Faire réparer un DD

Le
Mathieu
Bonjour,
Mon disque dur ne fonctionne plus à cause d'une broche du connecteur qui est
mal en point (suite à plusieurs branchements / débranchements).
Existe-t-il des sociétés (de préférence sur Paris) qui pourrait réparer ça ?

D'avance merci.
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Mathieu
Le #895938
En fait j'ai pu redresser la broche défectueuse mais y'a un autre problème,
décrit dans un autre post.

"Mathieu" 409e791d$0$6550$
Bonjour,
Mon disque dur ne fonctionne plus à cause d'une broche du connecteur qui
est

mal en point (suite à plusieurs branchements / débranchements).
Existe-t-il des sociétés (de préférence sur Paris) qui pourrait réparer ça
?


D'avance merci.




Mikhaël
Le #894026
Le plus simple c'est d'acheter un disque dur identique (neuf ou occasion) et
d'échanger les cartes électroniques (30secondes, 4 vis)

Amicalement

Mikhaël Bahmed
Webmaster
Alpium
04 79 60 80 68
06 08 41 53 38
http://www.webcam-montblanc.com
http://www.chalet-montagne.com
http://www.webcam-chambery.com
http://www.cliou.com
http://www.chalets-bouchex.com
http://www.chalet-perdriole.com
http://www.location-france.net
http://www.materiel-btp.com
"Mathieu" news:409e7cbe$0$3506$
En fait j'ai pu redresser la broche défectueuse mais y'a un autre
problème,

décrit dans un autre post.

"Mathieu" 409e791d$0$6550$
Bonjour,
Mon disque dur ne fonctionne plus à cause d'une broche du connecteur qui
est

mal en point (suite à plusieurs branchements / débranchements).
Existe-t-il des sociétés (de préférence sur Paris) qui pourrait réparer
ça


?

D'avance merci.








Annie D.
Le #893707
"Mikhaël" wrote:

Le plus simple c'est d'acheter un disque dur identique (neuf ou occasion) et
d'échanger les cartes électroniques (30secondes, 4 vis)


Ça m'intéresserait énormément de lire vos expériences détaillées de ce
type d'opération. Merci d'avance.

Rafale
Le #893182

"Mikhaël" wrote:

Le plus simple c'est d'acheter un disque dur identique (neuf ou occasion) et
d'échanger les cartes électroniques (30secondes, 4 vis)


Ça m'intéresserait énormément de lire vos expériences détaillées de ce
type d'opération. Merci d'avance.


Ben c'est tout simple. On enlève les 3 ou 4 vis qui fixent la carte electronique
du dur HS, on déconnecte la petite nappe souple (si il y a nappe souple) et
on connecte la carte du disque ok.... on visse, on branche et.... normalement
ça fonctionne.
Déjà testé sur un disque de 6,4Go qui m'avait lâchement abandonné.
Mais j'avais le bol d'avoir 2 disques identiques.

Ce qui est par contre très idiot de ma part c'est d'avoir jeté le disque qui
était devenu inutilisable (sans carte electronique) puisque quelques temps
après, des clusters défectueux sont apparus sur le survivant !!
Avec 2 disques HS, j'aurais pu en faire 1 fonctionnel !
Bref .... pas le bol sur ce coup là !
:o)
--
----------------------------------------------
ATTENTION A L'ADRESSE ANTISPAM :
Enlevez la #LATERALE# pour me répondre.
-----------------------------------------------

@+

Laurent


Annie D.
Le #892616
Rafale wrote:

Le plus simple c'est d'acheter un disque dur identique (neuf ou occasion) et
d'échanger les cartes électroniques (30secondes, 4 vis)


Ça m'intéresserait énormément de lire vos expériences détaillées de ce
type d'opération. Merci d'avance.


Ben c'est tout simple. On enlève les 3 ou 4 vis [...]


Merci, mais je ne pensais pas tellement à la procédure (rien de sorcier)
mais au résultat.

Déjà testé sur un disque de 6,4Go qui m'avait lâchement abandonné.
Mais j'avais le bol d'avoir 2 disques identiques.

Ce qui est par contre très idiot de ma part c'est d'avoir jeté le disque qui
était devenu inutilisable (sans carte electronique) puisque quelques temps
après, des clusters défectueux sont apparus sur le survivant !!
Avec 2 disques HS, j'aurais pu en faire 1 fonctionnel !


Dommage, en effet.
On pourrait donc avancer que le résultat final n'a pas été si concluant
que ça.

En fait, en posant ma question j'avais une arrière-pensée. On sait que
le contrôleur intégré maintient et stocke des informations qui sont
propres à chaque disque. En particulier, la liste des secteurs
défectueux et des secteurs de réserve alloués en remplacement. Or je me
demande si ces données sont stockées sur la carte ou sur le disque. Sur
le disque, ça me paraît risqué car si les secteurs qui les contiennent
deviennent défectueux, le disque est inutilisable. Sur la carte, ça veut
dire que si on échange deux cartes, la liste des secteurs défectueux et
réalloués stockée ne correspond plus au disque attaché, et là bonjour
les les corruptions de données.

Un taux de réussite d'échange de carte élevé serait une indication que
ces informations capitales sont stockées sur le disque et pas sur la
carte. A condition de bien vérifier l'absence d'erreurs après
l'opération (elles pourraient passer inaperçues dans un premier temps
s'il y avait peu de secteurs défectueux).



Gilles RONSIN
Le #895922
"Annie D." écrivait ceci:

Salut Anne

En fait, en posant ma question j'avais une arrière-pensée. On sait
que le contrôleur intégré maintient et stocke des informations qui
sont propres à chaque disque. En particulier, la liste des
secteurs défectueux et des secteurs de réserve alloués en
remplacement. Or je me demande si ces données sont stockées sur la
carte ou sur le disque. Sur le disque, ça me paraît risqué car si
les secteurs qui les contiennent deviennent défectueux, le disque
est inutilisable. Sur la carte, ça veut dire que si on échange
deux cartes, la liste des secteurs défectueux et réalloués stockée
ne correspond plus au disque attaché, et là bonjour les les
corruptions de données.

Un taux de réussite d'échange de carte élevé serait une indication
que ces informations capitales sont stockées sur le disque et pas
sur la carte. A condition de bien vérifier l'absence d'erreurs
après l'opération (elles pourraient passer inaperçues dans un
premier temps s'il y avait peu de secteurs défectueux).


J'ai déjà procédé plusieurs fois à des échanges de cartes sur des
disques dûr, sans problèmes... mais effectivement tu soulèves un
lièvre, bien que le taux de cluster défectueux est bien moindre qu'à
l'époque des RLL, il devrait être nécessaire de réinitialiser la liste
des clusters défectueux. Dans la FAT il me semble que c'est possible
avec Format, mais pour le disque dûr il doit faloir passer par les
outils constructeurs.

--
Embryon de site : http://gilles.ronsin.free.fr
Nouvelles astuces : Interprêtation des évenements XP en "français"
(trad auto)
Il est impossible pour un optimiste d'être agréablement surpris.

Annie D.
Le #894932
Gilles RONSIN wrote:

bien que le taux de cluster défectueux est bien moindre qu'à
l'époque des RLL,


Je ne suis pas convaincue qu'il ait tant baissé. Certes la technique a
progressé, mais la densité d'enregistrement a aussi énormément augmenté.
C'est une toujours une question de compromis entre densité et fiabilité.
D'autre part, qu'on ne trouve plus guère de secteurs défectueux avec
Scandisk ou autre ne signifie pas qu'il y en ait moins : les disques au
standard ST506 (MFM ou RLL, peu importe) n'avaient aucun moyen de les
cacher au contrôleur externe, alors que les disques à contrôleur intégré
ATA ou SCSI les détectent et les remplacent à la volée sans que jamais
le monde extérieur n'en sache rien ou presque.

il devrait être nécessaire de réinitialiser la liste
des clusters défectueux. Dans la FAT il me semble que c'est possible
avec Format, mais pour le disque dûr il doit faloir passer par les
outils constructeurs.


Oui, rien à voir entre les deux. Une FAT, ou toute autre structure de
système de fichier maintenue par un système d'exploitation, ne recense
que les blocs contenant des secteurs défectueux qui ont été détectés
comme tels par l'extérieur, c'est-à-dire qui ont échappé à la vigilance
du contrôleur intégré au disque.

Gilles RONSIN
Le #894752
"Annie D." écrivait ceci:

Salut,

bien que le taux de cluster défectueux est bien moindre qu'à
l'époque des RLL,


Je ne suis pas convaincue qu'il ait tant baissé. Certes la
technique a progressé, mais la densité d'enregistrement a aussi
énormément augmenté. C'est une toujours une question de compromis
entre densité et fiabilité. D'autre part, qu'on ne trouve plus
guère de secteurs défectueux avec Scandisk ou autre ne signifie
pas qu'il y en ait moins : les disques au standard ST506 (MFM ou
RLL, peu importe) n'avaient aucun moyen de les cacher au
contrôleur externe, alors que les disques à contrôleur intégré ATA
ou SCSI les détectent et les remplacent à la volée sans que jamais
le monde extérieur n'en sache rien ou presque.


Je ne m'étais jamais penché aussi loin dans la technologie.. Je me
souvient qu'au début il fallait se coltiner et saisir à la mimine la
liste des clusters défectueux qui était fournie soit sur un listing,
soit sur un autocollant, avant le formatage bas niveau. Je n'avais même
pas pensé que la technologie évoluant, les controleurs pouvaient faire
la gestion des clusters "hardwarement" défectueux. <mode joke> et
pourquoi pas de la prévision de panne, tant qu'on y est, ce serait
super smart hein ? </mode joke>



--
Embryon de site : http://gilles.ronsin.free.fr
Nouvelles astuces : Interprêtation des évenements XP en "français"
(trad auto)
Il est impossible pour un optimiste d'être agréablement surpris.


Annie D.
Le #894188
Gilles RONSIN wrote:

Je me
souvient qu'au début il fallait se coltiner et saisir à la mimine la
liste des clusters défectueux qui était fournie soit sur un listing,
soit sur un autocollant, avant le formatage bas niveau.


Je suis trop "jeune" pour avoir connu cette époque, mais j'en ai entendu
parler. J'espère qu'il n'y avait pas des centaines de secteurs
défectueux !

<mode joke> et pourquoi pas de la prévision de panne, tant qu'on
y est, ce serait super smart hein ? </mode joke>


Quoi, ça marche pas le SMART ? Alors quand mon disque dur me dit que
tout va bien, en fait il est peut-être au bord de la défaillance ?

Le Gaulois
Le #909529

Gilles RONSIN wrote:

Je me
souvient qu'au début il fallait se coltiner et saisir à la mimine la
liste des clusters défectueux qui était fournie soit sur un listing,
soit sur un autocollant, avant le formatage bas niveau.


Je suis trop "jeune" pour avoir connu cette époque, mais j'en ai entendu
parler. J'espère qu'il n'y avait pas des centaines de secteurs
défectueux !


Il me semble que c'était des listes de pistes défectueuses. C'était
avant les disques IDE et SCSI, à l'époque des disques ST506 et/ou
ESDI.


Publicité
Poster une réponse
Anonyme