[France 2 - 31 juillet 2005] Ils ont filme la guerre en couleur : L'Enfer du Pacifique

Le
Yoki
Pour le quatrime et dernier volet de cette srie plbiscite par
le public, Ren-Jean Bouyer, auteur et ralisateur, nous ouvre les
portes d'un Pacifique en couleur et nous le commente.

Ils ont film la guerre en couleur : L'Enfer du Pacifique
Dimanche 31 juillet 20h50
Documentaire ralis par Ren-Jean Bouyer
Ecrit par Ren-Jean Bouyer
Texte dit par Andr Dussollier


> http://contrecourant.france2.fr/cc_histoire_art.php3?id_article=292


Roosevelt a l'intuition que pour mobiliser le pays, il doit lui faire
connatre l'ampleur des sacrifices consentis par ses soldats. Les
plus grands cinastes de Holllywood sont enrls pour tourner ces
images, les sonoriser, les commenter. Le Pacifique, conflit le plus
largement film en couleur, de la guerre, ne parle pas que du pass.
Le 11 septembre 2001 a brusquement rveill le souvenir de Pearl
Harbour et de ce qui s'en est suivi. La guerre du Pacifique, c'est
aussi le choc de deux cultures, de deux mondes dont les mentalits et
les valeurs sont aux antipodes les unes des autres.

Les Marines
"Les Amricains ont tourn beaucoup plus d'images en couleur dans
le Pacifique qu'en Europe. Ce nouveau volet de la srie, bnficie
par consquent d'une matire encore plus riche que les
prcdents. Rien qu'en 1945, 5 000 heures de film, ont t
tournes, par l'arme. Les images "amateur" de l'arrire, du
"home front" comme on disait l'poque, sont plus rares. Le
Kodachrome rserv aux militaires, tait contingent pour les
civils. Certains, se dbrouillent tout de mme pour filmer la vie
quotidienne : les restrictions, le black-out, les femmes en usine ou en
uniforme, Henry Ford, l'pave du Normandie, etc."

Chasseurs de l'aronavale amricaine
"A cette poque, les avions de chasse taient quips d'une
cinmitrailleuse. Cette camra tournait ds que le pilote
dclenchait un tir. Elle permettait d'enregistrer et d'homologuer
les ventuelles "victoires" du pilote lors d'un combat. Ces films
taient en couleur, il en existe des milliers et des milliers de
bobines entasses dans les archives. Pas ncessairement passionnants,
mais il faut visionner normment de bobines pour esprer dcouvrir
un document rare. C'est dans une cinmathque de l'Amrique
profonde, parmi des bizarreries compiles sous le titre Unusual
occupations, que Polly, ma documentaliste amricaine, a dcouvert des
images sur les femmes pilotes au service de l' US Air Force en 1944.
La chose peut paratre commune aujourd'hui, mais il fallait un
sacr courage l'poque. Trente-huit de ces pilotes sont mortes
lors d'accidents, car la scurit arienne n'avait rien voir
avec ce qu'elle est devenue. Ces documentaires sont minutieux
crire et construire : il faut rendre une identit toutes ces
images, beaucoup sont anonymes, dcrypter quelques mots nigmatiques
sur une bote rouille, leur trouver une place dans le rcit et
surtout vrifier sans cesse les dates. Les nouveaux modles d'avion
changeaient par exemple, tous les six ou huit mois, d'aspect. Les
faire voler avant serait un anachronisme. Il faut aussi s'entourer
d'excellents conseillers historiques."

Avant un dbarquement dans le pacifique
"La majeure partie de ces films a t ralise par, l'US Navy et
les Marines. Pendant trois ans, ils ont progress vers le Japon en
s'emparant d'une le aprs l'autre. Les images des assauts
Tarawa, Sapan, ou Iwo jima sont des documents exceptionnels, tant du
point de vue de la qualit des images que de la couverture
"journalistique". En revanche, l'arme de terre, les G.I's. que
commandait Mac Arthur, ceux qui ont repris la Nouvelle Guine, les
Philippines, n'ont pratiquement jamais tourn en couleur. Ces images
manquent au rcit mais elles n'existent pas Malheureusement,
lorsqu'on choisit de montrer la guerre en couleur, on ne peut pas
toujours drouler le fil de l'Histoire en continu."

Immersion d'un marin amricain
"Avant 1943, les journaux avaient interdiction de montrer des morts
amricains. Roosevelt, prenant exemple sur Churchill qui avait promis
"du sang, de la sueur et des larmes" aux Anglais, autorise la presse
publier des photos de cadavres dans le but de mobiliser les civils.
Pourtant, dans le mme temps, on recrute des conseillers en
communication, ils filtrent les images tournes sur le front, ils
retiennent celles qui sont trop brutales, c'est ce qu'ils appellent
: "montrer une ralit restreinte". Dans ces films, on voit par
exemple, des blesss, mais ils sont toujours immdiatement secourus,
on ne montre jamais ceux qui agonisent entre les lignes ennemies."

Pearl Harbor 7 dcembre 1941
"L'attaque surprise sur Pearl Harbor, n'ayant pas t filme en
couleur, la Navy a demand John Ford de la reconstituer. Le
rsultat sonne faux et le gnral Marshall, chef de l'Etat-major,
dcide de retirer ce film de la circulation (il n'a t visible
qu' partir de 1990). Roosevelt craint les ractions d'un public,
qui, en 1941, sait parfaitement distinguer une image de cinma d'une
image de reportage. (Celles que nous avons utilises proviennent des
rushes, non monts, du film). D'autres grands cinastes ont film
la guerre, William Wyler, Raoul Walsh, Frank Capra. Dans le Pacifique,
John Ford tait le chef du service cinmatographique de la Navy. Il a
d'ailleurs perdu un il en filmant la bataille de Midway.On a
beaucoup dit que cette attaque surprise de Pearl Harbor avait des
points communs avec le 11 septembre, c'est vrai, mais le
rapprochement entre la guerre du Pacifique et celle d'Irak va plus
loin. C'est le choc de deux cultures, de deux mondes dont les
mentalits et les valeurs sont aux antipodes les unes des autres, de
deux imprialismes aussi. D'un ct, la croyance dans la nation et
l'empereur Dieu, le ddain de la mort, les kamikazes, de l'autre
la foi dans la dmocratie, l'individu, et la puissance nuclaire."

Marines sur une pniche de dbarquement Iwo-Jima
"Aux USA, la propagande tait tout de mme moins pesante que dans les
pays totalitaires. Les films se contentaient d'inciter d'une
manire plus ou moins subtile, acheter des emprunts, rejoindre
telle ou telle arme, soutenir l'effort de guerre par ses
sacrifices. On joue avant tout sur la fibre patriotique. Les cinmas
devaient diffuser 30 minutes de documentaire estampill U.S. Army par
jour et dans tous les films produits l'poque, comme Guadalcanal,
on retrouvait le bon gars du Middle West, celui de Brooklyn, toutes ces
figures auxquelles un Amricain pouvait s'identifier."

Civile japonaise recueillie par les soldats amricains aprs la
bataille - Okinawa
"L'arme japonaise tait parvenue convaincre les civils qu'il
valait mieux se suicider que tomber aux mains des Amricains. Des
familles entires se sont jetes du haut des falaises Sapan. A
Okinawa, un habitant sur cinq est mort. Je n'aime pas le mot
d'autocensure, mais je n'aime pas non plus le voyeurisme. Par
exemple, Hiroshima, j'ai visionn des centaines de mtres
insoutenables, en particulier des grands brls. Il tait inutile de
se complaire longuement dans ces images, une maman victime avec son
bb tmoignent suffisamment de l'atrocit de ce moment
apocalyptique.Il est tout aussi fort, de montrer les images de
centaines de casques de morts empils, que des cadavres ensanglants.
Notre sensibilit aux images est diffrente de celle de l'poque.
On peut laisser une part d'imagination au spectateur, l'cho est
toujours plus impressionnant que le bruit direct." Le 2 septembre 1945,
Ministre des affaires trangres japonais sur le Missouri. "Le 2
septembre 1945, en baie de Tokyo, sur le cuirass Missouri, MacArthur
parraine la crmonie de reddition inconditionnelle de l'empire du
Soleil Levant.Le ministre japonais des Affaires trangres et le
gnral Umezu signent l'acte officiel. Aux cts de tous les
gnraux allis, le gnral Leclerc signera son tour. La Fran=
ce
libre avait dclar la guerre au Japon ds l'attaque de Pearl
Harbor."

Soldats amricains dans la jungle
"Souvent les photographes se prenaient en photo entre eux, c'est le
cas ici. Ils se servaient en gnral de Speed Graphic, ces gros
appareils carrs. Concernant les cameramen, ils utilisaient du film 16
mm Kodachrome, transfr plus tard, en 35 mm Technicolor pour
diffusion en salles. Les images de l'Enfer du Pacifique sont 80 %
issues de rushes en 16 mm. Leur qualit est excellente. Mais quelque
20 % taient en 35 mm et parfois leurs couleurs avaient vir, les
bleus avaient disparu au profit du rouge. Nous les avons
rquilibres l'talonnage, en revanche les rayures ct
glatine, sont irrattrapables. J'ai parfois t contraint de
renoncer une scne pour conserver une unit de qualit globale au
montage. Exception faite pour ce bless dsarticul Tarawa, mais
la force de cette image, mme floue, tait trop grande pour
l'carter. De toutes faons, dans ce genre de documentaire,
l'intrt du film ne se fonde qu'accessoirement sur la qualit
de conservation des archives."

Japonais sur jonque
"Au lendemain d'Hiroshima, Staline a dclar la guerre au Japon.
Certaines images, comme celles de l'arme japonaise envahissant la
Chine, ou Tokyo aprs la dfaite, ont t rcupres en Russi=
e."
Vos réponses
Trier par : date / pertinence
sts99
Le #9983621
"Yoki"
Pour le quatrième et dernier volet de cette série plébiscitée par
le public, René-Jean Bouyer, auteur et réalisateur, nous ouvre les
portes d'un Pacifique en couleur et nous le commente.

Ils ont filmé la guerre en couleur : L'Enfer du Pacifique
Dimanche 31 juillet à 20h50
Documentaire réalisé par René-Jean Bouyer
Ecrit par René-Jean Bouyer
Texte dit par André Dussollier


Les chaines redevancées font un effort, six fois par an.

Salut.
Itza Trowl
Le #9983611
*sts99* posta :
"Yoki"
Pour le quatrième et dernier volet de cette série plébiscitée par
le public, René-Jean Bouyer, auteur et réalisateur, nous ouvre les
portes d'un Pacifique en couleur et nous le commente.

Ils ont filmé la guerre en couleur : L'Enfer du Pacifique
Dimanche 31 juillet à 20h50
Documentaire réalisé par René-Jean Bouyer
Ecrit par René-Jean Bouyer
Texte dit par André Dussollier


Les chaines redevancées font un effort, six fois par an.



Quels sont les 5 autres ?

--
www.itzatrowl.tk
sts99
Le #9983581
"Itza Trowl" 42ecae71$0$39649$
*sts99* posta :
> "Yoki" >
> Pour le quatrième et dernier volet de cette série plébiscitée par
> le public, René-Jean Bouyer, auteur et réalisateur, nous ouvre les
> portes d'un Pacifique en couleur et nous le commente.
>
> Ils ont filmé la guerre en couleur : L'Enfer du Pacifique
> Dimanche 31 juillet à 20h50
> Documentaire réalisé par René-Jean Bouyer
> Ecrit par René-Jean Bouyer
> Texte dit par André Dussollier
>
>
> Les chaines redevancées font un effort, six fois par an.
>
Quels sont les 5 autres ?



C 'est vrai, ça doit ètre mon coté optimiste et diplomate.

Salut.
La Guêpe
Le #9983561
"sts99" newsreader-07.noos.net:


> Les chaines redevancées font un effort, six fois par an.
>
Quels sont les 5 autres ?



C 'est vrai, ça doit ètre mon coté optimiste et diplomate.




Arte et la 5 ne sont pas des chaines publiques ? Il y des docu tous les
jours, plusieurs par jour, histoire, science, sociologie...etc

--
Pour répondre correctement à un message sur un forum de
discussion :
http://www.giromini.org/usenet-fr/repondre.html
Publicité
Poster une réponse
Anonyme