La Crim', et autres séries

Le
Pierre Maurette
Salut,
J'aime assez les séries policières bien carrées, avec de bonnes
histoires, même si la réalisation est sans génie. Bref, je suis
facilement bon public, jusqu'à ne pas cracher sur un petit Derrick de
temps en temps. Mais j'apprécie quand même encore plus un "Les
Experts", ou "Colombo", les deux séries de "Maigret", etc.

La semaine dernière, j'étais sur le point de poster sur la dérive
simultanée des trois téléfilms du vendredi sur France 2. C'est à dire
sur le fait qu'il se passait plus de choses, histoires de cul et
autres, entre les membres des équipes que dans l'enquête elle-même.

Hier soir, je n'ai regardé significativement que "Le Crim'". C'était
extrêmement mauvais, certaines scènes isolées pouvaient parfaitement
venir des séries parodiques comme "H" de Canal +. Dès le début de la
série, c'était surjouée à l'extrême, la réalisation vulgaire. Mais
hier, c'était plus mauvais que jamais. Alors que bizarrement, le fond
de l'histoire policière, le départ de la chercheuse aux USA, était
plutôt une bonne trouvaille.

Navarro avait fait partie, avec d'autres séries françaises, des
précurseurs qui utilisaient largement la vie privée des rôles
récurrents, qui montraient une vie dans les commissariats un peu plus
qu les prédécesseurs. On a souvent trouvé ça un peu gnangnan au début,
surtout en constatant que ça masquait souvent une intrigue trop légère,
puis on s'y est fait, puisque ça restait au même niveau. Contrairement
aux séries de France 2, lesquelles en remettent une couche chaque
semaine.

Tiens, avez-vous remarqué un truc marrant dans le dernier "Navarro":
parmi les "running gags", il y a le légiste qui est non gratta "chez
Ginou". Agressé (gentiment) une fois de plus, il demande à Navarro s'il
ne serait pas possible qu'ils se rencontrent ailleurs que dans ce
bistrot. C'est Hanin (et non Navarro) qui répond: "impossible, c'est un
décor récurrent".
Notons qu'il y a là ce que j'appelle une invraisemblance admissible: si
je n'ai rien loupé, il n'y a aucune raison que le commissaire et le
toubib se rencontrent en dehors des locaux de la police.

--
Pierre Maurette
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
centime
Le #9859151
Les séries américaines elles sont au top!...mais Navarro, Julie
Lescaut,La crim' ,Avocats et associés,tous les téléfilms réalisés
par Josée Dahian,etc etc etc etc.Je comprends pas!
Moi je vois des trucs surjoués,mal joués,mal réalisés,avec des
caméscopes on dirait,des personnages caricaturaux,des bons sentiments
à 2 euros,une vision populiste,même les bons acteurs de cinéma
deviennent mauvais là-dedans,les acteurs j'ai eu carrément honte pour
eux les rares fois où je me suis risqué à regarder.
Mais bon moi j'adore New-York 911,Les Experts,Alias,New-York section
criminelle,Close Case,etc etc etc,etc...Et je sais bien qu'au fond du
fond ça vaut pas grand-chose non plus...Mais les séries
françaises,franchement! Y'a encore beaucoup beaucoup de boulot avant
que ça ressemble à quelquechose,vraiment je comprends pas.
.-*°*¤o Véro o¤*°*-.
Le #9859081
centime a écrit :
Close Case



Cold case
--
.-*°*¤o Véro o¤*°*-.
"Le chocolat est un ingrédient essentiel à mon processus cognitif"
(Alex; Kendra p.1)
centime
Le #9858651
En effet !...D'ailleurs si tu sais ce que ça veut dire ça
m'intéresse...
Remarque j'ai un dico...


"Thou,little lamb..."
Stephane Legras-Decussy
Le #9858131
centime
En effet !...D'ailleurs si tu sais ce que ça veut dire ça
m'intéresse...



fredo te dirait qu'on peut traduire ça par "cas froid"...
.-*°*¤o Véro o¤*°*-.
Le #9828851
Stephane Legras-Decussy a écrit :

fredo te dirait qu'on peut traduire ça par "cas froid"...



Et on pourrait raisonnablement penser que ça pourrait être adapté en
"affaire classée"
--
.-*°*¤o Véro o¤*°*-.
"Le chocolat est un ingrédient essentiel à mon processus cognitif"
(Alex; Kendra p.1)
Sonia
Le #9828791
"Pierre Maurette" news:
Salut,
J'aime assez les séries policières bien carrées, avec de bonnes
histoires, même si la réalisation est sans génie. Bref, je suis
facilement bon public, jusqu'à ne pas cracher sur un petit Derrick de
temps en temps. Mais j'apprécie quand même encore plus un "Les
Experts", ou "Colombo", les deux séries de "Maigret", etc.

La semaine dernière, j'étais sur le point de poster sur la dérive
simultanée des trois téléfilms du vendredi sur France 2. C'est à dire
sur le fait qu'il se passait plus de choses, histoires de cul et
autres, entre les membres des équipes que dans l'enquête elle-même.

Hier soir, je n'ai regardé significativement que "Le Crim'". C'était
extrêmement mauvais, certaines scènes isolées pouvaient parfaitement
venir des séries parodiques comme "H" de Canal +. Dès le début de la
série, c'était surjouée à l'extrême, la réalisation vulgaire. Mais
hier, c'était plus mauvais que jamais. Alors que bizarrement, le fond
de l'histoire policière, le départ de la chercheuse aux USA, était
plutôt une bonne trouvaille.

Navarro avait fait partie, avec d'autres séries françaises, des
précurseurs qui utilisaient largement la vie privée des rôles
récurrents, qui montraient une vie dans les commissariats un peu plus
qu les prédécesseurs. On a souvent trouvé ça un peu gnangnan au début,
surtout en constatant que ça masquait souvent une intrigue trop légère,
puis on s'y est fait, puisque ça restait au même niveau. Contrairement
aux séries de France 2, lesquelles en remettent une couche chaque
semaine.

Tiens, avez-vous remarqué un truc marrant dans le dernier "Navarro":
parmi les "running gags", il y a le légiste qui est non gratta "chez
Ginou". Agressé (gentiment) une fois de plus, il demande à Navarro s'il
ne serait pas possible qu'ils se rencontrent ailleurs que dans ce
bistrot. C'est Hanin (et non Navarro) qui répond: "impossible, c'est un
décor récurrent".
Notons qu'il y a là ce que j'appelle une invraisemblance admissible: si
je n'ai rien loupé, il n'y a aucune raison que le commissaire et le
toubib se rencontrent en dehors des locaux de la police.



Les chaînes profitent qu'il n'y ai rien le vendredi soir pour nous gaver de
leurs reliquats.
Pierre Maurette
Le #9828751
Sonia, le 23/10/2005 a écrit :
[...]
Les chaînes profitent qu'il n'y ai rien le vendredi soir pour nous gaver de
leurs reliquats.


Je ne comprends pas "qu'il n'y ai rien le vendredi soir". Ou alors
c'est "Les chaînes ne mettent rien parce qu'il n'y a rien". Ah, et
pourquoi ? "Il n'y a rien parce que les chaînes ne mettent rien".

En plus, je ne vois pas le rapport avec l'évolution de la "qualité"
d'une série.

Pour ce qui est des rediffs, je n'ai pas vérifié, je vous fais
confiance au moins pour ça.

--
Pierre Maurette
Sonia
Le #9828671
"Pierre Maurette" news:
Sonia, le 23/10/2005 a écrit :
[...]
> Les chaînes profitent qu'il n'y ai rien le vendredi soir pour nous gaver


de
> leurs reliquats.
Je ne comprends pas "qu'il n'y ai rien le vendredi soir". Ou alors
c'est "Les chaînes ne mettent rien parce qu'il n'y a rien". Ah, et
pourquoi ? "Il n'y a rien parce que les chaînes ne mettent rien".

En plus, je ne vois pas le rapport avec l'évolution de la "qualité"
d'une série.

Pour ce qui est des rediffs, je n'ai pas vérifié, je vous fais
confiance au moins pour ça.



Il y avait bien France 3 qui nous offrait de la relaxation ces soir-là,
dommage qu'ils nous aient supprimer l'émission " faut pas rêver" au profit
d'une série Américaines, ces séries font parties du reliquat.
Pierre Maurette
Le #9828641
Sonia, le 23/10/2005 a écrit :
"Pierre Maurette" news:
Sonia, le 23/10/2005 a écrit :
[...]
Les chaînes profitent qu'il n'y ai rien le vendredi soir pour nous gaver de
leurs reliquats.


Je ne comprends pas "qu'il n'y ai rien le vendredi soir". Ou alors
c'est "Les chaînes ne mettent rien parce qu'il n'y a rien". Ah, et
pourquoi ? "Il n'y a rien parce que les chaînes ne mettent rien".

En plus, je ne vois pas le rapport avec l'évolution de la "qualité"
d'une série.

Pour ce qui est des rediffs, je n'ai pas vérifié, je vous fais
confiance au moins pour ça.



Il y avait bien France 3 qui nous offrait de la relaxation ces soir-là,
dommage qu'ils nous aient supprimer l'émission " faut pas rêver" au profit
d'une série Américaines, ces séries font parties du reliquat.


Je confuse de plus en plus. "Faut pas rêver" est maintenant un autre
jour, à 20h50, peut-être sous une autre forme et une autre périodicité.
Comme suppression, on fait plus violent.
J'ai vraiment du mal à voir ce que vous voulez dire.

--
Pierre Maurette
Stephane Legras-Decussy
Le #9828511
Pierre Maurette
J'ai vraiment du mal à voir ce que vous voulez dire.



en tout cas, c'est sympa de te devouer...
Publicité
Poster une réponse
Anonyme