Échaudé par les affaires : Beljanski , Solomides et autres ...

Le
sitnet
Bonjour,

Je voudrais commercialiser par internet une lotion légèrement
alcoolisée.
C'est une infusion de plantes, qui sont par aïlleurs comestibles.

Jusque là pas de problème.

La publicité pour ce produit se limiterait très strictement à ceci :

LOTION DUPOND, RESEVEE A l'USAGE EXTERNE, POUR L'HYGIENE DU CORPS, A
APPLIQUER PAR ENVELOPPEMENTS.

J'aimerais savoir si je tombe alors sous le coup d'une loi ?

Et si j'ajoute:

" A PPLIQUER AUX ENDROITS DOULOUREUX "

est-ce que j'aggrave mon cas eu égard à la loi ou aux lobbies
pharmaceutiques?

étant entendu par ailleurs que le produit possède un très fort pouvoir
thérapeutique, pour nombre de maladies, mais cela ne sera revendiqué
nulle part.

En résumé, serait-ce une pub médicale faite pour un produit, qui
classerait celui-ci comme étant un médicament?


Cordialement.
Vos réponses
Trier par : date / pertinence
moreau
Le #14791641
oui il faut une acceptation du comité d'hygiène et de sécurité je crois..et
cela coute très cher en essais de laboratoires, sur aniamux etc...recherche
de la dose léthale etc...


"un ?ssais pour voir" news:
Bonjour,

Je voudrais commercialiser par internet une lotion légèrement
alcoolisée.
C'est une infusion de plantes, qui sont par aïlleurs comestibles.

Jusque là pas de problème.

La publicité pour ce produit se limiterait très strictement à ceci :

LOTION DUPOND, RESEVEE A l'USAGE EXTERNE, POUR L'HYGIENE DU CORPS, A
APPLIQUER PAR ENVELOPPEMENTS.

J'aimerais savoir si je tombe alors sous le coup d'une loi ?

Et si j'ajoute:

" A PPLIQUER AUX ENDROITS DOULOUREUX "

est-ce que j'aggrave mon cas eu égard à la loi ou aux lobbies
pharmaceutiques...?

étant entendu par ailleurs que le produit possède un très fort pouvoir
thérapeutique, pour nombre de maladies, mais cela ne sera revendiqué
nulle part.

En résumé, serait-ce une pub médicale faite pour un produit, qui
classerait celui-ci comme étant un médicament?


Cordialement.


Publicité
Poster une réponse
Anonyme