Débits et vitesse

Le
romer
Hi,

Puisqu'on parle de débits en Mb et Mo, j'ouvre un autre fil pour une
autre question parente.
Dans les boutiques de téléphone et des FAI, on voit des affiches et
entend des discours sur les débits et les vitesses.
Genre : 'on vous offre avec notre abonnement des vitesses de 20 Mb/s
'
Pour moi, un volume par unité de temps est un débit, pas une vitesse.
Le Rhône à Avignon a un débit moyen de 2500 m3/s - on ne parle jamais de
vitesse dans ce cas.
Qu'en dites-vous ?

--
A+
--
Romer
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Jean-Pierre Kuypers
Le #26494452
In article (Dans l'article) Bernd
Pour moi, un volume par unité de temps est un débit, pas une vitesse.
Le Rhône à Avignon a un débit moyen de 2500 m3/s - on ne parle jamais de
vitesse dans ce cas.
Qu'en dites-vous ?

Que ce trope est tellement répandu, qu'on aurait du mal à le contrer.
En cas de crue, le débit du Rhône est plus rapide, non ?
Dans le genre, hier, y a un type qui a dit dans le poste « la fréquence
s'accélère « au lieu de « la fréquence augmente ».
Et on raccroche bien son GSM, non ?
<http://telephonesanciens.org/sites/default/files/telephones/DSC_0062.JP
G>
--
Jean-Pierre Kuypers
Veuillez unir les phrases dans leur con-
texte avant de débiter sciemment.
gilbert.olivier
Le #26494466
Bernd
Hi,
Puisqu'on parle de débits en Mb et Mo, j'ouvre un autre fil pour une
autre question parente.
Dans les boutiques de téléphone et des FAI, on voit des affiches et
entend des discours sur les débits et les vitesses.
Genre : 'on vous offre avec notre abonnement des vitesses de 20 Mb/s
...'
Pour moi, un volume par unité de temps est un débit, pas une vitesse.

C'est pour se démarquer des débits de boisson, autre commerce ;-)))
Je pense surtout parce que dans l'esprit du commun des mortels, vitesse
donne plus une impression de puissance de "vitesse" justement d'un côté
parketing.
Le Rhône à Avignon a un débit moyen de 2500 m3/s - on ne parle jamais de
vitesse dans ce cas.
Qu'en dites-vous ?

J'en dit qu'ils parlent surtout bits et non pas en octets ce qui serait
ien plus parlant pour le commun des chalands seulement parce que les
nombres sont plus grands. Marketing, quand tu nous tiens... :-)
--
Gilbert
mv
Le #26494462
Bernd
Dans les boutiques de téléphone et des FAI, on voit des affiches et
entend des discours sur les débits et les vitesses.
Genre : 'on vous offre avec notre abonnement des vitesses de 20 Mb/s
...'
Pour moi, un volume par unité de temps est un débit, pas une vitesse.
Le Rhône à Avignon a un débit moyen de 2500 m3/s - on ne parle jamais de
vitesse dans ce cas.
Qu'en dites-vous ?

Bof...
Issu du dictionnaire :
Débit :
(Télécommunications-Informatique) Paramètre permettant de définir la
vitesse d'un transfert de données numériques. Son unité est généralement
un nombre de bit par seconde (bps). Un débit Internet de 512Kbps (512
Kilo bit par seconde).
Cordialement
--
Michel Vauquois -
Jean-Pierre Kuypers
Le #26494474
In article (Dans l'article) MV
Issu du dictionnaire :
Débit :
(Télécommunications-Informatique) Paramètre permettant de définir la
vitesse d'un transfert de données numériques. Son unité est généralement
un nombre de bit par seconde (bps). Un débit Internet de 512Kbps (512
Kilo bit par seconde).


Ben oui, c'est normal !
Y a "par seconde" donc c'est une vitesse.
Le watt, c'est un joule par seconde, donc c'est une vitesse.
Mon aspirateur est capable d'une vitesse de 1.000 watts.
Les LED vont moins vite que les ampoules à incandescence.
--
Jean-Pierre Kuypers
Veuillez donner les phrases dans leur con-
texte avant de définir sciemment.
Matt
Le #26494473
On Mar 30 octobre 2018 (11:03),
Bernd
Hi,

Hello,
Puisqu'on parle de débits en Mb et Mo, j'ouvre un autre fil pour une
autre question parente.
Dans les boutiques de téléphone et des FAI, on voit des affiches et
entend des discours sur les débits et les vitesses.
Genre : 'on vous offre avec notre abonnement des vitesses de 20 Mb/s
...'
Pour moi, un volume par unité de temps est un débit, pas une vitesse.
Le Rhône à Avignon a un débit moyen de 2500 m3/s - on ne parle jamais de
vitesse dans ce cas.
Qu'en dites-vous ?

Si les fournisseurs d'accès disaient clairement à leurs clients que les
débits sont sujets aux capacités de volume de leurs tuyaux, leurs
affaires seraient moins florissantes :->
Ils se protègent juridiquement parlant en indiquant un laconique «
jusqu'à » en nuançant voir minimisant l'impact réel.
--
[eagle1792] : Tu sais que l'amour rend con?
[sephiroth] : Tu doit être vachement amoureux eagle.
* http://bashfr.org/?4298
romer
Le #26494491
Matt
Si les fournisseurs d'accès disaient clairement à leurs clients que les
débits sont sujets aux capacités de volume de leurs tuyaux, leurs
affaires seraient moins florissantes :->
Ils se protègent juridiquement parlant en indiquant un laconique «
jusqu'à » en nuançant voir minimisant l'impact réel.

Justement à Avignon, j'entre dans une boutique SFR et une accorte
demoiselle (20 ans à peine) me saute dessus (au sens figuré) et me
balance à la figure avant que j'ai émis le moindre son :
- nous avons en ce moment une offre à 50 mega !
Je lui rétorque : megas quoi ? Bytes, octets, bits, Hz, etc.
Ele me regarde médusée et ne répond rien en pensant très certainement :
celui-là faut se le faire, il doit sortir de sa cambrousse ; il n'a rien
compris aux medias...
--
A+
--
Romer
Jean-Pierre Kuypers
Le #26494506
In article (Dans l'article) Bernd
- nous avons en ce moment une offre à 50 mega !
Je lui rétorque : megas quoi ?

Mega Mindy, évidemment !
Non, mais allo quoi ?
--
Jean-Pierre Kuypers
Veuillez offrir les phrases dans leur con-
texte avant de rétorquer sciemment.
Matt
Le #26494511
On Mar 30 octobre 2018 (13:44),
Bernd
Justement à Avignon, j'entre dans une boutique SFR et une accorte
demoiselle (20 ans à peine) me saute dessus (au sens figuré) et me
balance à la figure avant que j'ai émis le moindre son :
- nous avons en ce moment une offre à 50 mega !
Je lui rétorque : megas quoi ? Bytes, octets, bits, Hz, etc.
Ele me regarde médusée et ne répond rien en pensant très certainement :
celui-là faut se le faire, il doit sortir de sa cambrousse ; il n'a rien
compris aux medias...

:->
J'adore ce genre de personnage dans les boutiques, et je fais la même
chose que toi : poser une question cruciale. Si aucune réponse je me
détourne en lâchant « merci au revoir ».
Nous sommes malheureusement sensibilisés à certaines choses nous
empêchant d'être des imbéciles heureux :(
--
%Coupe_Kolonel: voyelle ?
%Kangoo: consonne !
*** k joined
* http://bashfr.org/?4692
Matt
Le #26494510
On Mar 30 octobre 2018 (14:54),
Jean-Pierre Kuypers
- nous avons en ce moment une offre à 50 mega !
Je lui rétorque : megas quoi ?

Mega Mindy, évidemment !
Non, mais allo quoi ?

:->>
--
Namei: ils sont fort chez windows
Namei: même leurs messages d'erreur plantent
* http://bashfr.org/?4545
JPP
Le #26494570
In article (Bernd) wrote:
Matt
Si les fournisseurs d'accès disaient clairement à leurs clients que les
débits sont sujets aux capacités de volume de leurs tuyaux, leurs
affaires seraient moins florissantes :->
Ils se protègent juridiquement parlant en indiquant un laconique «
jusqu'à » en nuançant voir minimisant l'impact réel.

Justement à Avignon, j'entre dans une boutique SFR et une accorte
demoiselle (20 ans à peine) me saute dessus (au sens figuré) et me
balance à la figure avant que j'ai émis le moindre son :
- nous avons en ce moment une offre à 50 mega !
Je lui rétorque : megas quoi ? Bytes, octets, bits, Hz, etc.
Ele me regarde médusée et ne répond rien en pensant très certainement :
celui-là faut se le faire, il doit sortir de sa cambrousse ; il n'a rien
compris aux medias...

Fait attention quand même.
Si tu lui parles, avec un accent franco-français de "megabytes", tu peux
frôler le harcèlement sexuel :-)
Publicité
Poster une réponse
Anonyme