Twitter iPhone pliant OnePlus 11 PS5 Disney+ Orange Livebox Windows 11

choix d’objectifs !

2 réponses
Avatar
philippe L
slt,

https://phototrend.fr/2021/11/test-zoom-tamron-35-150-mm-f-2-28-di-iii-vxd/

je me demande c’est mieux un généraliste comme celui de l’article avec dés complément pour couvrir plusieurs domaine de la photo, ou un objectif par spécialité, par exemple la avec complément ca fait paysage, portrait et macro, et donc pourquoi une solution et pas l’autre avec des données techniques pour expliquer votre raisonnement?

merci
j’ai de la chance quand j’ai un appareil Canon, les essais sont sur Canon, quand j’ai un Sony c’est sur Sony !


ptilou

2 réponses

Avatar
Ghost-Raider
Le 05/11/2021 Í  09:06, philippe L a écrit :
slt,

Ave !
https://phototrend.fr/2021/11/test-zoom-tamron-35-150-mm-f-2-28-di-iii-vxd/
je me demande c’est mieux un généraliste comme celui de l’article avec dés complément pour couvrir plusieurs domaine de la photo, ou un objectif par spécialité, par exemple la avec complément ca fait paysage, portrait et macro, et donc pourquoi une solution et pas l’autre avec des données techniques pour expliquer votre raisonnement?
merci
j’ai de la chance quand j’ai un appareil Canon, les essais sont sur Canon, quand j’ai un Sony c’est sur Sony !

Il n'y a pas de solution parfaite.
Si tu te spécialises plus ou moins dans un domaine de la photo :
portrait, paysage, macro, astro, mariages, reportage en manifs... le
mieux est d'avoir un matériel spécialisé, plus un objectif standard
passe-partout.
Si tu fais de tout, un 35-150 peut, je dis bien, peut, être une solution
pour éviter de te trimbaler avec 3, 4 ou 5 objectifs, mais loin d'être
parfaite.
D'abord, l'amplitude de 4,30 (soit 150/35) paraͮt bien faible. Une
amplitude de 10 est un minimum, et Í  partir de 28 mm, soit 28-300 en FF.
Avec ça on peut faire du paysage, de l'intérieur, de l'architecture etc.
et même de la chasse en recadrant, ce que permet le FF.
Ensuite, l'ouverture de 2-2,8 est très satisfaisante pour l'ego mais se
paye par un poids très élevé et une très grande complexité qui se
répercute sur le prix. Une ouverture de 2,8 Í  150 non stabilisée posera
aussi des problèmes de cadrage et de mise au point car l'image dans le
viseur ne sera pas stabilisée et de profondeur de champ.
Pour ma part, j'ai un 18-300 en APS-C Nikon (D7000), soit 27-450 en FF,
soit une amplitude de 16,7, ouvert Í  3,5/5,6 , stabilisé et l'ensemble
pèse 1860 grammes.
Et bien entendu, je n'ai aucun autre objectif, seulement une bonnette
pour la macro.
Avec ça, je fais tout et, contrairement Í  une doxa qui a la vie dure,
l'ouverture limitée n'est quasiment jamais un facteur limitant.
--
Ils y reviendront, au cheval, ils y reviendront, et au galop !
Avatar
Ghost-Raider
Le 05/11/2021 Í  09:06, philippe L a écrit :
slt,
https://phototrend.fr/2021/11/test-zoom-tamron-35-150-mm-f-2-28-di-iii-vxd/
je me demande c’est mieux un généraliste comme celui de l’article avec dés complément pour couvrir plusieurs domaine de la photo, ou un objectif par spécialité, par exemple la avec complément ca fait paysage, portrait et macro, et donc pourquoi une solution et pas l’autre avec des données techniques pour expliquer votre raisonnement?
merci
j’ai de la chance quand j’ai un appareil Canon, les essais sont sur Canon, quand j’ai un Sony c’est sur Sony !

Comme ce groupe est assez peu fréquenté, je publie ma réponse ci-après
sur photo.
Réponse :
Il n'y a pas de solution parfaite.
Si tu te spécialises plus ou moins dans un domaine de la photo :
portrait, paysage, macro, astro, mariages, reportage en manifs... le
mieux est d'avoir un matériel spécialisé, plus un objectif standard
passe-partout.
Si tu fais de tout, un 35-150 peut, je dis bien, peut, être une solution
pour éviter de te trimbaler avec 3, 4 ou 5 objectifs, mais loin d'être
parfaite.
D'abord, l'amplitude de 4,30 (soit 150/35) paraͮt bien faible. Une
amplitude de 10 est un minimum, et Í  partir de 28 mm, soit 28-300 en FF.
Avec ça on peut faire du paysage, de l'intérieur, de l'architecture etc.
et même de la chasse en recadrant, ce que permet le FF.
Ensuite, l'ouverture de 2-2,8 est très satisfaisante pour l'ego mais se
paye par un poids très élevé et une très grande complexité qui se
répercute sur le prix. Une ouverture de 2,8 Í  150 non stabilisée posera
aussi des problèmes de cadrage et de mise au point car l'image dans le
viseur ne sera pas stabilisée et de profondeur de champ.
Pour ma part, j'ai un 18-300 en APS-C Nikon (D7000), soit 27-450 en FF,
soit une amplitude de 16,7, ouvert Í  3,5/5,6 , stabilisé et l'ensemble
pèse 1860 grammes.
Et bien entendu, je n'ai aucun autre objectif, seulement une bonnette
pour la macro.
Avec ça, je fais tout et, contrairement Í  une doxa qui a la vie dure,
l'ouverture limitée n'est quasiment jamais un facteur limitant.
--
Ils y reviendront, au cheval, ils y reviendront, et au galop !