=>> Fusion Canal+/TPS

Le
_/\\_ndré
Bonjour,



Avez-vous lu ?

==

Fusion Canal + / TPS, la dernière ligne droite

Bercy devrait donner sa réponse sur la fusion Canal+ TPS le 30 ou le 31
août, après avoir

demandé au groupe Canal+ de clarifier ses engagements. Le jeu, pour ce
dernier, sera d'éviter

toute nouvelle concession importante.

L'un des enjeux de cette fusion porte sur la mise à disposition des chaînes
du nouveau groupe

Canal+ France aux autres plates-formes concurrentes (lire par là, la
possibilité pour un diffuseur

de reprendre des chaînes du groupe, sans que cette reprise soit liée à un
abonnement à tout un

bouquet).

Les plates-formes concurrentes avaient réclamé le droit d'acquérir toutes
les chaînes de leur

choix, y compris les chaînes « premium », dans des conditions transparentes
et non

discriminatoires afin de constituer leurs propres bouquets.

Canal+ refuse de « dégrouper » les chaînes premium de son bouquet Canal + /
Canal + Sport /

Canal + Cinéma / Canal + Décalé / Canal + High-Tech, mais indique qu'il
mettra à disposition de

ses concurrents six chaînes : TPS Star, Cinéculte, Cinétoile, Piwi, Télétoon
et Sport+. Il s'engage

également à distribuer son bouquet sur toute plate-forme qui en fait la
demande.

Reste cependant à voir dans quelles conditions effectives, et à quel prix
pour le public. Parce

qu'on ne peut pas vraiment dire jusqu'à présent que la diffusion des chaînes
du groupe ait été un

modèle de transparence et de non-discrimination. Cf. par exemple Foot+, qui
n'est disponible que

sur une plate-forme pour cause d'exclusivité. Cf. également les diverses
promotions supposées

permettre l'accès temporaire à plein de chaînes .. non disponibles dans les
faits sur Freebox TV,

sans explications convaincantes (et le « superbe » T-Shirt proposé en
compensation .. moyennant

un appel vers un numéro surtaxé n'a pas été oublié non plus).

Un autre des enjeux de cette fusion porte sur sur les droits audiovisuels et
cinématographiques,

important s'il en est pour tout ce qui concerne la vidéo à la demande. Canal
+ s'est engagé à

limiter à trois ans la durée des contrats « globaux » avec les studios
américains, à ne plus signer

de contrats cadres avec les producteurs français et à limiter la durée des
contrats de droits

sportifs à trois ans.

Qui vivra verra, comme on dit. La réduction de la concurrence n'étant jamais
une bonne chose, il

nous va falloir rester vigilant.

==



André
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Bochets34
Le #8878081
Dans la news:44eea140$0$715$,
_/_ndré
Bonjour,



Avez-vous lu ?



oui...ca approche
Antonino
Le #8878071
"_/_ndré" 44eea140$0$715$
Bonjour,



Avez-vous lu ?

======================================================= >
Fusion Canal + / TPS, la dernière ligne droite

Bercy devrait donner sa réponse sur la fusion Canal+ TPS le 30 ou le 31
août, après avoir

demandé au groupe Canal+ de clarifier ses engagements. Le jeu, pour ce
dernier, sera d'éviter

toute nouvelle concession importante.

L'un des enjeux de cette fusion porte sur la mise à disposition des
chaînes du nouveau groupe

Canal+ France aux autres plates-formes concurrentes (lire par là, la
possibilité pour un diffuseur

de reprendre des chaînes du groupe, sans que cette reprise soit liée à un
abonnement à tout un

bouquet).

Les plates-formes concurrentes avaient réclamé le droit d'acquérir toutes
les chaînes de leur

choix, y compris les chaînes « premium », dans des conditions
transparentes et non

discriminatoires afin de constituer leurs propres bouquets.

Canal+ refuse de « dégrouper » les chaînes premium de son bouquet Canal +
/ Canal + Sport /

Canal + Cinéma / Canal + Décalé / Canal + High-Tech, mais indique qu'il
mettra à disposition de

ses concurrents six chaînes : TPS Star, Cinéculte, Cinétoile, Piwi,
Télétoon et Sport+. Il s'engage

également à distribuer son bouquet sur toute plate-forme qui en fait la
demande.

Reste cependant à voir dans quelles conditions effectives, et à quel prix
pour le public. Parce

qu'on ne peut pas vraiment dire jusqu'à présent que la diffusion des
chaînes du groupe ait été un

modèle de transparence et de non-discrimination. Cf. par exemple Foot+,
qui n'est disponible que

sur une plate-forme pour cause d'exclusivité. Cf. également les diverses
promotions supposées

permettre l'accès temporaire à plein de chaînes .. non disponibles dans
les faits sur Freebox TV,

sans explications convaincantes (et le « superbe » T-Shirt proposé en
compensation .. moyennant

un appel vers un numéro surtaxé n'a pas été oublié non plus).

Un autre des enjeux de cette fusion porte sur sur les droits audiovisuels
et cinématographiques,

important s'il en est pour tout ce qui concerne la vidéo à la demande.
Canal + s'est engagé à

limiter à trois ans la durée des contrats « globaux » avec les studios
américains, à ne plus signer

de contrats cadres avec les producteurs français et à limiter la durée des
contrats de droits

sportifs à trois ans.

Qui vivra verra, comme on dit. La réduction de la concurrence n'étant
jamais une bonne chose, il

nous va falloir rester vigilant.

========================================================================= > André




Ca ressemble fort à un "Koh-Latnta" de l'audiovisuel. Ca devient triste.
A mon humble avis, c'est le client qui va trinquer dans cette affaire...
J'avais lu aussi que Canal reprendrait, via son bouquet : TF1, M6, TF6 et
Paris Première e.a.
Reste à voir...
Si c'est la cas, je crains que TPS soit le grand perdant dans l'affaire.
Comme dit précédemment, la concurrence est une très bonne chose pour le
client, le monopole est très dangereux.
Il suffit de voir Microsoft, dans un autre domaine.

Antonino ;o)
alsesit
Le #8878041
> Comme dit précédemment, la concurrence est une très bonne chose pou r le
client, le monopole est très dangereux.



Ca se discute.
REgardez la telephonie mobile. Il y a eu entente sur les prix et il n'y
a pas eu donc de vrai concurrence.
Presque partout en Europe, il n'y a eu au fil du temps qu'un bouquet
par regroupement. Je ne crois pas savoir que ça ai posé de problemes.
yoyo
Le #8877981
"Antonino" 44eebb30$0$31459$
"_/_ndré" 44eea140$0$715$
Bonjour,



Avez-vous lu ?

======================================================= >>
Fusion Canal + / TPS, la dernière ligne droite

Bercy devrait donner sa réponse sur la fusion Canal+ TPS le 30 ou le 31
août, après avoir

demandé au groupe Canal+ de clarifier ses engagements. Le jeu, pour ce
dernier, sera d'éviter

toute nouvelle concession importante.

L'un des enjeux de cette fusion porte sur la mise à disposition des
chaînes du nouveau groupe

Canal+ France aux autres plates-formes concurrentes (lire par là, la
possibilité pour un diffuseur

de reprendre des chaînes du groupe, sans que cette reprise soit liée à un
abonnement à tout un

bouquet).

Les plates-formes concurrentes avaient réclamé le droit d'acquérir toutes
les chaînes de leur

choix, y compris les chaînes « premium », dans des conditions
transparentes et non

discriminatoires afin de constituer leurs propres bouquets.

Canal+ refuse de « dégrouper » les chaînes premium de son bouquet Canal +
/ Canal + Sport /

Canal + Cinéma / Canal + Décalé / Canal + High-Tech, mais indique qu'il
mettra à disposition de

ses concurrents six chaînes : TPS Star, Cinéculte, Cinétoile, Piwi,
Télétoon et Sport+. Il s'engage

également à distribuer son bouquet sur toute plate-forme qui en fait la
demande.

Reste cependant à voir dans quelles conditions effectives, et à quel prix
pour le public. Parce

qu'on ne peut pas vraiment dire jusqu'à présent que la diffusion des
chaînes du groupe ait été un

modèle de transparence et de non-discrimination. Cf. par exemple Foot+,
qui n'est disponible que

sur une plate-forme pour cause d'exclusivité. Cf. également les diverses
promotions supposées

permettre l'accès temporaire à plein de chaînes .. non disponibles dans
les faits sur Freebox TV,

sans explications convaincantes (et le « superbe » T-Shirt proposé en
compensation .. moyennant

un appel vers un numéro surtaxé n'a pas été oublié non plus).

Un autre des enjeux de cette fusion porte sur sur les droits audiovisuels
et cinématographiques,

important s'il en est pour tout ce qui concerne la vidéo à la demande.
Canal + s'est engagé à

limiter à trois ans la durée des contrats « globaux » avec les studios
américains, à ne plus signer

de contrats cadres avec les producteurs français et à limiter la durée
des contrats de droits

sportifs à trois ans.

Qui vivra verra, comme on dit. La réduction de la concurrence n'étant
jamais une bonne chose, il

nous va falloir rester vigilant.

========================================================================= >> André




Ca ressemble fort à un "Koh-Latnta" de l'audiovisuel. Ca devient triste.
A mon humble avis, c'est le client qui va trinquer dans cette affaire...
J'avais lu aussi que Canal reprendrait, via son bouquet : TF1, M6, TF6 et
Paris Première e.a.
Reste à voir...
Si c'est la cas, je crains que TPS soit le grand perdant dans l'affaire.
Comme dit précédemment, la concurrence est une très bonne chose pour le
client, le monopole est très dangereux.
Il suffit de voir Microsoft, dans un autre domaine.

Antonino ;o)



Je ne pense pas qu'on ai a craindre quoi que ce soit de ce monopole... Car
ils vont subire la concurrance des cablos opperateurs, et surtout de
l'ADSL....

Perso je pense que ce regroupement est une bonne chose (pour une fois que je
suis pour un regroupement....) car ils sont en concurance... Donc aucun
risque a mon avis de voir les prix flambes.... Au contraire la bataille ne
fait que commencer... Que le meilleur gagne !

Amities

yoyo :)
mm
Le #8877911
Le Fri, 25 Aug 2006 10:56:21 +0200, Antonino a écrit :

"_/_ndré" 44eea140$0$715$
Bonjour,



Avez-vous lu ?

======================================================= >>
Fusion Canal + / TPS, la dernière ligne droite

Bercy devrait donner sa réponse sur la fusion Canal+ TPS le 30 ou le 31
août, après avoir

demandé au groupe Canal+ de clarifier ses engagements. Le jeu, pour ce
dernier, sera d'éviter

toute nouvelle concession importante.

L'un des enjeux de cette fusion porte sur la mise à disposition des
chaînes du nouveau groupe

Canal+ France aux autres plates-formes concurrentes (lire par là, la
possibilité pour un diffuseur

de reprendre des chaînes du groupe, sans que cette reprise soit liée
à un abonnement à tout un

bouquet).

Les plates-formes concurrentes avaient réclamé le droit d'acquérir
toutes les chaînes de leur

choix, y compris les chaînes « premium », dans des conditions
transparentes et non

discriminatoires afin de constituer leurs propres bouquets.

Canal+ refuse de « dégrouper » les chaînes premium de son bouquet
Canal + / Canal + Sport /

Canal + Cinéma / Canal + Décalé / Canal + High-Tech, mais indique
qu'il mettra à disposition de

ses concurrents six chaînes : TPS Star, Cinéculte, Cinétoile, Piwi,
Télétoon et Sport+. Il s'engage

également à distribuer son bouquet sur toute plate-forme qui en fait
la demande.

Reste cependant à voir dans quelles conditions effectives, et à quel
prix pour le public. Parce

qu'on ne peut pas vraiment dire jusqu'à présent que la diffusion des
chaînes du groupe ait été un

modèle de transparence et de non-discrimination. Cf. par exemple Foot+,
qui n'est disponible que

sur une plate-forme pour cause d'exclusivité. Cf. également les
diverses promotions supposées

permettre l'accès temporaire à plein de chaînes .. non disponibles
dans les faits sur Freebox TV,

sans explications convaincantes (et le « superbe » T-Shirt proposé en
compensation .. moyennant

un appel vers un numéro surtaxé n'a pas été oublié non plus).

Un autre des enjeux de cette fusion porte sur sur les droits
audiovisuels et cinématographiques,

important s'il en est pour tout ce qui concerne la vidéo à la demande.
Canal + s'est engagé à

limiter à trois ans la durée des contrats « globaux » avec les
studios américains, à ne plus signer

de contrats cadres avec les producteurs français et à limiter la
durée des contrats de droits

sportifs à trois ans.

Qui vivra verra, comme on dit. La réduction de la concurrence n'étant
jamais une bonne chose, il

nous va falloir rester vigilant.

========================================================================= >> André




Ca ressemble fort à un "Koh-Latnta" de l'audiovisuel. Ca devient triste.
A mon humble avis, c'est le client qui va trinquer dans cette affaire...
J'avais lu aussi que Canal reprendrait, via son bouquet : TF1, M6, TF6 et
Paris Première e.a.
Reste à voir...
Si c'est la cas, je crains que TPS soit le grand perdant dans l'affaire.
Comme dit précédemment, la concurrence est une très bonne chose pour le
client, le monopole est très dangereux. Il suffit de voir Microsoft, dans
un autre domaine.

Antonino ;o)



Bien d'accord.

Bye
Publicité
Poster une réponse
Anonyme