Dénigrement

Le
Laurent Nel
Bonjour,

Je cherche des informations sur la notion de dénigrement.

Le cas est le suivant:

Une société A est sous-traitant de B qui a pour client C.
A l'échéance du contrat entre A et B, A se demande s'il est raisonnable de
prolonger le contrat comme B le demande car B paie ses factures de plus en
plus tard et en se faisant tirer l'oreille.
A se renseigne et découvre que B a une inscription au fichier des Privilèges
par le Trésor Public, que le dirigeant de B a été dirigeant de sociétés en
liquidation judiciaire. Donc A décide de ne pas renouveler car cela lui
semble risqué.

C demande à A une explication de ce non-renouvellement car C est très
ennuyée.
Pour se justifier et ne pas passer pour un irresponsable, A explique à C les
problèmes de paiement de B ainsi que les différents éléments découverts à
l'occasion de son enquête financière.
Ces explications remontent aux oreilles de B qui se plaint de dénigrement et
demande réparation.

B a-t-il raison ? Si oui, comment A pouvait-il ne pas prolonger le contrat
sans expliquer ses motivations légitimes ?

Merci pour vos lumières

Laurent

  • Partager ce contenu :
Vos réponses
Trier par : date / pertinence
le_troll
Le #15164471
Bonjour,
D'une part, évoquer des éléments légaux que tout le monde peut consulter,
n'est pas de nature à causer un préjudice, puisque ces éléments connus sont
d'accès libre...
D'autre part, tout dépend des dispositions de résiliation prévues dans le
contrat ? Mais s'il n'est rien prévu pour la résiliation, il n'y a pas à
apporter de justification... In fine, puisque le paiement n'est pas réalisé
dans les temps, il y a sans doute déjà une cause de rupture...
--
Merci, @+, bye, Joe

------------------------------------------
Avec une hache, celui qui tient le manche a toujours raison !
------------------------------------------


"Laurent Nel" news: 40997c4a$0$423$
Bonjour,

Je cherche des informations sur la notion de dénigrement.

Le cas est le suivant:

Une société A est sous-traitant de B qui a pour client C.
A l'échéance du contrat entre A et B, A se demande s'il est raisonnable de
prolonger le contrat comme B le demande car B paie ses factures de plus en
plus tard et en se faisant tirer l'oreille.
A se renseigne et découvre que B a une inscription au fichier des


Privilèges
par le Trésor Public, que le dirigeant de B a été dirigeant de sociétés en
liquidation judiciaire. Donc A décide de ne pas renouveler car cela lui
semble risqué.

C demande à A une explication de ce non-renouvellement car C est très
ennuyée.
Pour se justifier et ne pas passer pour un irresponsable, A explique à C


les
problèmes de paiement de B ainsi que les différents éléments découverts à
l'occasion de son enquête financière.
Ces explications remontent aux oreilles de B qui se plaint de dénigrement


et
demande réparation.

B a-t-il raison ? Si oui, comment A pouvait-il ne pas prolonger le contrat
sans expliquer ses motivations légitimes ?

Merci pour vos lumières

Laurent




Poster une réponse
Anonyme