ailleurs il a osé
prétendre que sa fille avait préféré la mort au viol; ce qui est
parfaitement méprisable



il me semble que c'est la seconde fois que tu tentes d'assassiner
moralement cette jeune fille.



En quoi serait-il immoral de préférer le viol à la mort? Disez, disez.

--
http://rouillard.org/s.jpg
Avatar
jr
Le 29/04/2013 13:14, Iffic a écrit :

Le 28/04/2013 22:10, jr a écrit :


Remettons vos pauvres idées en place: ce monsieur est une victime, pas
un parent de victime: il a perdu sa fille. Par ailleurs il a osé
prétendre que sa fille avait préféré la mort au viol; ce qui est
parfaitement méprisable



il me semble que c'est la seconde fois que tu tentes d'assassiner
moralement cette jeune fille.



En quoi serait-il immoral de préférer le viol à la mort? Disez, disez.

--
http://rouillard.org/s.jpg
Avatar
ubu
On Mon, 29 Apr 2013 13:14:07 +0200, Iffic wrote:

Le 28/04/2013 22:10, jr a écrit :


Remettons vos pauvres idées en place: ce monsieur est une victime, pas
un parent de victime: il a perdu sa fille. Par ailleurs il a osé
prétendre que sa fille avait préféré la mort au viol; ce qui est
parfaitement méprisable



il me semble que c'est la seconde fois que tu tentes d'assassiner
moralement cette jeune fille.
Iffic



c'est pas lui qui refuserait un bon viol bien enlevé.

--
UBU

Dans l'infini, il y a TOUJOURS de la place.

Reeves