Empilage de matriochkas

Le
Ghost-Rider
http://cjoint.com/12dc/BLbnRrrqNEU_new-out99999-001_1.jpg

12 photos en rafale à main levée en tournant la bague de MAP, D7000,
18-300 à 60mm, auto A, 200 iso, 1/40 à f8, lumière de la fenêtre,
combine ZP, post-production Picasa.
Vos réponses Page 2 / 3
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Ghost-Rider
Le #25011602
Le 01/12/2012 21:21, Bour-Brown a écrit :
£g a écrit

J'ai un gros doute sur l'utilité d'un stacking focus pour ton image



Non, il a raison, c'est exactement comme ça qu'il faut faire. Au départ
c'est tranquillement, chez soi, devant une scène fixe, et dans des
conditions reproductibles. J'ai fait la même chose avec mes hautes
sensibilités, au départ c'était dans ma cuisine alors qu'il suffisait de
mettre un pied, mais ça m'a vraiment servi par la suite.

Ici, on voit que tourner une bague en déclenchant, ça peut occasionner un
bougé sur une ou plusieurs images, et que tourner trop vite, ça peut créer
des manques dans la continuité. C'est exactement ce que j'observe moi-même,
et je préfère maintenant déclencher les bras tout bloqués en avançant
doucement, les problèmes étant quand même identiques d'ailleurs...



Oui, pour garder une bonne qualité optique, j'ai diaphragmé à f8 mais
douze images sont insuffisantes. Il me faut mieux entourer la zone de
mise au point, donc commencer assez loin dans le flou et tourner la
bague très lentement jusqu'après le flou à l'autre extrémité pour garder
une vitesse de rotation aussi constante que possible dans la partie qui
sera conservée.

Bref, j'approuve Ghost-Rider, la scène est bonne, sa profondeur et son
niveau de détail sont bons, avec de la pratique cette méthode peut être
opérante à main levée, et de la pratique c'est bien comme ça qu'on en
acquiert.



Oui, mon ambition est de faire des empilages d'arthropodes vivants en
éclairage naturel quand le printemps sera revenu, donc sans pied.
Par exemple, des pisaures, qui sont en général immobiles et coopératives.
Toutes celles que j'ai sont bien piquées sur les yeux mais le corps et
les pattes deviennent floues dans la profondeur.
Faut pratiquer, c'est certain.
Ghost-Rider
Le #25011592
Le 01/12/2012 22:01, Bour-Brown a écrit :
£g a écrit

dit autrement dit, le peu de profondeur de la scène, justifie t'il
l'emploi du stacking focus.



Cela n'a aucune importance. Si je veux trouver les réglages du focus
stacking à main levée, je peux tout à fait commencer sur une scène assez
courte, genre une statuette qui serait nette à F16, en me mettant exprès à
F4 et en empilant quand même, histoire de bien voir les limites du truc.

Avantage 1 : j'apprends comment tenir l'appareil, comment tourner la bague
ou comment avancer, quel mode rafale choisir, des choses comme ça.

Avantage 2 : le jour où je suis dans un musée un peu sombre, le petit
squelette, là, pour lequel je ne peux pas me mettre à F16, pas assez de
lumière... eh bien à F4 avec stacking c'est dans la boîte. Et tout ceux qui
se sont moqués de moi à l'époque de ma scène réduite, tant pis pour eux.



C'est tout-à-fait ça.
Richard
Le #25011762


Par exemple, des pisaures, qui sont en général immobiles et coopératives.



Si tu le souhaites je peux t'envoyer un petit flacon de
chloroforme. Pour les rendre coopératives ça peut aider.
Jacques DASSIÉ
Le #25011882
Ghost-Rider a exprimé avec précision :

arthropodes vivants en éclairage naturel quand le printemps sera revenu,
donc sans pied.
Par exemple, des pisaures, qui sont en général immobiles et coopératives.



Quelque chose comme cela, sans doute ?

http://cjoint.com/?BLch2FXOiPj

--
Jacques DASSIÉ
http://archaero.com/
Bour-Brown
Le #25011982
Ghost-Rider a écrit
( 50ba7e37$0$1172$ )

Je ne comprends pas parfaitement ce dédoublement.



Les logiciels sont moins fiables qu'on l'imagine. Il m'est arrivé de
devoir impérativement aligner avec Photoshop avant de confier à Zerene,
sinon j'avais des désalignements partiels, et ça faisait un peu comme ce que
tu obtiens. Soit une de tes photos est bougée, soit ton logiciel te l'aligne
mal et l'atténue sans l'éliminer.
Charles Vassallo
Le #25012042
£g a écrit :
"Ghost-Rider" news: 50b9fdbb$0$1204$
http://cjoint.com/12dc/BLbnRrrqNEU_new-out99999-001_1.jpg

12 photos en rafale à main levée en tournant la bague de MAP, D7000,
18-300 à 60mm, auto A, 200 iso, 1/40 à f8, lumière de la fenêtre,
combine ZP, post-production Picasa.



J'ais un gros doute sur l'utilité d'un stacking focus pour ton image, ma
raison est une question qui me vient à l'esprit en regardant celle-ci :

quel distance y à t'il entre les faces de la première et de la dernière,
certainement moins que la distance de netteté que la profondeur de champ
peut donner, pour la focal et la distance de PDV?
Avec un 300 mm tu peux te permettre de faire cela en plus net sur
l'ensemble des poupées et sans empilage.



Non, il ne peut pas. Un point pas assez connu (la preuve!): pour une
largeur de champ donnée dans le plan de netteté, la PDC ne dépend pas de
la focale utilisée).

Avec une très grosse louche, cette largeur est de l'ordre de 20 cm dans
l'image de GR, ce qui donne une PDC de 2cm à f/8 pour un capteur APS et
le cercle de confusion «standard», selon
http://www.oitregor.com/autres_papiers/pdc/calculs.html

Charles
Ghost-Rider
Le #25012092
Le 02/12/2012 07:59, Jacques DASSIÉ a écrit :
Ghost-Rider a exprimé avec précision :

arthropodes vivants en éclairage naturel quand le printemps sera revenu,
donc sans pied.
Par exemple, des pisaures, qui sont en général immobiles et coopératives.



Quelque chose comme cela, sans doute ?

http://cjoint.com/?BLch2FXOiPj



Oui, par exemple ici, les pattes du haut sont floues :
http://cjoint.com/12dc/BLcksMiI5kj_d90_11464-001_1.jpg
Et ici, je n'en parle même pas :
http://cjoint.com/12dc/BLckvIj6xNV_d90_11465-002.jpg
C'est la cata, j'ai honte !
£g
Le #25012222
"Charles Vassallo" 50bb185c$0$1381$
Avec un 300 mm tu peux te permettre de faire cela en plus net sur
l'ensemble des poupées et sans empilage.



Non, il ne peut pas. Un point pas assez connu (la preuve!): pour une
largeur de champ donnée dans le plan de netteté, la PDC ne dépend pas
de la focale utilisée).

Avec une très grosse louche, cette largeur est de l'ordre de 20 cm
dans l'image de GR, ce qui donne une PDC de 2cm à f/8 pour un capteur
APS et le cercle de confusion «standard», selon
http://www.oitregor.com/autres_papiers/pdc/calculs.html





J'aime tes réponses, c'est précis, net, argumenté et indiscutable,
mais, ne tape pas si fort sur ma pauvre tête {|);-)

http://cjoint.com/12dc/BLbw1Yi7SHs_d7000_01131_1.jpg

J'ais regarder les exifs, je pensais l'image recadrée, mais elle est
bien entière, donc prise à une courte distance avec un +/- grand angle
et je doit reconnaître qu'il serait impossible d'avoir l'ensemble net
sans passer par l'empilage.
J'aurionsdûcommencerparlà.

--
£g
vincent
Le #25013282
Le 01/12/2012 23:15, Ghost-Rider a écrit :


Oui, mon ambition est de faire des empilages d'arthropodes vivants en
éclairage naturel quand le printemps sera revenu, donc sans pied.
Par exemple, des pisaures, qui sont en général immobiles et coopératives.
Toutes celles que j'ai sont bien piquées sur les yeux mais le corps et
les pattes deviennent floues dans la profondeur.
Faut pratiquer, c'est certain.



Ah voila, je comprends mieux cette photo.
--
vincent.
vincent
Le #25013272
Le 01/12/2012 22:49, Ghost-Rider a écrit :
Le 01/12/2012 20:04, jdd a écrit :
Le 01/12/2012 14:14, Bour-Brown a écrit :
Ghost-Rider a écrit





http://cjoint.com/12dc/BLbnRrrqNEU_new-out99999-001_1.jpg



La plus grosse est dédoublée, et il y a alternance de zones nettes et de
zones moins nettes. Mais c'est bien, continue.



il faudrait mettre une vue en diaph f:22 pour comparer



Oui, je vais faire ça demain.

et le auto A, il fait quoi (tout à l'air manuel)?



J'étais en automatique, priorité diaphragme pour maintenir à f8 et iso
bloqués à 200.




Tu penses vraiment voir la différence de qualité entre 8 et 2-3
diaphragmes de plus ?

--
vincent.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme