Disque dur qui fait la tête

Le
Yliur
Bonjour

J'ai récupéré un disque dur extrait d'un "boîtier multimédia" (je ne
sais plus le nom : un truc sur lequel on stocke des films de vacances et
qu'on branche sur une télé pour les regarder dessus). La personne qui
me l'a confié aimerait récupérer les données qui étaient dessus, si
possible.

Le disque extrait du boîtier est un disque SATA tout ce qu'il a de plus
classique, j'ai branché les deux connecteurs sur une autre
machine, /dev/sdb apparaît mais pas de partitions /dev/sdbx.

J'ai essayé différents logiciels pour essayer de lire son contenu :

- gparted a dit erreur d'entrée/sortie

- fdisk (sur /dev/sdb) : le fichier n'existe pas

- cp (copie de /dev/sdb dans un fichier de /tmp) : la commande se
termine immédiatement, le fichier créé fait 0 octet
(contrairement à la même opération avec /dev/sda).

Ça a l'air foutu ? Je ne sais pas quel est le système de fichiers
dessus, mais je suppose que ne voir aucune partition et ne pas lire le
fichier brut représentant le disque c'est mauvais signe Ou est-ce
que ça pourrait être tellement exotique que j'ai manqué quelque chose ?

Merci

Yliur
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Doug713705
Le #26464384
Le 12-02-2018, Yliur nous expliquait dans
fr.comp.os.linux.configuration (
Bonjour
J'ai récupéré un disque dur extrait d'un "boîtier multimédia" (je ne
sais plus le nom : un truc sur lequel on stocke des films de vacances et
qu'on branche sur une télé pour les regarder dessus). La personne qui
me l'a confié aimerait récupérer les données qui étaient dessus, si
possible.
Le disque extrait du boîtier est un disque SATA tout ce qu'il a de plus
classique, j'ai branché les deux connecteurs sur une autre
machine, /dev/sdb apparaît mais pas de partitions /dev/sdbx.
J'ai essayé différents logiciels pour essayer de lire son contenu :
- gparted a dit erreur d'entrée/sortie
- fdisk (sur /dev/sdb) : le fichier n'existe pas
- cp (copie de /dev/sdb dans un fichier de /tmp) : la commande se
termine immédiatement, le fichier créé fait 0 octet
(contrairement à la même opération avec /dev/sda).
Ça a l'air foutu ? Je ne sais pas quel est le système de fichiers
dessus, mais je suppose que ne voir aucune partition et ne pas lire le
fichier brut représentant le disque c'est mauvais signe... Ou est-ce
que ça pourrait être tellement exotique que j'ai manqué quelque chose ?


Tu peux essayer de vérifier l'état du disque avec smartctl
$ smartctl -a /dev/sdb
Voire tester le disque (non destructif)
$ smartctl -t short /dev/sdb
Et si tu as du temps devant toi, lancer un test long:
$ smartctl -t long /dev/sdb
Le résultat du test apparaitra dans le infos affichées par
$ smartctl -s /dev/sdb
J'ai eu le cas récement d'un disque "Windows" qui était étonnament vu
comme 2 périphériques distincts (/dev/sda et /dev/sdb).
J'ai eu beau jouer avec fdisk, gdisk, parted, gparted, je n'ai jamais
réussi à les monter sur Linux alors que brancher le disque dans un PC
quelconque puis booter dessus à fait repartir le système (Windows) sans
soucis.
Mais ça fait longtemps que je ne touche plus Windows autrement qu'avec
un bâton... Il y a peut-être quelques subtilités de ce coté là...
--
Et nous avions des gueules à briser les miroirs,
À ne montrer nos yeux que dans le contre-jour,
Mais entre deux délires, entre deux idées noires,
Nous étions les plus beaux, nous vivions à rebours.
-- H.F. Thiéfaine, Exil Sur planète fantôme
Eric Belhomme
Le #26464389
Le Mon, 12 Feb 2018 14:02:00 +0100, Yliur a écrit :
Bonjour
J'ai récupéré un disque dur extrait d'un "boîtier multimédia" (je ne
sais plus le nom : un truc sur lequel on stocke des films de vacances et
qu'on branche sur une télé pour les regarder dessus). La personne qui me
l'a confié aimerait récupérer les données qui étaient dessus, si
possible.
Le disque extrait du boîtier est un disque SATA tout ce qu'il a de plus
classique, j'ai branché les deux connecteurs sur une autre machine,
/dev/sdb apparaît mais pas de partitions /dev/sdbx.
J'ai essayé différents logiciels pour essayer de lire son contenu :
- gparted a dit erreur d'entrée/sortie
- fdisk (sur /dev/sdb) : le fichier n'existe pas
- cp (copie de /dev/sdb dans un fichier de /tmp) : la commande se
termine immédiatement, le fichier créé fait 0 octet (contrairement
à la même opération avec /dev/sda).
Ça a l'air foutu ?

Si le kernel te renvoie des erreur d'IO, le disque a un pet au casque,
c'est clair.
Tu peux éventuellement de cloner le disque avec un dd, puis travailler
avec des logiciels de récupération (photorec par exemple) à partir de
cette image disque.
Mais tu vas passer beaucoup de temps pour un résultat plus qu'incertain...
--
Rico
Laurent
Le #26464391
Le 12-02-2018, Yliur
- gparted a dit erreur d'entrée/sortie
- fdisk (sur /dev/sdb) : le fichier n'existe pas

Une astuce qui marche souvent est de remplacer l'électronique du disque
(le controleur) par celle d'un disque identique. Ce n'est pas extrémement
compliqué mais il faut un disque identique.
Philippe Weill
Le #26464397
Le 12/02/2018 à 15:24, Eric Belhomme a écrit :
Le Mon, 12 Feb 2018 14:02:00 +0100, Yliur a écrit :
Bonjour
J'ai récupéré un disque dur extrait d'un "boîtier multimédia" (je ne
sais plus le nom : un truc sur lequel on stocke des films de vacances et
qu'on branche sur une télé pour les regarder dessus). La personne qui me
l'a confié aimerait récupérer les données qui étaient dessus, si
possible.
Le disque extrait du boîtier est un disque SATA tout ce qu'il a de plus
classique, j'ai branché les deux connecteurs sur une autre machine,
/dev/sdb apparaît mais pas de partitions /dev/sdbx.
J'ai essayé différents logiciels pour essayer de lire son contenu :
- gparted a dit erreur d'entrée/sortie
- fdisk (sur /dev/sdb) : le fichier n'existe pas
- cp (copie de /dev/sdb dans un fichier de /tmp) : la commande se
termine immédiatement, le fichier créé fait 0 octet (contrairement
à la même opération avec /dev/sda).
Ça a l'air foutu ?

Si le kernel te renvoie des erreur d'IO, le disque a un pet au casque,
c'est clair.
Tu peux éventuellement de cloner le disque avec un dd, puis travailler
avec des logiciels de récupération (photorec par exemple) à partir de
cette image disque.
Mais tu vas passer beaucoup de temps pour un résultat plus qu'incertain...

surtout ne pas tenter plein de truc avant
effectivement clone avec dd (conv=noerror) ddrescue
eventuellement avant passage une nuit au congelateur (dans un sac hermetique avec si possible une pochette de silicagel
et UNE SEULE LECTURE ONE SHOT
j'ai déjà eu pas mal de succès comme cela
jdd
Le #26464399
Le 12/02/2018 à 15:24, Eric Belhomme a écrit :
Tu peux éventuellement de cloner le disque avec un dd, puis travailler

si cp ne marche pas...
sur un appareil sans marque il serait étonnant qu'il y ai un système de
fichiers exotique
l'utilitaire de récupération du fabricant du disque dur te dira ce qu'il
en est
jdd
--
http://dodin.org
Eric Belhomme
Le #26464403
Le Mon, 12 Feb 2018 17:02:36 +0100, jdd a écrit :
l'utilitaire de récupération du fabricant du disque dur te dira ce qu'il
en est


L'utilitaire de récupération du constructeur commencera par lire les
variables SMART, et dira que le disque est cuit...
Dans ce genre de cas, moin on en fait, plus on a de chance de pouvoir
récupérer quelque chose.
Le coup du disque passé au congélo, j'ai jamais réussi à me faire un avis
quant à l'efficacité avéré ou l'incantation Vaudou. En revanche ce qui
est sûr, c'est que on fait *une* passe en *lecture* seule pour créer une
image, et on débranche le disque tout de suite après...
--
Rico
Eric Belhomme
Le #26464402
Le Mon, 12 Feb 2018 16:26:13 +0000, Eric Belhomme a écrit :
En revanche ce qui est sûr, c'est que on fait *une* passe en *lecture*
seule pour créer une image, et on débranche le disque tout de suite
après...

PS: c'est aussi valable pour les clé USB et autres disques SSD...
--
Rico
jdd
Le #26464404
Le 12/02/2018 à 17:26, Eric Belhomme a écrit :
Le Mon, 12 Feb 2018 17:02:36 +0100, jdd a écrit :
l'utilitaire de récupération du fabricant du disque dur te dira ce qu'il
en est

L'utilitaire de récupération du constructeur commencera par lire les
variables SMART, et dira que le disque est cuit...

non. ce genre d'utilitaire m'a déjà récupéré un disque qui, comme celui
du posteur, n'était lisible sur rien. Ils ont accès à des procédures
système propriétaires.
D'ailleurs on ne peut pas retourner un disque sous garantie sans l'avoir
utilisé. Si il te dit que c'est mort, c'est sans doute vrai.
smart c'est juste pipo. J'ai utilisé pendant des années un disque
indiqué mort par smart, j'ai fini par l'abandonner (trop petit)
Dans ce genre de cas, moin on en fait, plus on a de chance de pouvoir
récupérer quelque chose.

tout à fait. ddrescue en mode lecture uniquement
est sûr, c'est que on fait *une* passe en *lecture* seule pour créer une
image, et on débranche le disque tout de suite après...

tu fais comment avec un disque de 4To? même avec 1To c'est pas simple
jdd
--
http://dodin.org
Eric Belhomme
Le #26464409
Le Mon, 12 Feb 2018 17:44:36 +0100, jdd a écrit :
non. ce genre d'utilitaire m'a déjà récupéré un disque qui, comme celui
du posteur, n'était lisible sur rien. Ils ont accès à des procédures
système propriétaires.

Quand le kernel te sort des erreur I/O, ton disque est mécaniquement
dégradé. Le firmware ne fera pas de miracles...
smart c'est juste pipo. J'ai utilisé pendant des années un disque
indiqué mort par smart, j'ai fini par l'abandonner (trop petit)

Si tu le dis, tu dois avoir raison... SMART implémente de compteurs
d'erreurs. SMART se base sur des statistiques pour déterminer quand un
disque va devenir inutilisable. Comme toutes stats, ce n'est pas une
science définitive mais ça t'indique une tendance.
En tous cas, s'obstiner à utiliser un disque déclaré mort par SMART,
c'est ainer se créer des ennuis...
tu fais comment avec un disque de 4To? même avec 1To c'est pas simple

J'utilise du RAID. Utiliser un disque magnéto-mécanique de plus de 1To
sans redondance, c'est l'assurance de subir une perte de données tôt ou
tard. Donc soit on redonde, soit on externalise les données sensibles.
--
Rico
Marc SCHAEFER
Le #26464408
Philippe Weill
effectivement clone avec dd (conv=noerror) ddrescue

suivant la taille d'I/O que l'on utilise on a intérêt à mettre ,sync aussi
Publicité
Poster une réponse
Anonyme