De nuit ?

Le
Ta liberte tu la mendies, pauvre acteur.
slt,

y'a-til du matériel spécial pour photographier la nuit, les étoiles ?

pas un téléscope, mais un objectif, un dos numérique, un capteur spécial ?

J'ai mes coins la nuit, sans pollution, sans lumière à des km, pas de
halo lumineux, pas d'obstacles hormis quelques avions en phase d'approche ..

et je dois dire que je ne soupçonnais pas autant d'étoiles, et si
visibles, amha y'en a des fausses ! pin pon !

Sans déconner, il faut regarder, et le conserver, mais je n'y arrive pas.

--
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Pierre Maurette
Le #26474689
Ta liberte tu la mendies, pauvre acteur. :
slt,
y'a-til du matériel spécial pour photographier la nuit, les étoiles ?

Un réveil et une thermos de café ?
pas un téléscope, mais un objectif, un dos numérique, un capteur spécial ?

Nombreux sites exclusivement consacrés à ce sujet. Si par hasard il
vous intéresse vraiment. Donc, Google.
J'ai mes coins la nuit, sans pollution, sans lumière à des km, pas de halo
lumineux, pas d'obstacles hormis quelques avions en phase d'approche ..
et je dois dire que je ne soupçonnais pas autant d'étoiles, et si visibles,
amha y'en a des fausses ! pin pon !
Sans déconner, il faut regarder, et le conserver, mais je n'y arrive pas.

Soyez attentif au fait que poster juste pour "faire son intéressant",
une forme subtile - hum - de troll, est déjà largement pratiqué ici.
--
Pierre Maurette
GhostRaider
Le #26474692
Le 13/05/2018 à 20:52, Ta liberte tu la mendies, pauvre acteur. a écrit :
slt,
y'a-til du matériel spécial pour photographier la nuit, les étoiles ?
pas un téléscope, mais un objectif, un dos numérique, un capteur spécial ?
J'ai mes coins la nuit, sans pollution, sans lumière à des km, pas de
halo lumineux, pas d'obstacles hormis quelques avions en phase
d'approche ..
et je dois dire que je ne soupçonnais pas autant d'étoiles, et si
visibles, amha y'en a des fausses ! pin pon !
Sans déconner, il faut regarder, et le conserver, mais je n'y arrive pas.

Tous les appareils conviennent.
Pour des paysages : un pied suffit, en mode retardateur, temps de pose
variable, supprimer l'anti-vibratoire.
Pour la lune : en instantané : 1/400, 200 iso, f8. Un long télé est
préférable car le diamètre apparent de la lune est de 30 minutes d'arc
seulement.
Pour les étoiles : un pied mais au delà de 15 secondes de pose, la trace
des mouvements commence à se voir.
benoit
Le #26474694
GhostRaider
Le 13/05/2018 à 20:52, Ta liberte tu la mendies, pauvre acteur. a écrit :
slt,
y'a-til du matériel spécial pour photographier la nuit, les étoiles ?
pas un téléscope, mais un objectif, un dos numérique, un capteur spécial ?
J'ai mes coins la nuit, sans pollution, sans lumière à des km, pas de
halo lumineux, pas d'obstacles hormis quelques avions en phase
d'approche ..
et je dois dire que je ne soupçonnais pas autant d'étoiles, et si
visibles, amha y'en a des fausses ! pin pon !
Sans déconner, il faut regarder, et le conserver, mais je n'y arrive pas.

Tous les appareils conviennent.
Pour des paysages : un pied suffit, en mode retardateur, temps de pose
variable, supprimer l'anti-vibratoire.

Un pied ça va, mais deux c'est mieux. Surtout qu'à cette heure-là on
manque d'équilibre, sacré C2h5OH.
Pour la lune : en instantané : 1/400, 200 iso, f8. Un long télé est
préférable car le diamètre apparent de la lune est de 30 minutes d'arc
seulement.

Une demi-heure ! Mais comment veux-tu que je tienne une demi-heure sans
bouger ?
Pour les étoiles : un pied mais au delà de 15 secondes de pose, la trace
des mouvements commence à se voir.

Bin oui, et dès que je pose le second ça fait des secousses.
--
Pense à l'étiquette qu'une fois les vendanges faites.
Ta liberte tu la mendies, pauvre acteur.
Le #26474829
Le 13/05/18 à 21:18, GhostRaider a écrit :
visibles, amha y'en a des fausses ! pin pon !
Sans déconner, il faut regarder, et le conserver, mais je n'y arrive pas.

Tous les appareils conviennent.
Pour des paysages  : un pied suffit, en mode retardateur, temps de pose
variable, supprimer l'anti-vibratoire.
Pour la lune : en instantané : 1/400,  200 iso, f8. Un long télé est
préférable car le diamètre apparent de la lune est de 30 minutes d'arc
seulement.
Pour les étoiles : un pied mais au delà de 15 secondes de pose, la trace
des mouvements commence à se voir.

J'ai des pauses sans pied de presque 10 secondes, en tout-automatique,
et on commence à peine à voir la bouteille vide - on voit nettement des
points blancs virant au bleu dans leur propre lueur/ombre, mais c'est
comme moi sans lunettes c'est entre "nettement flou" et la
multi-exposition des petits points, ils nagent sur eux-même;
malgré tout si on zoome sur un grand écran on voit qu'il y a de la
matière, mais surtout qu'il manque beaucoup de points blancs alors que
le ciel en était remplis (et les bouteilles vides);
je suis d'autant plus déçu que je ne peux rien interpreter en zoomant
des images certes jolies mais trop sous-exposées et bougées;
vous voyez que je le tiens bien, l'appareil dans mes mains et sur mes
pieds ... j'y retourne immédiatement bardé d'un trépied, évidemment.
je vais donc continuer en automatique mais mieux préparé, la prochaine
fois je vous montrerai la yènne la meute et les étoiles sur fond de
foret noire flashée à 20 metres .. au tout petit flash ça crée un nuage
"vert" sous le ciel noir (on voit mieux le ciel que les étoiles) moi ce
que je veux c'est le nuage de satellites vrais et faux mélangés sur un
plan large, ou carré pour mieux voir ..
si vous me payez un télé (et une grande télé pour les zoomer) on
pourrait passer les étapes et scruter directement les sats artificiels,
certains se cachent derrière le spot led qu'ils transportent et sont
trahis à l'analyse chromatique (il ne faudra pas être daltonien).
--
Publicité
Poster une réponse
Anonyme