DAB+ en France

Le
DAB sounds worse than FM
J'ai été juste envoyé à ce communiqué de presse :


«CREATION DU GROUPEMENT
POUR LA RADIO NUMERIQUE »
_________________

Les radios s'engagent pour
le lancement de la radio numérique en 2007

______________


Les groupes Lagardère Active Broadcast (Europe 1, Europe 2, RFM),
NextRadioTV (RMC, BFM), NRJ Group (NRJ, Nostalgie, Chérie FM, Rire et
Chansons), Radio France (France Inter, France Info, France Bleu, France
Culture, France Musique, FIP, Le Mouv'), RTL (RTL, Fun Radio, RTL2) et le
SIRTI (130 radios indépendantes locales, régionales et thématiques) se
rassemblent au sein du Groupement Pour la Radio Numérique, pour appeler au
lancement rapide de la radio numérique en France.

Ces opérateurs de radio, qui représentent plus de 90% de l'audience du
média, se sont rapprochés pour définir une position commune sur le
déploiement de la radio numérique, afin de permettre son lancement dès 2007.

La radio, dont la popularité ne se dément pas, avec 84% des Français à son
écoute tous les jours, doit à son tour, s'engager dans la diffusion
numérique et offrir un confort d'écoute amélioré, un son numérique de haute
qualité et des données associées aux programmes.

Le numérique devra également permettre l'extension de la couverture des
nombreuses radios nationales, multivilles, régionales ou locales qui ne
parviennent pas à atteindre leur public et leur territoire en analogique. Le
déploiement de la radio numérique devra ainsi s'appuyer sur la diversité de
l'offre existante dans la radio en France, une des plus riches au monde.

Pour construire le réseau dédié à la radiodiffusion numérique, les
opérateurs de radio appellent à l'utilisation rapide des ressources dégagées
à l'occasion de la Conférence Régionale des Radiocommunications qui s'est
tenue à Genève en juin 2006*. A ce titre, les opérateurs estiment notamment
prometteuses les capacités attendues des évolutions apportées au DAB**.


./.


Les opérateurs de radio considèrent que ce nouveau réseau de diffusion
numérique qu'ils appellent de leurs voux n'est pas exclusif d'autres modes
de diffusion de la radio en numérique. L'interopérabilité des réseaux
numériques, notamment, devra être garantie. Ainsi, la radio doit trouver
sa place sur les réseaux DVB-H et DVB-T de la TNT. Par ailleurs, ils
souhaitent que les opportunités de numérisation des bandes existantes (AM et
FM) soient examinées, sur la base des résultats des expérimentations en
cours et des souhaits des opérateurs.

En tout état de cause, le Groupement pour la Radio Numérique appelle les
équipementiers à une concertation en vue d'assurer l'interopérabilité au
niveau des terminaux et une initialisation rapide du parc déployé.

* Les ressources attribuées à la France par l'IUT pour le déploiement de
services numériques de radio sont situées sur la bande III.
** Le DAB est la première norme européenne de la radio numérique, mais ses
caractéristiques techniques en terme de capacité font qu'une évolution est
nécessaire au regard du nombre de programmes existants en France.
^
^
^
C'est-à-dire, la France emploiera le nouveau système de DAB+ qui emploie le
codec d'AAC/AAC+, pas le vieux système de DAB qui emploie le codec MP2.
Ainsi vous recevrez la qualité audio élevée !


--
Steve - www.digitalradiotech.co.uk - Digital Radio News & Info

Find the cheapest Freeview & DAB prices:
http://www.digitalradiotech.co.uk/freeview/freeview_receivers.php
http://www.digitalradiotech.co.uk/dab/dab_radios.php
  • Partager ce contenu :
Vos réponses
Trier par : date / pertinence
avour
Le #13052921
DAB sounds worse than FM vient de nous annoncer :
J'ai été juste envoyé à ce communiqué de presse :


«CREATION DU GROUPEMENT
POUR LA RADIO NUMERIQUE »
_________________

Les radios s'engagent pour
le lancement de la radio numérique en 2007

______________


Les groupes Lagardère Active Broadcast (Europe 1, Europe 2, RFM), NextRadioTV
(RMC, BFM), NRJ Group (NRJ, Nostalgie, Chérie FM, Rire et Chansons), Radio
France (France Inter, France Info, France Bleu, France Culture, France
Musique, FIP, Le Mouv'), RTL (RTL, Fun Radio, RTL2) et le SIRTI (130 radios
indépendantes locales, régionales et thématiques) se rassemblent au sein du
Groupement Pour la Radio Numérique, pour appeler au lancement rapide de la
radio numérique en France.

Ces opérateurs de radio, qui représentent plus de 90% de l'audience du média,
se sont rapprochés pour définir une position commune sur le déploiement de la
radio numérique, afin de permettre son lancement dès 2007.

La radio, dont la popularité ne se dément pas, avec 84% des Français à son
écoute tous les jours, doit à son tour, s'engager dans la diffusion numérique
et offrir un confort d'écoute amélioré, un son numérique de haute qualité et
des données associées aux programmes.

Le numérique devra également permettre l'extension de la couverture des
nombreuses radios nationales, multivilles, régionales ou locales qui ne
parviennent pas à atteindre leur public et leur territoire en analogique. Le
déploiement de la radio numérique devra ainsi s'appuyer sur la diversité de
l'offre existante dans la radio en France, une des plus riches au monde.

Pour construire le réseau dédié à la radiodiffusion numérique, les opérateurs
de radio appellent à l'utilisation rapide des ressources dégagées à
l'occasion de la Conférence Régionale des Radiocommunications qui s'est tenue
à Genève en juin 2006*. A ce titre, les opérateurs estiment notamment
prometteuses les capacités attendues des évolutions apportées au DAB**.


./.


Les opérateurs de radio considèrent que ce nouveau réseau de diffusion
numérique qu'ils appellent de leurs voux n'est pas exclusif d'autres modes de
diffusion de la radio en numérique. L'interopérabilité des réseaux
numériques, notamment, devra être garantie. Ainsi, la radio doit trouver
sa place sur les réseaux DVB-H et DVB-T de la TNT. Par ailleurs, ils
souhaitent que les opportunités de numérisation des bandes existantes (AM et
FM) soient examinées, sur la base des résultats des expérimentations en cours
et des souhaits des opérateurs.

En tout état de cause, le Groupement pour la Radio Numérique appelle les
équipementiers à une concertation en vue d'assurer l'interopérabilité au
niveau des terminaux et une initialisation rapide du parc déployé.

* Les ressources attribuées à la France par l'IUT pour le déploiement de
services numériques de radio sont situées sur la bande III.
** Le DAB est la première norme européenne de la radio numérique, mais ses
caractéristiques techniques en terme de capacité font qu'une évolution est
nécessaire au regard du nombre de programmes existants en France.
^
^
^
C'est-à-dire, la France emploiera le nouveau système de DAB+ qui emploie le
codec d'AAC/AAC+, pas le vieux système de DAB qui emploie le codec MP2. Ainsi
vous recevrez la qualité audio élevée !



ce serait vraiment le top ;o) mais attendons les décisions techniques
finales prises B-) ces nouveaux codecs ne sont pas comptatibles avec
les matériels DAB déjà vendus et en vente actuellement, je crains le
pire...

--
Merci de vos futures réponses.
DAB sounds worse than FM
Le #13052911
avour wrote:
DAB sounds worse than FM vient de nous annoncer :



* Les ressources attribuées à la France par l'IUT pour le
déploiement de services numériques de radio sont situées sur la
bande III. ** Le DAB est la première norme européenne de la radio
numérique, mais ses caractéristiques techniques en terme de capacité
font qu'une évolution est nécessaire au regard du nombre de
programmes existants en France. ^
^
^
C'est-à-dire, la France emploiera le nouveau système de DAB+ qui
emploie le codec d'AAC/AAC+, pas le vieux système de DAB qui emploie
le codec MP2. Ainsi vous recevrez la qualité audio élevée !



ce serait vraiment le top ;o) mais attendons les décisions techniques
finales prises B-) ces nouveaux codecs ne sont pas comptatibles avec
les matériels DAB déjà vendus et en vente actuellement, je crains le
pire...




Le non, France emploiera DAB+, et les stations de radio emploieront le codec
d'acoustique d'AAC+.

Vous ne pouvez pas interpréter le suivant d'aucune autre manière que la
France emploiera DAB+ :

"** Le DAB est la première norme européenne de la radio numérique, mais ses
caractéristiques techniques en terme de capacité font qu'une évolution est
nécessaire au regard du nombre de programmes existants en France."

Et j'ai été également dit par quelqu'un impliqué de la TAPE au R-U que la
« France veut pour employer les nouvelles spécifications » et qui » les
récepteurs [DAB+] seront prêts dans le temps d'environ 12 mois ".

S'ils allaient employer la vieille norme de TAPE puis Nicolas Croiset
m'aurait répondu à ce jour à ce fil indiquant que j'ai tort ! ! ! :-)

-----------------------------------------------------------------

Here's the reply in English, in case Google translation doesn't work very
well:

No, France will be using DAB+, and radio stations will be using the AAC+
audio codec.

You cannot interpret the following in any other way than France will be
using DAB+:

"** Le DAB est la première norme européenne de la radio numérique, mais ses
caractéristiques techniques en terme de capacité font qu'une évolution est
nécessaire au regard du nombre de programmes existants en France."

And I was also told by someone involved with DAB in the UK that "France
wants to use the new specification" and that "[DAB+] receivers will be ready
in about 12 months' time".

If they were going to use the old DAB standard then Nicolas Croiset would
have replied to this thread by now telling me that I'm wrong!!! :-)


--
Steve - www.digitalradiotech.co.uk - Digital Radio News & Info

Find the cheapest Freeview & DAB prices:
http://www.digitalradiotech.co.uk/freeview/freeview_receivers.php
http://www.digitalradiotech.co.uk/dab/dab_radios.php
Pierre PANTALÉON
Le #13052841
avour a écrit :

ce serait vraiment le top ;o) mais attendons les décisions techniques
finales prises B-) ces nouveaux codecs ne sont pas comptatibles avec les
matériels DAB déjà vendus et en vente actuellement, je crains le pire...



La France fait régulièrement « pas comme les autres »

La TNT en MPEG2 est adoptée par tout le monde ou presque et nous on se
lance dans le MPEG4 pour les chaines payantes !

Pour la radio, vu le temps qu'on met pour faire les choix, et n'ayant
donc lancé aucun réseau et la population n'étant pas équipée à ce jour,
tout est possible.

Certainement que le choix pourrait se faire suivant différents format.
Par exemple, pour les radios-autoroutes une diffusion en MPEG2 serait
préférable afin d'avoir une compatibilité avec les récepteurs de nos
voisins pour qu'ils soient eux aussi informés de la situation routier.

Pour ce qui est des autres diffusions, l'utilisation du MPEG4 parait
préférable pour l'augmentation de la capacité de diffusion pour
multiplex et une meilleure qualité acoustique.
Alca
Le #13052831
Si ce choix technologique se confirme, la France fera - une fois de
plus - bande à part, ce qui est déplorable... Déjà qu'il a fallu
plus de 10 ans de tests en France pour que ce groupement des radios
numériques voit le jour, si une nouvelle norme émerge, il faudra de
nouveau 10 ans et l'on avancera jamais.

D'un autre côté, il faudrait vraiment songer à arrêter de prendre
les consommateurs pour des cons. À quoi ça rime de proposer une
nouvelle norme technologique tous les X ans ? Le taux de renouvellement
du matériel de réception radio/TV ne suit pas celui des ordinateurs.

Je n'envisage pas de changer de tuner à chaque fois qu'une nouvelle
norme apparaît quand bien même cette norme offre plus de stations de
meilleure qualité.

Bref, j'espère que ce DAB+ est une vaste blague et que si jamais il
voit le jour il sera compatible avec les récepteurs DAB déjà vendus
en France.

DAB sounds worse than FM a écrit :

J'ai été juste envoyé à ce communiqué de presse :


«CREATION DU GROUPEMENT
POUR LA RADIO NUMERIQUE »
_________________

Les radios s'engagent pour
le lancement de la radio numérique en 2007

______________


Les groupes Lagardère Active Broadcast (Europe 1, Europe 2, RFM),
NextRadioTV (RMC, BFM), NRJ Group (NRJ, Nostalgie, Chérie FM, Rire et
Chansons), Radio France (France Inter, France Info, France Bleu, France
Culture, France Musique, FIP, Le Mouv'), RTL (RTL, Fun Radio, RTL2) et le
SIRTI (130 radios indépendantes locales, régionales et thématiques) se
rassemblent au sein du Groupement Pour la Radio Numérique, pour appeler au
lancement rapide de la radio numérique en France.

Ces opérateurs de radio, qui représentent plus de 90% de l'audience du
média, se sont rapprochés pour définir une position commune sur le
déploiement de la radio numérique, afin de permettre son lancement d ès 2007.

La radio, dont la popularité ne se dément pas, avec 84% des Françai s à son
écoute tous les jours, doit à son tour, s'engager dans la diffusion
numérique et offrir un confort d'écoute amélioré, un son numéri que de haute
qualité et des données associées aux programmes.

Le numérique devra également permettre l'extension de la couverture d es
nombreuses radios nationales, multivilles, régionales ou locales qui ne
parviennent pas à atteindre leur public et leur territoire en analogiqu e. Le
déploiement de la radio numérique devra ainsi s'appuyer sur la divers ité de
l'offre existante dans la radio en France, une des plus riches au monde.

Pour construire le réseau dédié à la radiodiffusion numérique, les
opérateurs de radio appellent à l'utilisation rapide des ressources d égagées
à l'occasion de la Conférence Régionale des Radiocommunications qui s'est
tenue à Genève en juin 2006*. A ce titre, les opérateurs estiment n otamment
prometteuses les capacités attendues des évolutions apportées au DA B**.


./.


Les opérateurs de radio considèrent que ce nouveau réseau de diffus ion
numérique qu'ils appellent de leurs voux n'est pas exclusif d'autres mo des
de diffusion de la radio en numérique. L'interopérabilité des rés eaux
numériques, notamment, devra être garantie. Ainsi, la radio doit t rouver
sa place sur les réseaux DVB-H et DVB-T de la TNT. Par ailleurs, ils
souhaitent que les opportunités de numérisation des bandes existantes (AM et
FM) soient examinées, sur la base des résultats des expérimentation s en
cours et des souhaits des opérateurs.

En tout état de cause, le Groupement pour la Radio Numérique appelle les
équipementiers à une concertation en vue d'assurer l'interopérabili té au
niveau des terminaux et une initialisation rapide du parc déployé.

* Les ressources attribuées à la France par l'IUT pour le déploieme nt de
services numériques de radio sont situées sur la bande III.
** Le DAB est la première norme européenne de la radio numérique, m ais ses
caractéristiques techniques en terme de capacité font qu'une évolut ion est
nécessaire au regard du nombre de programmes existants en France.
^
^
^
C'est-à-dire, la France emploiera le nouveau système de DAB+ qui empl oie le
codec d'AAC/AAC+, pas le vieux système de DAB qui emploie le codec MP2.
Ainsi vous recevrez la qualité audio élevée !


--
Steve - www.digitalradiotech.co.uk - Digital Radio News & Info

Find the cheapest Freeview & DAB prices:
http://www.digitalradiotech.co.uk/freeview/freeview_receivers.php
http://www.digitalradiotech.co.uk/dab/dab_radios.php


DAB sounds worse than FM
Le #13052781
Google's English to French translation of my reply:

Ils projettent sur lancer en 2007, tellement là ne seront pas une attente de
10 ans. Lire ceci du communiqué de presse :

"Ces opérateurs de radio, qui représentent plus de 90% de l'audience du
média, se sont rapprochés pour définir une position commune sur le
déploiement de la radio numérique, afin de permettre son lancement dès
2007."

DAB+ est presque identique à DMB, et à DMB lancé en Corée deux il y a
années, et il a été lancé commercialement en Allemagne aussi bien. La
technologie est prête à être déployée, et la seule attente impliquée est
pour que la nouvelle norme de DAB+ soit libérée.

DAB+ est une version modernisée du vieux système de DAB. Le vieux système de
DAB a été conçu dans les années 80, et il est totalement démodé, et il
devrait avoir été amélioré à un certain point pendant les années 90, mais il
n'était pas.

Fondamentalement, vous emploierez un *far* un système par radio numérique
mieux et bien plus moderne que nous employons au R-U. Et il est parce que
nous employons le vieux système démodé de DAB que la qualité audio des
stations par radio est terrible et le nombre de stations par radio qui
peuvent transmettre est sévèrement limité. Je simplement ne peux pas
comprendre pourquoi quiconque voudrait employer la vieille version de la DAB
quand elles vont obtenir loin, un système bien meilleur à la place.

La seule explication possible à la laquelle je peux penser est que vous avez
acheté un récepteur de DAB qui deviendra une fois DAB+ désuets a été
correctement lancée en France. La seule chose que je dois dire à cela est
qu'il y a seulement un nombre minuscule de récepteurs de DAB vendus en
France jusqu'ici, et donc c'est évidemment la bonne décision à améliorer à
employer DAB+.

Les premiers adopteurs de n'importe quelle technologie courent le risque que
les produits qu'ils achètent ne se propageront pas ou seront remplacé par
les modèles améliorés. Il est malheureux, mais c'est un risque que vous
prenez.

Mais si vous regardez l'image plus grande, c.-à-d. si vous regardez ceci
comme décision à long terme, c'est *obviously* la bonne décision pour
adopter un système qui emploie codec AAC+ (et MPEG-4 audio) plutôt que MP2
(un codec MPEG-2 audio).

Les avantages sont *massive*, et pour devoir seulement attendre jusqu'en
2007, je vraiment ne peux pas comprendre au sujet de ce que vous vous
plaignez.


Reply in English:

They are planning on launching in 2007, so there will not be a 10 year wait.
Read this from the press release:

"Ces opérateurs de radio, qui représentent plus de 90% de l'audience du
média, se sont rapprochés pour définir une position commune sur le
déploiement de la radio numérique, afin de permettre son lancement dès
2007."

DAB+ is almost identical to DMB, and DMB launched in Korea a couple of years
ago, and it's been launched commercially in Germany as well. The technology
is ready to be deployed, and the only wait involved is for the new DAB+
standard to be released.

DAB+ is a modernised version of the old DAB system. The old DAB system was
designed in the 1980s, and it is totally out-of-date, and it should have
been upgraded at some point during the 1990s, but it wasn't.

Basically, you will be using a *far* better and far more modern digital
radio system than we are using in the UK. And it is because we are using the
out-of-date old DAB system that the audio quality of the radio stations is
awful and the number of radio stations that can transmit is severely
limited.

I simply cannot comprehend why anybody would want to use the old version of
DAB when they're going to get a far, far better system instead.

The only possible explanation that I can think of is that you've bought a
DAB receiver that will become obsolete once DAB+ has been properly launched
in France. The only thing I have to say to that is that there's only a tiny
number of DAB receivers sold in France up to now, and therefore it is
obviously the right decision to upgrade to using DAB+.

Early adopters of any technology run the risk that the products they buy
will not catch on or will be replaced by upgraded models. It's unfortunate,
but it's a risk you take.

But if you look at the bigger picture, i.e. if you look at this as a
long-term decision, it is *obviously* the right decision to adopt a system
that uses AAC+ (and MPEG-4 audio codec) rather than MP2 (an MPEG-2 audio
codec).

The benefits are *massive*, and for the sake of only having to wait until
2007, I really cannot comprehend what you're complaining about.



Alca wrote:
Si ce choix technologique se confirme, la France fera - une fois de
plus - bande à part, ce qui est déplorable... Déjà qu'il a fallu
plus de 10 ans de tests en France pour que ce groupement des radios
numériques voit le jour, si une nouvelle norme émerge, il faudra de
nouveau 10 ans et l'on avancera jamais.

D'un autre côté, il faudrait vraiment songer à arrêter de prendre
les consommateurs pour des cons. À quoi ça rime de proposer une
nouvelle norme technologique tous les X ans ? Le taux de
renouvellement du matériel de réception radio/TV ne suit pas celui
des ordinateurs.

Je n'envisage pas de changer de tuner à chaque fois qu'une nouvelle
norme apparaît quand bien même cette norme offre plus de stations de
meilleure qualité.

Bref, j'espère que ce DAB+ est une vaste blague et que si jamais il
voit le jour il sera compatible avec les récepteurs DAB déjà vendus
en France.

DAB sounds worse than FM a écrit :

J'ai été juste envoyé à ce communiqué de presse :


«CREATION DU GROUPEMENT
POUR LA RADIO NUMERIQUE »
_________________

Les radios s'engagent pour
le lancement de la radio numérique en 2007

______________


Les groupes Lagardère Active Broadcast (Europe 1, Europe 2, RFM),
NextRadioTV (RMC, BFM), NRJ Group (NRJ, Nostalgie, Chérie FM, Rire et
Chansons), Radio France (France Inter, France Info, France Bleu,
France Culture, France Musique, FIP, Le Mouv'), RTL (RTL, Fun Radio,
RTL2) et le SIRTI (130 radios indépendantes locales, régionales et
thématiques) se rassemblent au sein du Groupement Pour la Radio
Numérique, pour appeler au lancement rapide de la radio numérique en
France.

Ces opérateurs de radio, qui représentent plus de 90% de l'audience
du média, se sont rapprochés pour définir une position commune sur le
déploiement de la radio numérique, afin de permettre son lancement
dès 2007.

La radio, dont la popularité ne se dément pas, avec 84% des Français
à son écoute tous les jours, doit à son tour, s'engager dans la
diffusion numérique et offrir un confort d'écoute amélioré, un son
numérique de haute qualité et des données associées aux programmes.

Le numérique devra également permettre l'extension de la couverture
des nombreuses radios nationales, multivilles, régionales ou locales
qui ne parviennent pas à atteindre leur public et leur territoire en
analogique. Le déploiement de la radio numérique devra ainsi
s'appuyer sur la diversité de l'offre existante dans la radio en
France, une des plus riches au monde.

Pour construire le réseau dédié à la radiodiffusion numérique, les
opérateurs de radio appellent à l'utilisation rapide des ressources
dégagées à l'occasion de la Conférence Régionale des
Radiocommunications qui s'est tenue à Genève en juin 2006*. A ce
titre, les opérateurs estiment notamment prometteuses les capacités
attendues des évolutions apportées au DAB**.


./.


Les opérateurs de radio considèrent que ce nouveau réseau de
diffusion numérique qu'ils appellent de leurs voux n'est pas
exclusif d'autres modes de diffusion de la radio en numérique.
L'interopérabilité des réseaux numériques, notamment, devra être
garantie. Ainsi, la radio doit trouver sa place sur les réseaux
DVB-H et DVB-T de la TNT. Par ailleurs, ils souhaitent que les
opportunités de numérisation des bandes existantes (AM et FM) soient
examinées, sur la base des résultats des expérimentations en cours
et des souhaits des opérateurs.

En tout état de cause, le Groupement pour la Radio Numérique appelle
les équipementiers à une concertation en vue d'assurer
l'interopérabilité au niveau des terminaux et une initialisation
rapide du parc déployé.

* Les ressources attribuées à la France par l'IUT pour le
déploiement de services numériques de radio sont situées sur la
bande III. ** Le DAB est la première norme européenne de la radio
numérique, mais ses caractéristiques techniques en terme de capacité
font qu'une évolution est nécessaire au regard du nombre de
programmes existants en France. ^
^
^
C'est-à-dire, la France emploiera le nouveau système de DAB+ qui
emploie le codec d'AAC/AAC+, pas le vieux système de DAB qui emploie
le codec MP2. Ainsi vous recevrez la qualité audio élevée !


--
Steve - www.digitalradiotech.co.uk - Digital Radio News & Info

Find the cheapest Freeview & DAB prices:
http://www.digitalradiotech.co.uk/freeview/freeview_receivers.php
http://www.digitalradiotech.co.uk/dab/dab_radios.php





--
Steve - www.digitalradiotech.co.uk - Digital Radio News & Info

Find the cheapest Freeview & DAB prices:
http://www.digitalradiotech.co.uk/freeview/freeview_receivers.php
http://www.digitalradiotech.co.uk/dab/dab_radios.php
Poster une réponse
Anonyme