La France =c2=ab est devenue l=e2

Le
Joe Rodriguez
http://www.tvlibertes.com/actus/un-professeur-de-droit-americain-affirme-que-la-france-est-devenue-lune-des-plus-grandes-menaces-mondiales-contre-la-liberte-dexpression


Un professeur de droit américain affirme que la France « est devenue
l’une des plus grandes menaces mondiales contre la liberté d’expression »


« Dans une tribune publiée en juin, Jonathan Turley, professeur de droit
à l’Université George Washington (États-Unis), estime que la France «
est devenue l’une des plus grandes menaces mondiales contre la liberté
d’expression ». Extrait :

Alors que nos politiciens aux États-Unis peuvent applaudir Macron comme
des idiots, la plupart des Américains sont de fervents partisans de la
liberté d’expression. C’est dans notre sang. Cependant, sans se laisser
décourager, Macron et d’autres en Europe s’apprêtent à imposer
unilatéralement le contrôle de la parole sur Internet avec de nouvelles
législations en France et en Allemagne. Si vous pensez qu’il s’agit
d’une question européenne, détrompez-vous.

Macron et son gouvernement tentent d’éliminer unilatéralement les
pensées haineuses sur Internet. Le Parlement français a adopté une
nouvelle loi qui donnerait aux entreprises comme Facebook et Google
seulement 24 heures pour supprimer les propos haineux de leurs sites,
sous peine d’une amende de 1,4 million de dollars par violation.

Les Français et les Allemands n’essayent plus de convaincre les
États-Unis de renoncer à leur liberté d’expression. Ils se sont rendus
compte qu’ils n’ont pas à le faire parce qu’en imposant de lourdes
amendes, les grandes entreprises seront forcées de censurer la parole
selon des normes mal définies.

La décision des Européens frappe dans l’angle mort de la Constitution
des États-Unis. Le Premier Amendement fait un excellent travail pour
empêcher les actions du gouvernement contre la liberté d’expression, et
la plupart des lois qui restreignent la liberté d’expression en Europe
seraient inconstitutionnelles aux États-Unis. Cependant, bien que
protégés contre Big Brother, nous sommes complètement vulnérables devant
Little Brother, composé de sociétés privées qui ont un large pouvoir sur
la réduction et le contrôle de la parole à travers le monde.

(…) Ces lois criminalisent la liberté d’expression selon des normes
vagues faisant référence à l’« incitation à la haine » d’autrui fondée
sur la race ou la religion.

(…) Le résultat de ces lois mal définies est prévisible. Un récent
sondage a révélé que seulement 18 % des Allemands estiment pouvoir
s’exprimer librement en public. Plus de 31 % ne se sentent même pas
libres de s’exprimer en privé parmi leurs amis. Seulement 17 % des
Allemands se sentent libres de s’exprimer sur Internet, et 35 %
déclarent que la liberté d’expression est limitée à de petits cercles
privés.

Les Nations Unies renouvellent également leurs appels à faire de la
diffusion de « propos haineux »un type de crime international. Les pays
musulmans veulent que le blasphème soit inclus, et Israël veut que
l’antisémitisme soit criminalisé. Même dans notre propre pays, des
politiciens comme Howard Dean et divers universitaires ont déclaré que
les propos haineux ne sont pas protégés par le premier amendement. La
députée Frederica Wilson a demandé que des gens soient « poursuivis »
pour s’être moqués de membres du Congrès. Un récent sondage a révélé que
la moitié des étudiants aux États-Unis ne croient pas que la propagande
haineuse devrait être protégée.

La triste ironie est de voir la France prend la tête des pays visant à
restreindre la liberté d’expression. Autrefois bastion de la liberté, la
France est aujourd’hui devenue l’une des plus grandes menaces mondiales
contre la liberté d’expression.

(…) The Hill via FDS »

--
https://www.youtube.com/watch?v=krErY7ORb2U
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Dobb
Le #26521070
"Joe Rodriguez" :
Un professeur de droit américain affirme que la France « est devenue l’une
des plus grandes menaces mondiales contre la liberté d’expression »

Je crois que toute manifestation de haine contre la liberté
d'expression - y compris tout vote en ce sens à l'Assemblée
Nationale frouze - devrait être criminalisée en droit américain.
Tous les politiciens macroniens pourraient ainsi faire l'objet
d'une demande d'extradition vers les USA dès qu'ils posent le
pied dans un quelconque pays étranger.
Dobb
Cardinal de H=c3=a8re
Le #26521072
Le 07/07/2019 à 20:48, Joe Rodriguez a écrit :
http://www.tvlibertes.com/actus/un-professeur-de-droit-americain-affirme-que-la-france-est-devenue-lune-des-plus-grandes-menaces-mondiales-contre-la-liberte-dexpression

Un professeur de droit américain affirme que la France « est devenue
l’une des plus grandes menaces mondiales contre la liberté d’expression »
« Dans une tribune publiée en juin, Jonathan Turley, professeur de droit
à l’Université George Washington (États-Unis), estime que la France «
est devenue l’une des plus grandes menaces mondiales contre la liberté
d’expression ». Extrait :
Alors que nos politiciens aux États-Unis peuvent applaudir Macron comme
des idiots, la plupart des Américains sont de fervents partisans de la
liberté d’expression. C’est dans notre sang. Cependant, sans se laisser
décourager, Macron et d’autres en Europe s’apprêtent à imposer
unilatéralement le contrôle de la parole sur Internet avec de nouvelles
législations en France et en Allemagne. Si vous pensez qu’il s’agit
d’une question européenne, détrompez-vous.
Macron et son gouvernement tentent d’éliminer unilatéralement les
pensées haineuses sur Internet. Le Parlement français a adopté une
nouvelle loi qui donnerait aux entreprises comme Facebook et Google
seulement 24 heures pour supprimer les propos haineux de leurs sites,
sous peine d’une amende de 1,4 million de dollars par violation.
Les Français et les Allemands n’essayent plus de convaincre les
États-Unis de renoncer à leur liberté d’expression. Ils se sont rendus
compte qu’ils n’ont pas à le faire parce qu’en imposant de lourdes
amendes, les grandes entreprises seront forcées de censurer la parole
selon des normes mal définies.
La décision des Européens frappe dans l’angle mort de la Constitution
des États-Unis. Le Premier Amendement fait un excellent travail pour
empêcher les actions du gouvernement contre la liberté d’expression, et
la plupart des lois qui restreignent la liberté d’expression en Europe
seraient inconstitutionnelles aux États-Unis. Cependant, bien que
protégés contre Big Brother, nous sommes complètement vulnérables devant
Little Brother, composé de sociétés privées qui ont un large pouvoir sur
la réduction et le contrôle de la parole à travers le monde.
(…) Ces lois criminalisent la liberté d’expression selon des normes
vagues faisant référence à l’« incitation à la haine » d’autrui fondée
sur la race ou la religion.
(…) Le résultat de ces lois mal définies est prévisible. Un récent
sondage a révélé que seulement 18 % des Allemands estiment pouvoir
s’exprimer librement en public. Plus de 31 % ne se sentent même pas
libres de s’exprimer en privé parmi leurs amis. Seulement 17 % des
Allemands se sentent libres de s’exprimer sur Internet, et 35 %
déclarent que la liberté d’expression est limitée à de petits cercles
privés.
Les Nations Unies renouvellent également leurs appels à faire de la
diffusion de « propos haineux »un type de crime international. Les pays
musulmans veulent que le blasphème soit inclus, et Israël veut que
l’antisémitisme soit criminalisé. Même dans notre propre pays, des
politiciens comme Howard Dean et divers universitaires ont déclaré que
les propos haineux ne sont pas protégés par le premier amendement. La
députée Frederica Wilson a demandé que des gens soient « poursuivis »
pour s’être moqués de membres du Congrès. Un récent sondage a révélé que
la moitié des étudiants aux États-Unis ne croient pas que la propagande
haineuse devrait être protégée.
La triste ironie est de voir la France prend la tête des pays visant à
restreindre la liberté d’expression. Autrefois bastion de la liberté, la
France est aujourd’hui devenue l’une des plus grandes menaces mondiales
contre la liberté d’expression.
(…) The Hill via FDS »

Les Français ont toujours été un peuple ambigu sur la liberté d'expression.
Cardinal de H=c3=a8re
Le #26521071
Le 07/07/2019 à 22:13, Dobb a écrit :
"Joe Rodriguez" :
Un professeur de droit américain affirme que la France « est devenue
l’une des plus grandes menaces mondiales contre la liberté d’expression »

Je crois que toute manifestation de haine contre la liberté
d'expression - y compris tout vote en ce sens à l'Assemblée
Nationale frouze - devrait être criminalisée en droit américain.
Tous les politiciens macroniens pourraient ainsi faire l'objet
d'une demande d'extradition vers les USA dès qu'ils posent le
pied dans un quelconque pays étranger.

Avec des frappes préventives ?
benoit
Le #26521074
Joe Rodriguez
Un professeur de droit américain affirme que la France « est devenue l'une
des plus grandes menaces mondiales contre la liberté d'expression »

Oui, et je suis sûr que le moins bons des profs de droits en France
saura trouver pire chez eux, à commencer par les armes à feux et 4-5
fois plus de décès à cause d'icelles.
En plus, quand le président d'un pays d'immigrés refuse que de nouveaux
immigrés viennent... je pleure ; rarement de rire.
Cela étant il est aujourd'hui difficile d'oublier que leur déclaration
d'indépendance ne concernait que les « blancs », que je sache. Ceci
explique certainement cela.
--
Vie : n.f. maladie mortelle sexuellement transmissible
Benoit chez lui à leraillez.com
Joe Rodriguez
Le #26521075
Le 07/07/2019 à 22:50, Benoît a écrit :
Joe Rodriguez
Un professeur de droit américain affirme que la France « est devenue l'une
des plus grandes menaces mondiales contre la liberté d'expression »

Oui, et je suis sûr que le moins bons des profs de droits en France
saura trouver pire chez eux, à commencer par les armes à feux et 4-5
fois plus de décès à cause d'icelles.
En plus, quand le président d'un pays d'immigrés refuse que de nouveaux
immigrés viennent... je pleure ; rarement de rire.
Cela étant il est aujourd'hui difficile d'oublier que leur déclaration
d'indépendance ne concernait que les « blancs », que je sache. Ceci
explique certainement cela.

Non, c'est leur "constitution".
3. Les représentants et les impôts directs seront répartis entre les
différents États qui pourront faire partie de cette Union,
proportionnellement au nombre de leurs habitants, qui sera déterminé en
ajoutant au nombre total des personnes libres, y compris celles qui se
sont louées pour un nombre d'années déterminé, mais à l'exclusion des
Indiens non soumis à l'impôt, trois cinquièmes de toutes les autres
personnes.
La disposition sur le mode de désignation des représentants a été
modifiée par le 14e amendement, section 2, et celle concernant les
impôts par le 16e amendement]
--
https://www.youtube.com/watch?v=krErY7ORb2U
benoit
Le #26521080
Joe Rodriguez
Le 07/07/2019 à 22:50, Benoît a écrit :
Joe Rodriguez
Un professeur de droit américain affirme que la France « est devenue l'une
des plus grandes menaces mondiales contre la liberté d'expression »

Oui, et je suis sûr que le moins bons des profs de droits en France
saura trouver pire chez eux, à commencer par les armes à feux et 4-5
fois plus de décès à cause d'icelles.
En plus, quand le président d'un pays d'immigrés refuse que de nouveaux
immigrés viennent... je pleure ; rarement de rire.
Cela étant il est aujourd'hui difficile d'oublier que leur déclaration
d'indépendance ne concernait que les « blancs », que je sache. Ceci
explique certainement cela.

Non, c'est leur "constitution".

Juste, pardon
3. Les représentants et les impôts directs seront répartis entre les
différents États qui pourront faire partie de cette Union,
proportionnellement au nombre de leurs habitants, qui sera déterminé en
ajoutant au nombre total des personnes libres, y compris celles qui se
sont louées pour un nombre d'années déterminé, mais à l'exclusion des
Indiens non soumis à l'impôt, trois cinquièmes de toutes les autres
personnes.
La disposition sur le mode de désignation des représentants a été
modifiée par le 14e amendement, section 2, et celle concernant les
impôts par le 16e amendement]

Bin voyons. Concernant le droit de vote, un siècle plus tard (1870) ils
ont ouverts la porte avec le 15e amendement, ça marchais moyen puisque
les illetrés ne pouvaient voter dans certains états (supprimé en 1965).
Tu vois ce que je cause. Et ce XVe amendement concernant le droit de
vote a été vallidé par le Tenesse en 1996. Oui, il y a seulement vingt
ans.
J'ai vécu aux US pendant la période du « busing » où les jeunes des
quartiers riches allaient à l'école dans les quartiers pauvres, et
inversement. Ça n'a pas duré longtemps. Un enseignant est payé par le
compté, pas pas l'état, et encore moins le pays. Alors leur discours
d'égalité... est très, très loin du nôtre liberté, égalité, fraternité.
En 1972 ils ont proposé un amendement pour l'égalité H/F, il n'est
jamais passé dans suffisament d'états pour être validé.
Alors les gugUS ils ont beaucoup de choses à leur crédit, mais avant de
critiquer les autres, ils feraient peut-être bien de supprimer leurs
débits. Tu as des états où le monokini est interdit et d'autres où le
streaking est autorisé (vécu fin XXe à San Francisco).
La critique est aisée, mais l'art est difficile. Ils en sont un
excellent exemple.
--
Vie : n.f. maladie mortelle sexuellement transmissible
Benoit chez lui à leraillez.com
Lebref
Le #26521079
Joe Rodriguez :
Un professeur de droit américain affirme que la France «
est devenue l’une des plus grandes menaces mondiales
contre la liberté d’expression »

Pour qu'une opinion devienne un délit c'est assez simple, il
suffit d'une loi et hop vous avez un délit d'opinion qui,
comme chacun sait, est un délit et pas une opinion.
Il faut reconnaître que cette facilité est tentante pour un
pouvoir socaliste qui n'a jamais fait de la liberté
individuelle son cheval de bataille mais croit en l'Etat et
au pouvoir de la matraque et du LBD.
Macron et son gouvernement tentent d’éliminer
unilatéralement les pensées haineuses sur Internet.

Ensuite il faudra qu'il songe à s'attaquer aux pensées
haineuses du gouvernement, du parlement et des médias.
Dobb
Le #26521082
"Cardinal de Hère" :
Je crois que toute manifestation de haine contre la liberté
d'expression - y compris tout vote en ce sens à l'Assemblée
Nationale frouze - devrait être criminalisée en droit américain.
Tous les politiciens macroniens pourraient ainsi faire l'objet
d'une demande d'extradition vers les USA dès qu'ils posent le
pied dans un quelconque pays étranger.

Avec des frappes préventives ?

Je me porte volontaire pour les emmener en Belgique
(d'où ils seront extradés vers les USA), sous la jurisprudence
de la technique utilisée pour mettre à l'ombre le bon docteur
Krombach.
https://www.lexpress.fr/actualite/societe/un-medecin-allemand-condamne-en-france-retrouve-ligote-a-mulhouse_795820.html
Dobb
Cl.Massé
Le #26521133
""Benoît"" a écrit dans le message de groupe de discussion :
1oad82y.1n88ph811b35mN%
Joe Rodriguez
Un professeur de droit américain affirme que la France « est devenue
l'une des plus grandes menaces mondiales contre la liberté
d'expression »

Oui, et je suis sûr que le moins bons des profs de droits en France saura
trouver pire chez eux, à commencer par les armes à feux et 4-5 fois plus
de décès à cause d'icelles.
En plus, quand le président d'un pays d'immigrés refuse que de nouveaux
immigrés viennent... je pleure ; rarement de rire.
Cela étant il est aujourd'hui difficile d'oublier que leur déclaration
d'indépendance ne concernait que les « blancs », que je sache. Ceci
explique certainement cela.

Qu'est-ce que ça à voir avec la liberté d'expression? Et aussi en Amérique
il y a des grizzlys, et la température peut descende à -30°C sur la côte
est, alors camembert!
-- ~~~~ clmasse on free F-country
Liberty, Equality, Profitability.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme