filtres UV

Le
Lionel
Bonjour,

Je me dis qu'il serait pas mal d'acheter un filtre UV pour mon objectif
canon 50mm f1,8, fraichement acheté pour la modique somme de 100 euros,
histoire de proteger la lentille frontale.
Mais je ne sais pas trop quoi prendre. J'ai vu des filtres UV Hoya pas
cher (dsl j'ai plus les prix en tête, ça doit être dans les 15 euros),
des chers notés UV HMC (il me semble que c'est 35 euros) et enfin des
Hama à moins de 15 euros.
Es-ce que cela à des conséquences sur la qualité de l'image de mettre un
filtre pas cher ? Ou bien, il y a vraiment une bonne raison entre ces
différences de prix et il vaut mieux un filtre coutant 1/3 du prix de
l'objectif ?

Lionel
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Nicolas C.
Le #1473092
Lionel wrote:
Bonjour,

Je me dis qu'il serait pas mal d'acheter un filtre UV pour mon
objectif canon 50mm f1,8, fraichement acheté pour la modique somme de
100 euros, histoire de proteger la lentille frontale.


Tu fais bien.

Mais je ne sais pas trop quoi prendre. J'ai vu des filtres UV Hoya
pas cher (dsl j'ai plus les prix en tête, ça doit être dans les 15
euros), des chers notés UV HMC (il me semble que c'est 35 euros)


Toi tu n'as pas vu le prix des Hoya "Super" (pour "Super cher", ça doit
être 80 euros le diam. 58mm).

Es-ce que cela à des conséquences sur la qualité de l'image de mettre
un filtre pas cher ?


Ça dépend ce que tu fais. Les HCM sont multicouches et les Hoya seront
plus neutres que certaines autre marques. Si tu fais de la couleur et
que tu es un intégriste de la colorométrie, achète un HCM (N). Si tu
fais du noir et blanc la "neutralité" du filtre est un peu moins
importante, si tu fais pas de photo de nuit, le traitement multicouche
est inutile, etc...

Ou bien, il y a vraiment une bonne raison entre ces différences de
prix et il vaut mieux un filtre coutant 1/3 du prix de l'objectif ?


Evidemment, comme tu as acheté un objectif pas cher, le prix du filtre
se fait ressentir. Je me suis acheté un 50/1.4 et un 28/1.8 ya deux
semaines et j'y ai collé des filtres Hoya UV HMC (N), je fais beaucoup
de photos de nuit et je pense que j'aurais moins de flare avec un HCM
qu'avec un flitre normal...

Nicolas

personne
Le #1480362
Lionel wrote:

Bonjour,


Bonjour,

Je me dis qu'il serait pas mal d'acheter un filtre UV pour mon objectif
canon 50mm f1,8, fraichement acheté pour la modique somme de 100 euros,
histoire de proteger la lentille frontale.


Bon, euh... je n'ai pas la fortune de Rotchild mais 100 euros c'est le
prix que m'ont couté les moins cher des filtres UV (marque Nikon) que
j'ai acquis pour "protéger" des optiques environ 10 fois plus chères...

Alors, chez moi, s'il est une optique qui n'a pas eu de filtre c'est
bien le 50mm... pour le prix qu'il coûte, mettre un filtre devant ne me
semble pas une bonne idée... enfin c'est mon avis. Remarquez, dans le
même cas j'ai un 60 "micro" (c'est comme cela que l'on dit chez nikon au
lieu de macro) qui est dans le même cas : pas de filtre car un filtre de
bonne qualité se paie malheureusement cher.

Après, c'est un choix que vous faites. Si vous souhaitez mettre un
filtre, le conseil sera de prendre une feuille de papier blanche épaisse
et de poser le filtre dessus. Si le filtre est vraiment "parfait", sans
coloration, (transparent quoi !), il vous semblera que le filtre n'as
pas de "verre"... sinon... Ensuite, vous le tenez entre vos doigts et
regardez à travers en bougeant légèrement le bras en regardant n'importe
quoi... s'il y a pas de défauts vous ne devrier pas voir de
déformations... vous devriez avoir l'impression de tenir juste un cercle
de ferraille vide... alors qu'il y a bien un verre au centre ;-)

Enfin bon... c'est ce que j'en dis.

Mais quand même, vous dites vous aussi "pour la modique somme"... à ce
prix là, en remettant le bouchon d'objectif, même si la lentille
frontale vient à se rayer ce n'est pas quand même une perte
insurmontable même si c'est toujours embêtant lorsque cela arrive.

Es-ce que cela à des conséquences sur la qualité de l'image de mettre un
filtre pas cher ? Ou bien, il y a vraiment une bonne raison entre ces
différences de prix et il vaut mieux un filtre coutant 1/3 du prix de
l'objectif ?


Si le filtre n'engendre aucune déformation, s'il n'a aucune dominante,
s'il est transparent, s'il est correctement traité (multicouche et tout
le toutim), s'il n'est pas trop sensible aux petites agressions
(rayures), s'il n'est pas dans une matière fragile ou pouvant évoluer
dans le temps (se ternir, se déformer... s'il est en verre ou assimilé
en clair) alors il risque de ne pas dégrader les performances optiques
de l'objectif sur lequel il est monté.

Mais un "bon" traitement multicouche par exemple, cela doit certainement
coûter plus cher qu'un traitement "baclé" pour cause de restriction
budgétaire. Il y a donc certainement des raisons qui influent (en
ométant évidemment la marque) sur le prix du filtre (la marque influent
également beaucoup mais certainement moins que la qualité du verre...
quoique).

Le 50mm est généralement réputé pour être une bonne optique offrant de
bonne qualité donc, il me semble préférable de mettre un filtre de très
bonne qualité qui ne diminuera pas les performances maximales de
l'objectif ou alors de ne pas en mettre du tout.

Mais évidemment, ceci n'est que mon avis.

Plus utile et/ou prioritaire que le filtre UV (pour une optique de ce
prix), à mon avis, si vous n'en êtes pas équipé : un pare-soleil. En
plus c'est généralement moins cher.

@+
Philippe C.

Damien
Le #1480358
Lionel wrote:
Bonjour,

Je me dis qu'il serait pas mal d'acheter un filtre UV pour mon
objectif canon 50mm f1,8, fraichement acheté pour la modique somme de
100 euros, histoire de proteger la lentille frontale.
Mais je ne sais pas trop quoi prendre. J'ai vu des filtres UV Hoya pas
cher (dsl j'ai plus les prix en tête, ça doit être dans les 15 euros),
des chers notés UV HMC (il me semble que c'est 35 euros) et enfin des
Hama à moins de 15 euros.
Es-ce que cela à des conséquences sur la qualité de l'image de mettre
un filtre pas cher ? Ou bien, il y a vraiment une bonne raison entre
ces différences de prix et il vaut mieux un filtre coutant 1/3 du
prix de l'objectif ?


je me souviens d'un test dans un CI sur les filtres UV ; les différences
entre un bon filtre UV 1er prix et un filtre 7-8 fois plus cher n'étaient
pas énormes (faudrait que je retrouve ce test)

je suis assez sceptique quand je vois que de simples filtres UV valent plus
de 100 E : la construction d'un filtre ne doit pas être AMHA extrêmement
onéreuse : il s'agit d'une simple lentille plate, ne nécessitant pas des
polissages et des moulages complexes comme ceux d'une lentille d'un objectif
de qualité, ni d'une étude optique poussée

il ne faut pas oublier qu'en photo comme ailleurs, ce sont sur les
accessoires que les consturcteurs et les distributeurs font le plus de
marge, et à mon avis, sur un filtre à plus de 100 E, les gens de chez Nikon
doivent gentiment se sucrer ; mieux vaut je pense acheter des filtres chez
un accessoiriste de moindre renommée

Damien
Le #1480357
par ailleurs, on en trouve assez facilement d'occasion, pour 3 fois rien,
car peu de gens achètent des filtres d'occasion, si bien que les vendeurs
les bradent
Lionel
Le #1480352
merci à tous pour vos conseils, je vais voir si je peux en trouver un
d'occaz.
Vincent Becker
Le #1480351
il s'agit d'une simple lentille plate, ne nécessitant pas des
polissages et des moulages complexes comme ceux d'une lentille d'un objectif
de qualité


Il est en fait beaucoup plus simple d'obtenir une bonne lentille
sphérique qu'une surface vraiment plane.


--
Vincent Becker
Photographie et appareils anciens - Photography and classic cameras
Merci de passer par mon site pour les réponses par courriel

Pierre Pallier
Le #1480350
Hello, Vincent Becker a écrit dans

Il est en fait beaucoup plus simple d'obtenir une bonne lentille
sphérique qu'une surface vraiment plane.


Y'avait un filtre Vuarnet, de mémoire, qui était comme ça. Vachement
pratique pour remettre le bouchon d'objectif... :(
--
Pierre.
Mes photographies : La FAQ de frp : Les news avec 40tude Dialog : http://perso.wanadoo.fr/pierre.pallier/Dialog

Damien
Le #1480349
Vincent Becker wrote:
il s'agit d'une simple lentille plate, ne nécessitant pas des
polissages et des moulages complexes comme ceux d'une lentille d'un
objectif de qualité


Il est en fait beaucoup plus simple d'obtenir une bonne lentille
sphérique qu'une surface vraiment plane.


dans quelle mesure ? est-il difficile d'obtenir une lentille plane ou une
lentille *absolument* plane ?

(d'ailleurs je crois que le terme lentille ne convient pas en fait pour une
surface plane)


Jean-Marc Becker
Le #1480348
Il est en fait beaucoup plus simple d'obtenir une bonne lentille
sphérique qu'une surface vraiment plane.


dans quelle mesure ? est-il difficile d'obtenir une lentille plane ou une
lentille *absolument* plane ?

Absolument plane est un exploit très difficile, même en se contentant d'une

précision optique.
Le rodage, élément fondamental de la taille des verres optiques génère
spontanément des surfaces sphériques, le plan est un cas limite.

JMB


Pierre Pallier
Le #1480347
Hello, Jean-Marc Becker a écrit dans

Le rodage, élément fondamental de la taille des verres optiques génère
spontanément des surfaces sphériques, le plan est un cas limite.


On peut parler d'une sphère de diamètre infini ? ;)
--
Pierre.
Mes photographies : La FAQ de frp : Les news avec 40tude Dialog : http://perso.wanadoo.fr/pierre.pallier/Dialog

Publicité
Poster une réponse
Anonyme